Rebsamen: la nausée après la déception.


Sur le coup, j’ai failli faire Ctrl-F « Sarkozy » et remplacer Sarko par Hollande dans tout le blog Sarkofrance.

Parce que cette « levée des tabous » provoque désormais plus de rage que de déception.

La bêtise crasse du jour – réhausser le « contrôle des chômeurs » en cause nationale – n’est pas un boulette mais une trahison et une honte.

Mes archives est celles des autres risquent de servir à autre chose qu’à rappeler combien Sarkozy fut néfaste.

Bandes de c.

23 réflexions sur “ Rebsamen: la nausée après la déception. ”

    1. oui. Mais refaire le match ne sert plus. Le scenarion à l’allemande qui nous guette est l’éviction des gauches du gouvernement pour longtemps – die Linke comme du SPD…

      1. En Allemagne, depuis Schröder, le SPD préfère s’allier à la CDU, entérinant lui aussi logiquement sa complète droitisation, et refuse toute alliance avec Die Linke.

  1. Si tu veux une métaphore footballistique, il y a eu un match, entre deux équipes appartenant au même propriétaire. Effectivement il est inutile de le refaire ce match amical, mais il est utile de savoir qui sont les joueurs et qui est le propriétaire.

    1. @DeNitro_Politic (@Nitro_Politic)

      PS et UMP ne sont que deux clans, deux écuries pour ambitions et carrières personnelles, de la même oligarchie politico-financière dont le néo-libéralisme, autoritaire et anti-démocratique, est l’instrument privilégié d’asservissement des citoyens à ses seuls intérêts.

  2. il n’y a rien à regretter, de toute façon il n’y a rien d’autre à l’heure actuelle sur les marché des valeurs de potentiels chefs d’état. Une génération de suiveurs et de parasites qui cultivent le mélange des genres tout azimuth….etc …etc..suaf que ça commence vraiment à se voir partout, en commençant par l’UE

    des capitaines de navire par temps et mer calme, on en trouve partout, il suffit de caler la barre sur le cap indiqué et de veiller à être en permanence entre le babord et le tribord…

    un capitaine sous la tempête et sans cap, c’est une autre dimension….le navire France est sans pilote……………et la barre est restée à bruxelles, où il y a une tripotée de fêtards dans les salons des ponts supérieurs à boire le champagne et bouffer les petits fours

    les élites boivent et ce sont les manants qui ont envie de vomir…

  3. les chefs d’état à ficelles changent mais les marionnettistes qui les animent restent…….

  4. Sur ce coup il méprise en une phrase….les chômeurs…..et les agents de pôle emploi….
    Quand ce monsieur perdra son poste de ministre….je lui propose de prendre un de ces postes…..soit disant non pourvus….plutot que d’etre immediatement recaser par ses petits camarades !!!!! car finalement le seul chômage que nos politiques savent régler…..c’est le leur…..

  5. Rebsamen venait de découvrir tout récemment qu’il y avait 350.000 postes non pourvus. N’importe quel imbécile qui n’y connaît rien au marché du travail (flexibilté, latence entre deux postes, formations et qualifications, bassins d’emplois, désindustrialisation, contraintes familiales, etc… ) aurait réagit comme lui devant cette contradiction.
    Bon en même temps ce zozo là n’a jamais travaillé en entreprise ce qui n’est pas un gage certain d’intelligence, voyez Pierre Gattaz.

  6. Rebsamen, ex-administrateur de Dexia, mandat qu’il a rendu juste avant le crash, qui tirait 320 000euros de jetons de présence de ce poste, multicumulard du genre bernique sur son rocher et crachant sur le non-cumul des mandats pourtant proposé par son propre parti, se permet de ramener sa fraise sur les chômeurs .
    Que ne fait-il pas les gros yeux, tient, par exemple, à la grande distribution, qui se goinfre avec le CICE alors qu’elle n’est pas confrontée à la concurrence internationale ?
    Plus crûment : pourquoi sont-ils aussi cons, au P.S ?

    1. « Selon «Le Canard enchaîné», François Rebsamen, avec d’autres élus locaux UMP ou socialistes, avait touché 20.000 euros de jetons de présence en 2007 en tant qu’administrateur de Dexia, qui se rajoutait à ses indemnités pour ses charges politiques. » http://www.20minutes.fr/france/266344-francois-rebsamen-administrateur-surprise-dexia-renonce-a-mandat

      « Quatre élus locaux figurent au conseil d’administration de Dexia : François Rebsamen, sénateur-maire PS de Dijon, Philippe Duron, député-maire PS de Caen, Antoine Rufenacht, maire UMP du Havre et Christophe Béchu, président UMP du conseil général de Maine-et-Loire. » http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2008/10/16/1289718_le-numero-2-du-ps-remunere-par-dexia-en-toute-transparence.html
      Seul ps et il a démissionné, les autres en ont-ils fait autant ? la suite au prochain épisode.

  7. 320 00 euros de jetons de présence plus les petits à côté des autres prérogatives symboliques. Çà paye bien lèche cul au PS. Il peut effectivement jeter l’opprobre sur les chômeur. ARAMIS

    1. Aramis, je pleure tous les jours (de rage) ; où est le socialisme ? Qu’est-ce que ce président qui a retourné sa veste sans vergogne ? Le PS se fout de ses militants de base ; c’est lamentable ; nos gouvernants sont à mille lieues de la vraie vie.
      Il y a longtemps que je n’ai pas commenté ce blog que je lis tous les jours, mais là ça déborde : l’opprobre sur les chômeurs et les « sans-dents »… Où sommes-nous ? Il faut faire une révolution, concertée, manœuvrée, mais ce me semble vraiment la seule solution…

  8. C’est en cours . remettre déjà les mots sur les choses et les noms sur les personnes correspondantes sans jouer sur les mots est déjà une petite révolution en soi. le processus est bien engagé malgré l’apparence de surplace pesant, organisé par les médias propagandistes. chaque jour émerge un nouveau scandale plus ou moins assimilable. Le système ayant tenu trente ans se désagrège et ceux qui croient encore pouvoir le tenir en place se trompent lourdement et les pro de la com’ n’y changeront rien. ARAMIS

  9. L’idéal pour moi, serait qu’ils ne renoncent pas à leur folie et qu’ils continuent de bien tirer su la corde, pour qu’ils sautent avec leur parti mi fugues mi raison qui nous désocialise depuis 30 ans et qu’on ait enfin une vraiment gauche digne de ce nom, digne de la France, à laquelle l’Europe devra compter. ARAMIS

Les commentaires sont fermés.