Ce que dit l’affaire Trierweiler sur la Vème République


L’excitation médiatique autour d’une confession intime mais écrite témoigne simplement de la déchéance de nos institutions.

La seule lecture politique qui nous semble intéressante sur cette agitation rapace sur les bons mots, les belles feuilles et le reste est que cette dernière est une autre illustration de l’extrême personnalisation de nos institutions . Les uns s’attaquent avec gourmandise à la figure du Monarque, les autres clament qu’il faut au contraire respecter la fonction. Les premiers trouvent des enseignements politiques prétendument majeurs dans ce règlement de compte amoureux. Les autres s’indignent du coup médiatique qui affaiblirait la fonction.

Les premiers assument leur trash-attitude au nom de la transparence qu’ils réservent pourtant exclusivement à des sujets sans rapport avec la marche du monde (on attend toujours le scoop exclusif relayé par les Morandini de l’information moderne sur la précarité, la pauvreté, les inégalités, ou l’économie). Les seconds défendent un système présidentiel qui placerait le résident de l’Elysée au-dessus des lois.

Le microcosme est même chiffré: 200.000 exemplaires, voici le nombre de curieux – sur 66 millions de Français – qui se « précipiteront » pour tout connaître de ces 2 premières années à l’Elysée vu de la chambre à coucher.

Cette immaturité politique et médiatique ne lasse pas de surprendre, et de décevoir.

Misère.

Une de plus.

Valtrier

57 réflexions sur “ Ce que dit l’affaire Trierweiler sur la Vème République ”

  1. Je vais être sévère avec Valérie Trieweiler, mais là elle me déçoit vraiment.
    Nous sommes ici devant la vengeance d’une femme trompée et frustrée. Pour autant, une affaire privée entre une femme et un homme, de quelque statut soient-ils, nous regarde-t-elle ? A un certain moment de sa vie, V. Trierweiler s’est-elle interrogée d’avoir pu provoquer une même colère chez Ségolène Royal ? Ce parcours de sa vie mérite-t-il un livre ?
    Ce qui m’agace aussi, c’est la place faite à cet « événement ». Cette publicité gratuite de la part des divers médias, comme par soutien à quelqu’un de leur corporation. Mme Trerwieler ne prendra pas le temps de venir vendre son livre. On a déjà calculer le nombre prévu de ventes. Paris Match se chargera de le sponsoriser et les autres médias de l’écouler à grand renfort d’extraits : les « bonnes » pages, comme j’ai entendu dire sur les ondes, laissant supposer que les autres sont futiles et inintéressantes. Ajoutons à cela le manque total de confiance, à tort ou raison, envers les éditeurs français, qui ne semble choquer personne mais qui mérite explication.
    Bref, on ne changera pas les moyens de se faire de l’argent dans certains milieux, en prétendant avoir de la compassion pour ces autres qu’un président n’aimerait pas, mais en les laissant bien à leurs galères tout en faisant appel, sournoisement, à leurs dons en achetant le livre.
    Ajoutons à cela le voyeurisme de certain(e)s, des fouille-m… se croyant au-dessus la mêlée, qui s’amusent de voir ridiculiser la fonction de Président de la République, sans penser qu’un jour, cette situation Vaudevillesque pourrait être la leur.

  2. Je ne suis pas d’accord avec vous (« Tiens donc ! comme c’est étrange ! », s’exclame le chœur des vierges…) : cette affaire ne dit rien, ou pas grand-chose, sur les institutions, mais en dit fort long sur nous-mêmes, sur le troupeau festif et hébété que nous sommes en train de devenir.

    Quant aux 200 000 exemplaires, ils ne sont pas encore vendus…

  3. Geste tristement lamentable qu’on aurait pu penser suicidaire s’il n’avait été intéressé…

  4. Je me demande juste si elle a pensé à ses enfants…..qui doivent sûrement souffrir de ce matraquage médiatique qu’elle a relancé….
    Pour le reste….cela en dit long sur la cruauté…..de celle qui se venge (sentiment peut être normal) alors qu’elle aurait pu le faire autrement…..des medias qui surenchérissent avec délectation….du voyeurisme en général….
    Pas très digne tout çà….
    Notre air médiatique est de plus en plus pollué…on étouffe !!

  5. Je suis entièrement d’accord avec Solanden. C’est curieux cette propension qu’ont ceux(celles) qui font La Vie Publique à raconter leurs histoires de « luc » quand tout est fini.

    Et pendant ce temps les journaleux ne parleront pas des choses fâcheuses, comme celle par ex de Rebsamen qui veut faire contrôler les chômeurs alors qu’il n’y a pas de boulot (ma nièce travaille à un Pôle Emploi et elle s’est fait « braquer » verbalement par un chômeur qui était convoqué pour savoir s’il cherchait du travail) A-t-il pensé aux conseillers dans quelle situation ils travaillent ? Et lui ? avec les casseroles qu’il a aux c…… on lui a trouvé un boulot de ministre du travail en plus…. lui qui n’y connaît que dalle.

    Franchement son bouquin je m’en bats et je n’irai pas l’acheter car lire qu’il a voulu se suicider pour ce gros balourd ….

  6. Qu’Hollande n’est pas de bol avec les nanas, c’est son problème et on s’en fout . Ce qui est dramatique, c’est qu’une classe politique toute entière marche dans un truc qui relève du mauvais vaudeville .
    C’est dire à quel point cette classe politique est minable, sans idées, sans conscience de l’intéret général, bouffée par de la com’ à deux balles .
    Le monarque, ses courtisans et ses opposants sont à chier .
    Qu’on se le dise !

  7. Sans le savoir, sans le vouloir, Valérie Trierweiler a écrit un livre politique, un livre dont les conséquences seront bien plus profondes et durables que bien d’autres livres qui se veulent « purement politiques » .

    Les oppositions aux différents Présidents de la République portaient, jusqu’ici, sur leur action; en brossant un portrait ( vrai ou faux, mais invérifiable, et impossible à démentir par l’intéressé ) d’un pauvre type, d’un minus, parvenant à la Présidence, elle porte atteinte à la fonction elle-même, puisqu’elle installe l’idée que l’accès à cette fonction est à la portée de celui qu’elle décrit comme un minable.

    Livre de vengeance d’une femme blessée , ou livre d’une journaliste politique contre le régime présidentiel ?

    1. Clinton a bien vu ses histoires de cul répandues sur la place publique et ça ne semble pas avoir nui à la fonction de président des UE, pays pourtant bien plus puritain que notre belle France .
      D’ici peu de temps, on sera passé à autre chose et le bouquin de Trierweiler sera, lui, passé aux oubliettes .

    2. Aïe….avec ce raisonnement….on peut penser que closer est en fait….un magasine politique !!!

      1. En somme comme Christine Jonvier-Decourt (le nom exact je ne m’en rappelle plus… c’est dire) quand elle a écrit « la Putain de la République », livre éminemment politique (lol) C’est elle qui s’est retroiuvée en calèche à la place de Dumas

        1. Devier Joncourt qui s’est elle-même appelée : « La putain de la République » (voir la Raie Publique) et croyait la faire sauter, mais il aurait fallu qu’il y ait plus de démocratie, pour çà. Là çà devrait gêner pépère aux entournures et venir charger un peu son pédalo qui prend déjà l'(eau. On verra ! ARAMIS

        2. Devier-Joncourt, celle qui offrait des pompes Berlutti à Roland Dumas .
          Petit apparté : lorsqu’on voit l’age et la tronche qui va avec, des Dumas, DSK, Hollande où, a droite, de Giscard ( avec M. Jobert ), on se dit que certaines devraient consulter leur ophtalmo .

            1. A ce stade qu’est-ce que tu en a fiche de la tronche !!! il y a le fric, le pouvoir (même s’il est souvent pratiqué dans l’alcôve); elles s’en battent de leur gueule! une coupe de + de champagne et hop!!!

    3. Très honnérement l’histoire sordide d’une courtisane, je m’en balance, de la suivante aussi.
      je ne ferais pas d’extrapolations sur le « régime » ou ses institutions, le sujet s’appele Hollande et son extraordinaire duplicité.
      Il n’y a pas d’insultes assez fortes pour qualifier ce non-être, lâche, conformiste, sournois et servile.

      Le problème c’est qu’il est absolument typique du Système de fabrication de nos élites, du PS bien sur, de l’UMP aussi et de ses courtisans des médias.

      Un microcosme globalement consanguin,narcissique, atlantiste, vénal, à guillotiner d’urgence.

    4. Incontestablement, livre politique, politique minable d’ailleurs.

      Aidée en cela par ceux qui souhaitent voir détruire l’Etat Français au plus vite.

      1. Je dis ça, mais je viens d’entendre Eric Ciotti déclarer que la France était trop suiviste vis à vis des Etats Unis pour la politique étrangère.

        Ma foi, si quelques voix commencent à s’élever, tout n’est pas perdu, mais si c’est Juppé qui remplace Hollande, pas la peine de rêver.

  8. combien aujourd’hui peuvent éventuellement rentabiliser une ex histoire de cul ?
    bon alors….c’est tout…bande de jaloux
    c’est quand même plus facile à lire qu’un livre sur les probabilités ?

    je trouve bien qu’une femme délaissée se préoccupe de rentrer un peu de pognon pour protéger un avenir devenu incertain, parce que c’est sûr que hollande ne partagera pas les cachets de ses futures conférences à 100 000 € avec elle…

  9. ça va être dur à croire pour ceux qui pensent qu’un président ne s’exprime qu’au subjonctif, baise avec des gants et en vouvoyant, la lumière éteinte…

    c’est cruel ….

  10. Maintenant que la presse a publié les feuilles les plus croustillantes de ce bouquin, que les analystes politiques les plus sérieux nous en ont fait de belles tartines baveuses, ceux qui vont se précipiter pour l’acheter n’apprendront rien de plus que ce que tout le monde sait déjà, le mal est fait.

    Alors donc, j’espère que les 200 000 exemplaires de cette lumineuse œuvre littéraire se vendront comme des petits pains, et qu’elle sera même rééditée, …rien que parce que Madame VT a promis de reverser la totalité de ses gains à des œuvres de charité.
    Œuvre pour œuvre ! Voilà. Le reste importe peu pour les gens sensés.

    ***

    1. tite plume

      tous ceux qui n’avaient pas envie de coller l’œil dans la serrure vont se dire qu’ils l’achètent pour une belle œuvre…c’est du Rebsamen inversé..
      😀

  11. Le but du livre n’ étant pas d’obtenir le prix Goncourt, mais de se venger de Hollande en lui causant un tort politique ( ce qui en dit long sur son auteur, qui fait passer son amour-propre avant tout…) , il est largement atteint sans qu’il soit nécessaire de le lire; deux mots seulement ( « sans dents » ), largement diffusés dans les médias, auront suffi.

    Pour ceux qui en douteraient :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/vu-sur-le-web/20140904.OBS8192/sans-dents-l-expression-qui-devient-un-slogan-anti-hollande.html

    1. Les sans dents, c’est le progrès . Au moyen-age, les mêmes étaient appelés les claque-dents .

    2. @ Arié
      Et alors !? Nous n’en doutons pas, vous tombez dans le piège du politico-cancan-blabla sans intérêt pour le pays.
      Et vive les rotatives qui vont devoir embaucher pour réimprimer ce bouquin à outrance !

      Le vraiment sérieux dans ce tohubohu serait que nous nous penchions enfin sérieusement sur un candidat de Gauche capable d’empêcher la droite de revenir fiche le bordel en 2017… Hein ? Plaît-il ?…

      ***

      1. Oui, mais… la droite et cette gauche-là s’entendent très bien pour foutre le bordel :-))))

          1. Bah, pas facile Ptite Plume pas perdue, mais je dirais un peu tard, hélas pour la France, Sego présidente et Chonchon ronchon aux manettes du gouvernement.

            Mais c’est pas mieux chez nous hein ? Sauf que c’est mieux caché et qu’on fait croire à un pays invicible alors qu’il part à vau l’eau depuis longtemps et que les histoires de Luc, ici… bof, ne feraient pas les choux gras d’un éditeur et que même notre Président pour un an (sic) peut prendre le tram sans être dérangé par qui que ce soit.

            A part ça, je ne vois pas de différence.

            Nous sommes tous gouvernés par Dieu fric.

  12. Je crois cependant que l’affaire des « sans dents » pourrait bien être néfaste au règne de pépère 1er. Il y avait les « Sans culotte » puis les « Sans logis » et les sans dents n’apparaissent désormais, ni plus ni moins comme la résultante de la suite logique d’une série de politiques dé-socialisantes, arrivant à leur maximum d’admission par le petit peuple. Çà devrait lui revenir en pleine poire et s’additionner au désamour déjà bien perceptible… Pour moi il est cuit. ARAMIS

    1. Tu crois vraiment qu’il fallait le bouquin de Trierweiler pour savoir qu’Hollande n’aimait pas les fauchés ? Il suffit de voir les relations qu’il entretient avec François Pinaut . A moins que ce soit propre à un élu corrézien ( voir Chirac )

      1. De toute façon aujourd’hui également il y a de + en + de « sans dents » puisque les dentistes coûtent chers, les appareils également… et les mutuelles remboursent « queue’tchi » sans parler de la Sécu.

        1. Ça me fait penser, puisque V. Treiweiler semble si sensible au fait que les pauvres soient des édentés, elle pourrait éventuellement reverser tout ou partie des bénéfices qu’elle va toucher pour son livre, pour que ces premiers soient équipés d’une dentition ultra-brite. Là pour le coup, elle ferait plus que fort. 

      2. Non ce n’était pas vraiment nécessaire vu sa cote de popularité, mais çà fini de convaincre les neuneus qui continuent à y croire comme vents et marées. C’est peut-être la goutte d’eau qui va faire déborder le vase. ARAMIS

    2. claudecarron

      ah mince je lis en descendant et je ‘ai pas vue les sans culottes dessous pour alain bobards

  13. Sur M2, un article de Soubrouillard sur les négos du GMT et leur non-transparence : 4 commentaires
    Sur M2, un article sur les rapports entre Pépère 1er des dentus et Val-hourie : 112 commentaires
    A pleurer !

    1. Si impatient de voir arriver Sarkozy ou Juppé ? (parce que vous vous doutez bien que ce ne sera personne d’autre, et sûrement pas Mélenchon)

      1. Ca c’est encore à voir. Nous faire choisir entre la peste et le choléra ? Aucune différence avec la politique de Hollande. On gagnera certainement au change et le chemin devient rue et il n’en faut pas beaucoup pour que ça devienne une avenue, voire un boulevard

        1. Mais Aurore. Tu sais bien que le ci-devant Arié n’aurait pas misé un Louis sur les gueulards Sans-culotte en juin 1789, alors ce n’est pas pour l’imaginer entrevoir une possible percée de MELENCHON en 2014, ce MELENCHON qu’il situait à 3% avant la présidentielle. C’est qu’ill a le nez creux, le cardiologue sans cœur…

          1. Elie a une boule de cristal rayée donc il ne voit pas réellement …. et après il a les boules forcément ! donc obligé d’y aller de ses phrases pontifiantes.

      2. S’il n’y avait pas la famille Lepen j’oserai bien un Front Populaire 2017, histoire de netoyer ces bouses.
        Après la dernière victoire du Front du refus, lors du référendum de 2005 était une alliance Gauche et Nationale (frontiste entre autres). Je ne compte pas Fabius dans ce rassemblement des lucides.

  14. Je pensais sincèrement que Hollande tiendrait jusqu’en 2017 .
    Là , c’est moins sûr .
    Et quant au remplaçant , pourra-t-il être encore plus faux-cul ?
    Et quant à avoir la droite , je préfère qu’elle ne s’affiche pas de gauche , comme aujourd’hui .
    Plus tôt Hollande partira , plus tôt on pourra reconstruire
    .
    Pas avant , malheureusement .

    1. Je suis d’accord, plus tôt pépère 1er prendra le train et plus tôt la vraie gauche pourra enfin s’exprimer en proposant une vraie orientation de gauche. Virons le vite avec sa clique. ARAMIS

      1. Je crains que cela soit trop tôt…. Ou trop tard. Ce serait la droite qui passerait. Pourtant en 2012 il y avait l’opportunité d’ un grand changement. Mais là ..

  15. Les ennemis sont démasqués dans l’intime , par la perversion de leur système . Ils n’ont pas grand chose d’humain , de commun au pays d’en bas . Ainsi va la Vième monarchie , du mépris de caniveau en cohortes verreuses jusqu’aux fanges libérales bues jusqu’à la lie .
    Ainsi , ils auront libéré l’insane , le noir dessein de la haine extrême fardée en ange blond diabolique…. Qu’en sera-t-il ? : http://alecxjps.wordpress.com/2014/09/04/vive-les-sans-dents/

  16. Je n’attendais rien de Hollande et encore moins de cette pétasse… (désolé, c’est le seul qualificatif qui me vient à l’esprit). donc tout va bien : Le navire coule normalement!

    Heu… Je retourne faire mon jardin…

  17. D’un côté , ramdam , tintamarre et imprécations triviales des déroutes monarchiques et de l’autre , blackout total de la pétition de soutien à  » Là bas si j’y suis  » qui a tout de même recueilli 170000 signatures , excusez du peu ! .
    Même les blogs de gauche se sont associés à ce silence , suivez mon regard….
    A la façon de Pierre Dac, reprenez en cœur SVP :  » radio-rance ment , radio-rance ment , radio france est démente  » .
    Cela dit , et à leur espérée déconfiture , l’émission renait…sur le net…: http://www.la-bas.org/spip.php?rubrique509 . Leur objectif étant de museler l’expression sur les ondes nationales du Service Public , pour ma part , ils ne l’emporterons au paradis de hollandie .

Les commentaires sont fermés.