La valse d’Aubry


« Il y a des inflexions à faire dans la politique économique pour que la croissance revienne, réduire les déficits il faut le faire (…) sans casser la croissance. » Martine Aubry (dimanche 7 septembre 2014)

« Martine Aubry, comme chacun le sait parfaitement, a bénéficié d’enseignants en plus, de policiers en plus à Lille. C’est ça l’austérité? C’est quoi un infléchissement? »
Manuel Valls (lundi 8 septembre 2014)

« Je dis à Manuel, très simplement: faut pas se crisper. Pourquoi d’ailleurs se crisper, il faut simplement discuter »
Martine Aubry (lundi 8 septembre 2014)

 

Que penser ?

D’abord que 2017 est une élection morte pour Manuel Valls et sans doute François Hollande. Donc d’autres appétits vont se dévoiler. Si Aubry – combattue dans ces colonnes – ou Royal – soutenue dans les mêmes – se déclarent, ou y travaillent, nous observerons quelle attention elles porteront à leur gauche, massacrée, ignorée, bafouée par l’exécutif actuel.

Ensuite, que ce cirque ne mérite que des preuves. Sinon, qu’ils arrêtent.

36 réflexions sur “ La valse d’Aubry ”

  1. Pareil pour moi car Martine est aussi opportuniste que tous les autres du PS et sait conspirer pour virer ceux qui la gênent, notamment Royal

  2. Paroles paroles paroles. Sa fait 40 ans que vous nous prenez pour des cons. Mon vote sera pour Marine le pen.

    1. ça me parait tout à fait logique de vouloir continuer à se faire prendre pour un con.
      Paskeu questions « paroles, paroles » le fille à son Papa est pas mal, non plus.

    2. Dites donc, cher Bruno, vous êtes bien gentil, mais en principe le nauséabondo-fasciste de ce blog, c’est moi ; et il est hors de question que je renonce sans combattre à mon monopole !

    3. La dynastie des bourgeois Lepen (St Clou et Neuilly ne sont aps des quartiers populaires que je sache) vont sûrement faire du social et respecter les droits du bas peuple ? On rigole, non ? Si elle avit le malheur de passer la Marinette (avocat d’affaires, née à Neuilly comme Sarko), çà fera donc 45 ans a être pris pour des cons… ARAMIS

        1. Tout à fait . Il est né comme moi à ROUEN mais son père qui était un fidèle supporter de Tixier Vignacourt avec son copain Jean Lepen, començait à sentir le chaud en 68 et quitta donc la région en catastrophe pour s’installer à Neuilly/seine et de ORL, devint spécialiste dans l’immobilier. Il envoya son fils dans les plus prestigieuses écoles à bourgeois où il côtoya Sazrko… Sacrés socialistes… Lepen, sarkozy ou Hollande, mêmes bourgeois de Neuilly, St Cloud. ARAMIS

          1. Les trois candidats issus du premier tour de la présidentielle 2012 était dans François Hollande, Nicolas Sarkosy et Marine Le Pen…
            Ce fut Neuilly-ta mère ou rien! Vive la France!

    4. mà cé sour, une fois qu’on a (gagné) le pompon, retour à la casa avec le gros lot.. tiens, je vais faire des pâtes à midi

    5. bruno,
      Au royaume des c..s , le châtelain est borgne et sa fille FhaiNeuse et , nul n’étant prophète en son pays…..

  3. 2017 se jouera sans aucun cador du PS car on ne trahit jamais impunément son camp pendant si longtemps .
    La seule incertitude étant le score atteint au premier tour .
    15% , 10% ou 5% ?
    Vu le plongeon actuel , 5% n’est pas impossible .

  4. 2017 ou la vie par procuration. Voilà bien l’expression du vide au plus haut niveau du pouvoir dont la seule perspective est de se reconduire. La brièveté du quinquennat n’incite pas à l’action politique mais contribue à conforter le politicien dans une perpétuelle campagne présidentielle et l’omniprésence de ces derniers dans les médias pour énoncer un ensemble de promesses non tenues et de slogans débiles dans le genre « le changement, c’est maintenant » Peut-être une manière d’échapper à la réalité? La courte durée de la mandature présidentielle nous maintient dans une pensée politique creuse composée de petites phrases issues de querelles de personnes. Tout cela n’a aucun sens.
    Tout juste bon à faire parler dans les chaumières, un sujet chassant l’autre bien entendu. Il est certain que plus on avancera vers 2017 plus on assistera à la mise en place de primaires dans des partis politiques moribonds (PS et UMP). Tout cela pourquoi, pour élire un Roi nu. Quelle tristesse!

    1. Oui, c’est ce qui a réveillé (de loin) mon intérêt tout spéculatif pour la politique en France, et accentué mon profond mèpris pour les magouilles du PS. Lequel PS ne s’en est jamais remis.

      Fabius a mis Bortolonne à la maneuvre pour aller déterrer Martine Aubry, qui s’y es cru. On a eut l’accorde de Marrakech avec DSK, le gluon Moscovici, et le patatras juste avant les primaires, l’accord Aubry-Duflot et comme dans Lucky Luke (Le Juge) l’élection poussive par défaut de Dopey.

      Ca ne s’est pas amélioré depuis.

  5. La notion de dialogue chez Valls m’a toujours laissé perplexe….Et quand il rencontre une femme de la trempe d’Aubry, seule à avoir su géré à peu près correctement le PS, cela ne peut faire que des étincelles.
    On ne m’empèchera pas de penser que les deux femmes citées auraient fait de bien meilleures premières ministres que ceux qu’on a du supporter….Et même mieux, si vous voyez ce que je veux dire.

    enfin, avec des si…..

  6. Arrêtons d’attendre ainsi un improbable sauveur comme des enfants qui croient encore au père noël.
    Arrêtons de nous en tenir à ce rôle d’êtres mineurs auquel les carriéristes de la politique, uniquement concernés par leurs pouvoirs et leurs privilèges, nous réduisent.
    Arrêtons de donner à cette petite caste le pouvoir de décider de nos vies, de notre avenir et de nous asservir aux seuls intérêts de sa consoeur la finance.

    Démocratie directe et égalitaire ! Point.

     » Tout être humain est compétent pour gérer les affaires de la société, et plus particulièrement de la communauté dont il est membre. Aucune politique n’a de légitimité démocratique si elle n’a été proposée, discutée et décidée directement par le peuple, et non par de quelconques représentants ou substituts. C’est seulement l’administration de ces directives politiques qui peut être confiée à des conseils, des commissions ou des collectifs d’individus qualifiés, éventuellement élus, qui exécuteraient le mandat populaire sous contrôle public et en rendant des comptes aux assemblées qui prennent les décisions…. »

    Murray Bookshin – Une Société à refaire – Vers une écologie de la liberté

  7. Aubry a 65 ans ( l’age de la retraite, soit dit en passant ), Royal 60 ans . Ces deux personnes gravitent dans la politique depuis plus de trente, elles ont été – est encore pour la seconde – secrétaires d’Etat ou (et) ministres dans différents gouvernements dit de gauche .
    Qu’est-ce qu’elles pourraient apporter de neuf et, surtout, vu qu’elles sont toutes deux farouches partisantes de l’UE, qu’est-ce qu’on pourrait bien en attendre ?

    1. J’insiste sur l’UE, parce que l’Europe qu’on doit construire, ce n’est surement pas celle-là .

          1. Paraît-il que « les frondeurs » vont s’abstenir ? Filoche pourra nous la refaire au kleenex en appelant « à l’unité »……. mon « luc » oui!!!!

            1. Ce sont des révolution en impuissance. Ils sont plu fraudeurs que frondeurs. Des brissotins (Feuillant) qui nous la rejouent en mode 21e siècle. Le Front populaire fut plombé par les rad-soc, le FRONT DE GAUCHE risque de l’être par les socialistes. ARAMIS

              1. Je voulais dire « Des révolutionnaires en impuissance » (mon clavier déconne) et un S à plu . Il est rare que je corrige, alors profitez-en. ARAMIS

          1. Aurore

            « Il faudrait déjà qu’il y ait cohésion entre nous et les autres pays car sinon ce sera rude »

            Si vous attendez l’unanimité des 28 nains de l’UE vous ne ferez jamais rien pour en sortir.

            1. Je ne parlais pas des 28 nains de l’UE mais des peuples qui sont gouvernés par ces nains. Par exemple des grandes manifestations européennes organisées par les vraies gauche de ces pays. Mais pour cela il faudrait que les égos se taisent

    2. Absolument Rien, Nada, Prout !

      Il y a sans doute eut un « moment Ségollène », c’est du passé
      Il n’ya jamais eut un moment Martine Aubry c’est du futur décomposé

Les commentaires sont fermés.