Martine Aubry 2017 ?


Ne me dites pas que vous n’y avez pas pensé.

Et pourtant, il y en a une autre, Ségolène Royal bien sûr.

Je confesse que je ne sais plus que penser de ces socialistes pour lesquel(le)s j’ai pourtant fait campagne. Ces deux dernières années m’ont finalement désemparées.

 

36 réflexions sur “ Martine Aubry 2017 ? ”

  1. Le jour où une femme sera élue Présidente de la République… c’est peut être ça le vrai changement.C’est marrant ,ça me fait penser à une chanson de Bécaud, le jour où la pluie viendra…

  2. Pourquoi pas les deux ? L’une présidente, l’autre 1er ministre. Il parait qu’en France, il y en a qui sont prêts à voter pour une femme. Et pour faire face à cette 3ème femme, ne serait-ce pas l’une des solutions ?

    1. Martine Royale, Ségolène Aubry.. pourquoi pas, mais qql doute sur/pour le partage des égos (et pas que !)
      oui je suis d’accord Sol, les français prêts à.. à tellement de palliatif; pas dit expédient, aucune envie d’être désagréable envers les copines, ma part féminine assumée et appréciée

      1. ..héhé.. qql humour pour un week end avancé: ici congé, enfin le-pont.. hier, Jeûne genevois, oui, on n’a pas fait bcp la guerre, alors peu de jours fériés

  3. Pour 2017, j’en sais rien mais oui, je verrai bien M. Aubry gouverner la France en tant que 1er ministre. Je pense qu’elle serait capable de remettre la France et la gauche dans de bons rails… F Hollande va-t-il en avoir la volonté, au lendemain des régionales ?… Je l’espère.

  4. non, pas pensé (mais je me situe à l’opposé de ‘référence’) Ségo of course (zut, ma parenthèse précédente ne plaide pas en sa faveur)
    Oui Castor, pourtant je ne crédite pas l’espérance, ni le logique (un peu le légitime) bref, alors qql compétence aussi l’aspect (?) un je ne sais-quoi qualifié de gaulois, mais dont j’ignore la part macho (la même quand on parle d’une tarte aux pommes mais rien à voir avec le gâteau ou le fruit hein..)
    Oui Ségo, en plus elle a (déjà) effectué sa traversée de désert: une ligne (carrément positive) à son cv

  5. Je vais la refaire : en 2017, Aubry aura 68 ans et Royal 64 ans . Toutes deux sont en politiques depuis plus de trente ans et ont été secrétaires d’état ou ministres dans divers gouvernements dit  » de gauche  » ( c’est encore le cas de Royal ). Elle sont toutes deux pro-UE ( je dis bien UE et pas Europe, ça n’a rien à voir ) . Donc, on ne peut rien attendre d’elles .
    En fait, en 2017, il serait bon que cette Veme à bout de souffle soit passée aux oubliettes et qu’une VIeme République émerge enfin, avec un exécutif qui ne soit plus monarchique et un Parlement qui ne soit plus godillot .
    Y a du boulot .

      1. .
        Avec une dose de proportionnelle . Mais surtout, la disparition du 49.3 et la suppression de la dissolution de l’Assemblée en cas de vote négatif de textes présentés par le gouvernement . On ne fait pas tomber le gv, comme sous la IIIeme ou la IVeme, on l’oblige à revoir sa copie . Pour ce dernier point, il est quand même extraordinaire que ce soit le Conseil d’Etat ou le C.Constitutionnel qui dégomme un texte, uniquement pour non conformité avec la Constitution, alors qu’un vote négatif de l’Assemblée se retournerait contre celle-ci, pouvant entrainer sa dissolution, d’où l’absurdité du vote de confiance ou l’abstention des « frondeurs » ( rires ), permettra au gouvernement de se maintenir et d’appliquer une politique dont les citoyens ne veulent pas .
        Bon ce n’est qu’une base de débat .

        1. Pour complèter : aux US ( même si leur impérialisme est gonflant ), le Sénat et la Chambre des Représentants ne sont pas renvoyés devant les électeurs si ils bloquent une décision présidentielle .

          1. Et on peut aussi regarder du coté de l’Allemagne ou Merkel est chef de gouvernement ( le président de la République, qui le connait ? ) et rend des comptes au Bundestag . Elle ne fait pas ce qu’elle veut, cette brave teutonne .

            1. En conclusion : en 1965, uncertain François Mitterand a écrit un livre  » Le coup d’état permanent  » où il démontait, avec brio, les travers de la Veme . Il est surprenant de constater qu’une fois au pouvoir, ni lui, ni son successeur actuel n’ont fait le nécessaire pour changer les choses . Ce système monarchique est tellement flatteur pour l’égo…

          2. Mais, aux USA, le Président dispose d’un droit de veto contre les mesures votées par le Sénat ou la Chambre des Représentants

            1. Oui, mais la Constitution Américaine ne prévoit pas le renvoi des deux chambres devant les électeurs si elle bloque une décision du président . C’est le sujet du débat .

        2. je craignais une proportionnelle intégrale et donc probablement une droite au pouvoir pour des décennies,si on s’en tient à une dose, bref si on se donne les moyens de dégager une majorité claire, tout le reste est discutable ( au sens positif du terme).

            1. Il est peut-être bon de rappeler dans quelles circonstances est née la Veme République .
              Il y avait ce q’on ne nommait pas encore la guerre mais les « évènements » d’Algérie et la trouille d’un coup d’état mené par les colonels de l’armée présente en Algérie . L’attentat contre Salan ( l’affaire du bazooka ) a achevé la IVeme et les gaullistes ont bien joué le coup en rédigeant une constitution taillée sur mesure pour le grand Charles ( qui, du reste, n’était pas le choix de l’armée, selon Yves Courrière ), en lui donnant les moyens de mettre fin au conflit sans opposition , et avec l’arrière -pensée, à moyen terme, de neutraliser le PCF et la CGT .
              Le problème, c’est que cette constitution n’est plus adaptée a l’époque actuelle, sans compter que, sur un plan, disons moral, les successeurs du grand Charles ne lui arrivent pas à la cheville en politique étrangère . Quand à la politique intérieure, le système majoritaire tel qu’il fonctionne transforme le Parlement en simple chambre d’enregistrement .

              1. Ah ,les quatre bouquins d’Yves COURRIERE sur la guerre d’Algérie…on n’a jamais fait mieux.

              2. Ce n’est pas tant d’avoir une majorité claire, qui est nécessaire : c’est d’avoir une majorité susceptible de remettre en cause les options de l’éxécutif, sans risquer la dissolution . Les « frondeurs » (rire ) gesticulent, mais s’abstiendront, lors du vote de confiance au gouvernement . Et ça contribue au discrédit des institutions : qui peut croire à un changement de « l’intérieur  » ? FH, Valls et leurs soutiens sont allés trop loin pour changer de politique et, à part brûler des cierges pour que ça fonctionne d’ici 2017, ils ne feront rien pour rassurer l’aile gauche du P.S

    1. oui, oui.. enfin qu’émerge déjà une femme (rien de comptable, stat, ou ‘remerciement’ genre retour d’ascenseur/?)
      en effet, l’Europe.. pour l’anglais je ne sais pas, mais l’helvète: pan! en plein milieu. Perso, plutôt UE que de reculer.
      Certes, une ‘monarchie’ tel le sparadrap du capitaine H, mais la trouve moins-pire (collante) que si un autre parti représentant une majorité, aussi à l’Assemblée (rien d’extra mon propos, banal même, disons que je garde qql confiance)

      1. Y avait Eva Joly, aux dernières Présidentielles, mais avec 3% de votants, le maschisme a encore frappé .

  6. Aubry ; celle qui tout fait pour bloquer l’exclusion du P.S. du sieur GUERINI ? J’aimerai bien connaître l’avis de MONTEBOURG…

  7. Tribune à lire:

    « Nous, écologistes, faisons-nous confiance à ce gouvernement? Non »

     » Des militants d’EELV ont lancé un appel pour convaincre les parlementaires de ne pas voter la confiance au gouvernement Valls le 16 septembre. Pour eux, le gouvernement « ressemble à une image d’Épinal du social-libéralisme » et « a choisi de déchirer le compromis historique de la majorité de 2012 au profit d’une convergence idéologique avec un libéralisme effréné ».  »

    La suite ici :

    http://www.reporterre.net/spip.php?article6276

    1. et à Matignon le gagnant est.. le vert n’anticipe pas ? (ne le prend pas mal Juan) je préfère la version d’Alain B (rien à voir mais envie de le dire)

  8. Je vous signale que si vous estimez capitale l’élection d’une femme à la Présidence de la République, il y en a une autre à qui les sondages donnent beaucoup plus de chances qu’à Matine Aubry ou à Ségolène Royal (mais elle n’est pas au PS)…

    1. no pas capitale, disons alternance, parité, à la-page (.. bon alors moderne, oh pis je ne sais pas comment dire)
      Nadine M ? chouette ! là, c’est le Monde en entier qui se tape sur les cuisses.. zut, mince, sa concurrente alors.. ça c’est sûr, elles ne se partageront aucun ministère (pas dit politesse)

  9. Ca aussi, c’est une des tares de la Veme : ces calculs d’épicier pour l’élection à la Présidence : si Truc se présente, ça fera le jeu de Machin et renverra Chose dans les cordes . A moins que Mec rafle la mise au 1er tour, auquel cas il faudra passer des accords avec Dugenou, qui une fois élu, s’empressera d’oublier qui l’a fait ro…président .
    Pffffft !

  10. Bah non, n’y ai pas pensé un millième de seconde😉 Remplacer un traitre par une, ce n’est pas une bonne idée. Et bien plus sournoise de surcroît.

    Je crois Juan, que vous manquez d’une bonne nuit de sommeil, vous savez, de celles qui sont réparatrices et remettent les deux pieds dans les bons sabots LOL

    Honnêtement, mon rêve serait que tout le monde vote blanc et qu’il n’y ait strictement personne à mettre sur un trône pendant au moins 6 mois ou un an, histoire de remettre les pieds sur terre à tous ces ados en mal de pouvoir.

Les commentaires sont fermés.