iOS 8, la nouvelle intrusion


Comme d’autres, j ai donc mis à jour ce fichu iPhone avec iOS 8.

Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant quelques nouvelles applications intrusives sur ma santé.

Comme si je souhaitais stocker sur le Cloud mon carnet de santé…

IMG_0661.PNG

IMG_0662.PNG

41 réflexions sur “ iOS 8, la nouvelle intrusion ”

      1. Piratables et modifiables. J’en ai fait les frais et n’ai toujours pas depuis une nouvelle cartes…. les joies de l’administration et de l’informatisation !

  1. Et bien, ça peut être utile, figurez-vous : accident de voiture, vous êtes dans le coma, impossible de joindre vos proches, les médecins ne savent rien sur vous : utile qu’ils sachent que vous êtes diabétique, allergique à la péni, sous traitement anticoagulant, etc .

  2. Alors que dans le même temps, il est constaté que la mise en place de ce même dossier médical accessible par un médecin avec la carte vitale a été un gouffre financier insondable et inutilisé.

      1. En attendant, pour ceux qui ont des traitements réguliers, on peut toujours se balader avec sa dernière ordonnance sur soi : ça n’encombre pas et ça peut sauver votre misérable existence, dont par ailleurs nul n’a grand-chose à foutre, j’en ai bien peur.

  3. Il reste toujours la solution – un peu trop radicale pour le vulgaire, j’en conviens – de NE PAS avoir de téléphone portable : il n’y a pas mieux, contre les paranoïas gauchisantes.

    1. Vous croyez que les dossiers médicaux informatisés que tiennent sur vous votre hôpital (sur son Intranet) et vos médecins, et qui communiquent entre eux par Internet (parce que c’est l’intérêt du dossier médical informatisé) seront toujours inaccessibles, dans leur cloud ?

      Je suis le premier à le déplorer, mais l’époque du secret médical et, d’une façon générale, de la confidentialité et de la vie privée , est condamnée – et pas seulement pour les Présidents de la République .

      Je suis persuadé qu’un jour ( 10 ans, pas plus) , nous aurons tous notre ADN sur notre dossier médical .

    2. me voilà classé dans le vulgaire…tant pis j’assume;seule utilité éventuelle,pouvoir appeler si je me tords une cheville au fond des gorges de la Bienne ,en péchant à la mouche ( sèche)…manque de pot,pas de couverture par le réseau…j’ai donc refilé l’engin basique,un samsung à 20 euros et à gros caractères , à mon épouse…

        1. Si, mais elles ne sont que très rarement gauchisantes ! Je veux dire par là qu’elles ne sont pas du même type : le trip « Big Brother », celui de l’hydre Capital aux mille tentacules, etc., tout cela c’est plutôt des paranoïas de gauche.

  4. Vu les rubriques, et sans m’avancer trop vite au risque de me casser une dent sur le talus, je suppute qu’une fois remplis par des gogos bien disciplinés😉 , ces fichiers sont vendus aux assurances privées…
    Vous voyez ce que je veux dire ?

    ***

    1. Ah ben oui, évidemment, les assurances privées, où avions-nous la tête ! Et les méchants labos pharmaceutiques ! Et Monsanto ! Et la NSA ! Heureusement que vous êtes là pour nous ouvrir les yeux : c’est tellement bête, un gogo bien discipliné…

          1. Je m’adressai au monsieur d’au-dessus de vous…
            Vous et moi avons posté au même moment et vous avez gagné la place de prem😉

            ***

    2. Oui, bien sûr, aux assurances – ce qui ne change rien, puisque, de toutes façons, elles ont le droit de vous soumettre à un questionnaire et à un examen médical soi elles le souhaitent – mais pas seulement.
      À n’importe qui susceptible de vous employer, qui le connaîtra dès réception de votre lettre de candidature à un poste.

      1. @ Elie une Cie d’ Ass. n’ a pas le droit de faire remplir un questionnaire pour une souscription de contrat de santé. J’ai travaillé dans ce secteur pour le certifier. Ceci depuis que les contaminés avaient eu du mal à trouver une mutuelle pour une prise en charge. Un bilan de santé est, par contre, demandé aux personnes âgées (je crois à partir de 70ans) lorsqu’ elles veulent acheter un appartement où une maison, et quand un financement est nécessaire

        1. Vous vous trompez : contrairement au Code des Mutuelles, le Code des Assurances les y autorise chaque fois qu’elles le souhaitent .
          Si elles ne le font pas toujours, c’est parce que l’ Etat a mis au point ce qu’on appelle  » les contrats solidaires », qui leur accordent d’importantes diminutions de fiscalité en échange du renoncement à exercer ce droit; mais elles restent toujours libres de choisir de le faire ou non .

          1. @Elie vous êtes incroyable!!! Que ce soit au niveau du Code des Assurances que celui des Mutuelles (et il y a eu des jurisprudences) il ne doit plus être demandé un questionnaire médical. Par contre, à partir d’ un certain âge, si l’on veut changer de mutuelle, là oui il y a questionnaire médical. D’ ailleurs je m’ interroge si les Assurances ne demandent pas un certificat d’ aptitude pour la conduite d’ un véhicule par une personne âgée. A vérifier.

          2. Je rajouterai : depuis l’affaire du sang contaminé, l’Etat avait INTERDIT aux Assurances de demander un questionnaire médical (puisque derrière il y avait convocation) aux assurés. Ceci pour éviter justement aux séropositifs de se déclarer, car s’ils ne le faisaient pas il y avait déchéance de garantie. Et également d’avoir des dossiers médicaux des collaborateurs qui pouvaient être concernés. Ce sont les directives de la FFSA et de la GEMMA par ordre gouvernemental. Et forcément ça s’est étendu aux autres assurés qui n’ont pas eu à déclarer la maladie dont auraient pu être atteints

  5. Et parfois il faut savoir attendre pour les mises à jour…ou ne pas les faire. Principe de maintenance numéro 1: ne pas changer quelque-chose qui fonctionne

  6. Pour certaines allergies graves (et d’autres pb de santé d’ailleurs qui nécessitent une attention particulière)….cette application est peut être une bonne chose…après on n’est pas obligé de tout y « dévoiler » !!!

    Mais bon, mon bon vieux téléphone à touche, qui ne m’a jamais lâché, ne me le permet pas….

Les commentaires sont fermés.