La famille de droite


Je ne sais pas ce que c’est.

J’ai bien des modèles.

Mes voisins, multiples enfants et vouvoiement de rigueur. Adorables sauf si l’on cause mariage gay, GPA etc. Mais finalement, ils nous acceptent, nous qui soutenons les « Rainbow flags » .

Mes amis de droite, mariés ou divorcés. Tolérants ou inquiets.  L’amitié n’empêche pas de tout se dire, mais empêche de s’engueuler.

Des proches de proches, ou d’amis d’amis. De simples relations croisées sans accroches.

« Une famille de droite est moins tolérante pour les modèles alternatifs »

C’est un constat personnel, subjectif.

A gauche aussi, on trouve bien facilement des intolérances. Prenez l’islam radical, le sort des femmes voilées qui enflamme à gauche. Est-ce vraiment un modèle « alternatif » ? Non. C’est une version extrême d’un modèle ô combien traditionnel.

J’ai cette intime conviction que la droite manifeste des inquiétudes plus facilement que la gauche quand il s’agit des modèles familiaux.

Je ne cherche pas à imposer un modèle. La famille est une question de solidarité, de protection, d’amour, et de transmission.

Compris  ?

 

7 réflexions sur “ La famille de droite ”

  1. Suite à la lecture de votre chronique je colle un post- it sur mon frigo : « revoir Festen » …

  2. A propos de la GPA, une très belle lettre de l’avocat David Koubbi à Manuel Valls…..

  3. Egalement … sauf qu’à gauche on a du mal à être clair sur l’Islam radical car ramène automatiquement au « c’est le chômage, c’est la situation géographique, c’est l’incertitude des jeunes », etc. Alors que c’est une situation qui a empiré peut-être à cause justement d’avoir fermé les yeux et d’avoir été laxistes sur le sujet.

  4. cher juan vous devriez savoir que
    les religions sont l’utérus de la bêtise, du pire et non pas du meilleur.

  5. Je ne crois pas du tout que la droite manifeste des inquiétudes plus facilement que la gauche quand il s’agit des modèles familiaux : vous vous laissez impressionner par les gens de la Manif pour tous, la frange intégriste, extrémiste, encore chrétienne et si peu représentative de l’ensemble de la droite.
    Les gens de droite que je connais ont des vies familiales et sentimentales très débridées .

  6. la tolérance liée au doute (gauche) compréhension, indulgence, mansuétude (‘respect’)
    l’intolérance épousant la certitude (droite) rigueur, sectarisme, rigide (‘anaphylaxie’)

    oui, en gros, un peu taillé à la serpe, mais je le vois, le vis dans le quartier ainsi.. mes voisins, majoritairement à droite (retraités = frileux, et plutôt aisés) s’accommodent de ma présence, la supporte -je ne pèse pas lourd- alors que nous les acceptons (affectionnons même) sans vraiment se poser de question

    bah, je les fais bien rigoler et n’ai besoin de rien.. nan, ils sont sympas, ils se sont ‘habitués’, et on est proprio (encore 14 ans de crédit out of 22) bon, un ‘étranger’ n’a pas du-tout ! le même traitement ! méfiance, louche etc. (/accueil et ouverture)
    les certitudes = flippe, trouille
    les doutes = interrogations, curiosités
    on peut le voir, le dire ainsi
    il y a aussi le Droit et la Justice, le premier à droite.. au rond point (rien à voir avec le demi-tour) alors moulti options.. inimaginable ! la liberté ok, mais contrôlée -maître mot, indispensable

    heureusement (chic !) il n’y a pas Que le politique.. aussi les chats, surtout les nôtres ! et Gashi, le voisin kosovar, qui comme nous ne s’embarrasse pas de tant de distingo..
    manouche un jour..
    ça et du soleil camarade

Les commentaires sont fermés.