« Qui est la gauche ? »


110 réflexions sur “ « Qui est la gauche ? » ”

  1. Mélenchon ! le mec qui déclare se mettre en retrait de la politique pour prendre un peu de recul face à ses plantages et qui passe son temps… dans les médias à assener toujours les mêmes formules de style…

    Ce type me désole au plus haut point.

    Dommage, je suis nostalgique de la ferveur qu’il avait su créer mais pas dupe de ses positionnements histoire de faire parler de lui.

    Et après ?

    Rien.

    Il n’est pas la Gauche ou alors si, celle qui éructe, à l’image de la Droite de Le Pen fille.

  2. Bla bla bla bla…

    Et puis, quelle prétention ridicule dans son « il restera le FN et nous” ! Alors que ce « nous » ne représente quasiment rien, que c’est un « nous » de plus en plus inaudible et dont les Français se moquent dans leur immense majorité.

      1. La droite est certes en capilotade (ce dont je me fous éperdument d’ailleurs), mais enfin, par rapport à la gauche, elle parvient encore à donner l’illusion de la santé…

              1. Ben non, justement !
                Sont entrain de la rénover(La Santé) pour faire plus bling-bling pour les futurs arrivants…

                #FeuxDeJoie

                1. t’arrives à un rond point, par ex (image; pas moi qu’a commencé) hop! ceux qui prennent la première à droite et pis voilà, c’est ‘certain’.
                  Les autres, ils ont (encore) des choix, tournent à gauche

                  à la question de l’article (court c’est bonnard hein.. je taquine) je vous ai bien lu, comme d’hab appris des trucs, mais ai-je trouvé satisfaction, ou y ressemble,
                  je ne dirais pas comme ervé (le ton, une distraction) bref, moi je suis de gauche*, ma femme, ma fille aussi tient la route (respect, loyal*) et 2-3 autres, fau-k je réfléchisse.. beaux parents alsaciens,

                  bien la vidéo.. pourtant il y a du rythme, du riff, alors il manque une batterie et un tempo funky pour dire qu’il est rock ‘nd roll.. la maison apprécie une autre musique (blues, country ? qu’importe)
                  perso, Ségo

  3. Si la gauche c’est Valls , Macron ou Rebsamen , les mots n’ont plus aucun sens . Pourquoi pas mettre Bayrou à l’extrême gauche !
    Quand au socialisme , il est mort en 1983 , et tous ceux dans le gouvernement actuel qui s’en réclament sont tout simplement des imposteurs .
    Et tout le malaise actuel vient en partie de là , tout le monde jouant un jeu de rôle , avec une opposition de droite Umpiste factice qui ferait sensiblement la même politique et un FN qui se prétendrait presque représenter le socialisme !
    Toute cette mascarade ne pourra pas durer éternellement .

    1. Si le socialisme est mort en 1983, ce dont on peut se féliciter chaleureusement, pourquoi donc, dans ce cas, continuer, 30 ans après, de jouer les déçus-indignés-révoltés (biffer les mentions inutiles) sous prétexte que Hollande et sa clique ne seraient pas socialistes ? Il y a là un certain manque de logique…

      1. 1/ je suis PC
        2/ Depuis Mitterrand le vrai socialisme n’existe plus. Ils se sont baptisés « de gauche » peut-être parce que les places à droite étaient toutes prises ?

        1. « je suis PC »

          Et moi plutôt Mac.

          Sinon, encore bravo pour les cent millions de morts que vous cautionnez ! (Faites excuse de remettre ces « vieilles histoires » sur le tapis, c’est la faute de mes lectures actuelles : Sakharov, Boukovsky, Nadejda Mandelstam, etc.).

  4. Le socilisme n’est pas mort en 1983 . Par contre, c’est le social-libéralisme gluant qui est né, officiellement, cette année là .

  5. Il serait peut-être temps de comprendre qu’il n’y a plus de socialisme possible (au sens ancien du terme) dans le monde d’aujourd’hui ? Même la social-démocratie est condamne par la mondialisation ; il ne reste plus qu’un libéralisme plus ou moins social, et plus ou moins national .

    Comme e dit (presque) l’arsène, cette nostalgie du passé ne pourra durer éternellement .

    1. Le soucis avec les nostalgiques du passé c’est qu’ils n’en ont pas. Alors ils s’accrochent aux belles paroles de celles et ceux qui peuvent en causer avec fracas que l’on constate à gauche comme à droite et leurs déviances respectives.

      1. Nostalgiques du passé , 30 glorieuses , foutaise ! il vaut mieux l’avoir vécu pour savoir . Avoir fait 50 H par semaine à 15 ans sur une fraiseuse n’est pas du vent et , je n’en ai aucune nostalgie à part mes souvenirs de solidarité ouvrière à l’époque . Ma famille était très modeste et fière de sa conscience de classe . J’ai vécu beaucoup de conflits , lock out patronaux , grèves des années 50 très violentes à Nantes où mai 68 à débuté par l’enfermement du directeur de Sud Aviation  » Cela a provoqué un des conflits les plus durs que l’usine ait connus et la première manifestation dans le monde ouvrier de ce qu’allait être Mai 1968. » Et pour illustrer mon propos  » la France est le pays d’Europe qui connaît la durée de travail la plus élevée. Malgré l’allongement des congès payés (trois semaines en 1956, quatre en 1969), la durée annuelle du travail est de 2 078 heures en France contre 1860 heures en Allemagne en 1966. La croissance des Trente glorieuses repose ainsi largement sur les efforts fournis par les travailleurs dans le cadre d’une longue journée de travail  » Encore heureux que nous ayons pu bénéficier des quelques miettes octroyées chichement par le patronat TOUJOURS contraint par nos luttes . Alors , vos sarcasmes , gardez les pour vous SVP . Ou sinon , précisez bien votre pensée dont vos propos ne rendent pas clairement compte . Merci

        1. On idéalise toujours le passé : les trente glorieuses, c’était aussi l’époque où l’on faisait des guerres coloniales, où le minimum-vieillesse n’existait pas, où la Sécu était loin d’être généralisée, où les grandes villes étaient entourées de bidonvilles, où les IVG se faisaient clandestinement dans des conditions épouvantables , etc.

          Ma « pensée » (qui n’est pas originale) est que l’époque de la croissance forte, du plein-emploi, de l’emploi garanti , de l’enseignement qui égalisait un peu les différences sociales , du diplôme qui garantissait un emploi, des prélèvements obligatoires qui finançaient un Etat-Providence de plus en plus généreux , des solidarités de classe qui ne se limitaient pas au corporatisme ,etc…ne reviendra pas de sitôt, si jamais elle revient un jour .

          1. Elie +++++++++++++++++++++++++++++++++++ne reste-t-il que l’espoir , surtout pour les jeunes ?

          1. yep ! comme dirait Aurore, les temps changent (rien d’orignal) sauf la neurasthénie, c’est ça..

    2. Je ne suis pas sûr que les citoyens des pays dit émergents soient convaincus que le socialisme n’est plus possible parce que la mondialisation ( qui s’est développée depuis la Route de la Soie, Marco Polo, Christophe Colimb, Vasco de Gama , c’est pas récent !) serait un obstacle infranchissable .

  6. Ceux qui disent être de « la vraie gauche » en pensant au retour de la gauche d’avant la mondialisation sont ceux qui rêvent d’un monde disparu , assez semblables aux aristocrates d’après 1789 qui pensaient au retour de l’ Ancien Régime et qui croyaient être « la vraie droite  » : tous deux ne se rendent pas compte qu’ ils rêvent d’un Paradis Perdu et qu’ils sont sortis de l’ Histoire – et que celle-ci ne soit pas aujourd’hui réjouissante pour beaucoup n’y change rien.

    Pour beaucoup, mais pas pour la majorité : après la Chine (1,5 milliard d’habitants ) et l’ Inde ( 1 milliard d’habitants) , ce sont maintenant l’Indonésie (250 millions d’habitants ) et l’ Afrique ( plus d’1 milliard d’habitants, 2 milliards en 2040 ) qui affichent une croissance annuelle de 6 % depuis plusieurs années : le monde d’aujourd’hui, c’est ça ..

    1. Mais qui sont les bénéficiaires de cette fameuse croissance ? Pas les Africains de base, Pas les Indonésiens de base, pas les Chinois, les Hindous de base .
      Il faut aller faire un tour dans la profondeur de ces pays pour comprendre que ces chiffres sont biaisés . Même les statistiques démontrent le creusement de l’écart pauvreté/profits dans ces contrées . Les Chinois commencent à développer des mouvements sociaux et il est probable qu’ils n’en auront pas l’exclusivité dans les années à venir .
      Personnellement, je lis pas mal de choses et j’essaie toujours d’en voir le coté concret – sur le terrain lorsque c’est possible – ou en en discutant avec les principaux intéressés . Ca ouvre des perspectives que les bouquins d’universitaires, si respectables soient-ils, ne rendent pas compte .

      1. Alain ,
        Entièrement d’accord . Le prisme néolibéral fait abstraction des luttes populaires de ces pays en mettant en avant leurs taux de croissance présentés comme irrésistibles et menaçants pour l’Europe donc les libéraux considèrent qu’il n’y a rien d’autre à faire que de pratiquer le moins disant social pour espérer que les entreprises européennes misant sur la qualité puissent s’aligner dans une concurrence plus équilibrée face à l’économie mondialisée débridée . C’est l’antienne du CAC , du Merdef etc…mais ils font l’impasse totale sur la croissance des luttes sociales et politiques à mettre en parallèle avec la croissance économique …et pour cause : https://www.google.com/url?q=http://base.d-p-h.info/fr/dossiers/dossier-2962.html&sa=U&ei=5Qk8VKm6HISF8QXNrYK4Bw&ved=0CBAQFjAI&client=internal-uds-cse&usg=AFQjCNGk2aXasU0JHqo_9NqfL7G4rP4mxg

  7. Nouvel Donne, qui n’aurait jamais appelé à voter Hollande aux primaires PS pendant lesquelles Mélenchon a envoyés ses électeurs avec ceux de l’UMP et du FN vers le FLAN

  8. Elle est où la « générosité » de l’Etat providence…. faites vos comptes d’une vie de cotisation d’impôts revenus, fonciers, de taxes etc…. n’est ce pas un juste retour des choses….? Ou alors devrions nous revoir notre « générosité » envers cette élite formée par nos impots pour venir ensuite détruire des années de luttes sociales….

    1. à Sylvie 75

      « Elle est où la « générosité » de l’État providence »

      Je ne connais pas beaucoup de pays où le traitement des maladies , et surtout les traitements chers des maladies graves, soient aussi largement pris en charge qu’en France ; je me demande même s’il y en a .

      Si cela venait à disparaître un jour, vous verriez alors très bien où en était la « générosité » de l’État providence aujourd’hui .

      Rien n’est jamais acquis définitivement : il y a des choses qui semblent aller de soi , et dont on ne perçoit l’importance que le jour où on les perd .

  9. MOI !!!!!!!!!!!!!! Je suis à gauche et j’en suis fière !!!!!!!!!!!! Et de plus en plus à gauche de jour en jour !!!!!!!!! Surtout à gauche du PS …

  10. « Si cela venait à disparaître un jour, vous verriez alors très bien où en était la « générosité » de l’État providence aujourd’hui . »

    Ne déformez pas mes propos… ce n’est pas moi qui veut détricoter notre système…. et je ne me suis jamais plaint d’une hausse d’impots ni de cotisations tant que ce sera toujours tourné vers la solidarié et rien d’autre….

    Et ne croyez pas que je ne connais pas le prix de la santé ….

    1. Elie s’y entend pour essayer de nous culpabiliser. Mais lorsque nous devons aller consulter un spécialiste et que l’on vous demande « en public ou privé ? » j’ai essay » en « privé » et bien il allait m’en coûter 150€… et en public 25€. La Sécu ne prenant pas -ou peu- les dépassements d’honoraires, ce sont les mutuelles qu s’y collent. On connaît surtout le coût de la santé …… à plusieurs vitesses car si on ne peut pas se payer le privé et bien on attend un RV a vitae eternam pareil pour les opérations.
      De plus, qu’en est-il des ardoises laissées par des gouvernements étrangers qui viennent se faire soigner en France et qu’ils oublient de régler les factures ? Cela aussi a un coût pour la Sécu!!!!.

        1. message parti trop vite…. en effet il y a une grande disparité en France qui ne favorise pas l’accés au soin, ni sa qualité…..de plus les compétences étant de plus en plus concentrés dans un même hôpital, l’hôpital devient une usine où les personnels soignants seront les premières victimes….
          Par contre, on ne parle jamais des profits des labos….

          1. Exact Sylvie ,
            En 1999, j’ai été retraité de la Fonction Publique Hospitalière et déjà , le concept entrepreneurial prenait ses quartiers dans l’esprit des gestionnaires et , depuis la création du tronc commun du diplôme d’état infirmier(ère) et l’école des cadres nouvelle mouture , l’esprit gestionnaire prévalait au dépens de la fonction soignante . Là aussi , ce fut la dégringolade du soin en tant que philosophie prégnante au profit du gardiennage politiquement moins dangereux pour le système et les édiles locaux mais plus lourd en termes de résultats sociaux . En clair , moins bien soigner au risque du retour à l’asile conduisant à l’aggravation des pathologies mentales dans la cité et pour les familles modestes . Pour la bourgeoisie disposant des moyens de prise en charge privilégiés en établissements privés , cette médecine à 2 vitesses ne lui fait ni chaud ni froid , il n’en est pas de même pour le patient lambda qui subit une détérioration de cette politique hélas , sans faire de lien de cause à effet car…tout est fait pour le maintenir , lui et les siens , dans l’ignorance de ses droits….( la charte du patient hospitalisé est affichée mais restrictive et non mise en valeur )
            Le paradoxe est que le soin en cliniques privées lucratives axé principalement sur des techniques de  » cures  » médicamenteuses et autres cures de sommeil , Sakel , sismothérapie etc… très rémunératrices aux actionnaires révèle ses limites par le refus de ces clinique d’utiliser la psychothérapie institutionnelle sans parler de la psychanalyse conçues comme institutionnellement dangereuses et insuffisamment bénéficiaires . Dans le public demeure une résistance à cette situation mais aussi le désir de pratiquer des thérapies de groupes et individuelles profitables au patient et in finé , à la société….:http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=7263 et : https://www.google.com/url?q=http://leplus.nouvelobs.com/contribution/517294-la-loi-bachelot-a-fait-de-l-hopital-une-entreprise.html&sa=U&ei=GA49VNabM9H2yQSI2YLQDw&ved=0CAYQFjAA&client=internal-uds-cse&usg=AFQjCNGM4lxQX56tVpbKo-Pds-icQpqgJA

          2.  » Par contre, on ne parle jamais des profits des labos…. »

            D’où sortez-vous ça ?

            http://www.huffingtonpost.fr/2014/04/26/depenses-assurance-maladie-mesures-economies-gouvernement_n_5216928.html

            « Le budget de la Sécurité sociale pour 2014 prévoit déjà un effort à hauteur d’un milliard d’euros sur ce poste, au grand dam de l’industrie pharmaceutique. (…) Ces mesures d’économies « font peser une menace directe sur les effectifs », estime la fédération des industriels du médicament (Leem) pour qui ce plan « fait encore une fois porter tout l’effort sur le médicament ». « En annonçant un niveau d’économies de 3,5 milliards d’euros sur les trois prochaines années sur le poste médicament, auquel s’additionneront les mesures de maîtrise médicalisée, le gouvernement renie la dimension stratégique de l’industrie du médicament », affirme le Leem dans un communiqué. Pour la fédération, ces nouvelles mesures « frappent un secteur en récession économique sur son marché remboursable, étranglé par la fiscalité générale et sectorielle la plus lourde d’Europe ». Elles « font peser une menace directe sur les effectifs de cette industrie » qui emploie près de 100.000 personnes en France, ajoute le Leem. »

            1. Elie ,
              Incroyable que vous vous fassiez le chantre des labos à nous en faire pleurer . Les pauvres actionnaires souffrent de trop d’injustice , ils vont bientôt tirer le diable par la queue , étranglés qu’ils sont . Mais foutre dieu ! vous n’avez pas de cœur à tolérer le chantage à l’emploi , une menace directe , rien que çà . Et les dividendes ? En 2011 :  » le taux de résultat moyen net de ce secteur industriel est de 31%, rarement inférieur à 25%. Les résultats sont en augmentation partout, « malgré la crise économique qui n’a pas semblé affecter ces acteurs ». Ils semblent d’ailleurs « devoir augmenter encore dans les années à venir ». – See more at: http://www.ouvertures.net/les-profits-hors-norme-de-l%C2%B4industrie-pharmaceutique-font-debat/#sthash.FZtUp994.dpufhttps://www.google.com/url?q=http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2008/02/01/du-profit-a-tout-prix-critiques-sans-fard-d-un-economiste-a.html&sa=U&ei=CqY9VJzSKMjWaov_gIgJ&ved=0CAYQFjAA&client=internal-uds-cse&usg=AFQjCNHPGdcg_loPZh95hRIR615bjaQWuA .
              Elie , vous devez savoir que les labos ne pratiquant QUE le profit immédiat , délaissent la recherche fondamentale d’Etat qu’ils ont contribué à déconstruire ( voir les chercheurs actuellement en dénonciation ) . La perversion du système fait que leur recherche médicale circonscrite à la rentabilité à court terme , au mieux à moyen terme conduit ce secteur vers une concentration sur-privatisée préjudiciable à terme car excluant le service public en recherche fondamentale ; le rêve libéral en somme et le début de la fin pour les petits = déremboursements , secteurs de soins en chute ( généralistes ) , déserts médicaux , services d’urgences et personnels surbookés etc…etc… L’avenir s’il reste économiquement libéral n’est pas rose pour tous .

              1. Je garde encore. Eh! si ça continue je vais être obligée d’ouvrir un dossier « potes chez Juan » avec tous les liens intéressants qui y sont joints

                1. Aurore ,
                  Les petits potins des potes…? Çà fait toujours plaisir de voir qu’on ne se décarcasse pas en pure perte .

              2. @ yotopolo et @ Aurore

                Vous êtes sympas, mais je ne vous ai pas attendu pour m’en prendre publiquement

                -ni aux dépassements d’honoraires

                http://www.marianne.net/Les-specialistes-depassent-les-bornes-et-les-honoraires_a206064.html

                ou encore

                http://www.marianne.net/Medecine-les-depassements-d-honoraire-explosent_a193312.html

                ou encore

                http://mrc53.over-blog.com/article-5426531.html

                -ni aux profits des labos lorsqu’ils sont excessifs :

                http://www.pharmaceutiques.com/phq/rdp/art/9097

                Mais il est absurde de dire que l’industrie pharmaceutique ne s’intéresse qu’au court terme : les nouveaux produits anticancéreux, s’attaquant à la structure génétique des tumeurs , sont le fruit d’une bonne vingtaine d’années de recherche sur ces structures, et il en sera de même lorsqu’ arriveront sur le marché les médicaments utilisant les nanotechnologies . .

              3. @ yotopolo et @ Aurore

                Vous êtes sympas, mais je ne vous ai pas attendu pour m’en prendre publiquement

                -ni aux dépassements d’honoraires

                http://www.marianne.net/Les-specialistes-depassent-les-bornes-et-les-honoraires_a206064.html

                ou encore

                http://www.marianne.net/Medecine-les-depassements-d-honoraire-explosent_a193312.html

                ou encore

                http://mrc53.over-blog.com/article-5426531.html

                -ni aux profits des labos lorsqu’ils sont excessifs :

                http://www.pharmaceutiques.com/phq/rdp/art/9097

                Mais il est absurde de dire que l’industrie pharmaceutique ne s’intéresse qu’au court terme : les nouveaux produits anticancéreux, s’attaquant à la structure génétique des tumeurs , sont le fruit d’une bonne vingtaine d’années de recherche sur ces structures, et il en sera de même lorsqu’ arriveront sur le marché les médicaments utilisant les nanotechnologies . .

            2. En comparaison des mesures prises pour les hôpitaux publics, les labos s’en sortent pas trop mal. Par contre rien sur les dépassements d’honoraires confortables que les spécialistes pratiquent. Donc vous avez du fric vous êtes opéré rapidement sinon vous attendez très longtemps. Ce qui favorise les hôpitaux privés

  11. Merci pour ses liens yoyopolo….il y aurait bcp à dire sur l’état de la psychiatrie en France….réel parcours du combattant pour de nombreux patients et familles….

    1. En guise de témoignage : En 2001, il a fallu que e bataille ferme pour sortir mon frère aîné de HP qui était enfermé à double tour, tant qu’il n’avait pas signé l’acceptation de tutelle que la chef de service voulait lui faire signer d’autorité (il y aurait apparemment un business entre les HP et les tutelles), alors qu’il n’était arrivé là que pour avoir été éjecté de l’hôpital où il était soigné pour une récente crise d’épilepsie. Il n’était d’ailleurs pas le seul à s’être fait éjecter de l’hôpital et s’être retrouvé enfermé à double tour en HP. Une maîtresse d’école en retraite qui avait eu le bars cassé s’y était retrouvée aussi. Motif :personne de joignable au moment de la sortie obligée pou libérer des lits. Alors que je croyais mon frère e accord avec cette mesure, il me dit en cachette qu’on en le laisserait pas sortir avant qu’il n’ait signé ladite acceptation de tutelle (alors qu’il gérait très bien ses avoirs). J’écrivais donc au directeur de l’établissement, un courrier recommandé AR avec entête de mon assos pour lui demander pourquoi mon frère était enfermé contre son gré à double tour. Réponse très rapide (deux jours après en recommandé AR aussi) : « Votre frère n’est pas enfermé et se trouve dans notre établissement à sa demande. Il doit d’ailleurs sortir justement demain » comme par hasard… Oui, il y a beaucoup de choses à voir et à dire sur la gestion de la psychiatrie en France, et sur les tutelles et curatelles qui ne sont pas toujours très claires dans leur gestion; ARAMIS

      1. Claude ,
        Si je peut me permettre quelques observations sur ton témoignage .
        Ce que vous avez vécu ton frère et toi était une souffrance intolérable face à une chef de service visiblement incompétente et probablement imbue de sa personne .
        Plusieurs choses : ou ton frère avait été admis en HL , Hospitalisation Libre et , si c’était le cas , cette chef indigne à abusé de son pouvoir en exerçant un chantage ignominieux qui relèverait d’un signalement au Défenseur des Droits ( mais , en cas de plainte , bonjour le parcours du combattant ) A noter que les domaines de la santé et de l’environnement échappent encore à l’Action de groupe récemment instituée , merci le mou du genoux !
        Pour revenir à ton frère , ou il était en HDT , Hospitalisation à la Demande d’un Tiers , ou il était en HO , Hospitalisation d’Office avec certificat de 2 médecins , l’accord du maire et visé par le préfet de police . Tout cela est assez encadré mais n’exclut pas des internements arbitraires sans parler de manipulations psychologiques exercées sur personnes vulnérables : https://www.google.com/url?q=http://www.groupeinfoasiles.org/&sa=U&ei=_pdBVK6gMNjVas7CgbAC&ved=0CAUQFjAA&client=internal-uds-cse&usg=AFQjCNGIEByFdi7z2_uQd8GfyNvxgnD_bw .

        D’autre part , il fut un temps ou certains curateurs usaient illégalement de leur pouvoir en plaçant les avoirs financiers de malades sur des comptes dont ils recueillaient le produit des intérêts . Le pot aux rose fut découvert et il y fut mis un terme . Qu’en est-il actuellement ? je ne sait pas . Toujours est-il que l’assentiment du malade en HL est nécessaire à l’installation d’une tutelle et relève exclusivement du juge des tutelles qui est en droit de faire une demande d’expertise psy et d’enquête pour asseoir sa décision , les proches devant en être informés . En cas de placement sans consentement , il en est tout autrement , le patient étant déclaré irresponsable . A noter que certains patients souffrant d’épilepsie peuvent être dans ce cas du fait de leur pathologie handicapante . Seule une expertise psy peut le déterminer .
        Sinon , il n’est pas du ressort d’un tiers de procéder à faire signer un tel document . Donc abus de pouvoir de la chef…
        Si la preuve est faite d’un enferment  » à double tour  » sans le consentement du patient , on est encore en face d’un abus de pouvoir répréhensible . Pour cela , la collégialité de l’équipe de soin est essentielle à corriger les éventuelles erreurs de jugement et d’appréciation d’une situation donnée . Tout l’art d’un bon psychiatre tient à la fois dans sa compétence technique et surtout ses qualités humaines . Hélas , avec le système actuel très hiérarchisé , l’incompétence notoire d’un chef a des répercussions souvent désastreuses pour tous . En région parisienne , j’ai vécu une expérience antipsychiatrique très intéressante où seules les qualités d’empathie étaient requises .
        Actuellement , la gestion hospitalière impose une file active tendue . Les gouvernements successifs poussant les ARS à libérer les lits à seul but de rentabilité , les lits inoccupés coûtant moins chers . Cela conduit à des excès . la logique comptable au niveau de chaque établissement est seule privilégiée au dépens du coût réel collectif subi par la société dans son ensemble , car les malades se retrouvant dans la cité et souvent laissés à eux-mêmes perdurent dans leur pathologie qui , finalement nous coûte socialement + cher . C’est la devise de  » après moi , le déluge  » .

        1. A ce niveau j’avais envisagé de rencontrer en premier lieu la chef de service pour lui demander si mon frère était bien concerné par l’enfermement (même pas le droit d’aller dans le parc de cinq hectares entouré de grilles), mais comme ma sœur ânée s’était prise de bac avec la veille et s’était fait traitée d’hystérique (un peu facile comme accusation venant d’une chef HP), j’avais donc écris directement au directeur en tant que parent, mais aussi et surtout en tant que responsable associatif vigilent (j’ai eu d’autre cas à gérer ensuite) avec papier à entête. a la vitesse où le directeur à libéré mon frère sans qu’il n’ait eu à signer ladite tutelle, il y a fort à parier que c’était monnaie courante au début des années 2000. J’avais aussi écris à la juge des tutelles qui avait placé mon frère en tutelle provisoire (mesure conservatoire) en attendant le jugement dont j’avais fait appel et en m’étonnant que le tribunal n’ait pas d’abord cherché à joindre les m^mes de la famille avant de prendre cette décision, comme le prévoit le Code. réponse de la juge : « Nous n’avons trouver personne à part votre mère qui était absente » (elle venait d’être opérée d’un cancer à 81 ans) « Votre sœur a été jugée hystérique, donc nous avons pris cette mesure d’urgence » « Vous avez fait appel et il vous allez certainement pouvoir faire valoir votre demande de gérer le copte de voter frère avec l’aide de votre sœur, mais d’ici là, la tutelle reste toujours valable. » M’a-t-elle opposé en souriant en me charriant. Nous avons réussi à faire reculer la date de mise en oeuvre de la mesure en nous « trompant » dans le dossier de demande. Mon frère est décédé deux mois plus tard d’un cancer du poumon. La tutelle est tombée à l’eau. ARAMIS

          1. Quel parcours infernal qu’a subi ton frère, ta soeur et toi.
            Le personnel de l’H.P. près de chez moi est en grève à cause entre autres des manquements de la direction.

            1. Ça n’aurait donc pas changé en treize ans, malgré le fameux livre blanc. Il faut vraiment une nouvelle constitution avec des droits de regard du citoyen amplifiés. Vive la 6e république.

              1. Si mes souvenirs sont intacts ce fameux livre blanc c’est Rocard qui a voulu le mettre en place, notamment pour le Grand Paris, puis la Sécu (et par là même les hôpitaux publics) dans les années 90. Nous étions 1 million rien qu’à Paris dans la rue pour dire Non.

          2. Claude , je suis désolé pour toi . C’est bien dans ces exemples-là que l’on voit le fossé énorme existant entre les pouvoirs administratifs et leurs sujets-objets qui peuvent tourner à l’univers Kafkaïen . Face à cette société en pleine déréliction , une seule solution : une 6ième constituante pour une 6ième République ! tôt ou tard…

  12. Un petit exemple du ^coût de la santé : mon épouse se rend chez un chirurgien -dentiste . Radio panoramique ( 89 euros ), diagnostic( catastrophique ) et devis (2189 euros ) . Sur le devis, il est indiqué  » à présenter à votre mutuelle ou..à votre banquier . Retour chez le dentiste qui estime que son confrère charrie sérieusement, tant sur le plan médical que financier . Néanmoins, pour un acte qu’il ne peut réaliser lui-même, faute des outils nécessaires, il la renvoie chez le confrère qui se contente d’un détartrage ( à 189 euros ) et renvoie le reste aux calendes grecques . Sachant que le remboursement maxi est de …150 euros, ma femme en reste là pour l’instant .
    Si je vous dis que ça énerve grave, vous me croirez ?

        1. Elie nous inonde de ses rappels et commentaires , il doit être dans les hautes sphères où il se plaît tant…

      1. Longuement répondu à 3 reprises, mas, j’ignore pourquoi , ce commentaire (et celui-làà seulement ) reste « en attente de modération » .

        Est-ce parce que je donne (entre autres) les liens de mes articles parus dans l’ Humanité sur l’industrie pharmaceutique ?

          1. Nouvel essai :

            @ yotopolo et @ Aurore

            Vous êtes sympas, mais je ne vous ai pas attendu pour m’en prendre publiquement

            -ni aux dépassements d’honoraires

            http://www.marianne.net/Les-specialistes-depassent-les-bornes-et-les-honoraires_a206064.html

            ou encore

            http://www.marianne.net/Medecine-les-depassements-d-honoraire-explosent_a193312.html

            ou encore

            http://mrc53.over-blog.com/article-5426531.html

            -ni aux profits des labos lorsqu’ils sont excessifs :

            http://www.pharmaceutiques.com/phq/rdp/art/9097

            Mais il est absurde de dire que l’industrie pharmaceutique ne s’intéresse qu’au court terme : les nouveaux produits anticancéreux, s’attaquant à la structure génétique des tumeurs , sont le fruit d’une bonne vingtaine d’années de recherche sur ces structures, et il en sera de même lorsqu’ arriveront sur le marché les médicaments utilisant les nanotechnologies . .

          2. Toujours pas; c’est sans doute parce qu’il est trop long, je vais tenter de le fragmenter.

            Je vous disais, à vous et à yotopolo , que je ne vous ai pas attendus pour prendre publiquement position sur les dépassements d’honoraires :

            http://www.marianne.net/Les-specialistes-depassent-les-bornes-et-les-honoraires_a206064.html

            ou encore

            http://www.marianne.net/Medecine-les-depassements-d-honoraire-explosent_a193312.html

            ou encore

            http://mrc53.over-blog.com/article-5426531.html

          3. Aïe Juan a la dent dure avec vous Arié…. mais non je plaisante🙂 … n’avez vous rien changé dans votre adresse (un espace etc) parce que çà arrive parfois et on est mis en modération !!!!

                1. Elie ,
                  Votre contribution sur les profits des labos date de 2002 et , je vous cite : Elie Arié a estimé que « l’époque d’une connivence économiquement coupable entre l’industrie pharmaceutique et les pouvoirs publics touche à sa fin » et souligné que « ce que nous attendons de l’industrie pharmaceutique, c’est qu’elle soit moins libérale dans ses discours et plus libérale dans ses stratégies ». Vous affirmez que la connivence des labos et de l’État touche à sa fin ( ??? ) et vous formez le vœux d’une + grande libéralisation de leurs actions = encore + de pépettes . En fait vous êtes libéral pour le capital et austéritaire pour le travail .
                  Sinon , sur une page google , j’ai relevé 10 occurences sur  » recherche fondamentale et structure génétique des tumeurs  » . Il y apparaît que 9 établissements liés à cette recherche sont publics et 1 de domaine privé et de plus , Brésilien . En conclusion , la recherche fondamentale devenue parent pauvre exige du temps et des moyens que la recherche appliquée circonscrite au marché ne fait qu’à court terme sinon dans de trops rares cas à moyen terme , de 10 à 30 ans en moyenne . Les pépettes d’abord , la santé on verra…si çà vaut le coût….: https://www.google.com/url?q=http://www.synergielyoncancer.fr/glossaire/recherche-fondamentale&sa=U&ei=5fc-VMGPMsniar6TgaAC&ved=0CA8QFjAJ&client=internal-uds-cse&usg=AFQjCNG7oGl9Cjl2RVzbEnQfgrJcyWK4Dg

                  1. Vous ne pouviez pas comprendre ce que j’ai dit, ni pourquoi cela a été reçu par les labos comme une « attaque frontale », parce que cette phrase, isolée, n’a aucun sens.

                    J’avais joué sur le double sens du mot » libéral » :ce n’est qu’ après avoir longuement rappelé comment les labos monopolisaient l’information des médecins sur le médicament , et que le libéralisme supposait le pluralisme de l’information et la symétrie de l’information entre le producteur et le consommateur (et, pour le médicament, le prescripteur) , que j’avais dit qu’on aimerait que les labos appliquent davantage le libéralisme, en rendant disponibles d’autres informations sur le médicament que celles qu’ils choisissent de donner .

                    Bon, tout cela nous éloigne du sujet de l’article de Juan .

                    1. Mais il est absurde de dire que l’industrie pharmaceutique ne s’intéresse qu’au court terme : les nouveaux produits anticancéreux, s’attaquant à la structure génétique des tumeurs , sont le fruit d’une bonne vingtaine d’années de recherche sur ces structures, et il en sera de même lorsqu’ arriveront sur le marché les médicaments utilisant les nanotechnologies .

                1. Elie ,
                  Je reprend ces passages piochés sur votre article  » Cette seconde activité travaille avec succès au développement de dispositions légales uniformes à l’échelle mondiale : plus l’Organisation mondiale du commerce se – développera, plus les tractations – financières deviendront aisées. – See more at: http://www.humanite.fr/node/321798#sthash.VYNdEtHr.dpuf  » , L’OMC est en adéquation avec les USA et :  » États impuissants et incapables de sanctionner… » , faux : solférino est d’accord pour l’essentiel avec le TAFTA , ce n’est pas de l’impuissance ni de l’incapacité c’est de la servilité aux puissants .

                  1. Cet article a été écrit avant que les Traités transpacifique (déjà ratifié) et transatlantique (en cours de négociation) ne viennent modifier la vision de l’ OMC d’un marché unique et homogène mondial soumis aux mêmes règles pour tous .

                    1. Elie
                      Exact , votre article date de 2005 alors , s’il est obsolète , je ne vois pas trop l’intérêt de le republier . Sinon , si le TAFTA , même si peu amendé à la marge , est adopté , il fera force de loi et toutes les ratiocinations actuelles seront obsolètes . Cela dit , l’OMC est un cheval de Troie de l’ultralibéralisme : https://www.google.com/url?q=http://ultraliberalisme.online.fr/OMC.htm&sa=U&ei=Ru4-VLywFMHtauq-gtAE&ved=0CAgQFjACOBQ&client=internal-uds-cse&usg=AFQjCNFBICcTxYyJgAvMtFkQnGcAdKY_zg

                1. @ yoyopolo

                  ???

                  Mon article répondait à la question sur ce que je pense de l’industrie pharmaceutique ; il n’est obsolète que sur le TAFTA , pas sur le fond, qui n’a pas chagé.

                  l’OMC n’est pas « le cheval de Troie du libéralisme », ça ne veut rien dire !!! L’ OMC cherche à mettre en place le libéralisme, c’est son objectif déclaré .

                  1. Sous prétexte d’un égalitarisme des partie prenantes en faisant en sorte que les pays émergents qui n’en ont pas les moyens ne puissent donc y accéder . Cela est complétement masqué dans la profession de foi de l’OMC , c’est donc , objectivement , une volonté de cacher les objectifs réels qui est en œuvre d’où l’  » Cheval de Troie  » . Il semble bien que vous répugniez , en général , à lire les liens que je joins . Cela ne fait pas avancer le schmilblick mais , c’est votre choix . Ne vous étonnez donc pas de ne pas être compris car , ces liens sont essentiels à la compréhension et , là aussi c’est un choix .

        1. Excellent lien!! Non c’est votre avis sur les faramineux dépassements d’honoraires que les spécialistes vous demandent. Qu’en pensez-vous ?

  13. @ yotopolo et @ Aurore

    Vous êtes sympas, mais je ne vous ai pas attendu pour m’en prendre publiquement

    -ni aux dépassements d’honoraires

    http://www.marianne.net/Les-specialistes-depassent-les-bornes-et-les-honoraires_a206064.html

    ou encore

    http://www.marianne.net/Medecine-les-depassements-d-honoraire-explosent_a193312.html

    ou encore

    http://mrc53.over-blog.com/article-5426531.html

    -ni aux profits des labos lorsqu’ils sont excessifs :

    http://www.pharmaceutiques.com/phq/rdp/art/9097

    Mais il est absurde de dire que l’industrie pharmaceutique ne s’intéresse qu’au court terme : les nouveaux produits anticancéreux, s’attaquant à la structure génétique des tumeurs , sont le fruit d’une bonne vingtaine d’années de recherche sur ces structures, et il en sera de même lorsqu’ arriveront sur le marché les médicaments utilisant les nanotechnologies . .

  14. Avis à tous : les signatures en faveur d’une 6e République a atteint les 50 000 signatures ce jour à 13 heures. Comme disaient les extralucides : ça va se casser la figure rapidement. Faut voir. ARAMIS

    Mouvement pour la 6e République.

Les commentaires sont fermés.