Pensée d’un soir


Elle devait avoir à peine la vingtaine. Elle discutait un peu fort en attendant le film, dans une salle presque pleine.

« Moi, j’attends la retraite. Au moins, je pourrais manger ce que je veux, sans m’inquiéter. »

Elle dit cela tout en grignotant une barre chocolatée. La remarque m’a frappé. Elle m est souvent venue. L’herbe est souvent plus verte ailleurs, en l’occurrence plus tard. On espère parfois passer à travers tout cela sans trop d’encombres. Et pouvoir plus tard espérer souffler.

C’est évidemment une illusion.

Le chemin se parcourt aujourd’hui, avec ses joies et ses difficultés. Et il faut le prendre comme il est.

18 réflexions sur “ Pensée d’un soir ”

  1. « Moi, j’attends la retraite. Au moins, je pourrais manger ce que je veux, sans m’inquiéter. »
    Il ne s’agit pas d’une allusion aux difficultés de travailler avant. Juste avoir un âge pour manger ce que l’on veut (si l’organisme le permet) parce que dans la société actuelle, on nous tente avec beaucoup de choses (publicités à outrance), mais on nous conseille de ne pas en exagérer. Alors que « vieux », qu’est-ce que ça pourra faire, si on grossi ou autre ? On n’a plus besoin de plaire, paraît-il. Alors, autant garder l’espoir de se gaver avant de mourir. Sauf que rien n’est facile, ni maintenant, ni après.
    « C’est évidemment une illusion. »

    1. Partie comme elle l’est, elle pourra « enfin » faire la queue aux poubelles pour tenter de se trouver quelque chose à grignoter, pour combler un peu le régime basses calories que lui imposera sa maigre retraite… ARAMIS

  2. Faut dire….
    un petit moment de total « bonheur »….
    assis à une terrasse ensoleillée….vous grillez une petite cigarette -fumer tue- en sirotant une petite bière -l’abus d’alcool est dangereux pour la santé – vous commandez un petit burger avec une arrière pensée qu’il vous faudra atteindre- les cinq fruits et légumes par jour- alors pour avoir bonne conscience vous terminez par une salade de fruits…..et l’amie qui vous accompagne vous explique que pour conserver les fruits et légumes on les irradie….. !!!!!….ce petit moment de bonheur vous sera tout de même facturé par l’aimable serveur qui se tue au travail et ne cotise pas forcément à hauteur de sa future retraite) 25 euros sans le café !!!! (ceci n’est que pur fiction, je suis très raisonnable et pourtant mon mauvais cholestérol n’en a rien à f….tre)
    saperlipopette cette petite dame a bien le droit d’espérer se « gaver » de barre chocolatée (moi j’aime bien le Bounty)
    sinon qu’avez vous vu au ciné ?

    1. Super, votre billet .

      Depuis cinq ans à la retraite, je me rends compte que mon plus grand plaisir est de rester attablé seul une demi-heure à une terrasse de café à regarder « passer les cons » (comme chantait Brassens), ce que je n’avais jamais pu faire auparavant .

      1. J’adore également paresser à la terrasse d’un troquet surtout ceux qui se trouvent Place de la Sorbonne où les discussions entre les tables s’entrechoquent. C’est parfois cocasse. Surtout quand ce sont des jeunes qui parlent retraite; ils ont une toute autre approche de celle-ci. Peut-être à cause de leur rabattre les oreilles qu’ils n’en auront pas c’est devenue une certitude.

          1. Meuh non!!!!! ce n’était pas leur principal sujet de conversation
            Mais celui-ci a été évoqué. Et ce qui est bien c’est qu’ils ont posé des questions sur ce point. Peut-êtte était-ce un sujet en TP

  3. @Aramis ++++++++++++++++++++++++

    @Sylvie75 « Délivrez-nous du Mal » (Brrrrrrr!!!!) « Samba » (génialissime Omar Sy)

  4. c’est quoi la différence entre une banane et une cigarette?
    une banane dit: « moi, il m’arrache la peau puis il me mange! » la cigarette dit: « moi c’est bien pire, il m’allume la tête puis il me suce le cul! »

  5. Il ne faut pas le prendre comme il est , il faut en faire ce qu’on veut en faire, le triturer, le malaxer, pour qu’il soit à notre image . Et avoir le courage d’en changer, d’en dévier, si il ne nous mène pas, ou plus, là où on veut aller …A chacun de tracer son propre sillon . Ce qui est triste dans l’histoire c’est que si elle se prépare à « attendre la retraite » à 20 ans, c’est qu’elle ne prévoit pas de faire grand chose de sa vie😦

Les commentaires sont fermés.