Bandeau Chien

Le coup de gueule de 13 heures 13.


Un mort, un scandale, une enquête, des manifestations, des heurts, des dérapages, de l’auto-justice.

La mort de Rémi Fraisse, qui a été enterré la semaine dernière, n’en finit pas d’être salie par des dérapages en tous genres. Il y a des manifestations, parfois interdites. Certains éructent contre la « dictature« , il faudrait qu’ils se dépêchent d’aller en Syrie, en Tchétchénie ou ailleurs.

Il suffisait peut-être d’appeler à une marche blanche, c’est-à-dire un moment de recueillement, de silence et de mémoire, en l’honneur de Rémi Fraisse.

D’autres jouent à mai 1968 pour bloquer des lycées. Le Figaro s’est ému de heurts au lycée Montaigne, dans l’un des plus riches arrondissements de Paris.

Est-ce cela la révolution en marche ? 

Dans la video qui suit, on voit quelqu’un qui nous est présenté comme un parent d’élève matraquer un manifestant cagoulé avec un extincteur. Cette video est là pour le buzz.

Bandes de blaireaux.

 

 

Pour la mémoire de Rémi Fraisse, taisez-vous.

 

 

22 réflexions sur “ Le coup de gueule de 13 heures 13. ”

    1. Ben non justement,

      Les autorités savaient et se sont tues pendant 48 heures, Ministre de l’intérieur Mensonge par omission, tentative de diversion, etc..
      Sapir en parle très bien sur Russeurope.blog.

      Et nous dire de nous taire ?!
      A vos ordres mon Caporal ?

      Un projet débile tricoté par les élus PS locaux, court-circuitant les processus de décisions, tout ça pour 8 exploitants voulant cultiver du maïs mieux subventionné par l’UE.
      Les mêmes FNSEA qui ont droit à l’impunité et le sourire compréhensif du Medef.

      Il y a un devoir de résistance et ce jeune garçon est bien mort d’un usage excécif de la force, en luttant pour une juste cause.

  1. (huppé/contestataire ? bref) dans l’temps, le lycéen était traité de « blouson noir », certains ont grandit..
    parent: un métier.. lycéen, pompier aussi,
    la castagne ? héréditaire, rodée et comme d’hab, il y a un bon et un mauvais côté du manche

    1. « Mon commentaire est fini »…… oui mais on reste sur « votre fin »…..on ne sera donc pas ce qui vous avez dit ?

      1. Je n’ai rien dit. Il est assez de facile de voir qu’un type avec un extincteur dans les mains n’était pas là pour éteindre un feu mais bien en allumer un. Aucune lutte n’est plus possible en France si personne ne respecte des codes.

  2. « Sivens : une vingtaine de plaintes déposées contre les gendarmes.

    Une vingtaine de plaintes, liées à des violences supposées de gendarmes, ont été déposées devant la justice depuis le 1er septembre par des opposants au projet. Bien avant la mort de Rémi Fraisse, les occupants de la zone humide ont été soumis à un régime de violence quotidien.

    Sivens, de nos envoyées spéciales.- Une vingtaine de plaintes ont été déposées devant la justice depuis le 1er septembre par des opposants au projet de barrage de Sivens (Tarn), en lien avec des violences supposées de gendarmes à leur encontre : expulsions sans décision de justice, mise en danger de la vie d’autrui et destruction de biens personnels, tirs de Flashball, tirs tendus de grenades, interpellations violentes, etc. »

    http://www.mediapart.fr/journal/france/011114/sivens-une-vingtaine-de-plaintes-deposees-contre-les-gendarmes

    1. J’aurai bien commenté… Mais pour quoi, quand la bêtise devient majoritaire.
      Beaucoup ont oublié comment on a « gagné » les congés payés et autres avancées sociales, dont le droit de manifester. Pas moi, ni ceux qui sont morts pour ça.
      Mon extincteur attend son heure

    2. J’aurai bien commenté… Mais pour quoi, quand la bêtise devient majoritaire.
      Beaucoup ont oublié comment on a « gagné » les congés payés et autres avancées sociales, dont le droit de manifester. Pas moi, ni ceux qui sont morts pour ça.
      Mon extincteur attend son heure

  3. Il s’agirait d’un étudiant de 1ère scientifique du lycée voisin.et qui venait chercher un copain au lycée Montaigne.
    (voir article sur le site du Figaro)

    Apparemment ce n’est pas un manifestant.
    Et quand bien même, la violence de l’agression m’a vraiment causé un choc émotionnel.

    Quand les adultes attaquent la jeunesse, c’est qu’ il y a vraiment quelque chose de pourri dans le royaume de France.

    1. Lorsque les politicards de droite s’efforcent, depuis des années, de dresser les Français les uns contre les autres, afin de masquer leur insondable incompétence ( pour rester poli ), quoi d’étonnant à ce que des abrutis les prennent au mot ?

  4. « Cet homme est-il un « casseur » ? Non, c’est un policier.

    « La police se déguise de plus en plus en « casseurs », dont l’image violente est utilisée ensuite par les médias. Samedi après-midi, une nouvelle manifestation s’est tenue à Nantes suite à la mort de Rémi Fraisse. Les affrontements ont rapidement commencé, alors que la manifestation était majoritairement pacifique. Des policiers en civil, déguisés en manifestants, jouent un rôle trouble. »

    http://www.reporterre.net/spip.php?article6522

    « Des policiers arborant des foulards à tête de mort lors d’une manifestion : c’est tout sauf anecdotique. Un symbole dangereux dans un pays dont l’idéal reste républicain.»

    http://www.reporterre.net/spip.php?article6535

    « Policiers masqués : à Nantes, la police montre son vrai visage »

    http://larotative.info/policiers-masques-a-nantes-la.html

Les commentaires sont fermés.