Macron et sa retraite sans chapeau


Impossible de détester le garçon. Il est trop jeune, trop frais, trop souriant. Et pourquoi personnaliser la politique ? On la personnalise quand ses protagonistes la personnalisent.

Sarkozy l’a personnalisait. Il a tellement théatralisé, volontairement, sa vie, son oeuvre, son parcours, son destin, qu’il était nécessaire et salubre de le prendre sur ce terrain-là.

Emmanuel Macron a fait l’objet de critiques sur sa personne, son parcours, qui m’ont glacé. Quand on manque d’arguments contre les actes, on attaque l’homme. C’est triste, mais c’est un travers facile.

Il n’y a aucune espèce de chance qu’Emmanuel Macron conduise une politique de gauche, d’après votre serviteur. Je n’ai rien vu qui me fasse dire le contraire: aucune loi, aucune idée, aucune déclaration.

A un certain moment, on se raccroche à des faits et des actes.

Mercredi 19 novembre de l’an 14, Emmanuel Macron faisait la une des Echos comme ceci:

Je pouvais rire mais dire merci et chiche
J’ai pensé aussi à Sarko qui nous avait promis de réguler le capitalisme « financier« .

20 réflexions sur “ Macron et sa retraite sans chapeau ”

  1. Chiche….
    Mais une fois de plus, n’est ce pas du vent pour ne pas parler de l’essentiel…. des retraités qui n’ont pas une retraite suffisante, qui doivent retrouver un travail, qui renoncent à se soigner…. et dont le nombre augmente… alors oui chiche mais pour tout le reste aussi !

  2. « Sarkozy l’a personnalisait »

    Oh, la jolie faute, Juan !

    Sinon, on aura eu vite fait d’oublier les déclarations de Macron sur la retraite chapeau (ça ne coûte pas cher comme dirait l’autre…) quand il sortira son joli plan sur la libéralisation du travail le dimanche et du travail de nuit (qui promet d’être beaucoup plus concret). On revient toujours à ses premiers amours…

  3. Parler de ce qu’on sait qu’on ne fera pas (et qui plairait tant aux électeurs de gauche déçus) pour mieux masquer ce qu’on fera (et qui déplaira tant aux mêmes une fois de plus) pour éviter de les irriter encore plus, c’st une vielle combine de ce genre de politicaillerie que la 6e République se propose justement de changer. Merci micron Macron d’avoir signé involontairement pour la 6e République. ARAMIS

      1. Ci fait citoyen ! tant que leur babla ne visera pas seulement à polluer le débat en occultant la vérité Et nous permettrons même aux carabins en mal d’audience de continuer à venir faire des bulles sur internet en se pensant intéressants. Elle a du mal à passer, la 6e ! Hein, votre génitude patentée ?

        1.  » en occultant la vérité »

          Et qui décidera ce qu’est  » la vérité » ? Le tribunal de l’ Inquisition ?

           » Elle a du mal à passer, la 6e ! »

          C’est sûr qu’avec 70 000 signatures sur une trentaine de millions d’électeurs, elle aura du mal à passer…

          1. Et qui décide actuellement qu’elle est la vérité ? Le tribunal de l’inquisition ou le tribunal des bourgeois et du copinage de la 5e République ?

          2. 70 00 signatures plus quelques têtes de gondole emblématiques avec. C’est parti mon bon Elie et vous n’y pouvez rien. Je suis content que tout se place et je ne vous en veux pas de rester septique. Les royalistes croyaient bien renverser la République de 1789 en quelques mois, alors…. Appel de socialistes pour une sixième République
            29 commentaires
            Share via emailShare
            Nous sommes des responsables nationaux, fédéraux et locaux du PS et du MJS, nous sommes des mandataires de courants dans les fédérations et les sections du PS et nous sommes tous affligés !

            Affligés parce que la politique menée est socialement injuste. Elle offre d’immenses cadeaux fiscaux aux entreprises, préserve la finance et impose l’austérité aux salariés.

            Affligés parce que cette politique, à l’instar de celles menées dans toute la zone euro, nous maintiendra durablement dans la dépression.

            Affligés parce que cette politique est imposée sans débat à son camp par un seul homme, au mépris de ses engagements et en vertu des pouvoirs que lui confèrent les institutions de la cinquième République.

            Affligés parce que ce régime quasi‐monarchique ne permet plus à nos députés de représenter souverainement le peuple et d’exprimer les griefs de leurs mandants.

            Pour changer de politique, il faudra commencer par changer de République pour instaurer la démocratie. C’est pourquoi nous répondons positivement à l’appel lancé en faveur d’un mouvement pour une sixième République.

            Premiers signataires :

            Membres du PS :
            Liêm Hoang Ngoc (Bureau National), Philippe Casier (Conseil National), Sylvain Mathieu (Premier secrétaire fédéral de la Nièvre) Syamak Aghababai (Bas Rhin), Daniel Bonnot (Bas Rhin), François Bourgeois (Oise), Gérard Caullier (Oise), Jean‐Luc Dupouy (Gers), Annie Darrieux (Gers), Isabelle Dumestre (Loire), Nadia El Hadjaj (Haut Rhin), Claude Etournay (Indre et Loire), Jean-Marc Gardère (Jura), Jean Gatel (Gard, ancien ministre), Laurent Govaert (Oise), Anthony Guitton (Marne), Siff Kachouche (Oise), Elisabeth Kergoat (Indre et loire), Janine Lacotte (Indre et Loire), Daniel Le Grill (Loire Atlantique), Philippe Many (Bas Rhin), Jean‐Claude Maurin (Hérault), Maryse Noy (Oise), Richard Ladine (Hauts de Seine), Bernard Motto‐Ros (Loire), Jacky Paris (Indre et Loire), Jean-Philippe Pellier (Gers), Franck Rey (Cantal), Denis Rolland (Oise), Claude Ronez (Marne), William Schweig (Indre et Loire), Thibaud Viguier (Oise)

            Membres du MJS :
            Ayoub Belkadi (Bureau National), Léa Charbonnier (Bureau National), Mathurin Levis (Bureau National), Sarah Martins (Bureau National), Sayna Shahryari (Bureau National), Yannis Zeghbib (Bureau National), Rached Zhou (Bureau National), Jean Binda (CNA), Cécile Martinez (CNA), Sophie Autissier (Secrétaire générale de Seine Saint Denis), Simon Payen (Secrétaire général de Paris), Arnaud Reteghini (Secrétaire général des Yvelines), Jérémy Brzenczek (Animateur fédéral de Moselle), Alexandre Fael (Animateur fédéral de l’Aube), Brian Mooroogen (Animateur fédéral des Hauts de Seine), Malek Smida (Animateur fédéral du Calvados), Raphaël Perrin (Animateur fédéral de Seine Saint Denis), Pascal Tran (Animateur fédéral des Yvelines), Eloïse Venâncio (Animatrice fédérale de Haute- Marne), Timothée Lepage (Paris 14e), Erik Pages (Paris 13e)

            Je demande l’élection d’une assemblée constituante qui fonde avec les citoyens la 6e République. Une République débarrassée de la monarchie présidentielle et fondant les nouveaux droits personnels, écologiques et sociaux dont notre pays a besoin.

            Je recevrai par mail les informations sur le Mouvement pour la 6e République.

            1. Un flot de littérature sans le moindre intérêt, une liste d’illustres inconnus qu’on dirait copiée de l ‘ annuaire téléphonique , tout ça pour éviter de répondre à votre très ridicule  » sous la 6 ème République, les politique devront dire la vérité » …

              1. CLAUDECARRON

                il faut reconnaître à cette liste une tare, celle de ne pas avoir une star, un génie comme ARIE, voire lui même…avec ça, tu aurais fait trembler les institutions…

                chevénement à une époque ne s’y était pas trompé, il pouvait organiser ses réunions dans une cabine téléphonique mais il avait pensé à ARIE……saisissement médiatique garanti…

                les deux gros inconvénients avec maitre ARIE dans un système, à partir de deux personnes.

                1° c’est d’arbitrer en permanence pour que le deuxième puisse prendre la parole
                2° c’est de débrancher ARIE dès que le deuxième a pris la parole pour ne pas s’entendre traité de con, d’imbécile, de simplet, de stupide….et tout autre qualificatif

                J’y vois toutefois un gros avantage pour la prise de décision, si ARIE te permets d’être le chef : Tu écoutes ARIE et tu décides le contraire………..

            1. Non à une justice privée au service des multinationales ! Interpellons nos députés !

              by Raoul Marc Jennar
              Les accords de libre échange UE-Canada (CETA) et UE-États-Unis (TAFTA) contiennent des clauses toxiques, dont la mise en place d’une justice privée au service des multinationales. Elles doivent absolument être rejetées. Interpellez vos députés d’ici ce vendredi 21 novembre en utilisant l’outil d’interpellation disponible sur cette page : https://france.attac.org/se-mobiliser/le-grand-marche-transatlantique/article/non-a-une-justice-privee-au Ne tombons pas dans le piège […]

            2. Des tonnes de littérature sans intérêt, un répertoire d’illustres signataires parfaitement inconnus, tout ça pour éviter de justifier votre très comique  » Sous la VI ème République , les politiques devront dire la vérité » , on se demande bien comment , et qui décidera ce qu’est la vérité .

              Vous avez déjà fait très stupide , mais rarement à ce point ..

              1. Si vous le dites c’est que çà doit être « forcément » vrai, monsieur le cardio traîneur, ci-devant grand inquisiteur du Net et science infuse déléguée sur Marianne chargé de récupérer les résidus du micro parti de Chevènement faisant encore quelques soubresauts à chaque réunion dans sa cabine téléphonique. Que représente Chévènement l’éclairé face à Mélenchon le bruit et la fureur ? ou un calme Arié par rapport à un révolté comme Aramis ? Mystère… La France a peur et super Elie se charge de la rassurer avec ses théories libérales qui ont fait florès au sein du club de l’Horloge du temps où le pays n’avait aps encore eu la bêtise de les suivre.
                Demandez-lui, par exemple, que faire quand on a les dents jaunes et il vous répondra sans hésiter de porter une cravate marron, ou encore, dites-lui : « je suis dans la dèche et je n’ai pas manger depuis une semaine, que faire ? » Simple vous répondra-t-il encore : Une semaine que vous mangez plus ? Et bien forcez-vous.
                C’est vraiment vivifiant de pouvoir compter sur de tels conseils et je me demande encore ce que ce carabin hors pair pouvait bien répondre à ses malades quand ils se plaignaient d’avoir le cœur qui battait la chamade. Sans doute de piquer un sprint en pyjama autour de son cabinet pour faire le test de Ruffier et Dickson, histoire de dégripper la bécane, quitte à se chopper une thrombose. Bref, les meilleurs remèdes avant de mourir d’une crise cardiaque, comme ses amis libéraux le proposent à l’économie française. La meilleure solution pour ne pas clamser de ses conseils c’ est encore de ne pas les suivre, quoi. Pycketti ne dit pas autre chose des conseils des référents financiers du mage Elie… Et si vous nous publiez à votre tour la liste de révoltés chevènementistes qu’on rigole un peu not’ bon carabin de lumière ? ARAMIS

  4. les pro capitalistes aux dents longues sont désormais obligés de dévoiler leurs plans pourris et çà va nous permettre de démontrer à quel point nous avions raison de sonner l’alarme, à tous ceux qui en doutaient encore. ARAMIS

  5. le petit macron est sérieux, il est riche, beau et sent bon le sable chaud, il peut bien réglementer ……………….pour les autres……..
    ça mange pas de pain, c’est une déclaration qui sera vite oubliée…..et surtout ce sont les CA qui décident…..encore de la gueule, que de la gueule…

    pour les 35 h, droit du travail qui sont des freins a à peut près tout, ilest clair que le gus ne sait pas comment fonctionne une entreprise de près ou de loin….mais bref, ce n’est pas le premier..

    un conseil à macron : contacter gattaz pour savoir si les 80 % de ses embauches en contrats CDD lui ont procuré de quelconques rigidités dans le fonctionnement de sa boutique;..

    j’espère que le dit macron n’a pas tapé du poing en martelant sa vaseuse, son bureau ne lui a rien fait;…

Les commentaires sont fermés.