optimized

Penser ce que l’on veut


La période est gonflante, mais il faut garder le cap.

Le plaisir d’écrire au fil de l’eau, tous les jours ou pas, sur l’actualité ou le temps qui passe, nous amène aussi de drôle de critiques.

Il y a celles et ceux qui comprennent, échangent, même sans désaccord. Il y a les autres. Ces constats, on se les fait depuis longtemps.

J’ai le sentiment que ces derniers temps, les positions se sont tranquillement cristallisées.

Maintenant, à quelques expressions près, on s’ignore.

Tranquillement.

On cesse de lire celles et ceux avec lesquel(le)s ont s’est accroché trop violemment. Cette attitude individuelle parfaitement compréhensible (on n’a qu’une vie, n’est ce pas ? Pourquoi la perdre à s’énerver en vain ?) est plus problématique quand il s’agit de politique.

Comment voulez-vous convaincre et progresser si vous ne lisez plus, n’écoutez plus, ne discutez plus avec celles et ceux qui politiquement pourraient être convaincus qu’il faut faire autrement ?

Seul, on a toujours raison.

En vain.

121 réflexions sur “ Penser ce que l’on veut ”

  1. Marasme ambiant.
    Une certaine tristesse quotidienne liée à une actualité épouvantable relayée par des médias dépassés par l’info en continu où tout doit aller vite, trop vite.
    Le sentiment de se répéter aussi…

    Scandale mélancolique :

  2. Oui je suis d’accord avec Ervé. Toutefois, ici, on se lit, on discute « virtuellement » (d’ailleurs ce serait drôle de se retrouver autour d’un verre), on s’engueule. Parce que sur d’autres forums si tu n’es pas d’accord alors là tu es …. Il y a des « yatollahs » partout.

                    1. Ben si tu y arrives oui!!!! Bon je décroche j’ai du monde et je dois cuisiner : noix st-jacques à la nage, saumon en croûte, salade de fruits…. et un petit Entre 2 Mers. Ciao

          1. Je repose la question : le surimi chaud c’est bon ? En tout cas si vous invitez (tous les 2) emmenez-nous au resto parce que ça craint ….

  3. « Comment voulez-vous convaincre et progresser si vous ne lisez plus, n’écoutez plus, ne discutez plus avec celles et ceux qui politiquement pourraient être convaincus qu’il faut faire autrement ? »

    Depuis 2006, j’essaie de faire valoir mes arguments.
    Cela fait 8 ans que je pose des constats sur l’évolution de la politique européenne et qui tendent vers l’objectivité et le concret .

    Un exemple :

    -> J’ai relevé régulièrement dans mes commentaires
    une singularité inquiétante dans les préconisations Bruxelloises :
    Le seul objectif clairement affirmé est la rigueur budgétaire.

    En revanche, aucun projet de développement économique n’émane de cette institution, pas plus qu’une tentative d’harmonisation entre les pays pour ce même développement.

    Aujourd’hui, le constat est là, l’Europe et notamment la zone euro, n’est qu’un ectoplasme pesant et insaisissable qui plombe l’économie au delà de notre continent.

    Alors, il y a un temps pour convaincre et un temps pour regarder le résultat d’un entêtement stupide et borné. C’est un avantage réservé aux gens de mon âge.

    1. Et pourquoi ne continueraient ils pas a s’entêter…… Puisque que ça sert leurs intérêts et celui du grand profit …L’Europe des peuples est un leurre…..mais que faisons nous pour arrêter ce  » massacre » ?

      1. Mais chère Sylvie, encore faudrait il cerner ces « intérêts ».
        Quels sont ils et qui en profite ?

        Les entreprises ?

        -> peut-être à court terme, le moyen terme étant déjà consommé.
        En effet avoir transformé la poule aux oeufs d’or en poule au pot réduit considérablement leurs possibilités d’enrichissement.
        En clair l’appauvrissement des européens (qui à leurs yeux sont des salariés consommateurs) les laissera bientôt sur le carreau.

        -> les financiers ?
        Victimes de l’appauvrissement de la manne des entreprises.
        Effet collatéral.

        -> Alors ?
        Anne ma soeur Anne ne vois tu rien venir ?

        Je ne vois qu’une zone géostratégique coincée entre l’est et l’autre côté de l’atlantique.

        1. @ Hélène
          Analyse que je partage mais eux ne voient encore que l’herbe qui verdoit…..

    1. Et quand je dis « bondir » ce n’est pas pour ce qu’ils disent mais pour la manière… Un type comme Corto par exemple ne dit que des conneries mais utilise un ton pour faire mouiller l’audimat. Aucun intérêt.

    2. Et quand je dis « bondir » ce n’est pas pour ce qu’ils disent mais pour la manière… Un type comme Corto par exemple ne dit que des conneries mais utilise un ton pour faire mouiller l’audimat. Aucun intérêt

      1. Ça va, on avait compris la première fois !

        (Après le pochtron qui voit double, le soiffard qui écrit double : c’est pas beau d’vieillir…)

  4. La politique est bien lente et si on avait raison cela ne se voit
    souvent que 2 ans plus tard.

    Et puis les 2 « vedettes » actuelles Sarkosy et Hollande
    sont des recormen chacun dans leur genre de la communucation
    pour neuneus, celle de l »effet d »annonce, sans aucun fond réel.

    Pour ces 2 derniers Lascars il faut être bien partisan aveugle ou
    d »un niveau de simplisme stuoéfiant pour croire qu’ils puissent
    faire naitre autre choses que des faux débats.

    Les personnalités politiques avec le minimum d »honnêteté
    intellectuelle et qui ne sont pas extrémistes qu »elles soient
    de droite de gauche ou d »hyperplan à n’en pas douter
    se comptent sur les dogts d’une seule main.

  5. Des fois, c’est bien de lire autres choses, ailleurs, pour éviter l’entre-soi, une expérience enrichissante , pour mesurer le manque, s’il y a (ou pas)…

  6. A mon corps défendant, je tiens à préciser que mon absence des écrans vient du fait que je n’avais plus de connexion depuis jeudi dernier. Je viens juste d’être reconnecté et quelle est la première chose que je fais ?, Je viens sur ce site. Salut Juan et bonjour à tous. ARAMIS

      1. Cà va et toi ? l’internet c’est bien mais c’est parfois comme la politique ou le show-biz : quand vous ne bougez plus, on vous croit mort ou vexé. Moi vexé ? Çà me tuerait ! (au fait Aurore) : j’attend mes nouvelles blagues avec impatience. ARAMIS

        1. Bien vu ! Oui c’est sûrement un coup des dislamistes. Peut-être même de la mouvance Halla carambar ! Les plus mesquins avec les DH (pour ceux qui ont connu en me^me tant que les mistrals gagnants)…

  7. « On cesse de lire celles et ceux… »
    Oui , c’est mon cas , j’ai arrêté de lire les articles concernant la droite ( Umpiste , lepéniste et solférinienne ) , également les commentaires émanant des supporters de celle-ci .
    Pourquoi être maso ?
    Et du coup ça me donne beaucoup plus de temps pour visiter les sites non-libéraux et faire du sport .
    Et chercher des champignons .

    1. Vous avez bien raison : c’est en postant des commentaires sous un pseudo que vous abattrez le capitalisme , le libéralisme, et tout ce genre de choses .

      1. ARIE

        LARSENE n’abattra pas plus le capitalisme que tu n’abattras toi même quoi que ce soit de la gauche de la gauche sous ton propre nom, sous des formes parfois grotesques, et souvent manipulées….grâce à ce talent qu’il faut te reconnaitre de réécrire la petite histoire à ta convenance.

        En revanche il est surprenant d’observer chaque jour, que tu ne poursuis qu’un seul but par ta seule présence ici ou par l’intermédiaire de ton blog, calqué d’ailleurs sur l’actualité de JUAN, celui de juger, de moraliser, toute forme d’interventions de personnes qui n’ont parfois aucun autre but que de donner leur propre avis sur un sujet , alors que tu leur prêtes en miroir tes propres intentions de devenir un leader d’opinion incontesté pouvant agir sur la pensée des autres…

        en réalité, très peu poursuivent ton but…plus vite tu le comprendras, tu vite tu gagneras en sérénité, de celle du sage bienveillant qui explique sans hargne et qui guide les brebis égarées….

        il y a du boulot;…

        1. Je ne peux agir que sur la pensée de ceux qui en ont une ; les robots qui ne font que du copier-coller d’ Alter Eco et de Lordon sont à l’abri de mon influence .

          « Penser, c’est penser contre soi »
          Jean-Paul Sartre

          1. Et le carabin conclua son pensum sur les robots qui ne pensent pas en se servant d’un copier/penser de Jean-Paul Sartre pour mieux étayer son « analyse d’urine…

            1. claudecarron..

              je ne devrais pas apprécier le manque de respect dont tu fais preuve à l’égard de notre intello, mais j’ai le sourire facile aujourd’hui….

              donc j’applique😀

          2. ARIE

            bravo……je ne vois d’ailleurs pas qui peut t’influencer, là où tu es barré, il faudrait te rejoindre dans l’espace….

            j’ai le vertige…. …

            « Penser, c’est penser contre soi »
            Jean-Paul Sartre

            en revanche tu devrais revoir le titre de ton blog après avoir fait paraître le « copié collé » de la citation de sartre…………..si je me souviens bien ton blog « c’est ARIE pense »…

            merde, voilà que je suis obligé de faire du « social » avec un ex toubib…..

  8. hello vous, on parle de nous..
    j’ouvre le pc et fais un tour, tiens il y avait ça
    http://www.courrierinternational.com/article/2014/11/26/internet-rend-il-mechant?utm_campaign=&utm_medium=email&utm_source=Le+meilleur+de+la+semaine+Courrier+international

    plus pour ‘illustrer’ le sujet.. les trolls augmentent, alors les modérateurs qui eux à leur tour..

    certes et probablement la période est morose (ennui ?) mais n’est-ce pas aussi relatif à une (notre) activité, envie..
    bref, je reste sur le concept (?) appris et découvert au tout début de ma présence sur les blogs forums: échange et partage.
    c’est quand même bien ce que l’on fait au quotidien, avec ou sans clavier,
    je n’ai débranché qu’un blog, que j’aime bien d’ailleurs (politique, gauche) mais je causais tout seul..
    ça m’est égal qu’on me réponde ! participer suffit mais cette activité est associée (pas comme de passer l’aspi)
    alors chez Juan bien sûr, et Bemb.. à défaut d’y être intéressant, contribuer (favoriser ?) qql détente..

    chaque sujet ses affinités; aussi en qqls lectures, qu’importe la forme des options exprimées (provoc, sérieux, léger..) en fonction de l’état d’esprit du jour (il y a des matins ‘pied droit’) nous savons les inclinaisons des correspondants, alors tendance & sympathie, au delà de l’opinion,
    des camarades pour la plupart
    seul, je et la vie ne vaut rien (…) Souchon ? non, je pense à Robinson C, avant Vendredi il n’existait pas

    oui je regrette (ne suis pas seul !) condamne même l’usage décomplexé (défouloir) en agressivité (insulte/vulgarité) plutôt que ‘passe temps’, avec la politesse, le respect comme viatique et évidemment, apprendre et comprendre plein de trucs

    mais ce n’est pas le cas ici ! enfin si.. là c’est bonnard
    même que des fois le ciel est bleu
    longue vie ! des bises ‘nd Cheers (bientôt we et dimanche une chanson !)

  9. @juan

    C’était grave au point qu’il a fallu retirer mon second commentaire docteur ?

      1. s’cusez moi de vous demander pardon m’sieur :°)

        figurez vous qu’il était là, bien tranquille, attablé dans votre café, je sors un moment, et pfffft, quand je reviens, il avait disparu.

        J’ai lancé un avis de recherche, heureusement super Juan l’a rattrapé par le fond de la culotte.
        😀

    1. J’ai lu et relu (et commenté une boulette dans votre « à propos de l’auteur ») et ne trouve pas chez vous ce que Juan billette !

      1. Si, c’est en rapport ( Nicolas Jégou l’a très bien vu dans son dernier billet ) : les commentateurs ont tendance à s’homogénéiser , et les efforts pour convaincre sont non seulement vains, mais mal reçus .

  10. @ Juan

    La réponse à votre conclusion

    « Comment voulez-vous convaincre et progresser si vous ne lisez plus, n’écoutez plus, ne discutez plus avec celles et ceux qui politiquement pourraient être convaincus qu’il faut faire autrement ? »

    est très simple :seriez-vous capable d’écrire la même phrase en la modifiant légèrement :

    « Comment voulez-vous ÊTRE CONVAINCU et progresser si vous ne lisez plus, n’écoutez plus, ne discutez plus avec celles et ceux qui politiquement pourraient VOUS CONVAINCRE qu’il faut faire autrement ? »

    Non ? Alors : pourquoi en irait-il autrement pour les autres ? Imaginez-vous que quelqu’un soit prêt à être convaincu ? L’ arsène avoue carrément qu’il ne lit que ceux qui sont de son avis…mais les autres font pareil : imaginez-vous Aramis ou Aurore Mathé se laisser convaincre pour quoi que ce soit ?

    UN BLOG N’ A JAMAIS CONVAINCU PERSONNE ! JAMAIS .

    1. Pas la peine de conclure en majuscule (ça indique la colère, pour un blogueur c’est malvenu)

      Et pourquoi donc tenez-vous un blog ? Pour passer le temps ? Pour votre égo ? Pour promulguer vos conseil en matière d’appréhension du monde politique qui nous entoure mais qui ne défend que votre point de vue ?

      Je penche, vous concernant, pour tous ces 3 points.

      1. Oui, les 3 , et sans doute quelques autres que j’ ignore : pas très doué pour l’introspection…

        1. Pas la peine.
          Stanislas l’a faite pour vous :
          « qu’Arié bénisse Dieu » ;°)

          non, je rigole …. mais quand même y en a un peu (de la pomme cf. les tontons flingueurs)

    2. WOUAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!
      un troll !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!😀

      plus sérieusement vous tombez dans la caricature mon cher maître.

      Par exemple, si je ne suis pas convaincue par les effets bénéfiques de la politique en Europe et par conséquent en France, il m’arrive de changer d’avis sur tel ou tel point en lisant des billets sur des blogs.
      Il suffit pour cela qu’ils soient suffisamment étayés.

  11. ervé pas d’accord un pote psy m’a dit que si quelqu’un écrit en majuscules ça signifie qu’il n’a rien à dire, mais qu’il faut qu’il en cause
    ce qui n’est pas le cas d’arié, enfin je pense!!!!

      1. Un petit Desproges pour vous Ervé

        « Ce scepticisme à l’égard de la psychanalyse, mais aussi de la psychologie et de la psychiatrie qui s’y réfèrent de plus en plus, me vient, selon mes docteurs, des données de base primaires d’un caractère brutal et non émotif qui me pousse à manger le pilon du poulet avec les doigts ou à chanter l’ouverture de Tannhâuser dans les moments orgasmiques. « 

    1. salut ROBERT

      ARIE ECRIT AU KILOMETRE POUR EXPLIQUER QUELQUE CHOSE QUI PEUT SE RESUMER EN UNE PHRASE DIGNE DE CONFUCIUS

       » J’AI RAISON ET VOUS ETES TOUS DES CONS  »

      la il a écrit en majuscule pour nous montrer que nous sommes tous vains et qu’il est le seul phare de l’occident

      qu’ARIE bénisse DIEU

  12.  » Seul, on a toujours raison.
    En vain………….. »

    faut il rappeler que nous arrivons seul dans ce monde de souffrance par hasard, et que nous le quittons par le même hasard..
    ….si pendant ce laps de temps, nous n’arrivons pas à trouver grâce personnellement, nous mêmes à nos propres yeux.

    le verbe, l’écriture et plus tard le clavier, ont été crées pour échanger nos propres certitudes individuelles en société et en vain, en attendant le grand départ…

    et puis il y a les moralisateurs …………en vain…

  13. Mais non Elie Arié , je ne lis pas que ceux qui sont de mon avis .
    La preuve .
    Je zappe tout simplement ceux qui défendent des idées et des modèles économiques qui ont démontré leurs limites avec tous les dégâts qui en découlent et qui nous mènent droit dans le mur et la barbarie .
    Mais ça , vous ne le comprenez même pas , pour la simple raison que que vous êtes un ardent défenseur de ce modèle mortifère .

    1. « vous êtes un ardent défenseur de ce modèle »

      Plus fort que vous, n’est-ce pas ? Manquent  » social-traître » ,  » vipère lubrique  » , etc.

  14.  » Le plaisir d’écrire au fil de l’eau, tous les jours ou pas, sur l’actualité ……..

    écrire doit être un plaisir pour celui qui sait
    J’avoue avoir découvert le blog de goux en venant sur les coulisses de JUAN, d’accord ou pas avec ses idées ou certains de ses textes, je le lis régulièrement depuis, parce que je ne saurais jamais écrire et former des phrases avec cette même facilité…

    j’aime aussi l’écriture de Lordon

    on peut donc lire des idées quand elles sont fines, argumentées et abouties et s’écraser parce qu’il n’y a rien à ajouter…

  15. On peut penser ce que l’on veut et parfois aussi dire ce que l’on pense même si c’est tout con,
    alors ce soir je pense :
    =BANQUE ALIMENTAIRE= collecte nationale tout le WE
    et je vous dis :
    À VOS PORTE-MONNAIE LES GENTILS DE CHEZ JUAN !

    Merci pour ceux qui ont si peu🙂

    ***

    1. Ce qui me bouffe dans le procédé hypocrite de la banque alimentaire, c’est que des gens qui gagnent 5 fois ce que vous gagnez, pensent faire leur BA en se croyant autorisés à vous jauger du regard (en semblant vous juger pour votre refus) tout en vous tendant un sac à remplir pour donner quelques provisions à des gens qui disposent du double de vos ressources, tandis que votre « sauveur » local vous a refusé ladite aide, sous prétexte que la demande explose et que les barèmes n »ont pas ont été revus depuis la dernière baisse de vos allocs … La solidarité, oui, mais pas n’importe comment. ARAMIS

  16. Si on admet que « Penser, c’est penser contre soi-même » ( Sartre) , c’est en fait son propre sectarisme personnel qu’il faut remettre perpétuellement en question – puisqu ‘aucune vision du monde n’est totalement exacte , ni totalement fausse .

    En cela, les forums peuvent être utiles, si on s’astreint à l’ exercice salutaire et hygiénique consistant à prendre le contre-pied des commentaires qui expriment sa propre pensée ; ce qu’il faut faire chaque fois que l’on se rend compte qu’on est en train d’écrire un commentaire que les autres auront prévu d’avance ( un peu comme ceux de Stanislas, Aramis, Aurore, l’ arsène, etc.) , c’est-à-dire chaque fois que l’on glisse de la pensée critique au rituel religieux .

    Mais cela implique de prendre un certain recul , d’accepter d’être spectateur et non plus acteur ( la pensée est incompatible avec le militantisme) ; l ‘âge est un facteur qui aide beaucoup à cette distanciation, parce qu’elle devient obligée , et qui permet de mieux s’ approcher de la lucidité .

    On n’ écrit jamais que pour soi-même : soit pour se conforter dans ses certitudes ( Stanislas, Aramis, Aurore, l’ arsène, etc.), soit pour se remettre en question .

    1.  » Mais cela implique de prendre un certain recul , d’accepter d’être spectateur et non plus acteur ( la pensée est incompatible avec le militantisme) ; l ‘âge est un facteur qui aide beaucoup à cette distanciation, parce qu’elle devient obligée , et qui permet de mieux s’ approcher de la lucidité ………….

      ah la vache, il y a ici un certain elie ARIE qui impressionne, , il reste à espérer que l’autre, un certain ARIE elie, qui sévit sur ce blog, pensera à bien s’imprégner de cette superbe démonstration pour l’appliquer….

      attention en reculant quand même, un accident est si vite arrivé…

      quels déconneurs ces deux ARIE….

      1. @ Stan
        C’est comme un cheveu sous la soupe qu’il cherche à brosser avec une louche…

        ***

    2. Eh docteur Gnock me mêle pas à tes histoires. Tu as l’air de dire que nous ne pensons pas, nous ne réfléchissons pas… mais avant de t’occuper de ce que l’on fait… ou pas, regardes de ton côté où, comme je te l’ai déjà écrit il semblerait que MLPN veut former un parti « patriote » avec Dupont Aignan et Chevènement … Ce ne serait pas impossible car ces deux garçons sortiraient de l’anonymat

    3. Herr doctor vou n’allez pas Menguelé au moins ? Quand vous dites :  » On n’écrit jamais que pour soi-même soit pour se conforter dans ses certitudes, soit pour se remettre en question. autant je vous vois bien dans la première course, autant je ne vous imagine même pas dans la seconde. C’est normal docteur ?

                1. Stan : je commets des polars rigolards et vintages taillés à l’argot des années 50 visibles sur le Net (Mon Best Seller.com) dont : On a tué la mère Michel, 2 Et un poulet rouennais sauce pruneaux (éditions Edilivre et Amazon), ainsi que Rififi sur le Mont St Michel (en finition), un !
                  ou des romans d’aventure : 1- les docks en folie, 2- Sale temps pour la faisants (oui avec un T comme malfaisants)… .(une Nouvelle (huit clos) : Vacherie de miroir ou encore un autre roman : un frenchy en Australie, non publié) Zizi Jeanmaire avait un truc en plumes, moi c’est mon truc de plume. Il m’arrive d’en parler sur ledit blog, quand l’occasion se présente. Mais c’est assez rare. Sinon j’attends que le carabin Elie Arié, grand phylosophe de l’apostrophe devant l’éternel, m’inspire… ARAMIS

                  1. tiens, je sais il y avait un concours de nouvelles (very courtes) chez Edilivre.com, mais le 21 nov. (l’info par un blogueur genevois) est-ce trop tard pour s’inscrire.. aucune idée,

    1. Chanteur complètement nul ( paroles et musique) , mais communiste, donc forcément admirable pour vous : vous voyez, vous n’ êtes pas du tout hors sujet .

      1. Venant de vous c’est un honneur!!!! C’est sûr que ce n’est pas du Barbelivien ou l’un de vos chanteurs à casque pointu. Quand MLPN Dupont Aignan et Chevènement feront leur meeting pour « signer » cet accord vous pourrez aller applaudir vos chanteurs fachos et faire le clap avec Dieudonné et Soral

        1. je me disais (y a longtemps déjà) hein qu’un gars de gauche peut apprécier M Sardou ? (perso no merci; et me tape des clichés)

          t’as vu, y ont remis Sarko.. j’dirais bien: sont saugrenus, mais comme pas lunatiques (j’m’y perds !) aussi nostalgique, c’est ça..
          remarque, avant c’était ‘un jeune’ (en Rolex quand même) sinon, je ne vois pas l’astuce.. que je sois une bille, ne m’empêchera de me bidonner hein.. car on va -hélas- se fendre la poire et la pipe..
          désolé hors sujet /bah, suis pas seul, et « penser » c’qu’on veut..
          demain, tout à l’heure une chanson ! chic !

          1. Je ne déteste pas Sardou….. T’as raison on va se fendre la gueule à coups de hache. Ca nous fera une occasion de battre le pavé avec nos semelles de manifestants…. Je rêve ?

        2. Bien vu Aurore. Il reproche à Jean Ferra d’être communiste et donc de mal chanter, forcément ! Pour lui, les communistes ne savent faire que la révolution..Je serai curieux de voir sa « discothèque » au pépère. Çà doit être estampillé monarcho et musique de chambre, genre Brahms ou Wagner. si ce n’est Chopin ou Debussy à la rigueur.. Attention tout de même, je me suis laissé dire qu’il y avait eu des sympathisants Communards parmi ces célébrités. ARAMIS

          1. Pas mal, ça, d’aimer les musiciens en fonction de leurs idées politiques !
            Ma discothèque, c’est surtout Verdi, Wagner et Moussorgski pour les classiques ( je n’aime pas Brahms ni Debussy) , Brassens ,Trenet et Brel pour les chansons : rien d’original, donc .

            Quant à Ferrat, je le trouve sirupeux et mièvre; il ne suffit pas de porter des moustaches pour être Brassens .

            1. ARIE

              ah j’ai mal deviné, je t’aurai bien vu aimer des morceaux à base de mandoline et le pipeau mais détester la sourdine…

              et posséder la collection complète d’oxygène……….

              1. Son problème est qu’il croit nous épater « avec ses connaissances » politiques, musicaux, etc, sauf qu’il ne se doute pas que nous, également, nous pouvons aimer le classique, l’opéra (j’en suis dingue) et puis des chanteurs engagés ou non.

          2. Il doit avoir des lacunes ou alors ses amis « communistes » (en carton) ont oublié de lui préciser que Ferrat n’a jamais été communiste, au contraire d’Aragon.

            1. Disons « compagnon de route », avec des positions souvent critiques et d’ailleurs assez sympathiques…mais ce n’est pas ça qui pourrait en faire un bon chanteur.

                1. Chanteur-auteur-compositeur, tout comme Brassens et Brel, parfois Ferré (toutes ses chansons ne sont pas de lui) et pas du tout Reggiani ( aucune de ses chansons n’est de lui)…mais, contrairement à eux tous : mauvais , sirupeux, d’un sentimentalisme pour midinettes , sans aucune invention poétique ni musicale .

                  1. cé vrai, Jean plutôt poète, chanteur à texte (on dit) ben comme Sardou.. aïe, j’vais avoir des ennuis.. et engagé ! (diable, j’insiste)

                    franchement Michel S, pourrait être Raëlien ou adepte des Saints des Derniers Jours, je le capte mal (les goûts hein)
                    aussi, il inonde l’onde de radio swiss romande.. aïe pour de vrai

  17. j’aime bien écrire, bien sûr lire ! et blog /forum des fois.. leur différence serait dans l’échange désaccord/accord ? développement papotage, baratin verbiage.. schématique, pas grave; si on ignore (l’opposant) ou/car énervé, peut-être ne pas le déranger (individuel, Ponce Pilate?)
    si le morose atteint et gagne l’esprit.. pas glop, aïe j’espère pas..
    plus doué en parabole qu’en politique, aussi répondre, participer, m’associer aux camarades

    oui, l’opinion m’importe plus que le style.. sûr, si bien affiché la pilule passera mieux, il n’empêchera mon idée, position,
    ..y sont plutôt copains, ou dire personnalité (caractère)
    marque distinctive, âme, originalité /disposition, sujet !

    le péremptoire (vanité, suffisance) par ex. m’agacera (zappe la vulgarité) qu’importe l’opinion*.. pas une généralité mais est souvent annexe de la certitude: droite à donf
    *conviction n’est pas assertion, à l’opposé: scepticisme/méfiance

    oui-non satisfait de mes écris.. m’en tape ! ne servent aucun orgueil* -carence, déchet, dommage.. ni le but: exprimer une pensée.. very souvent la mienne, ..pas un kopeck* !
    humm.. la pensée, tiens Sartre, un de mes livres de chevet « les mots » (ça n’a rien à voir, tant pis)

    ou tout content d’un aphorisme, ti plat descriptif, un doigt de paradoxe.. me comble, étanche qql fuite,
    ..se distingue de l’adage, du dicton (vérité, loi) ou maxime (moral, sentencieux)

    ma femme: « Tom à table ! » – « une minute chérie, je change le Monde ! » ..sérieux, je lui dis ! sauf que le reliquat d’innocence ou celui de ma naïveté n’est pas dupe de la sentence

    souvent: « confus ti suisse.. » en effet (et le regrette !) plein/bcp de pensées se bousculent dans la carafe, vin diou les extraire ! le souci de bien faire, et soupçon de dyslexie (ou le-seul abruti du site?!)
    /pas facil de faire court, pourtant je m’y emploi ! (hélas?!)

    qui se plaint.. est-ce râler ? l’amer serait plutôt vulgaire, l’égoïste le replié ferait la leçon, la morale.. l’arc bouté, têtu etc.
    on s’raconte ? ouais, un peu y m’semble.. en plus moi je m’égare ! (/la grande gueule n’a rien à voir avec un ‘qui parle bcp’)
    ..parti pris, jugement.. tu sais, de prendre un parapluie car un ciel nuageux, c’est un préjugé.. comment y échapper, pourtant rien à discriminer /etc.

    je kiffe le ton (/not ze style) rythme, émotion.. et celui des camarades, plaisir de dérision, tu sais comme un paravent, une protection ?

    ben oui utiliser un angle différent (argument toussa) non abordé des camarades précédents, fouiller les coins (curiosité)
    oui écouter -considérer, honorer- non, ne suis tjs pas étanche,
    yes! apprendre des autres, influence.. héhé.. alors changer, modifier le point de vue (cool) le comportement ?
    réfuter.. contester n’est pas blâmer.. rien de contrariant, pourquoi faire.. juger & comprendre ne vont pas ensemble; simple désaccord,
    plaider, et à l’occase justifier (option no obligée)
    ..manquerait-on de contradicteurs (et haut du post)

    humour, détente (no vice mais versa) banale courtoisie (mange pas d’pain ou no tendance?) taquiner of course (sympathie) juste savoir viser et gaffe avec qui !
    gare le ‘moment inapproprié’ ou interprétation défectueuse ..
    et le p’tit postulat qui va bien: ne pas faire aux autres ce que je n’aimerai pas qu’à moi..

    viva la & les différences !
    – on ne serait rien sans « échange » ! rien.. ni tort ni raison,
    en option le partage, serait vaniteux ? nan, rien à ‘se gêner’ !
    non au syndrome R Crusoé ! ..l’ennui.. l’interface de la violence, excès; éducation alors.. (jeunes concitoyens djihadistes; par ex.)
    rassure moi on (vous) est pareil.. des faiblesses mais non corruptible ! ni coupable.. certes l’espérance, l’Arlésienne a du plomb dans l’aile,

    j’ai fini ! (ouf!/?) si pas bonnard ici (bas/ je le pense pas) alors le dire, l’écrire, oui tous au bistrot.. comment y disent ? ‘productif’.. sinon se friter à la récré (un pas grand, ni jeune per favor, ni un trop vieux hein..)
    voilà, c’est ce que je pense
    perso je vous aime bien tous (ça fait pas un bon exemple ?)

    peut-être qu’avec l’âge (saloperie) ..aurais-je troqué la susceptibilité pour la circonspection.. va savoir
    si tout va bien, je passerais demain, vous aussi hein..

    ps, un ainé, un maitre, Claudius Chevalleyre (décédé) activiste (aussi chimiste, photographe) rive droite et Antony, fan de B Lapointe (etc.) son chat s’appelait Golo

Les commentaires sont fermés.