66 réflexions sur “ Mélenchon cherche mon abstention ”

  1. Deux insultes, plus ou moins… Un appel à une vague fraternité qui repose sur l’on ne sait quel programme politique… Puis une phrase de Mélenchon comme souvent isolée du contexte, la source étant déjà une vidéo tronquée où l’on n’entend ni les questions du journaliste, ni ce qui précède chaque argument.

    C’est concis et presque plaisant à lire sans le verbiage avec lequel d’autres se croient obligés de remplir le vide…

    Car il ne fait aucun doute pour qui vote encore Hollande en 2014 – comme je l’ai lu sur Twitter – « il va voter Sarkozy en 2017 ».

    Mélenchon disait déjà, en septembre, face à Apathie, quand les médias suggérait le « retour », que le commenter ne l’intéressait pas mais que c’était un « protagoniste combattif » (c’est le sens du « haut niveau » d’hier) ce qui est mieux pour l’adversaire en face que l’opposant fuyant le combat et frappant sournoisement ensuite.

    Bref, rien de neuf.

    Sauf que l’antisarkozisme étant la diversion idéale dont a besoin un PS en quête de popularité, que Mélenchon ne veuille pas jouer cette carte – ayant à son agenda ceci : *convaincre largement pour la 6ème République*, et pas servir de supplétif au PS – déplaît.

    Bizarrement, Cambadélis se félicitant ce week-end de l’élection de Sarkozy – serait une bonne chose pour la « gauche » (enfin le PS) quand bien même ce serait une catastrophe pour la France, va comprendre !, doit raisonner comme Royal affirmant que l’électorat aura abandonné la « gauche », pas l’inverse – aura causé moins d’indignation sur les zinternets proches de Solférino.

    Il aura même osé un « valeurs contre valeurs », ou encore un « programme contre programme » !

    Par contre, je n’ai pas saisi s’il parlait de l’atlantisme; de TAFTA, qu’il faudrait aussi vite signer que le TSCG; de l’ANI, dont l’unique contrepartie est présentée aujourd’hui trop « pénible » pour les entreprises; du pacte d’irresponsabilité; du suivant, annoncé il y a peu, pour 50 nouveaux Mrds d’euros d’ici 2017; de la hausse du chômage; du « coût du travail » des salariés trop protégés socialement, si, si, quand une fraction croissante de la population ne soigne plus; du recul de l’âge effectif pour bénéficier de la retraite; de la chasse aux Roms; des manifestations que l’exécutif ne voit pas, un peu comme le croissance… malgré les projections faites par PS et UMP en 2012, présentées pragmatiques à l’électeur.

    Après avoir tant entendu les hiérarques PS vanter avoir été plus loin dans les « réformes » que ce qu’aurait osé faire Sarkozy au pouvoir, suis vraiment impatient de lire celui pour 2017 !

    Même si je sais déjà où il finira…

    1. (1) #Sarko est une girouette (lui trouver une constance et une cohérence est pour le moins cocasse); (2) je ne me souviens plus la dernière fois où JLM a dit du bien de FH de la sorte. Je t’accorde que la phrase est sortie du contexte. Je t’accorde aussi que le PS se réjouit à tort du retour de Sarko.

      1. Tu te focalises sur les propos, les prises de position qui caractérisent la « ligne politique » de Sarko, qui plus est en tant qu’électeur de gauche, mais ce n’est pas ce que qualifie Mélenchon.
        C’est très clair dans le contexte de ce week-end. Surtout avec un combat, pour peu qu’il y en ait eu un cette fois-ci, et d’autres protagonistes internes à l’UMP.

        La question, avec Hollande, est surtout pourquoi et à quelle occasion en dirait-il du bien.

      2. Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent (Edgar Faure, un connaisseur )

      3. On ne peut à chaque fois chercher des excuses à M MELENCHON : ses derniers propos sur N SARKOZY sont absolument surréalistes lorsqu’on a bonne mémoire et que l’on se souvient de ce qu’il a dit il y a moins de 3 ans sur la même personne. On ne peut dire une chose et son contraire. M MELENCHON a montré là que sa seule ligne politique est sa haine de F. HOLLANDE. Je suis certainement une des déçues de F.H. mais si en 2017 le choix est entre N.S et F.H, ce choix est fait : F.H.

        1. Il n’y a plus de différence antre une fausse gauche décomplexée et une droite Itou. Le vrai piège c’est toujours le même, votez pour moi les autres c’est pire et un fois élus ils ne font rien de ce qu’ils avaient promis. C’est une système mort, qui nous endort pendant que les inégalités augmentent, que les frontières se ferment devant le nez de ceux que nous avons affamés. Les biens circulent pas les hommes. Ils sont tous d’accord pour perpétuer cette société financière anti-écologique, anti-solidaire. Il faudra changer de système, abattre les pouvoirs financiers si nous voulons enfin sortir de l’age de pierre.
          FH ou NS, c’est pareils, comme disait Gaston Couté mort en 1911, les aveugles se chamaillent à propos des couleurs.

  2. Ce qui m’étonnera toujours, c’est que quiconque trouve une cohérence comportementale, analytique, synthétique dans ce que dit ou fait sarko, Ca n’a aucun sens à son sujet. Il est…..

    Il se pense légitime de réécrire l’histoire, parce que l’histoire n’est qu’une partie de lui..

    il est un personnage historique ; il est la réincarnation des personnages historiques dont il revendique les pensées…à moins qu’il les aie lui même inspirer depuis l’éther à l’époque

    il ne veut pas diriger le pays, il est le pays

    il se sent universel : il n’y a ni gauche, ni droite, ni aucune faction possible derrière lui, il lui est impossible de concevoir que la division puisse exister derrière son panache….
    les observateurs qui traduisent qu’il est un diviseur par le seul fait de ses déclarations ne comprennent pas qu’il est le Père, le prophète qui n’a d’autre but que de gronder les brebis égarées. La division n’est perçue que par les autres qui traduisent mal son éminente pensée.
    Il n’y peut rien, personne autour de lui n’est parfait, il fait avec ce qu’il a sous la main.
    – D’ailleurs il ne conçoit la bonne collaboration, que celle qui est dévouée parce que redevable de ses bienfaits ; ils ne seraient rien sans lui…

    – le FN ne fait que lui résister par opportunisme, ses dirigeants n’ont aucune idée en dehors de celles qu’il émet, et dont tout le monde croit qu’il est en train de leur piquer….. décidément les observateurs politiques sont vraiment nuls…

    – une faction du PS est déjà rentrée dans le rang avec sa dernière « ouverture », le reste va lui manger dans la main d’ici peu. Quelques éléments de valeur sont mûrs pour la prochaine ouverture s’il est élu…

    le centre est à ses pieds à l’exclusion de quelques ambitieux à qui il fait l’honneur de s’intéresser pour leur propre intérêt…à eux de voir…

    la gauche de la gauche, les écolos, n’ont pas d’importance, il ne comprend même pas les idées qu’ils peuvent promouvoir, ni à quoi ça sert franchement……toutefois il est prêt à accueillir les repentis…..

    pour sarko, les français sont des nécessités avec lesquelles il faut composer. Toutefois il reconnait l’utilité de ceux qui peuvent contribuer à l’expansion du capital des seuls interlocuteurs avec qui il daigne composer….il dispense ses bienfaits à ces derniers parce qu’il a le pouvoir de le faire, chacun le sien…

    pourquoi mélenchon a t’il ressenti le besoin de minimiser sarko par sa déclaration ….. ?

    je passe le relais aux théologiens…

  3. Je ne voterai jamais pour Hollande (ou le PS), c’est fini et même dans un improbable 2ème tour où ces pleutres seraient opposés à Sarko ou le FN.
    Si le FG s’associe aux Verts (de gris) européistes j’irai à la pêche dès le premier tour.

      1. Non, j’demande pas, ça serait déloyal, pas gentil, disgracieux, discourtois et anti-poêtique, en gros inquisiteur.

        reste Nada

  4. S’abstenir n’est pas une solution, il n’y a pas que Mélenchon à la gauche du PS, moi j’irai voter contre la droite et contre le social-libéralisme à la sauce PS !

  5. la droite avait l’occasion unique de se débarrasser du boulet sarko et des affaires ! au lieu de ça, les militants ont préféré leur veau d’or. ils auront ce qu’ils méritent.
    si henri IV a dit « paris vaut bien une messe »
    sarkommence doit dire « paris vaut bien chapelet de mensonges »

  6. Dans son incohérence Sarkozy est cohérent…. parce qu’il n’a pas changé… après c vrai que l’entendre dire par Mélenchon….comme çà…. çà fait mal….faut-il qu’il soit remonter contre le ps pour prononcer une telle phrase ? mais il y a peut-être de quoi ?
    ce n’est pourtant pas ce qu’on attend d’un homme intelligent.

    1. Faire preuve d’intelligence, c’est avant tout faire preuve d’une capacité à s’adapter aux situations… voire parfois à les anticiper.

      Autant l’antisarkozysme, même celui dit « primaire », que le militant de gauche aura su parfaitement rationaliser, a été un ressort puissant pour préparer le retour de la gauche au pouvoir en 2012, autant il peut être perçu très différemment par l’opinion, jusque par celle qui a mené Hollande à l’Élysée, après plus de 2 ans de renoncements et de de revirements.

      Et ce jusqu’au sein de sa propre majorité, qu’aujourd’hui cherche à fuir très officiellement une partie d’EELV.

      Dans l’immédiat, bien plus que le très hypothétique retour de Sarkozy à la tête de l’exécutif, c’est la multiplication de la présence d’élus fascisants au sein de nos assemblées républicaines qui menace.

      De ce point de vue, radicaliser et marginaliser toujours plus le trop peu de droite qui refuse de voir le centre de gravité se déplacer vers l’extrême est une erreur politique grossière… car une fois que cette droite sera contrainte de s’associer au FN – et elle s’en rapproche déjà chaque jour idéologiquement – voulant se maintenir ou accéder à un quelconque pouvoir, il sera évidemment trop tard.

      Vu la popularité de l’exécutif et ce qu’ont démontré les précédentes élections, c’est encore en maintenant cette droite à flots – pas en la coulant définitivement, alors qu’elle-même y met déjà beaucoup d’entrain – qu’il reste un peu d’espoir qu’en alimentant un débat moins « hystérisé », l’issue ne soit pas celle que chacun a priori devrait redouter… Sauf à l’Élysée où l’on semble penser pouvoir faire accéder le PS (s’il subsiste sous ce nom d’ici là) au deuxième tour en 2017 et gagner.

      Alors oui, entendre que Sarkozy pourrait avoir une quelconque « cohérence intellectuelle », fût-elle dans ce qu’il met en œuvre pour gagner ses combats au sein de son propre camp, hérisse le militant à gauche, surtout si persuadé que le pire aura été le précédent mandat, pourtant lui révolu.

      Mais concrètement Mélenchon s’adressait moins à qui vote à gauche qu’à l’électeur de l’autre côté de l’échiquier, qui voyant le retour à l’UMP de l’ancien président pourrait être fortement incité à déposer désormais un vrai bulletin FN.

  7. Dans son quinquennat 2007/2012, Sarko faisait du Pétain réchauffé qui plaisait aux dignes descendants des collabos, semblant avoir retrouver le « père  » de la France « éternelle » et là il prépare du Sarko 2007 réchauffé qui continue de plaire aux neuneu masos qui en redemandent. Sacré vision de la France ! Moi, si ce n’est pas MELENCHON face à LEPEN au second tour en 2017, j’inscrirai MELENCHON et 6e REPUBLIQUE au feutre rouge sur mon bulletin, avant de voter. Na !

    1. On se demande ce qu’il vous a fait. Hollande vous a niquer à sec, Lepen et sarko se bousculent pour en faire au moins autant et qui pointe-t-on du doigt : Melenchon et la 6e République. Vous allez sûrement mériter ce qui vous arrivera. ARAMIS

    1. Extrait de cette interview de Thomas Guénolé:

       » (…) la stupidité tactique qui est très répandue chez les responsables politiques de gauche et qui consiste à faire de l’antisarkozysme primaire. La méthode de Nicolas Sarkozy est pourtant simple. Elle consiste à agiter un chiffon rouge, une provocation, et d’attendre que ses opposants foncent tête baissée tels des taureaux de corrida. Sauf que l’on connaît le sort des taureaux à la fin… C’est une méthode qu’il développe depuis dix ans et qui marche très bien. Ses adversaires, en rentrant dans son jeu, lui ont toujours fait la courte échelle. C’est un raisonnement qui aide Nicolas Sarkozy à se replacer au centre du jeu politique et c’est une erreur »

      1. Nous n’avons nul besoin que sarkozy agite un chiffon rouge (d’ailleurs « très bien vu » de votre part de faire référence à ce chant), nous avons été réfractaires d’emblée à cet agité. Donc vous pompez vos théories fumeuses d’articles écrits par les bien pensants dont vous faites partie ? Ca vous va bien de nous comparer à « une meute » !!!

          1. Nous le sommes et de + en + nombreux. Mais là je faisais référence aux précédents écrits de Elie -avec l’aide de son mentor Monsieur « J »- qui nous avaient affublés de ce titre. Faut suivre

        1. Si vous faisiez partie des pensants tout court ( bien ou mal) , ce serait déjà un gros progrès…

        1. Je pense qu’il s’agit plutot de Guéméné .
          J’ai lu le blog de Mélenchon, où il évoque le retout de Naufrageur 1er : ça ne m’a pas parut être une préférence par rapport à FH . Il flingue aussi bien l’un que l’autre, ce qui est dans l’ordre des choses .

          1. Diantre !

            Lire son blog au lieu de foncer tête baissée apportant du crédit à l’interprétation que BFM TV met en scène poussant quelques uns à affirmer que Mélenchon soutiendrait maintenant Sarkozy ?

            Vous n’y pensez pas sérieusement ?😉

            1. Tant qu’à faire de s’informer, autant aller à la source, plutôt que d’écouter trois mots d’une sorte de micro-trottoir .

      2. Docteur, vous, un amateur de corrida, vous laissez qualifier de »chiffon rouge » une muleta ?
        Vraiment, où va-t-on ?

        1. Il y en a bien qui confondent l’andouille de Guéméné avec Guénolé ( et avec l’andouillette de Vire).

          1. S’cusez not’ bon maître, je n’ai pas vos connaissances en andouille. Par contre, bien que cardio, vous n’avez pas le monopole du coeur avait dit giscaaaard

          2. J’ai une préférence pour l’andouillette de Troyes et pour la daube à la gardianne, autre façon d’accomoder le taureau et nettement plus gouteuse .

  8. une image + une phrase = des commentaires en format A4 style « oh mais t’as pas compris » . Ces gens là comprennent ils que la vrauche comme la groite sont écartées par des électeurs de 2012 pour de multiples raisons autre que le c’est la faute à l’autre en sauce dialectique et interprétation au 4e degrés des contextes et autres trucs de militants .

    1. Bah ! C’est un peu l’objet d’un récent echange de billets avec Juan. Bah ! Ils sont trois et ont raison puisqu’ils en sont convaincus.

    1. Bon, j’y vais de mon interprétation :

      Quand j’écoute Mélenchon, je vois quelqu’un qui est vachement agacé par cette petite stratégie qui serait de dire que Sarkozy désigné aux primaires, serait le meilleur candidat pour faire gagner Hollande.

      Je dis ça je dis rien.

      1. Qui a dit ça ?

        Il ne s’agit pas uniquement de faire gagner Hollande mais d’éviter de faire gagner un type (quel qu’il soit) qui commencera par supprimer les 35h. Encore plus que Macron.

        Par exemple. Vous pouvez vous battre pour l’ami Méluche mais si c’est pour favoriser l’horreur, c’est limite. Pourtant c’est la carte que joue le Méluche. Il est persuadé qu’il pourrait faire 17% au premier tour, contre 16 pour Hollande. Et 40 pour Sarko et 25 pour MLP.

        Non seulement il se trompe. Il sera chabanisé et dépassera difficilement 10% (je suppose, je ne pronostique pas), mais arrivera à faire gagner l’ennemi.

        Le con. Virons le. Alors qu’il devrait fédérer la gauche de la gauche pour faire bouger le PS, il ne pense qu’à etre devant Hollande voire à pouvoir dire que si on avait voté pour lui, la droite n’aurait pas gagné.

        Le pire guignol.

        1. Notez , même s’il fait 1% , il pourra dire ça , ce sera toujours vrai .
          ( avec son nouveau discours centré sur la 6 ème République et l écologie , deux thèmes dont tout le monde de fout – à juste titre – il fera moins qu’en 2012 )

            1. Claude si l’on s’en tient aux pronostics « avisés » d’Elie on peut espérer qu’il dépassera la barre des 10% (on l’a vu en 2012).
              Maintenant le MDC ???? j’ai lu qu’il serait question (et je reviens tjrs là-dessus) que MLPN voudrait créer un parti « patriote » et elle se serait -ou devrait- se rapprocher de Chevènement (?) et Dupont Aignan. Peut-être que Monsieur « liseur dans la boule de cristal » pourrait nous apporter un éclairage sur ce point

              1. Aurore : bien vu. L e micro parti des sauvageons patriotes pourra ainsi se voir boosté et récupérer le carabin du palpitant, pour emmener la France vers son firmamen tet devenir enfin la deuxième puissance bénie d’Europe après le Vatican, avec en têtes de godole, le miraculé de Belfort et la belle sœur de Jeanne d’Arc, ci-devant Marinette, fille de Jean Marie aussi, druide de la tribue des pieds pannés. PDR

          1. Docteur « Tout le monde  » , il y a ceux qui se foutent du discours de FH, de celui de Sarkozy, de celui de Marion Anne Perrine, de celui du « Che » , de celui de Bayrou et des centristes, parce qu’ils sont occupés à ne pas crever . Et ils sont de plus en plus nombreux

        2. Le pire guignol doit être celui que vous avez choisi. C’est quoi ? Un clone de Bayrou sarkoïsé avec du jus de pépère ? Son nom, qu’on se marre un peu

  9. Et encore un parti minoritaire en votes que certains raillent et dont, pourtant, seul l’essentiel est retenu….. ses idées (ceci étant ce n’est pas par la provoc que Mélenchon y arrivera)….mais on passe notre temps à leur reprocher de faire perdre ceux qui renient illico leurs idées (à condition d’en avoir) …

Les commentaires sont fermés.