Retour sur le livre de Laurent Mauduit (2)


Je n’ai pas réussi à le terminer. Sa lecture est effrayante.

Ce n’est pas la première fois que j’ai une dent contre Mauduit, je vous l’accorde. Mais pourtant mes désaccords n’ont rien de personnel.

Laurent Mauduit a écrit un ouvrage à charge contre Hollande, Valls et les autres qui nous gouvernent.

Ce n’est pas vraiment ce qui cloche. je peux signer nombre des critiques qu’il porte.

Ce qui me dérange avec l’ouvrage est autre chose que j’ai du mal à décrire, à expliquer, à détailler. Une forme de haine personnelle qui dépasse le jugement politique, ou l’engagement militant.

J’y ai lu un procès largement au-dessus de tout de débat politique. Un procès d’une violence verbale, psychologique, humaine assez rare.

Je n’ai pas réussi à le terminer.

Sa lecture est effrayante.

38 réflexions sur “ Retour sur le livre de Laurent Mauduit (2) ”

  1. J’accuse Hollande et sa bande de bourgeois affiristes de nous avoir menti et vendu à la finance internationale contre un strapontin au sein du nouvel ordre mondial…

    1. Faut pas dire ça! C’est comme si tu disais que la France était dirigée depuis Neuilly-sur-Seine avec des représentants tel que Sarkosy (maire en son temps), Hollande (lycée pasteur) et Le Pen née du terroir.

      C’est pas bien de dire les choses clairement, on va finir pas croire que tu fais la discrimination de classe… C’est dangereux, la discrimination à notre époque. Tu risques le bannissement en trolline contrée.

      Les grands bourgeois sont nos frères. Ils nous aiment et nous protègent nous autres les pauvres gens et ne pensent aucunement à s’enrichir malhonnêtement… Car chez ces gens là… !!!!

      Allez un petit Brel en colère pour la route, ah c’est bon la colère ça détend et c’est créatif. Un bon coup de gueule, YA rien de mieux!

        1. C’ette qualification de bourgeois-là, c’est comme le sympatiosant UMP ou son équivalent multiforme prétendu de gauche : pas besoin d’être encarté pour que çà se voit, c’est une certaine façon d’être neuneu, maso et rétrograde, quoi.

          1. Ni Brel ni les humanistes de son niveau (genre Jaurès) ne correspondent à cet aspect péjoratif de la bourgeoisie d’affaires. Il y eut aussi des fils d’ouvriers bien plus bourgeois et collabos de classe depuis (genre Madelin)

              1. Bravo Ti suissse : Je viens de découvrir plus fort que fils de personne, « orphelin de tout le monde. Allez, je lance un concours : inverser les slogans (de toilette) et citations. Je commence : « sous les pavages, la plaie »

                1. ça me fait penser (rien à voir?) 2 types s’insultent « fils de p..! » l’autre « bâtard ! » qu’importe qql légitimité (?) le produit adultérin, lui connait son père..
                  moralité: aucune idée (ça boom Claude.. et le pavé, espèce en voie de disparition ?)

  2. Exit Alain Juppé, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez, Jeannette Bougrab… Place à François Hollande, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, Aquilino Morelle (plume du Président), etc.

    Chercher l’erreur ou trouver le point commun?

    Chez les FAF, il n’y a ni gauche ni droite. https://fr.wikipedia.org/wiki/French-American_Foundation

    Et un seul et unique mystérieux projet?

    Rien d’étonnants à ce que certains intellectuels prennent la plume pour remettre les pendules à l’heure en ce qui concerne les valeurs politiques d’un camp ou d’un autre qu’ils se doivent de représenter.

    Maintenant dès que quelqu’un sort des sentiers battus… c’est pas bien!

  3. Ce n’est pas une découverte , l’atlantisme forcené du PS et de ses dirigeants : c’était déjà comme ça du temps de la SFIO post seconde guerre mondiale avec son digne représentant, un certain Guy Mollet . Et on ne doit pas oublier que FH et les Strauss-Khaniens tel Moscovici, sont des enfants de Delors et les petits enfants de Jean Monnet et de Robert Schumann, les créateurs de cette fumisterie libre- échangiste qu’est l’UE ( laquelle n’est pas l’Europe que nous sommes un certain nombre à souhaiter . ), cette UE qui ne sait pas faire autrement que de regarder à l’Ouest, du coté du dieu US ..

    1. Entre le mythe d’une Europe politiquement fédérée et organisée en un marché basé sur a concurrence généralisée et non faussée dans le meilleur des mondes possibles, et le mythe de pouvoir échapper tous seuls à la globalisation de l’ économie mondiale, nous vivons dans un débat totalement hors sol t déconnecté ( de part et d’autre) de la réalité .

      1. Je vous suggère, mon cher Docteur, la lecteur de l’article de Dominique de Villepin dans le « Diplo » de ce mois de décembre . Même si on n’est pas d’accord avec lui, il faut reconnaitre que son analyse est de qualité .

  4. En octobre dernier, tu écrivais « Mauduit n’ose penser que le virage à droite de Hollande ait été contraint par les circonstances, que le mur d’une réalité protéiforme – de l’absence de solutions politiques alternatives à la pression extérieure d’une économie mondialisée – ait pu agir d’une quelconque manière.  »

    franchement, est ce que ce n’est pas un peu léger ?

    Tu ne penses pas que Hollande, de par ses qualités personnelles (Sc Po, ENA, HEC),et de par ses fonctions (observateur privilégié du tournant de 1983, ancien prof d’éco et chef de l’opposition entre 2007 et 2012) avait tout le loisir pour réaliser AVANT la présidentielle que la pression extérieure d’une économie mondialisée existait ??

    Autrement dit, Hollande n’a t-il pas fait croire à son électorat qu’il pourrait gérer autrement que Sarkozy uniquement pour avoir le pouvoir et absolument parce qu’il pensait qu’il serait plus compétent ?

    1. Ce n’était pas Hollande qui devait être Président le tapis rouge avait été déroulé Strauss Khan et avec sa première Dame Sinclair qui devait la France. Hollande le candidat par défaut. C’est encore mieux pour le marionnettiste. La haute finance de la Big Apple a trouvé une bonne pomme. Pour arriver à ce niveau de pouvoir, il faut être soit totalement corrompue, vicieux ou totalement incompétent. Hollande est aux ordres. Ses convictions socialistes aux oubliettes. Rien d’étonnant dans tout ça, la gauche pleure toujours la veuve et l’orphelin pour s’installer dans installer dans un fauteuil. Le pathos fonctionne bien auprès des électeurs. On fait pleurer dans les chaumières en criant à l’injustice et hop l’affaire est dans le sac. Pour ceux qui y croient tant mieux.

      Pour info qui avait prévenu tout le monde le 5 mai 1992

      1. 20 minutes d’un discours politique, ce n’est pas un effort insoutenable.
        La qualité est au rendez-vous. a bon entendeur salut!

      2. Il était pourtant difficile à l’époque d’exprimer du bien de ce discours et de la finesse de l’analyse quand on était à gauche !!!….comme si on formulait un qqonque rejet définitif….. les choses évoluent heureusement et l’intelligence est reconnue comme telle…

        1. Hollande, homme de pouvoir ? non, je ne vois pas (à part le minimum; vanité nécessaire affiche sa trombine 6 m par 5)
          yes, de la pression extérieur.. on n’est pas seul ! des trucs à vendre, acheter.. le prix, x événement, partenaire & alliance: imprévisibles (qu’importe QI ou compétence)
          circonstances plus ou moins propices (Trente Glorieuses, choc pétrolier..) ok, ne justifie pas tout; faut -aussi- tenir la barre, avoir des roues de secours (bcp!) et savoir les changer..
          c’est sûr, ils ne sont pas copains, ni leur égo,

    2. C’est bien ce qu’on lui reproche / d’avoir fait plus à gauche que moi tu meurs, pour mieux piquer la place et faire la même politique de Sarko qu’on s’était évertué à virer. Il ne l’emportera pas au paradis et son clone de droite non plus. ARAMIS

      1. Le problème à gauche, c’est que vous êtes naïf… c’est pas forcément un défaut quand on aspire à la justice, c’est plutôt noble. Mais les gens qui vous contredisent la plupart du temps vous préviennent mais vous n’entendez rien. Vous êtes des candides.

        Un exemple: où est cette vieille lanterne du droit de vote pour les étrangers? Comment avez-vous pu croire ça?

        C’est tellement dingue qu’il suffit d’un slogan « le changement c’est maintenant » pour que les gens pensent que cela va changer.

        Alors, on vous fait des discours en ciblant les émotions, le coeur… c’est pas juste, c’est nous les gentils…et puis après c’est pire que la droite libérale… Si sarkozy avait fait ce que VAlls et Hollande en ce moment. Il y aurait des grèves tous azimuts… ET là rien!?

        Ya rien Ya rien Ya rien…. C’est vide c’est creux… Cela n’a plus de sens! Du temps Jospin, la gôche caviar il n’y a jamais eu autant de privatisations qu’à cette époque mais comme c’était les socialistes c’était les gentils donc ils avaient raison… Les jeunes qui ont voter en 2012. Ils avaient quel âge du temps de Jospin… Ils étaient à la maternelle ou en train de regarder les premières staracs…. Ah ben ils en voulaient de la gauche… Ils y ont cru… Faites une gauche, une vrai… au moins ça servira à quelque chose.

        1. Personnellement je ne suis ni déçu ni surpris. Je savais que les socialos allaient « encore » niquer une fois de plus l’idéologie de gauche pour se « droitiser » encore un peu plus. Ce qui n’empêche pas de leur en vouloir d’avoir confirmé nos doutes . Les têtes de gondole du PS sont aussi bourgeoises que celles du FN, du centre UDI, que de l’UMP. Avis aux amateurs…

          1. ah les temps changent, c’est sûr.. le parti communiste par ex, bien fait spolier (niqué) /pas une bonne idée.. ‘en commun’, partager, plutôt obsolète, pas trop d’actualité (no air du temps)
            T’as raison Claude, une gauche faiblarde, tu dirais car fourvoyée (égarée) ou mal adaptée (corrompue) ?
            Naïf, candide.. certes /tout le monde ne peut pas être de droite; ouf ! l’innocence n’existe pas

  5. « Mauduit qui mal y pense » ou les histoires internes et autres querelles de personnes sur cambadelis diplôme pas diplôme, c’est quoi ça. Déjà avec cahuzac on avait compris où on allait. La petite politique maintenant, sur la santé, comment se marier… les pistes cyclades et la couleur de la façade de la mairie…. Et encore pour refaire la façade, faut faire des commissions… Est ce que lapeinture est aux normes européennes… ON va demander à Bruxelles…

    Le problème c’est qu’à l’époque les souverainistes étaient pris pour des stupides a gauche il y avait chevènement dont les analyses ont toujours été pertinentes.

    L’Europe devaient nous protéger des nationalistes. Et que voit-on aujourd’hui? La montée de l’extrême droite dans toute l’Europe, populisme et même régionalisme… la totale.

    L’€uro devait nous amener la prospérité. L’UE devait nous protéger de la mondialisation… j’en passe et des meilleurs.

    Et que voit-on récession, austérité… On balance des milliards pour sauver la Grèce non pour sauver l’Euro… Ces pauvres grecs s’il étaient restés avec leur drachmes, il auraient fait la planche à billet, leur monnaie vaudrait queue dalle… Il auraient plein de touristes chez eux et iraient chercher un peu boulot en Allemagne ou ailleurs comme il le faisait avant….

    Nous n’avons la main sur la création monétaire. Nous n’avons plus de souveraineté… Nous n’avons plus de manettes… Que des pantins au pouvoir…

    Les medias nous préparent déjà pour une combat des chefs déjà annoncer Holande Sarkosy le pen… Bonjour l’espoir. Ils sont déjç en campagne à mi-mandat. C’est quoi ce pays.

    Alors Cambadelis qu’il aille ce faire foutre avec son cv bibon.

  6. donc mauduit ce serait une sorte de journaliste du figaro de gauche….
    alors je comprends que ce soit difficile à lire..

    c’est de l’argent gâché que de s’acheter un livre qu’on ne finit pas, gardez le pour allumer la cheminée, il sera quand même utile.

    1. claudecarron

      si c’était une chanson, je dirais plutôt qu’il s’agit de celle des chars d’assaut…..

      1. Dassault : un homme capable de produire du mirage, de l’électorat vénal et du complet désespoir (mi rage, mi désespoir) en se permettant de dénoncer les supposés assistés alors qu’il est le premier des patrons assistés du pays dans le domaine, avec les subvention de son canard et de ses fers à repasser volants dont aucun pays ne veut. Il est coquet le fils de Marcel qui chasse au 4×4 de nuit en forêt de Fontainebleau

        1. T’imagines si, au lieu de le prénommer Serge, son père lui avait donné le prénom de Richard ?

          1. Elle est bonne : Richard Dassault… et heureusement que le père dudit Serge ne s’appelait pas Devélo, ni le père d’Elie : COPTER sinon çà volait bas.

  7. alors un p’tit un mot de S Bernhardt « il faut haïr très peu, car c’est très fatigant. Il faut mépriser beaucoup, pardonner souvent, mais ne jamais oublier »
    (Mediapart) je ne connais pas ce Mauduit, mais Chantal, une copine qui est partie sur la pente d’un 8000, au Népal.. elle y accrocha le drapeau au sommet de Notre Dame, tu t’en rappelles.. elle n’avait jamais un mot méchant sur personne,

Les commentaires sont fermés.