Le facho en une de Google Actu


L’article était en « une » de Google Actu, hier un peu avant 20 heures.

Le titre claque.

« Les conséquences dramatiques des « mariages » homosexuels« 

Quand on clique, on tombe sur Media Presse Info, un site d’extrême droite. L’article est signé . En 2007, on retrouvait sa prose sur Egalité Et Réconciliation, le site du sinistre Soral. Dickès est un médecin retraité, président de l’Association catholique des Infirmières et Médecins, très actif contre la « théorie du genre ».

Dans son article sur le mariage homosexuel, Dickès empile les clichés et les micro-analyses pour dresser son portrait du « cauchemar homosexuel ». Tout y est: l’homosexualité facteur de cancer, l’homosexualité qui favorise l’infidélité, l’homosexualité qui favorise les comportements violents, etc, etc. Il nous manquait un laïus sur l’homosexualité responsable du réchauffement climatique.

Une vraie caricature, en une de Google actualités.

Merveilleux.

 

facho

48 réflexions sur “ Le facho en une de Google Actu ”

    1. Salut Hervé, oui, »GE/€RBANT »est le mot qui convient. Reste + qu’à/@ savoir comment pareil(le)s branquignoles sont à de tels postes COMM€ d’autres qui »dirigent », le pays notamment,l’U.E.,ou sont dans les grandes instances internationales…! Sur quelles bases,comment & POURQUOI ? @/à quand 1 VIème R.F.(²?),en France,déjà ? Quid des »médias »…? Pour l’heure, je pense que c’est Ce Qu’il N€ Faut + Démontrer, la démonstration ayant été moults fois faites…

  1. consternant.. pire: le vernis, le badigeon médical !
    zut, celui-ci est: « occulté, persécuté (!) par la gangue idéologique totalitaire des pros homos »
    évidemment, le bon docteur a de bons amis homos.
    Ses copains, eux ne divorcent pas, etc.

    vu aussi une version catho et étymologique (latine) « la bataille décisive pour les valeurs essentiels est maintenant lancée.. nos adversaires étant en terrain découvert »
    tolérant ? no, combattant !

    ps, merci pour Vice news (one year abo) mais médias machin infos, pas pressé

  2. Chez les types comme Dickès, l’homosexualité favorise l’expression de tombereaux de conneries .
    C’en est presque marrant !

  3. Quand on a une telle « bouillie » dans le cerveau…..est-ce qu’il est possible de rêver la nuit…..?

  4. Merci pour les insultes. Le facho a été conseiller municipal tête de liste UMP avec désignation de la main personelle de Chirac en 88. Facho : Stéréotypie verbale et psittacisme récupéré désormais par la droite et venant de la gauche au moment de la guerre d’Algérie. Tout ce qui est sur votre droite et facho…En son temps Sarko avait dit qu’il renoncerait au politiquement correct insufflé par la gauche. Il m’était devenu sympathique. Quant au FN les homos y pullulent. Juan S pourrait peut-être faire avec eux un interparti. Bien que les alliances UMP-FN sont proscrites.
    Par ailleurs, je n’ai jamais écrit sur le site de Soral dont je ne connais même pas le nom. Ce dernier a récupéré une lettre que, si mes souvenirs sont bons, j’avais envoyée au Figaro à propos du Téléthon. J’ignorais que le site de Soral l’avait récupéré.

    1. Merci pour votre commentaire: il n’y a pas d’insulte dans ce billet. Sauf si facho, je vous l’accorde.Je n’ai pas écrit que vous avez écrit chez Soral mais que Soral vous a repris. Sur le fond, votre ressenti sur l’homosexualité est troublante, effrayante, mais finalement révélatrice.
      Réveillez vous. Les pédés ne vous feront aucun mal. Et le mariage homo n’est qu’une question de droits, rien de plus, rien de moins.

      1. le gars a ete conseiller municipal et en plus il ecrit des lettres au Figaro.
        Tu es tombe sur du lourd, Josette, ah ah ah…

    2. Ah, mais, ce n’est pas du jeu, ça ! Vous n’avez absolument pas le droit de vous rebiffer ! Quand la petite bande de vertueux vous a érigé en totem victimaire, vous devez subir sans moufter, courber l’échine, rougir de honte, etc. ! Sinon, où va-t-on ? Je vous le demande…

    3. facho n’est pas une insulte… c’est un qualificatif de positionnement politique. Changez de positionnement et vous perdrez la qualification.

      1. Désolé, mais « facho » est bel et bien une insulte. Si « fasciste » peut à la rigueur faire référence à un « positionnement politique », bien que le courant en question ait disparu depuis 70 ans, « facho » est lancé pour insulter. De même que « flic » adressé à un policier.

  5. Bien. Maintenant qu’on a montré sa belle âme et son inusable générosité en s’indignant bruyamment, il va s’agir de prouver que tout ce qui est dit dans cet article, et dans les nombreuses sources qu’il donne, est faux et n’est que de la vilaine propagande machinphobe.

    Je vous écoute…

    1. @didiergoux : prouver quoi ? dire quoi ? forcément il a des sources, il y a également des sources qui démentent les siennes.
      Donc il n’y a que les mariages hétéros qui sont « normaux » ?
      Pffffffffff !!!!!

  6. @Dickès Jean-Pierre l’UMP existait déjà en 88 ? Ou vous faites référence à cette date exprès ?
    Pas très cohérente votre défense.

  7. çà veut dire quoi…..au « FN les homos y pullulent »…. y aurait il une qqonque référence scientifique pour appuyer cette affirmation !!!

  8. Et si ceux qui vilipendent l’homosexualité étaient eux même des homos refoulés ?

      1. Je vous assure qu’on peut trouver pire qu’un homosexuel refoulé, en cherchant un peu : un assureur, un chauffeur de taxi parisien, un militant communiste, une hétérosexuelle mal-pratiquante, un coiffeur bavard, etc. ; la liste est quasiment infinie.

        En revanche, il y a des tas d’homosexuels refoulés très intelligents et fort sympathiques, croyez-moi. D’ailleurs, je trouve assez répugnant la manière dont sont ostracisés ici les homosexuels refoulés.

        1. Un président, un ministre, un député (bien sûr on peut y mettre « une »). Oh non je ne crois pas qu’il existe des homosexuels refoulés -en fait qui ne s’assument pas- et ça ne les rend ni intelligents (là je ne vois pas où se situe l’intelligence, je dirai « pôvre de lui (ou elle) », ni sympas.
          Et il y a des cocos sympas. Si, si, je vous l’assure. Même des chauffeurs de taxi parisiens, des coiffeurs …même bavards.
          Et il n’y a aucun ostracisme simplement un constat.
          Il ne faut pas toujours tout tourner à l’enfilade de mouche

              1. ah vi.. jouer avec les mouches ! héhé.. et les biologistes, généticiens etc. font plein de trucs avec la drosophile..
                sinon, je veux bien croire qu’on a tous un bout homo en soi, comme on dit « sa part féminine, masculine » alors plus ou moins développée, exprimée, aussi non acceptée, refoulée; normal.
                Vers 20 ans, je disais, dans l’esprit Coluche: « j’ai gouté à tout même au Martini » qu’à 40 ans j’essaierai.
                Ben non, faut pas se forcer non plus, hein..

        2. En effet . Et comme ils sont intelligents et symphatiques, ils se gardent bien de vomir sur les homos non refoulés .

  9. pas mal la petite phrase
    « Nous pensons réellement rendre service aux homosexuels en leur exposant ces faits établis par des travaux scientifiques ».
    si c’est scientifique on s’incline !!!!

    si on reprend le titre « les conséquences dramatiques des mariages homosexuels »….et que l’on suit de près l’énumération et entre autres le sida et le cancer de la gorge….on en conclut que le seul « responsable » de ces « calamités » seraient donc le mariage….
    et que saperlipopette, quelle idée ont ils d’attendre le mariage pour enfin passer à l’acte….!! qu’ils le fassent avant comme tout hétéro qui se respecte et il n’y aura plus de problèmes….
    allez on attend encore d’autres articles de ce genre mais cette fois ci sur le mariage hétéro….les chiffres des infidilétes, des violences, des divorces et si possible avec un tableau comparatif référencé et scientifique….et ce bien entendu pour rendre service aux hétéros !

  10. avant de re jeter un œil sur les 11 points cités du docteur (« les conséquences dramatiques du mariage homo ») en évoquer 2,

    – en effet, il n’y a pas si longtemps, en famille (!) et dans la société en gnl, l’homo était un pédé.. insultant, discrédit et calomnie, humiliant.. perso, plutôt content (nature ‘ouverte’, fraternelle) d’un rapide virage négocié -oui je trouve: la distance, la vitesse était grande /freinage ! années nonante, à peu près,

    – les temps, mœurs etc, changent (moi aussi; zen) disons que tout passe, les pages se tournent, ce qui ne l’était pas devient acceptable et inversement (gravés dans le stuc, même les 3 mots du fronton de l’hôtel de ville pouffent) le cheval alors la mobylette, le corset le string, l’Eglise: se vide.
    La punition corporelle évaporée (aussi le duel ?) mais l’insulte, l’aigri, le mépris se portent à merveille.
    Ca conserve. En un mot.
    Les générations se suivent (n’est-ce pas) le jeune reste sale.
    L’évolution, aïe.. ‘hypothèque’ ça l’fait pour passer l’obstacle ?
    bref, toussa propice à qql nostalgie,
    voilà pour mon avis

    les 11 points.. tous puisés ça et là, j’ose dire qql exotisme et manquant d’épaisseur ? qu’importe, faire avec ce que l’on trouve..
    la fidélité (x fois) la maladie (x fois) suicide, dépression, drogue, mst, sida, et les abus.
    ‘bienvenue au club’ ? non, empreint de cynisme

    une déception ? n’étant pas toubib, je pensais trouver qql preuve du délit (je fais court) médicale bien sûr, pas idéologique, théologique.. potasser un Vidal (pas envie) ou demander à mon frère (anapath, il taquine aussi la génétique) genre « l’homosexualité clinique » /de nos jours, surtout les derniers, pas l’ Antiquité (pas triste !)
    alors sa thérapie .. je risque de passer pour un bobet, ne croyez vous pas..

    ps, le frangin me disait « tu va voir (?!) on va perdre notre p’tit orteil » dans pleins de milliers d’années; chaque chose en son temps..

  11. Et c’est de mariage CIVIL, dont il est question Qu’est-ce que ce serait si le clergé catholique ouvrait les portes de églises pour un mariage religieux des homos .

    1. Ca devrait l’être tout aussi naturel que les mariages des hétéros. Remarque bien que l’Eglise interdit le remariage à l’église des divorcé-e-s et même le passage à l’église des suicidé-e-s encore à l’heure actuelle

      1. En revanche, elle autorise le mariage des suicidés, ce qui confère à nos charmantes églises de campagne, un petit côté Walking dead tout à fait savoureux.

          1. Dans le cas d’un double suicide, le problème, c’est de dire  » oui » à m »sieur le curé

Les commentaires sont fermés.