Evitons Nicolas Sarkozy


Le discours de Nicolas Sarkozy, car il ne s’agissait que de cela, mercredi 21 janvier sur France 2 vu l’absence de contradictions journalistiques, était fatigant. La caricature ne prend plus. En 2007, elle avait su convaincre, elle semblait efficace. Elle fut efficace au point de propulser l’ancien ministre de l’intérieur à l’Elysée.

En 2015, Sarkozy est tel Giscard. On l’écoute, mais on ne l’entend plus.

Face à une situation dramatique depuis les attentats de Paris, Sarkozy n’avait rien à dire, et ce n’est plus si grave. On s’en fiche. Il a du sur-jouer au dur en réclamant la sanction immédiate contre les jeunes qui n’avaient pas respecté la minute de silence. Quelle belle idée…

On l’écoute, mais on ne l’entend plus.

9 réflexions sur “ Evitons Nicolas Sarkozy ”

  1. … oui, il fallait qu’il reprenne la main, au plus vite, face à la remontée de la côte de popularité de FH , Hélas et une foi de plus pour dire des conneries, mais peu importe, il y avait les caméras et çà, c’était le plus important !!

  2. Il s’est déjà ridiculisé lors de la marche en jouant des coudes pour se coller entre Natanayou et le président malien. Maintenant il demande des sanctions pour non minute de silence. Ciotti demande la suppression des alloc. L’UMP ne fait pas dans la demi mesure

    1. @ ervé
      même réflexion…. il a même pas réussi à m’énerver…. trop prévisible, le disque est définitivement rayé !
      ceci étant Pujadas n’a pas non plus manqué « d’indignité »….jusqu’à poser la question de savoir s’il avait joué des coudes….j’espère que les dessinateurs continuent à bien se marrer là haut….parce qu’il y a vraiment matière et çà ne s’arrêtera jamais !

Les commentaires sont fermés.