Quitter Twitter, Facebook et les autres ?


Twitter ne paye même pas ses impôts locaux.

Facebook co-finance le commissariat du coin où son siège est installé.

Google déloge la classe moyenne de ses abords.

On connaît les déboires d’Apple en Chine, et la défiscalisation irlandaise dont nos géants du Net.

On peut s’inquiéter de l’islamisme radical. On devrait s’inquiéter des autres également. S’interroger quand on tweete ou « face-booke » à gogo. Seulement voilà, nous n’avons rien d’autre pour apprendre et communiquer aujourd’hui. Donc on n’en parle pas trop. Pas de « tweet-indignation » massive, aucune campagne citoyenne sur Facebook à propos de Facebook.

Le plus inquiétant n’est pas tant cette utilisation massive et quotidienne sans recul (il est où le temps où l’on boycottait des pays ou des marques dont les pratiques faisaient horreur ?), mais le changement dans les mentalités, dans la perception de la réalité.

Les Géants du Net ont progressivement disqualifié quelques raisonnements d’un passé pas si lointain que l’on considérait comme un progrès des sociétés: le consentement à l’impôt pour disposer de services publics, la défense des libertés individuelles contre la toute-puissance des Etats, la régulation contre le marché.

Internet n’est pas avare de beaux exemples de solidarités – humanitaire ou politique; révolutions arabes ou soutien à #Charlie. Mais il reste un mouvement de fond, durable, quotidien et progressif, qui installe dans les esprits une petite musique  libertarienne.

 

 

 

11 réflexions sur “ Quitter Twitter, Facebook et les autres ? ”

  1. « (il est où le temps où l’on boycottait des pays ou des marques dont les pratiques faisaient horreur ?), »

    Pratique qui n’a jamais existé que dans l’esprit fumeux d’une poignée de rêveurs occidentaux, et qui a toujours fait la preuve de sa totale inefficacité.

    Mais les rêveries ont la vie dure…

  2. je ne sais pas  » s’il y a un changement des mentalités » ou si nous assistons à une perte de repère savamment orchestrée…. Qui musèle notre indignation…. Pourtant il y a largement de quoi s’indigner en ce moment !

  3. si on devait boycoter tous les produits et services des multinationales qui ont fait évaporé leur fric, nous sommes bon pour la famine aussi…

    tiens par contre faire virer un voyou identifié prouvé comme juncker…rien que ça, ça n’arrive même pas, et pourtant un paquet de gens ont voté pour des représentants qui ont finalement placé cet enfoiré à bruxelles ….je me demande pourquoi la France n’a pas recasé cahuzac ou thévenoud là bas, ils étaient aussi des profils idéaux et ça ferait moins sournois…

    alors les touiteur, les faceboqueurs les apple et autres boutiques évaporatrices compulsives de masses de fric.ne font que profiter de la complaisance, voire complicité de ceux qu’on place par devoir de citoyen au sommet pour nous protéger….

    de nos jours on marche plus facilement pour empêcher des homos à enfiler…une alliance que pour faire barrage à un mec au pouvoir qui a organisé la diminution des lignes recettes des états européens…

    le cinéma a encore de beaux jours devant lui…….touiter et faceboquer est bien la meilleure chose qui peut arriver à nos politiques, pendant qu’on raconte sa meilleure scène de cul ou la recette de son dernier gâteau aux « amis » ça macronne dur par ailleurs….

    1. Tu as un véritable talent lorsque tu te lâches.
      Il est excellent ton petit topo.

      1. helene dici

        et pourtant note bien que certaines conneries qui pourraient être votées grâce à macron m’arrangeraient quelque part….mais bon, nous sommes sur le champ général de la « responsabilité » à proportion de ses capacités et de sa position sociale…vaste sujet qui pourrait faire un excellent débat…..

        Ce qui me désole profondément, c’est que le système démocratique en vienne à placer, en son sein et à des postes clés, des gus qui ont gagné de quoi faire les cons toute leur vie sans travailler (chacun gagne ce qu’il veut ça m’indiffère), fameux gus qui ensuite viennent organiser une leçon collective de rationnement de salaires, d’honoraires sous prétexte de gains à accomplir sur la colonne « dépenses nationales » alors que dans le même temps, ils organisent l’expansion et l’augmentation de la distribution de dividendes et l’amélioration des artifices fiscaux de multinationales, qui n’ont pas besoin d’eux, pour diminuer la ligne « recettes nationales » …

        ensuite on vient nous expliquer que faute de recettes, il faut diminuer les dépenses alors que le système financier croule littéralement sous les liquidités …..

        c’est comme si un chef d’entreprise disait « je vais m’arranger pour faire moins de chiffre d’affaires, comme ça je pourrai emmerder mes salariés en leur donnant moins d’avantages. Le surplus de bénéfice, je vais le placer à la banque pour qu’elle spécule sur le prix des matières premières que j’utilise.. »

        (exemple très schématique d’un circuit court du libéralisme financier qui ne veut plus prendre de risque sur l’économie réelle, tout en en prenant un max sur des valeurs de titres pourries et surcôtées puisque c’est le citoyen qui va payer la note in fine. C’est pour illustrer mon propos)….

        macron, banquier – ministre de l’économie, juncker – organisateur officiel de l’évaporation de bénéfices à la tête de l’UE, et personne ne bouge, surtout pas nos représentants officiels de parlementaires qui ont négocié l’arrivée d’un voyou à leur tête…que les cocus se comptent….

        je me demande comment réagiraient les citoyens si on leur mettait un équivalent d’un mesrine à la tête du ministère de l’intérieur….

        et après on va donner des leçons aux gens qui ne veulent plus voter ?

        bon allez, je vais bosser, il y a tant à dire…..

    2. ah vi, tu m’appris le ‘tueur d’assoce’ (etc.) j’aime bien quand t’es énervé (enfin tu vois) mais pas que tu te fasses mal..

      http://tempsreel.nouvelobs.com/l-obs-du-soir/20150203.OBS1600/la-justiciere-de-l-evasion-fiscale.html
      – la bande annonce « le prix à payer » de Brigitte Alepin (et bout d’article) mignon les qqls rictus des suffisants aussi l’œil s’égarant.. et la juge, rassurante (je plaisante) « no illégal mais immoral »
      Kodak ? les x 100 milliers d’employés cé finito, instead Instagram, 13 salariés vendu 1 milliard (à Face B)
      et Caïman island, antonomase adéquat hein.
      Mais les arrogances ont la vie dure.

  4. Oui,mais!
    Qui a accepté de filer son salaire à la banque, sans se rendre compte qu ‘il n ‘en devenait plus maître , vous, moi.
    Qui se précipite acheter des téléphones pour leurs mômes à peine âgés de 10 ans. Des mômes qui devraient bouger , se secouer se vautrent dans des fauteuils à longueur de journée et deviennent des poussah.
    Qui a toujours cet cochonnerie d ‘appareil dans les mains pour rechercher combien il a d ‘amis ( même ce mot est galvaudé)
    Toute politesse abandonnée, plus de savoir vivre, plus de rencontres sans passer par une machine.
    Les politiques véreux , qui vote?
    Quand je vois un balkany venir devant les caméras déconseiller de voter FN car ce serait anti républicain. Un zozo aux mille casseroles être ré élu à la tête d ‘ un partie qu ‘il a ruiné. Pauvre de nous, inutile d ‘accuser une autre personne ou un objet .

Les commentaires sont fermés.