Après #Charlie, et vous ?


Quatre semaines après les attentats, trop de débats politiques franco-français peuvent nous paraître dérisoires.

Comment s’insulter ou éructer sur la loi Macron après l’exécution de la rédaction de Charlie Hebdo ?

Comment utiliser les mots vindicatifs « d’avant » contre le pacte irresponsable de François Hollande ou les dérisoires déboires de Nicolas Sarkozy après la tuerie de l’Hyper-Casher ?

Comprenons-nous nous bien, il ne s’agit pas de se rallier à qui que ce soit, ni d’applaudir à ce que l’on désapprouvait avant. Ni même de se taire. La politique menée par l’actuelle équipe hollandaise est une mauvaise route, sa trajectoire est connue, elle aboutit à un mur.

Mais comment s’énerver avec la même rage qu’avant ? Comment ne pas relativiser, consciemment ou inconsciemment ?

Certains sujets nous deviennent indifférents. Il faudrait pourtant s’y intéresser. D’autres indignations deviennent de simples énervements. Des énervements deviennent des anecdotes.

On peut constater que ce n’est pas le cas chez tout le monde.

Mais bon.

C’est moi, chez d’autres, c’est ainsi.

93 réflexions sur “ Après #Charlie, et vous ? ”

    1. Ben non, pas évident…À partir du moment où bloguer devient une addiction qui vous prend du temps aux dépens de choses plus intéressantes, il faut essayer d’arrêter .

  1. Avant de retrouver chacun notre énergie, il va se passer du temps où, oui, on va relativiser tout événement, avant d’y apporter soutien ou contradiction. Heureusement pour moi que je ne tiens pas de blog, je crois que j’aurais fermé les fenêtres, au moins temporairement.

  2.  » Après #Charlie, et vous ? »
    Comme après Gaza , comme après l’Irak , comme après Junker , comme après le chômage de masse , comme après après et après .
    J’arrête , la liste est trop longue .
    Salut Stan

      1. Quand on est comme vous du côté de Draghi et de Junker , il est évident que Syriza doit se soumettre ou se démettre .
        Mais l’histoire n’est pas finie et vous semblez sous estimer un peuple qui n’a plus rien à perdre . Sauf son honneur .

        1. @ carron et @ l’arsène

          « Ça vous ferait bien plaisir »  » Quand on est du côté de Draghi et de Juncker » : toujours cette technique profondément débile ( mais avez-vous le choix ?).de discréditer le contradicteur, faute d’arguments à faire valoir , et pour se donner le beau rôle à peu de frais.

          Je n’avais pas manqué de vous dire, avant la victoire de Syriza, que, s’il entendait rester dans l’ Euro, tout ce qu’il pourrait obtenir, c’est une nouvelle restructuration de sa dette…ce que demandait déjà le gouvernement Tsamaras !

          Il ne s’agit pas de « plaisir » ou d' »être du côté de », mais d’ être capable d’analyser la réalité et les rapports de force, et de ne pas vivre dans un monde imaginaire comme vous.

          Quant à ses promesses, il ne pourra évidemment pas tenir les promesses irréalistes sur le pouvoir d’achat des Grecs les plus pauvres; et ses promesses de lutter contre la fraude fiscale, de faire retrer les impôts et de créer un cadastre…c’est justement ce que la troïka demande à la Grèce depuis 5 ans : on verra bien ce que fera Syriza .

          Et je vous l’annonce dès à présent : si Podemos gagne les élections espagnoles, ce sera exactement pareil ; quant au Front de Gauche, inutile d’en parler, il n’existe plus.

          1. Cher carabin : l’histoire (avec un grand H) s’écrit au jour le jour et dans la pierre avec un burin et nous ne sommes qu’au tout début du nouveau virage d’icelle, alors évitez d’en écrire l’épilogue sans même en avoir parcouru la moitié. Voulez-vous ? En 1789 vous auriez fait un malheur avec les chouans en embuscade. ARAMIS

          2. @ Elie Arié
            Vous avez quand même reconnu que vous voteriez pour Hollande s’il se représentait en 2017 , oui ou non ?
            Comme Hollande soutient Junker et Draghi , j’en déduis que vous êtes supporter des deux . C’est mathématique .
            Mais surtout , arrêtez de tourner autour du pot .
            Vous ne pouvez pas sentir tous les Correa ou Morales car pas assez libéraux à votre goût , alors il est logique que Syriza et Podemos vous donnent des boutons .
            Leurs réussites signifieraient votre plantage intégral , vous qui pensez qu’une gauche non libérale n’a aucune chance de réussir avant deux siècles .
            Au fait , si Tsipras se plante , qui pour la Grèce pour qu’ils sortent de ce chaos ?

            1. l’Arsene, je voterai comme Elie pour Hollande en 2017 car c’est la seule solution pour éviter le retour de la droite. C’est un fait.

              C’est toujours très drôle de voir les commentateurs vouloir faire la révolution au clavier en s’imaginant connaître le peuple et le représenter.

              1. @ Nicolas
                « c’est la seule solution pour éviter le retour de la droite. »
                Vous n’aurez pas la droite , vous aurez pire .

                1. L’Arsene, c’est un éternel debat et ne me félicite pas de l’avoir relancé. Oui. Nous aurons pire. En période de grosse crise tel que nous connaissons, les populistes gagnent. Pas ceux de gauche. Ceux d’extrême droite uniquement. C’est dommage. Mais c’est ainsi. Ce n’est pas pour ça que l’intervenant. C’est parce que pour éviter le pire, par les urnes, il n’y a pas 36 solutions. Vous pouvez toujours débattre mais la vraie gauche, telle que vous pouvez l’entendre, n’a jamais gagné par les urnes. Même en Grèce où elle est coincée. Alors on peut voter pour Madame Le Pen pour avoir le pire le plus rapidement possible afin de pouvoir tourner la page cinq ans après. Je n’y tiens pas. Alors il n’y a qu’une solution : voter pour les moins pires ayant une chance d’être élus (c’est aussi une chance pour moi, c’est ma ligne politique).

                  1. @ Nicolas
                    Je constate qu’il y a de l’apaisement car il y a quelque temps tu me traitais autrement . Tant mieux .
                    Par contre , voter pour les moins pires peut malheureusement amener le pire . Frustrations et désillusions obligent .
                    Alors pourquoi ne pas voter pour les meilleurs ? Tout de suite .

            2. Arrêtez ce jeu infantile :

              – je n’ai jamais dit que je ne trouvais pas Correa ou Morales assez libéraux : j’ai dit qu’avec son pétrole, l’ Equateur pouvait se permettre des choses que la France ne peut pas se permettre (tant mieux pour lui !) , et que Morales, tout comme Chavez, s’est contenté de renégocier les accords avec les compagnies pétrolières, mais ne les a pas nationalisées comme il l’avait promis ( sans doute fort de l’échec de la nationalisation du pétrole mexicain dans les années 1940 ? Faudrait lui demander).

              – je voterai Hollande plutôt qu’ UMP, et Mélenchon appellera aussi à voter au 2 ème tour pour Hollande (qui est complice de…etc. , donc Mélenchon est complice de…etc.)

              Ça vous amuse vraiment, à votre âge ?

              1. Non, Mélenchon n’appellera pas à voter Hollande (ni à droite) au second tour de 2017. Une fois suffit. tenez-vous au courant avant de sortir vos conneries le carabin. ARAMIS

          3. Oui … enfin … la Grèce a une carte géostratégique à jouer
            Tsipras la jouera t-il ?

      2. Ni vous, ni personne, verrons l’après et l’après d’après… Parce qu’il va falloir du temps.
        Juste une hypothèse ; elle semble être vérifiée par l’histoire : Actuellement, certains font un peu trop la fête sur le dos du monde, le « mal aux cheveux » à l’issue est bien connu. Enfin, tant que c’est les cheveux…
        Quant à l’immédiat :
        – En ce qui me concerne, j’attends les prémices de l’après. Surtout l’échec qui semble, selon-vous (mais pas uniquement) programmé de Syriza.
        – Monsieur Hollande « bénéficie » d’une certaine diversion… Pour combien de temps ?
        .

  3. ma femme hier « on n’aura plus jamais leurs dessins, tu te rends compte.. » tu réalises,
    – je.. non.. non, enfin si.. ma chérie,
    je réalise, je réalise que.. plus jamais..

    tu sais qu’on est parti (oui je tutoie les Charlie; comme d’hab) on s’est tiré fissa, 15 jours chez Bouddha land; faut revenir (?) je l’aime grinche city (patience?) bref, entre haut et bas, disons le quotidien, alors oui paisible un jour, très; rondement zen.
    Sinon, calme tjs mais déterminé; froid.
    « Comment (pourquoi) ? » expliquer.. ch’ais pas faire

    option ‘y en aurait marre’ c’est ça.. j’ai vu ça:
    « Entendons nous bien : l’expression « foutre la merde » est certes triviale mais pas insultante. Ce qui est inacceptable c’est d’opposer « français » et « musulmans » quand il s’agit dire qui « fout la merde ».
    – un internaute, Guy B, autre blog,
    il continue: « Ceux qui « foutent la merde » c’est ceux, et seulement ceux mais tous ceux, qui veulent imposer leurs pratiques et leurs interdits aux autres. Comme ceux, français ou pas, qui.. » etc.

    yes, ma p’tite ellipse nocturne (matinale?) qui dirait entre autres: merci aux contributeurs qui eux remercient les blogueurs, eux mêmes remercient les annotateurs (scoliastes)
    plutôt cool, hein..
    tjs dans le personnel (le perso s’échangerait mieux ? pas sûr) je pense: ça glisse.. même si je ne partage pas tjs les mêmes méfiances, rien n’est figé.
    un non mot-clé: camarilla. Buona notte camarades

  4.  » D’autres indignations deviennent de simples énervements. Des énervements deviennent des anecdotes……….

    tout est question de dosage dans la réaction aux stupeurs successives dans ce monde médiatique exhubérant.

    Il y a celles qui surprennent de moins en moins d’ailleurs comme la politique économique menée par un duo de bouffons pantins des banquiers et multinationales, comme valls et macron sous l’impulsion de l’absent hollande. (tout en précisant pour être honnête que ce serait la même chose avec l’autre face du même dé dit de « droite »

    Celles des pics d’émotion sur des horreurs humaines, plus ou moins quotidiennes d’ailleurs en d’autres contrées, qui ne sont pas sous les spots des projecteurs, dont celle de la rédaction de charlie hebdo en France.

    et enfin celle des leurres sociétaux balancés régulièrement qui font réagir assez bizarrement quelques catégories ici et là, pour des raisons qu’il faudrait essayer de comprendre quand, et si on en a le temps…

    A suivre tout ça jour après jour, énerve, puis fatigue puis peut rendre lymphatique ; le surplus d’énergie à utiliser est bien trop important pour un seul homme qui veut suivre le rythme de l’actualité…
    L’énervement collectif qui paraît s’apaiser peut être simplement avoir été transformé en frustration, en agressivité larvée ou en médication de « modération »….faut pas s’étonner des progressions de consommation de calmants et autres produit pharmaceutiques pour voir la vie en gris…

    jusqu’à la goutte d’eau qui mettra le feu aux poudres ?

    salut l’arsène…

  5. je voulais juste rajouter que siryza en grèce, qu’il réussisse ou non, a au moins le courage d’attaquer un bastion de demeurés pervertis et ébahis de leur religion libérale financière en europe..

    Cette tentative d’un petit pays délaissé de quasi tout le monde est en train tout de même de saper les fondations des certitudes économiques. A l’échelle humaine, cette tentative unique ces dernières années par un groupe de leader au pouvoir laissera des traces, dans quelques semaines, dans quelques mois….

    le pire n’est pas qu’ils échouent aujourd’hui, mais qu’il réussissent d’une manière ou d’une autre, y compris par l’écroulement de la zone euro, parce que ce serait terrible qu’il fasse découvrir qu’une autre politique est possible, en redonnant espoir et travail à leurs citoyens…

    je ne vous dis pas la réaction collective et la valse des guignols politiques en place depuis des années….

    il ne faut d’ailleurs pas oublier les tentatives des opportunistes comme le pourri juncker pour s’attaquer maintenant à la corruption de l’évaporation fiscale. Exemple précurseur, s’il en est, d’un retournement de veste possible et quasi général de la classe politique pour rester devant leurs auges bien remplies……en découvrant finalement eux mêmes qu’une autre politique est possible..

    c’est pour ça que globalement, il faut s’énerver modérément et de manière contrôlée, sans oublier de boire frais régulièrement…

  6. pendant des années, les médias nous ont rabattu les glaouis avec la colonne « dépenses » des états, comme si un budget ne comportait qu’une seule colonne.

    Si on y prête attention, on voit apparaître de plus en plus d’articles qui évoquent la ligne « recettes » par la démonstration souvent chiffrée de l’évaporation fiscale et de toutes ces étrangetés législatives qui ont permis de rendre légal la soustraction de ces recettes en laissant les citoyens se démerder avec les pertes et la fameuse dette qui a suivi (dont on a des démonstration également depuis un moment d’une part de son illégitimité)…

    siryza est un mouvement montant dans la mouvance de ce qui commence à apparaître comme une avancée dans la prise de conscience de l’entourloupe organisée à grande échelle…

    personne ne sait quelle forme prendra le mouvement de rééquilibrage politique et économique, mais ça frémit côté réalité.

    évidemment reste les oedèmes énormes de la finance grâce à l’injection de liquidités massives sur les banques dont l’économie réelle ne profite pas et qui risquent de crever ici et là.

    c’est un danger bien plus grand que siryza…

  7. Faisons le bilan de l ‘attentat. Du néant, rien d’ utile. Mis à part des convocations de gamins, renforcement du plan vigie mon oeil (car qui peut croire à son utilité? )
    Par contre, de nouvelles lois régissant les déplacements des européens dans l ‘ UE, tout en ne changeant rien dans la passoire des frontières communes.
    Un défilé de tristes sires venant proposer des solutions pour la laïcité, l ‘ éducation. les prisons( trops dures pour nos malheureux escrocs, voleurs, assassins etc ), la rénovation des cités régulièrement détruitent, allant même à accuser la France d ‘avoir ghettoisée des quartiers qui ont chassés leurs habitants d ‘ origine, qui caillassent police,pompiers ou médecins. Et que je donne des millions par çi, des millions par là, et que je re re re fait les emplois jeunes sous une autre forme ( service civique qu ‘ ils nomment cela maintenant ).
    Mais le bilan?

    1. Pépère 1er est en train de nous mitonner une de ces guerres dont le capitalisme a le secret pour mâter les peuples et faire du fric avec leurs vies muées ne chaire à canons. Il a déjà celles du Mali, de Côte d’Ivoire, d’Afghanistan du Liban et de Libye qui nous coûtent bonbon et il se verrait bien jouer les chefs de guerre en Crimée où nous avons quelques rafiots qui font des ronds dans l’eau… Il est grand temps de le virer. Et vive la 6e République. ARAMIS

  8. On voudrait trouver les mots justes….difficile de se remettre et de retrouver le sens de la marche….une marche qui continue toujours dans le mauvais sens..
    Alors on peut déjà formuler des voeux et le premier serait que l espoir du peuple grec ne soit pas déçu !

  9. On peut toujours donner son avis sans énervement.

    On apprend à relativiser à la suite des drames.

  10. Et vous comptez nous le surjouer encore longtemps, le gros-chagrin-de-l’après-Charlie ? Nous le décliner à l’infini:

    Comment peut-on encore aller chez le coiffeur après Charlie ?

    Comment se souvenir de la lite des commissions après Charlie ?

    Comment se décapsuler une mousse après Charlie ?

    Etc., etc. après Charlie ?

    Pensez donc aux aspects positifs de l’affaire : désormais, lorsqu’un éjaculateur précoce installé dans Madame sentira la catastrophe arriver, il n’aura qu’à penser à l’après-Charlie pour que ça se calme dans les tuyaux.

    1. @ Goux
      çà sent le vécu tout çà….surtout le dernier paragraphe
      C’est tout de même pas une raison pour nous engueuler !

    2. didiergoux

       » désormais, lorsqu’un éjaculateur précoce installé dans Madame sentira la catastrophe arriver, il n’aura qu’à penser à l’après-Charlie …….

      joli…c’est tout de même la preuve que rien ne se perd si peu qu’on réfléchisse un peu..

      ça me rappelle cette phrase de Desproges qui disait « si ce sont les meilleurs qui partent les premiers, que penser des éjaculateurs précoces…? »

    1. Analyse pertinente et bien amenée. Là où j’ai un manque c’est quand il indique que les manipulateurs ont un boulevard sur internet, sans parler de la capacité populaire de s’en servir également pour contrecarrer les vilains desseins de ceux qu’ils dénoncent précisément. Si on flique le Net les manipulateurs continueront de s’en servir car ceux qui manipulent sont du même côté que ceux qui fliquent, puisque leurs dénominateurs communs sont le pouvoir et l’argent. ARAMIS

  11. Il y a des millions d ‘enfants ( âgés quand même) qui vivent dans les mêmes conditions et qui n ‘assassinent pas les gens.
    Tous les paumés ne jouent pas de la kalach. Seuls les paumés d ‘ une certaine religion s ‘amusent avec.
    Il y a tellement de choses anormales pour lesquelles les charlie ne disent rien . Un pays tel la France qui depuis 30 ans nourrit une partie de ses habitants grâce aux restos du coeur ( pour d ‘autres tel le secours catholique, encore plus longtemps). Des citoyens dorment dans la rue, des politiques se pavanent dans des châteaux. Des ex présidents, responsables du déclin et des dettes, encaissent 1,5 million d ‘euros par ans comme argent de poche. Plus de fonction réelle, plus de responsabilité, plus aucune utilité…. des gens crèvent de faim..
    Aucun charlie ne défile .

    1. Trop simpliste et réducteur : Amedy Coulibaly avait un BEP de maintenance de l’audiovisuel, travaillait et avait un salaire de plus de 2000 euros par mois. Il ne faisait pas partie des jeunes les plus déshérités, loin de là.

      1. (suite) : par contre, Coulibaly avait été l’objet de plusieurs condamnations pour différents vols, avait déclaré qu’il méprisait la France pour « mettre les gens en prison pour trois fois rien »…alors que, dans un pays appliquant la charia (qui était son idéal) , il aurait eu une main coupée depuis longtemps !

          1. lu et approuvé🙂

            Mais on ferait une très grosse erreur en se limitant à la jeunesse Musulmane.

            Toute la jeunesse Européenne a été écrasée et a vu son horizon barrée.

            D’autres démons peuvent surgir.

            1. Mais non, excessif.
              L’entrée dans la vie active est moins facile qu’à une époque définitivement révolue, mais il est absurde de dire que  » TOUTE LA JEUNESSE EUROPÉENNE a été écrasée et a vu son horizon barré » : toute l’ Europe n’est pas la Grèce !

              C’est le genre de phrase qui dénote ce pessimisme si spécifiquement et uniquement français, nous sommes les seuls à ne pas avoir encore tourné la page et fait notre deuil d’un monde disparu .

              1. pfffffffffffff !!!!

                Que voulez-vous que je vous dise ?

                Vous passez votre temps à répéter que ceux qui ne sont pas de votre avis ont des avis absurdes,
                que nous Français sommes les seuls à blablabla,
                mais si vous lisez les commentaires sous les articles des journaux étrangers, vous verrez que nous ne sommes pas les » seuls à ».

                Il faudra bien qu’un jour vos yeux se décillent, si une partie de la jeunesse Européenne a pu tant bien que mal se caser, il n’en n’est pas de même pour l’autre partie (mais celle-là vous ne devez pas trop vous y intéresser).

                1.  » Vous passez votre temps à répéter que ceux qui ne sont pas de votre avis ont des avis absurdes, »

                  Ben c’est un constat, non ?

          2. @ Arié si les propos de cyrulnik ne sont peut-être pas complets ils ne sont en rien « simplistes » et ont l’intérêt de parler de la dimension humaine des auteurs de ces attentats….dimension humaine dont il est difficile de parler face à la monstruosité de leurs actes et à l’horreur qu’ont subie les familles.
            Et d’ailleurs pour cela que je trouve vos propos également intéressants.

            1. Personnellement, il est hors de question que je me farcisse vingt-six minutes de cette baudruche médiatique qu’est Cyrulnik ; la vie est trop court et il fait trop beau.

    2. Pour organiser un défilé de soutien, il faut faire parti de la bonne communauté, celle qui pleurniche en permanence et qui a le soutien des élus, des riches et des journalistes mondains …. En conclusion le français de base n’est pas dans la bonne communauté!

    1. Demandez-vous pourquoi, au lieu de continuer avec l’arsène et carron à guetter votre révolution éternellement rêvée.
      Bonne nuit.

      1. toubib

         » Demandez-vous pourquoi, au lieu de continuer avec l’arsène et carron à guetter votre révolution éternellement rêvée………….

        qu’est ce que ça veut dire ?
        .
        Depuis des années tu soutiens les politiques économiques en vigueur sans les comprendre d’ailleurs, va venir le temps où il va falloir que tu retournes ta veste comme beaucoup…..

        en attendant restes en, effectivement à l’interpellation vague, sous tendant un grand sens de l’analyse qui laisse à penser que ce sont les autres qui ne se posent pas les bonnes questions….
        je ne te demande pas de m’expliquer d’ailleurs, ta démo ferait perdre du temps à tout le monde;..

        sacré ARIE, essaie un peu d’éviter tes manips avec moi, c’est d’un grossier…

      2. Du grand Arié là ! Vous êtes à fond le carabin du palpitant ? Toujours à guetter la défaite de Syriza et la faillite de la 6e République, accroché que vous êtes dans votre toile ? Un prochain départ pour l’Espagne ? PDR. ARAMIS

        1. Ah, c’est vrai, j’avais oublié que j’avais à faire au grand Résistant Aramis, qui aurait pris la place de Jean Moulin s’il était né à l’époque…tout comme si c’est moi qui avais commandé les troupes napoléoniennes à Waterloo, on aurait gagné !

          1. Je n’ai pas dé mérite à résister ainsi au quotidien en prenant des risques tant sur la toile que dans mon assos, le rôle de collabo étant déjà pris par vous, le juif errant qui fuit en Espagne à chaque pet et qui revient nous faire la leçon quand tout va mieux.

            Pour Waterloo : vous êtes bien gentil de confirmer que ce fut bel et bien une bérézina, D’habitude, vous avez plutôt tendance à nous dire que ce genre de plan (logique conquêtes de marchés) se révélait toujours porteur pour l’avenir, juste avant ledit constat désastreux de 1815. C’est votre côté TALLEYRAND . ARAMIS

            1. « Je n’ai pas dé mérite à résister ainsi au quotidien en prenant des risques tant sur la toile que dans mon assos »

              Si, si, vous êtes un héros du clavier :-)))

              1. Ajoutons que qualifier la Shoah de « pet de travers », même Dieudonné n’aurait pas osé…
                Vous n’êtes un minable facho qui se rêve une vie de héros parce qu’il signe des pétitions; le seul risque que vous prenez, c’est celui du ridicule, parce que vous savez qu’il ne tue pas .

                1. Mazett ! C’est donc la « Shoah » qui a fait fuir votre père en 1940 pour le pays du Caudillo ayant massacré les républicains et rasé GUERNICA en 37 avec l’aide des stuka d’Hitler ! Quel visionnaire ! Sentir venir la Shoah en 1940, c’est pas rien. Il lisait dans le marc de café ? Vous avez raison, le ridicule ne tue pas. Vous n’êtes pas un minable facho, mais un formidable godelureau qui sait raconter des blagues faisant plaisir à Lepen. Herr doctor ! ARAMIS

                    1. Intelligent, Fiable, lucide, cultivé, tout pour plaire aussi et pourtant c’est dommage car … ce n’est pas vous. Donc, d’apr_ès votre science infuse : la Shoah était effectivement connue en 1940 en France ? Je vais creuser un peu cette question, pour voir si ce terme existait déjà en France en 1940. D’autant que pour le péquin moyen, les déportés (juifs, communistes et syndicalistes, notamment) étaient envoyé en camp de « travail » donc pas de terme Shoah valable en 1940, mister grosse tête.

              2. Et vous un lâche du même clavier qui se la joue grand écolâtre. Nous voilà donc bien avancés. Ma vie est un combat quotidien, la vôtre une perpétuelle rigolade. Chacun son parcours à défendre. Profitez-en bien avant d’avoir à fuir encore en Espagne. ARAMIS

                1. « Ma vie est un combat quotidien »

                  Contre quoi ? C’est toute la question… Contre la fausse modestie ? Le sens du ridicule ? Les chevilles qui enflent ?

                  1. Je comprends que pour les neuneus de droite, créer une assos qui dure depuis 15 ans, être au plus près des salariés et des érémistes qui dérouillent face à des petits kapo voulant renvoyer le monde salarial au XIX e siècle çà ne peut qu’être inventé. C’est trop fort pour vous. Vivre avec le RMI à 6, puis une retraite de merde c’est résister et se battre au quotidien,tandis que vivre avec plus de 5000 euros par mois rien que pour sa petite gueule, ce n’est pas vraiment le même scénario et je comprends que vous ne compreniez pas ce que lutter et résister pour soi et pour les autres signifie et vous soit insupportable à entendre. Il n’empêche que nous sommes quelques centaines de milliers ainsi, en France et que vous allez bientôt pouvoir vous en mordre les doigts. Siriza ce n’est que le hors d’oeuvre. ARAMIS

                    1. Alors là, mon pauvre ami, si vous pensez m’impressionner, voire me faire taire, en me jetant votre RMI (ou RSA ou FMI ou je ne sais quoi de siglé) à la figure, vous vous fourrez les minima sociaux dans le baigneur ! Je connais d’autres gens que vous, figurez-vous, qui vivent avec très peu d’argent : ils ne se croient pas obligé de brandir leur pauvreté comme une oriflamme. Il est vrai que leur « dur combat quotidien » les empêche de se trouver devant leur clavier dix-huit heures sur vingt-quatre…

                  2. Fausse modestie, sens du ridicule, chevilles qui enflent. arrêtez donc de vous observer dans une glace quand vous me répondez, MISTER MAUVAIS GOUT. ARAMIS

                    1. Mister du goût de chiotte. Je sais que la vérité vous file des boutons et que, bien caché derrière votre petit clavier, vous vous permettez de plaisanter sur la misère humaine sous prétexte que vous avez quelques pauvres dans votre village qui savent mourir en silence pour ne pas nuire à votre bonheur de jouisseur facho.
                      On s’en tire encore bien car vous connaissant déjà trop, je parie que vous auriez même pu parler de ces vilains juifs qui nous collent leur Vilaine Shoah à tous moments depuis 70 ans sous les yeux, s’exhibant en squelettes en pyjama rayés pour mieux vous culpabiliser en plein repas, hein ? Heureusement qu’il y avait aussi des gens comme votre copain Arié (que vous auriez sûrement balancé en 40 en jouissant dans un de ces rots qui caractérisent vos posts gluants, si vous y aviez été), cette lumière dont le père savait sentir le vent et partir à temps en ayant les moyens pour, hein ? Dormez bien brave bourgeois, tout est calme. ARAMIS

                2. Le papa errant de Elie Arié fuyait la « Shoah » en 1940, alors que ce terme n’a été vraiment connu qu’en 1944. Trop fort le gars. Çà va les cheville le carabin Mytho ? Et où fuyait-il pour éviter le fascisme, le nazisme et l’antisémitisme ? En Espagne franquiste. Çà c’est du pif ! PDR

                  Shoah est un mot hébreu qui signifie « anéantissement », mais aussi « cataclysme », « catastrophe ». On le préfère en général à « Holocauste » impropre, bien que répandu, car très connoté religieusement celui-ci signifiant dans la Bible « sacrifice en l’honneur de Dieu », ne laissant subsister aucune trace de la victime.

                  Elie Wiesel le conteste autant qu’« holocauste » même s’il l’emploie également. Dans ses entretiens avec Michaël de Saint Cheron, en 1988, il dit lui préférer le terme hourban, qui, dans la littérature yiddish portant sur l’événement, signifie également « destruction » et se réfère à celle du Temple. Par leur origine, ces trois termes soulignent la spécificité juive de l’événement.

                  La Shoah est un génocide, terme initialement formé en 1944 par le juriste Raphaël Lemkin afin de désigner l’extermination des Juifs d’Europe. Le terme de « judéocide » est également employé, notamment par l’historien Arno J. Mayer dans La Solution finale dans l’histoire.

                  Shoah est aussi le titre d’un film documentaire de neuf heures trente réalisé en 1985 par Claude Lanzmann et portant sur la Shoah. Composé de témoignages, ce film est exempt de tout document d’archives. Il évoque les événements avec une précision verbale implacable et montre aussi l’actualité toujours vivace du danger antisémite. C’est ce film qui a imposé en français l’usage du nom Shoah après le choix du réalisateur pour le mot hébreu qu’on trouvait déjà, par exemple, dans le texte hébreu de la Déclaration d’Indépendance de l’État d’Israël de 1948. Claude Lanzmann justifie dans son film le titre de la façon suivante : « Si j’avais pu ne pas nommer ce film, je l’aurais fait. Comment aurait-il pu y avoir un nom pour nommer un événement sans précédent dans l’histoire ? Je disais “la chose”. Ce sont des rabbins qui ont trouvé le nom de Shoah. Mais cela veut dire anéantissement, cataclysme, catastrophe naturelle. Shoah, c’est un mot hébreu que je n’entendais pas, que je ne comprends pas. C’est un mot court, infracassable. Un mot opaque que personne ne comprendra. Un acte de nomination radicale. Un nom qui est passé dans la langue, sauf aux États-Unis. »

                  1. Ce dernier commentaire prouve que vous n’êtes pas seulement l’imbécile que chacun peut voir en vous : vous êtes également une crapule.

                    1. C’est connu en 1940 : les imbéciles résistaient à 1 contre 10000 et les intelligents collaboraient en « s’adaptant ». Nous y somment, mais chuuuttt Il ne faut surtout pas le dire. ARAMIS

                    2. hello Aramis, cé tout.. pas le péchon aujourd’hui, le ski et l’après ski d’hier, probablement (géant !/pour le forfait, je n’utilise qu’un télésiège, celui où il y a Fred et Magali)
                      Non, pas envie de parler de la Shoah; j’ai vu le Lanzmann, et pépé est mort Juste; tiens, quand on a acheté la case, un cube dans le quartier, y a 9 ans, encore 15 de crédit, chic! le proprio, qui me connaissait ‘ch’ais pas comment’, par sa fille? il a dit « c’est au p’tit frisé que je la vends » oui, on était pls dessus, dont des cousins de sa famille, il s’appelait, il est décédé y a 2 ans, Joseph Levy
                      (je ne touche pas aux rosiers de la gd mère, que leur entretien)

                      « résister, combattre ».. je ne me pose pas la question s’il y a des + ou – doués du clavier et autre (sûrement) ce que je sais, tel le maçon devant le mur, l’usage, la fonction de ces mots, verbes, se rencontrent (on dit comme ça?) se remarquent et fréquentent, eh ben devant le mur, disons l’adversité -le plus tard possible (c’est cyclique) per favor.
                      La truelle, comme les rosiers, s’entretien.
                      ps, j’ai été jeune alors con; j’aime croire qu’avec l’âge je corrige le tir, m’enfin ça me regarde, Cheers

          2. Vous auriez tout de même perdu, car vous m’auriez trouvé en face de vous à la place de Wellington !

            (Il était à Waterloo, Wellington, maintenant qu’on en rigole ?)

            1. Wellington y était, mais sans aucune moralité, c’est pour ça qu’on a perdu : « Vers 22h00, Wellington et Blücher se rencontrent. La légende veut que ce soit à la ferme de la Belle-Alliance (nom prédestiné dû au mariage d’un valet de ferme avec sa riche patronne devenue veuve) » (wikipédia)

  12. @ Juan

    En définitive, un billet sur votre état d’esprit du moment, qui peut rejoindre celui de beaucoup d’autres, c’est un bon billet.

    1. tout à fait hélène, aussi je n’arrive pas à mettre la main sur un article de Boris C, fin janvier, dans l’Hebdo (revue suisse romande) il parlait de « juger » aussi du « sectarisme » mais je ne vais pas m’appliquer à le convertir.
      Tiens j’ai vu d’une porte de grange ou était-ce un couvercle de fonte, qu’importe, que la couine (after Charlie par ex.) se porte bien, ne prend pas une ride ! même pas surpris (hélas) xx

  13. Ce matin aux infos: Le roi d ‘ Espagne diminue son  » salaire « .
    Hier, aux infos, les députés français refusent de donner des explications sur leurs + de 6000€ par mois d ‘argent de poche.
    Les retraités du privé ne seront pas encore augmentés cette année. Le taux de CSG des retraités est augmenté. Le fameux payer plus, gagner moins. Les charlie charlots ne disent rien, leur tour viendra.
    Du hollande pur jus: Il déclare que nos troupes sont en conflits dans beaucoup de pays. Il ajoute que la guerre est à nos portes( Ukraine ), déclare dans le même temps que le budget de l ‘armée ne sera pas touché cette année ( donc en diminution), mais que, si un danger se présentait, il se garde le droit de l ‘augmenter.
    Question, A part nos troupes ( ce qu ‘il en a laissé )partout dans le monde, les attentats en France, une guerre à nos portes, où voit – il un danger?

    1. @ lancien
      « on » compte souvent sur la peur pour calmer les esprits sur d’autres sujets….cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas un danger mais quand on l’exagère à ce point, c’est politque !
      et pendant que certains voient leurs impots augmenter sans augmentation de leur revenu, sans parler des impots locaux….d’autres ont continué à cacher des montants faramineux aux impots et à les planquer en Suisse…
      et pendant ce temps, on nous fait croire que les grecs « doivent » 600 euros,, soit disant, à chaque français ou comment faire croire aux français que c’est le peuple grec qui nous a floués, !!!

      1. Sylvie. cela est devenu chose courante . Je distille la peur, ma côte de popularité monte. J ‘avais fait un commentaire sur les  » bizarreries  » du charlie, il a été sabré. Une question simple: A qui profite le crime .

        1. Exact et le petit populo y participe en marchant à l’affectif sans vérifier qu’il ne s’agit pas avant tout d’autre que de la tactique et de la propagande pour conserver le pouvoir et tous les avantages qui vont avec. Les journalistes en cour s ’empressèrent de mettre en avant le fait que Pépère 1er avait vu son auréole se bonifier par une remontée des « sondages » devant sa « stature ». Bon, ce fut un feu de paille comme je l’avais prévu (sinon ce serait trop simple) et il pourrait bien rechuter plus grave avec son peigne-cul d’espingoin vallsien pour l’emmener au 36e sous-sol. A moins de faire encore trembler le péquin avec des bruits de guerre… Il se dit par chez moi (Normandie secteur Pont-Audemer) que les bruits de moteur entendu en pleine nuit il y a 8 jours, seraient des bombardiers russes qui auraient dévié de leur trajectoire sur la Manche… Pourvu que Pépère 1er nous sauve ces pauvres gens tremblant dans leur petit confort… Le lendemain ledit Pépère était reçu par Poutine avec la mère Merkel. Ils sont gentils… ARAMIS

      2. Et oui, les boucs émissaires du système financiers, comme si tous les grecs avaient été armateurs, militaires ou religieux pendant les années de « gabegie » organisée avec le faux socialo Papandréou et ses amis de droite… ARAMIS

      3. Et oui, les boucs émissaires du système financier, comme si tous les grecs avaient été armateurs, militaires ou religieux pendant les années de « gabegie » organisée avec le faux socialo Papandréou et ses amis de droite… ARAMIS

  14. Un exemple type des conneries. A Bourges dans le Cher on bâti à tour de bras des logements sociaux. « On » emprunte allègrement pour loger de braves gens. MALHEUREUSEMENT, point de locataire, la population en diminution, 1100 logements libres et coûtant une petite fortune, ajoutez à cela des studios et des 2 pièces des agences ( 3000) et le spectacle est posé. MAIS, ON CONSTRUIT. Paris l ‘a dit .

    1. Mais on va vous les remplir vite fait, vos longements sociaux, ne vous inquiétez pas ! Bientôt, vous allez voir arriver tout un tas de « braves gens » de Sainte-Saint-Denis ou des quartiers nord de Marseille, qui se feront un plaisir de les occuper et, en sus, de mettre de l’animation dans votre petite vie provinciale.

  15. d’après Rtl, hausse notable des conversions à l’Islam (depuis les attentats de janvier) aussi le point de vue de C Sicard:

    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/02/10/31003-20150210ARTFIG00323-pourquoi-dans-nos-societes-occidentales-des-jeunes-se-convertissent-a-l-islam.php?a1=DOL-608029&a3=77-7023799&a4=DOL-608029-77-7023799

    qui n’a -presque- rien à voir, j’ai un nouveau copain ! adorable évidemment, bourge et de gauche (?/ oui-oui !) je veux dire ‘bien né’ et aisé, il s’appelle Fayçal, marocain, il m’a invité à Casa la Blanche, fin février.. of course j’y vais !
    on a bien sûr parlé (hier soir) devine.. de religion (éducation etc.)

Les commentaires sont fermés.