Des insurrections, sans révolution.


Je suis tombé presque par hasard sur le compte-rendu d’un débat qui s’est déroulé il y a quelques jours à la a Bibliothèque autogérée de Malakoff sur le dernier bouquin du Comité Invisible, « A nos amis ».

Les conclusions sont lucides, très lucides, tout comme celles du livre.

Les insurrections qui secouent le monde sont loin d’être des révolutions. Le capitalisme de crise triomphe. Aucune révolution n’aura de chance si la santé et l’alimentation sont mises à mal par cette même révolution, même provisoirement.

Mais les participants se sont arrêtés sur quelque chose qui m’a intrigué: ils ont débattu du constat fait par les auteurs du livre sur le déplacement du pouvoir réel vers les propriétaires des indrastructures. Quiconque utilise un peu internet a compris de quoi on parle. Ce n’était visiblement pas le cas de tous ce soir-là.  Certains semblaient ne considérer que les infrastructures étatiques comme force dominante.

Funeste erreur.

 

 

32 réflexions sur “ Des insurrections, sans révolution. ”

  1. Une lecture à plusieurs voix, d’un machin écrit à plusieurs mains (ou plus vraisemblablement à plusieurs pieds), tout cela dans le cadre hautement culturel et enchanteur de la bibliothèque « autogérée » de Malakoff ? Putain d’Adèle ! ça doit déménager grave !

    1. tu sais que les premières lois anti cartel.. j’étais pas né ! les groupes, les magnats, pieuvre..?

    1. j’y comprends rien, mon premier commentaire est en attente de modération et pas les autres !???!!!!

      1. bon Helene je vais t’expliquer, les premiers commentaires passent par le centre anti-dopage, pour verifier qu’ils ont pas pris de substances illicites, c’est un peu comme le tour de France. voila.

        1. non mais sans rire, pourquoi mon premier commentaire, assez long, mais documenté est « en attente de modération » ?

          1. j’ai essayé de le remettre un seconde fois et de nouveau il a été bloqué, il s’agissait seulement d’un extrait de wikipedia sur la globalisation et d’un article de courrier international sur les 147 sociétés qui dominent le monde.

  2. J’essaie de le remettre :

    Juan a raison sur la désignation des infrastructures :

    1/ « La globalisation marquerait une rupture nouvelle entre
    l’ancienne « économie inter-nationale » et
    une nouvelle « économie globalisée ».

    « Dans cette dernière, les économies nationales seraient décomposées et ré-articulées au sein d’un système de transactions et processus opérant directement au niveau international. »

    « D’une part les États-nations […] et gouvernements perdraient toute capacité à influencer les évolutions économiques nationales, au point que les institutions centralisées héritées de l’après-guerre devraient céder la place à des entités régionales ou urbaines, points d’appui nécessaire du réseau tissé par les multinationales. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mondialisation

    2/ « ÉCONOMIE
    Ces 147 sociétés qui dominent le monde »

    http://www.courrierinternational.com/article/2011/12/01/ces-147-societes-qui-dominent-le-monde

    1. Si encore il y avait complot…on aurait pu au moins le démanteler…tandis que là nous sommes face à un système que les multinationales finiront par ne plus controler tant il est complexe et qui ne bénéficie même pas à la majorité des entreprises créatrices d’emploi…on voit bien que nos gouvernants ne maitrisent plus rien et n’ont sûrement l’intelligence nécessaire ou plutôt les connaissances nécessaires ni même assez de courage pour lutter contre…..alors on peut toujours dire qu’on n’aime pas la finance mais çà ne mène qu’à s’y plier !!

  3. Révolution! ce qui devrait nous pousser à cela: le point confirme l’information que nous n’avions pas voulu croire, étriqué que nous sommes, et pourtant publiée sur le site la Provence :
    Après l’importante mobilisation policière, la présence d’un hélicoptère, la venue du GIPN, le bouclage de la cité de la Castellane, le 9 février dernier, pendant plusieurs heures, Après les séances de « débriefing » à l’hôtel de police afin de décider des stratégies possibles. Après les tests ADN demandées urgemment au Laboratoire de police technique et scientifique de Marseille pour identifier les tireurs, Les enquêteurs ont finalement réussi à interpeller quatre personnes.

    Et à la suite de leur garde à vue, le parquet a décidé de remettre les quatre
    tireurs à la kalachnikov en liberté, et aucune charge n’a été retenue contre eux.

    Sauf à manquer de tolérance et d’ouverture d’esprit, il faut bien reconnaitre qu’ils n’avaient pas grand chose à se reprocher :
    Les tireurs ont juste pris pour cible la voiture du directeur de la sécurité publique, Pierre-Marie Bourniquel, à l’arme automatique (cette information semble avoir été démentie, puis rétablie). Dans l’appartement de l’un d’eux, à la Castellane à Marseille, la police n’a retrouvé que sept kalachnikovs, et moins de vingt kilos de cannabis. Ils n’ont trouvé que deux revolvers 357 magnum. La BMW série 3 appartenant à l’un d’eux et que les enquêteurs ont découverte avait des fausses plaques d’immatriculation, mais quelques chiffres ou lettres interchangées ne constitue pas un crime. A l’intérieur de la voiture, le GIPN a découvert : « 2 fusils à pompe, 400 cartouches de gros calibre et trois gilets pare-balles », a précisé une source policière. Pas de quoi , non plus , « fouetter un chat ».!!!!! Vivons avec notre temps. Soyons progressiste et adaptons nous à ce monde qui change :

    le progrès apporte le bonheur…….

    Pour avoir partagé une vilaine caricature de Taubira sur son mur Facebook, Anne-Sophie Leclere a écopé de :

    9 mois de prison ferme, 30.000 euros d ‘ amende et 50000 euros de dommages et intérets
    Dites, avoir caricaturé, cela ne vous…….rien?

    1. indifférence pas aisée (failli dire: non établie) ils sont ‘dehors’ les tireurs, les contrebandiers ? (failli dire: braconniers) pas glop..

    2. C’est gentil de nous ressortir verbatim les « informations » de Dreuz.info. Le hic, c’est que ce site est plus un site de désinformation militante qu’un véritable site d’informations, et qu’il a soigneusement passé sous silence tout ce qui fondait la décision du parquet, justifiée.

      Pour Leclere, ce n’était pas de la caricature, mais du racisme, et rien d’autre.

  4. je me mettrai en insurrection à la retraite, si j’en ai une…

    .je m’entraine à la marche tous les week end pour ça…4 kms et en rentrant, l’apéro pour m’humecter le gosier asséché par la poussière…

    pour l’instant faut bouffer. quand on regarde la pyramide de maslow, si on n’a pas assuré le premier étage (la bouffe etc…), il est difficile de passer aux suivants. Or l’insurrection c’est l’étage suivant…

    à en juger par les réactions de ces derniers mois, l’avenir de nos gosses, ce n’est pas le libéralisme financier archi défaillant, c’est « un papa et une maman.. »
    quand l’insurrection en est là, il faut croire que le premier étage de la pyramide est largement garanti..

  5. Rien ne peut émouvoir notre jeunesse, misère, chômage, sdf, attentat, rien ne les bouge
    Finalement, si, une phrase d ‘une chanson des enfoirés( non, pas les jeunes, les chanteurs), une simple phrase !!
    Hein, quoi, qui, que signifie, horreur, scandale, honte sur vous, nous bouger?? et le France et les médias sont en révolution.
    Le comble, dire à la jeunesse de se bouger est la seule façon de les voir bouger et ça les fait râler!

  6. alors j’ai regardé, perquisition et fouille du Comité Invisible, et « à nos amis », appris plein de trucs, chic !
    tiens (presque au pif) vue par « le silence qui parle »
    http://lesilencequiparle.unblog.fr/2014/10/23/a-nos-amis-comite-invisible/

    la Boulè, assemblée de citoyens au temps de Solon (- 600) aussi le pacifisme (s’en prend plein le nez) le radical,
    la politique inventée par les grecs: un autre moyen de faire la guerre; le chinois a l’art de la fuite (affrontement) bien sûr extermine l’armée vaincue à la victoire obtenue.. carnage, phalange.. guerr’illa, psy, éco, grande, petite, chacun verra hein..

    « Là où la seule expérience commune est la séparation, on n’entendra que le langage informe de la vie séparée » steka,

    « La fin du Moi sera la genèse de la présence », augurait Giorgio Cesarano dans son Manuel de survie;
    encore mieux en écoutant Fauve

    on a laissé faire (j’image le dernier § du post de Juan) y avait la place ? cumul de compromis ? négociation, pacte ?
    faiblesse # force (idée # dogme) ? ah oui la guerre,
    le négoce, le marché (fruits & légumes tjs d’actu) disons les affaires, donc/alors bien obligé d’inventer l’argent, ceci dès que l’homme, nous, avons cessé la chasse et la cueillette..

    privé, public (proprio, locataire aussi) savoir ou se demander qui se fait (tjs) bananer me semble déplacé, sinon suffisamment récupéré.. d’ajouter « l’économie n’est pas en crise elle est la crise » sera mon bottage en touche.. car, c’est bien de ‘solution’ (action) qu’il s’agit, et chacun a sa p’tite idée (c’est ça..) n’est-ce pas..
    j’en sais guère plus,
    peut-on tjs faire wik end.. les 2 jours prochains ?
    ..taquiner l’atmosphère, c’est aussi à faire🙂

  7.  » La Terre n’appartient pas à l’être humain, c’est l’être humain qui appartient à la Terre. Ce qui arrive à la Terre, arrive à l’être humain de la Terre. « .
    C’est curieux, les religions n’ont jamais compris cette évidence, cela prouve qu’il n’y a pas d’origine exceptionnelle de l’être humain.…
    Les messages religieux sont des mensonges !

Les commentaires sont fermés.