Abstinence médiatique, cure politique 


Il a suffit d’une cure, pas totalement terminée, pour reprendre un peu le dessus d’une actualité morose ou dramatique. Non pas que cette actualité se soit améliorée, il ne s’agit pas ici de vous inciter à un optimisme béat. Mais une relative abstinence médiatique ces dernières semaines a eu des effets très positifs: on repère mieux les signaux positifs faibles (par exemple des actions solidaires, des débats de terrain, des reflexions au long cours) quand l’esprit est libéré de cette surabondance de mauvaises nouvelles répétées jusqu’à l’overdose par les médias continus. Et, second point tout aussi essentiel, on évite aussi de noircir ce qui pourrait être positif. 

Prenons l’exemple de la Grèce. Il est évident que le gouvernement Tsipras n’a pas réussi en quelques jours toutes les promesses de sa campagne. Il y a des obstacles, nombreux. Mais le story-telling anti-syriza demeure massif, souvent de mauvaise foi, et asséné à longueur de semaine par la quasi totalité de la presse nationale. 

Ne plus lire cette presse permet de conserver espoir et jugement. À celles et ceux qui ont soutenu Hollande et qui fustigent déjà durement Tsipras, je rappèlerai que nombre de ses soutiens initiaux ont attendu de nombreux mois (17 mois, pour ce qui me concerne), avant de plonger dans l’opposition et la déception. 

Bref, je conseille à chacun un peu d’abstinence médiatique, ce qui n’enlève rien à la vigilance. 

21 réflexions sur “ Abstinence médiatique, cure politique  ”

  1. « je conseille à chacun un peu d’abstinence médiatique » : une attitude positive, d’autant que nous sommes dans un monde où le scoop est passé, repassé, et re repassé en boucle. Le plus basique fait divers prend une puissance phénoménale, alors que dans la réalité, celui-ci n’a, parfois, même pas été vu ou entendu par l’entourage.

  2. Un peu de recul.,
    Pour éviter la falaise,
    Et la chute,
    S’écraser,
    Pour ne pas se planter.
    Un peu de recul, oui,
    Nécessaire.
    Quand la pause s’impose,
    Ne pas lutter,
    Regarder de loin,
    Pour mieux observer,
    Observer mine rien,
    Analyser.
    Se reposer aussi,
    Pour se poser,
    Vaquer à son essentiel
    Pour revenir vers l’autre,
    Vers l’essentiel,
    Le nous est « autres ».
    Penser, Panser,
    S’abstiendre,
    Réfléchir,
    Ne pas s’abstenir,
    Foncer,
    Sans rétro-pédaler,
    Jusqu’au bout y aller.
    Voir la suite,
    Ses déconvenues,
    Ses encouragements,
    Ses rages (de dents)…
    Abstinence n’est pas silence.

    1. dis moi, c’est dans le désordre ? (en vrac) bah qu’importe, ça laisse pas mal de temps libre !
      ça me fait penser (ne suis pas une référence) à ‘qui vivra verra’

    2. @ Ervé
      Et ne pas s’abstenir de lire de bons mots….çà fait du bien aussi….
      merci

  3. je trouve ça très bien, mais ce n’est qu’une première phase, grâce à l’abstinence médiatique on passe assez vite du gris foncé au gris clair..

    maintenant il faut attaquer la deuxième phase.
    Pour voir la vie en rose, quelques verres de mirabelle le midi et le soir après le repas….mais attention faut doser ; En principe dès l’apparition de l’éléphant c’est que la dose est bonne

  4. certes, j’appartiens à la branche molle (politique) ce qui n’empêche pas qql fermeté et perspicacité (là je m’autorise un p’tit bécot sur le dos de ma main)
    explication (moelleuse, tjs): j’ai un faible pour l’opposition, je veux dire pour ceux qui manquent de support (ceux à qui on tourne le dos ?) aussi un penchant pour la contradiction, tout ça bien sûr quand ça m’arrange (ben comme tout le monde) bref, je ‘soutiens’ ce gvt ..tant pis si ça manque de flair (alors l’auto bisou chouia prétentieux) peut-être je table sur « un tien vaut mieux que 2 tu l’auras »

    c’est vrai que l’Allemagne se prend qqls tapettes -pas de celles données à qui l’on aime bien- l’expression de qql jalousie (un peu court ?) vrai aussi qu’elle ne s’est pas acquittée de sa dette passée (passage nazi pas glop du tout. Grèce) et ça ne se fait pas ! Une dette est une dette.
    C’est tout; et j’avais prévenu,

    ps ‘soutien’: ni pro ni anti, je zappe les machins de société (homo, arabo, euthanasie..) je le trouve (ce gvt) plutôt propre, ce dont l’on a pas l’habitude; aussi, ce qui n’a pas été fait avant (ben non, surtout si ça fait mal) alors il s’y colle.. de la à dire merci.. (oublie la médaille)
    j’ajoute, vu la pauvreté de mes jugements, si je m’abstiens de médias.. ou alors de les distiller.. ?!

    1. nota bene: j’adhère au premier paragraphe (absence d’aptitude aux suivants) peut-être suis-je attaché aux ‘détails’.. tout ce qui maintient et entretient le verre plutôt plein à contrario du siphon (fon-fon) dont l’usage il est vrai, est plutôt lourd

  5. j’ai vu cette œuvre (illustrant le post) n’arrive pas à remettre la main dessus.. (‘les nuits de l’incertitude’ ?)

  6. Alors autant évoquer les problèmes dont les Grands Médias
    parlent peu.

    Comme par exemple :
    quand on soutient le Gouvernement
    (ce qui est mon cas) voter PS est ridicule puisque
    les Ténors Socialistes (Aubry, Hamon, Montebourg etc…)
    qui ne sont pas dans le le gouvernement
    quoiqu’ils en disent sont des opposants trés déterminés à ce
    gouvernement.
    Il me semble que ce fait pour le coup n’est pas
    de la faute du FN mais est pour lui d’une grande aide.

    ou par exemple
    soutenir Hollande jusqu’en 2017 et dés maintenant ne plus
    du tout en vouloir comme Président est-ce vraimnt illogique ?

    C’est une attitude qui chez les citoyens ne parait pas rare du
    tout et pourtant suberbement ignorée par les grands médias.

    .

    1. Je veux dire :
      et dés maintenant ne plus du tout en vouloir comme Président
      EN 2017.

  7. Depuis que j’ai vu à la télé B.Cazeneuve, lors de sa dernière apparition publique, j’ai constaté qu’il avait un air de ressemblance avec Eric Ciotti,
    Du coup, la cure d’abstinence médiatique me parait parfaitement indiquée .

  8. @Alain bobards: oui c’est vrai!! d’ailleurs je pensais qu’il allait également chez l’imprimeur faire un achat symbolique d’une ramette de papier…… à défaut de lui faire un chèque pour l’aider.

    @Ervé J’aime bien ton « poème »

    Pour Tsipras à mon avis l’UE s’est bien foutu de sa trombinette et plus particulièrement la France avec Hollande qui « l’assurait de son soutien » et Moscovici qui a très promptement oublié les conneries qu’il faisait quand il était à Bercy…..
    Bref!!!! oui…. abstinence

  9. c’est calme en ce moment ici, même pas une blagounette ……

    on est mal….

      1. manque de café (.. dit-il faux cul) je garde la blagounette de Mohamed (lancien) dubitatif sous son arbre..
        alors p’tite historiette: je vais chercher (11:30) ma p’tite filleul (5 ans) dont le père (very Fn) disait à sa femme, qui répondant à la question de Lyana (leur fille) « cé quoi des élections ? » lui dit: « non, tu ne lui parles pas! de politique » ..héhé.. je connais le ‘programme’ de la journée.. surtout qu’elle est adorable !
        ça, pis les ‘nimaux de la casa.. bonne journée😀

  10. Rien que pour vous.
    Mohamed qui en a marre de ses problèmes décide de se suicider.
    Il passe la corde à son cou, s ‘apprête à sauter, lui crie un brave curé qui passait par là. Gardes donc ta maudite bible lui
    répond Mohamed, je n ‘ai trouvé aucune solution dans mon coran, pourquoi en trouverai- je dans ta bible!
    Prends là, ouvre la à n ‘ importe quel page et tu trouvera une solution, et le curé s ‘ éloigne .
    Mohamed réfléchit et se dit, bof, quel risque me pose l ‘ ouverture de ce livre et de voir si ce curé me dit la vérité.
    Il ouvre la bible au hasard et lit:
    Repens toi !!

  11. Des phrases disparaissent? arrête, quel que soit tes problèmes tu trouvera la solution dans la lecture des saintes écritures, prends ma bible

Les commentaires sont fermés.