Cette politique que nous ne comprenons plus.


Je n’ai pas compris pourquoi il faudrait gouverner à droite au grand dam d’une belle partie de l’électorat de gauche sous prétexte que le pays serait donc à droite.  Surtout quand cela provoque désastre électoraux après désastre électoraux…

C’est en gros ce que je retiens pourtant de l’intervention de Julien Dray et de quelques autres amis.

Je n’ai pas compris pourquoi Mélenchon ni les instances du PG n’envisageaient pas de réfléchir à l’union contre le FN. Après tout, il y a 70 ans, la résistance était composée de gens politiquement bien opposés.

Je n’ai pas compris pourquoi François Hollande ne changera rien. A-t-il vu un quelconque résultat positif dans son action ?

J’ai compris que je n’étais pas seul. Je vote encore parce que déposer un bulletin blanc m’est difficile. Parce que l’antisarkozysme était le vote utile ultime et que je ne peux lutter contre ce réflexe du vote, quoiqu’il arrive.

Il est certes difficile d’interpréter l’abstention. Mais on peut supputer que les sympathisants de droite et d’extrême droite avaient plus de chance de se mobiliser, ils ont la colère et la rancune avec eux. A l’inverse, on peut donc penser que nombre de sympathisants de gauche sont restés à la maison, écoeurées comme cette consoeur de la blogosphère, ou cette auditrice entendue un peu avant 20 heures sur France inter. Cette derniere, prénommée Jacqueline, 67 ans et électrice de gauche, s’est dit écoeurée par la division de la gauche.

68 réflexions sur “ Cette politique que nous ne comprenons plus. ”

  1. Même constat que monlecte…..et plus envie de culpabiliser….
    On se gargarise de la victoire de l’ un et de l’échec de l’autre….alors que l’essentiel de leur politique est identique….et que 50 pour cent des français leur tournent le dos !

  2. De JUAN / … si seulement tu étais le seul! Qui arrive à saisir la route qu’ a pris françois.
    Pour les autres, il n ‘ont qu’un objectif, avoir un porte feuille. Pourquoi s ‘allier avec des zigotos en déroute. Qu ‘ils patientent en 2017 françois cherchera toutes les bouées possibles, imaginables, même pourries pour continuer de détruire le pays .
    En 2017, ce ne sera plus le même système d ‘ élection, le choix sera simple : sarko, hollande, marine à vot’ bon coeur

  3. Gouverner à droite, sous prétexte que 30% de votants ( je dis bien votants, pas électeurs, hein !)votent à droite, c’est une curieuse notion de l’ancrage politique du pays et c’est faire peu de cas des 50 d’inscrits qui restent à la maison les jours d’élections .
    Pour faire un front commun contre le FN, encore faudrait-il se mettre d’accord sur une vraie politique de gauche et balancer cette bouillie sociale-lib qu’Hollande et son Valls nous sert à satité .
    Hollande ne changera pas parce que 1) se déjuger, dans son esprit, ce serait admettre qu’il s’est gourer et alors, adieu 2017 . 2) Il faudrait avoir le courage de poser le principe d’une révision des traités européens et, pour ça, envoyer les Allemands au bain . Y a peu de chance qu’on voit ça de la part de FH .

    1. encore un obélix qui s’gnore
      le village gaulois encerclé , ça fait longtemps qu’il est mort et enterré

      1. Remettre en cause les traités européens, ça concerne tous les pays de l’UE et pas seulement le village gaulois . Suffit de voir les Grecs et, peut-être, les Espagnols après leurs élections du mois de mai . la liste n’étant pas limitative .

    2. @Alain : en 2002 il y a bien eu front commun pour battre le FN et nous n’étions pas tous sur la même politique.
      La posture du PG parfois me dérange. Chez moi pour les départementales nous n’avons pas voulu partir avec le sortant parce qu’il a fait alliance avec le PS. Nous nous sommes tournés vers le PG et après un vote majoritaire à main levée (également par le PG) les candidats ont été désignés. La réunion suivante il se désistait pour une raison fallacieuse : une des candidats est conseillère dans l’équipe dont le maire est PS. Le PG s’est désisté…. mais a présenté une liste où il a fait que dalle, alors que si nous étions partis ensemble on était en 2ème position.
      Alors des fois le PG se prend pour le pourfendeur de la politique … mais il fait souvent des conneries

      1. @Aurore
        Battre le FN, façon 2002, ne suffit pas . Si on veut le renvoyer dans les poubelles de l’histoire, il faut une politique de gauche, avec réforme fiscale, politique de la demande pour notre beau pays et,poser les base d’une Europe vraiment sociale, fiscale et industrielle, en lieu et place de cette foutue zone de libre-échange, dont la nocivité sera amplifiée par le GMT . Pour ça, il faut du courage politique dont on sait que FH est dépourvu et dont je ne suis pas sûr que le PG et le PCF en soient bien pourvus, hélas .

        1. @Aurore
          C’est, aussi, cette cuisine électorale mal cuite, qui fait que je doute du courage politique du PG/PCF .

        2. Complètement d’accord avec toi mais je faisais réponse sur ton § « Pour faire front … » d’où mon « en 2002… ». Nous l’avons eu cette politique de 81 à 83 avec Mauroy et quand Mitterrand a voulu appliquer une politique libérale Maury n’a pas été d’accord, d’où « sa démission »

        1. @Aramis
          Ca fait aussi partie de la cuisine électorale, celle qui décourage les citoyens au moins autant que le chômage .
          C’est aux militants de siffler la fin de partie et pas aux caciques d’imposer leurs choix .

        2. Claude le PG n’a pas le monopole du logo FDG Mais là n’est pas la question du logo; c’est l’attitude du PG qui se pose de plus en plus en « donneur de leçons » mais qui oublie de se les appliquer. Tellement facile!!!! Ma préoccupation est que le PG joue encore « les danseuses » mais arrivé à un moment il n’aura plus de mécènes

    3. piqué sur le blog de JLM : « Ce soir, L’extrême droite, et la droite à sa remorque, remportent un succès écrasant. Mais c’est davantage qu’un résultat électoral.

      Leur victoire montre que notre culture de la fraternité humaine, notre idéal de liberté personnelle, notre aspiration à l’égalité sociale et au partage des richesses, notre conscience de l’intérêt général humain face à la catastrophe écologique qui s’avance, tout cela n’est plus la culture commune dominante de la société française.

      Hélas, hélas, il en est de même ailleurs.

      Une mauvaise saison de l’Histoire recommence en Europe.

      Apres le Danemark, la Norvège, la Hongrie et combien d’autres pays, la face obscure du vieux continent gagne du terrain partout comme chez nous.

      La cruelle politique imposée par l’Union Européenne en est la cause commune.

      En France, le quinquennat de François Hollande et la primature de Manuel Valls sont ceux de la soumission sans condition à ses diktats. C’est la principale cause du résultat de ce soir.

      Tant de souffrances sociales, tant de médiocrité politicienne, tant de mépris du peuple ont épuisé toutes les patiences.

      Notre pays est menacé de dislocation.

      Mais il ne suffit pas de critiquer. Il faut ouvrir un nouveau chemin.

      Il faut refonder notre République.

      Ne vous laissez pas imposer leur soit disant tri-partisme qui méprise nos 11% et ignore les 50 % d’abstention.

      Je lance un appel. Ne nous résignons pas ! Ne laissez pas François Hollande et Manuel Valls réduire la gauche à néant. En décembre prochain nous serons appelés aux urnes, une nouvelle fois.

      Offrons à notre peuple une nouvelle alliance populaire, crédible, indépendante de ce gouvernement avec lequel rien n’est possible, sans alliance à géométrie variable, une alliance visible, c’est-à-dire ayant le même sigle dans tout le pays pour que chacun puisse l’identifier.

      Une alliance clairement ancrée dans l’intérêt général humain, avec Les partis et personnalités de l’opposition de gauche, avec des assemblées citoyenne ouverte à tous.

      C’est leur responsabilité historique.

      Cette semaine, je vais proposer aux partis concernés de se rencontrer pour cela.

      Mes chers concitoyens, le résultat des urnes doit être respecté.

      Mais si vous ne vous sentez représentés ni par les vainqueurs de ce soir ni par le gouvernement qui à permis leur victoire, alors agissez !

      Imposez le rassemblement citoyen auquel j’appelle, ne désertez pas le combat qui s’impose à vous, ne renoncez pas à l’amour de notre pays et de nos valeurs.

      Résistez ! Ne lâchez rien !

      Vive la République ! Vive la France ! »

      1. Rien compris, rien appris, rien retenu : comment s’enfoncer dans le grotesque et la grandiloquence en une douzaine de lignes.

  4. Avec une Duflot qui prône la décroissance pour lutter
    contre le ch*omage,

    un Mélenchon dont l’e modàle
    de Révolution Tsipras ne fait que ce qui est posible
    c’est à dire négocier poliment avec Angela Merkel,

    et les frondeurs
    se prennent pour la Police du PS et font procès au
    Président avec condammnation de changer
    complètement de de ligne,

    Que vaut la Gauche d’opposition ?
    Rien

    sinon une force de nuisance dans par un gglomérat
    de gens qui ne peuvent être que « Contre ».

    Si c’est ça la Gauche …

      1. Hé bien je préfère la Gauche de Valls et du Gouvernement;

        et donc celle de Hollande jusqu’en 2017, tout en souhaitant
        sans appel qu’il ne se représente pas en 2017.

          1. Bien sûr trés cohérent. Voyez c’est lune application du
            non renouvellement de mandat qui si je ne me trompe
            vous est cher.

            Et vive la V ème république,

            à condition que l’on y remette , comme à l’origine,
            en milieu du mandat présidentiel un vote pour lAassemblée
            Nationale. Cinq ans d » « assurance fauteuil » quoiqu’il arrive
            même si on fait et dit n’importe quoi (contre son camp
            par exemple) c’est malheureusement manifestement bien
            trop long pour d’aucuns députés dits frondeurs.

    1. @Lucno
      Belle définition de ce que Marx et Engels appelaient la bourgeoisie, cette bourgeoisie forte avec les faibles et faible avec les forts

  5. Bon: maintenant qu’on a tous compris que Sarkozy sera réélu en 2017 (on échappera tout de même à Fillon et à ses 100 milliards d’économies !), qu’est-ce qu’on va pouvoir raconter sur les blogs et les commentaires pendant deux ans ?

    1. A ce moment précis j hésite ….. Entre applaudir au futur succès de sarkozy (certes prématuré)…..ou…..le retour d’Arié !!

      1. ..héhé Sylvie.. spécule & spéculerons (idem avec ‘pronostique’) perso, je ne vois pas (du tout) Nico S, mais l’époque est, n’accablons pas trop le citoyen, velléitaire.. qql surprise en bandoulière..
        un faible pour l’outsider et bien sûr le-jeune ! qu’importe l’étiquette, disons la marque, pas le prix !
        alors Baroin /rire n’est pas interdit ! cherche t-on un bookmaker.. allez Macron dans la foulée, rien ne va plus ! faites vos jeux.. et des valeurs sûres (de rien): Juppé, Ségo; Bayrou n’en doutons pas fera une apparition.. et plus ?! la ‘constance’ récompensée..

        ps, qui n’a (presque) rien à voir.. au lunch le zapping: Auchan, 39 milliards de CA, impôt: zéro (0) un Mulliez, donc un héritier, vivant en Belgique, j’vous vois v’nir.. ben non il ‘paie’ = 130 €/an.. et se justifie, façon le goinfre parlant la bouche pleine: « normal, nous créons de l’emploi » .. frouze à & de l’étranger: le même qui (nous) donne (!) leçons et conseils.. l’air du pays lui manque..
        où les trouve t-elle, Marine ses partisans..
        Souchon (vu hier soir): « je donne 50% de mes revenus, et trouve ça normal; de ne rien payer ne le serait pas »

      1. tu parles d’Auchan Gégé ? de Souchon ? remarque Total (par ex.) ne paie, ne donne rien (imposition) en France au prétexte que ses bénefs sont à l’étranger.
        Les prétextes, qu’importe je dirai, tellement ils sont blindés Et d’avocats, conseillers, fiscalistes.. /moyens & capacités ! on ne luttera pas, sinon de se disputer;
        en option, et pas la moindre, c’est là dans cette gabegie, excès abus et laxisme (dira t-on) que se recrute le partisan du front.
        No dogme ni doctrine, pourquoi faire ?!

  6. @ Doc
    Pourquoi Sarkozy élu en 2017 ? Et Chevènement, alors, il compte pour du beurre ?

  7. Sarko est foutu. Pour l ‘ instant il sert encore d’ épouvantail, pour occuper une place.
    L’ UMP depend de l ‘UDI pour survivre. Le moment venu les mouches changeront d ‘âne. Les élections ont fait grandir les dents de certains UDI.

  8. La dernière de ce gouvernement de branquignols : l’assouplissement du CDI, dans le but de « favoriser les embauches  » . Autrement dit, on vire les anciens ( ça fera baisser les pensions de retraites ) et on recrute des jeunes qu’on paiera avec un lance-pierre .
    On se demande ce qu’attendent Hollande, Valls et les manches qui les accompagnent, pour prendre leur carte à l’UMP . Ca gagnerait du temps .

    1. alain bobards

      c’est d’autant plus con, qu’il n’y a rien à assouplir dans le CDI, c’est plus facile de jeter un employé avec ce type de contrat qu’avec un CDD…

      héhé pour avoir plus de faciliter à virer un vieux d’une boutique, le mieux c’est de légiférer pour ne plus avoir l’obligation de lui payer ses indemnités d’ancienneté ou/et de présence …et là ça gagne plein pot….

      ah putain les manches…..je ne comprends même pas pourquoi ils ne mettent pas le contrat 0 comme les anglais ou de donner direct la possiblité de virer un employé comme un chien, comme dans les films américains « vous êtes viré »…

      vive la jungle, l’état de nature, la place aux forts, beaux, intelligents, vigoureux bosseurs mais larvaires….

      1. Oui mais fini la « prime » de précarité….et puis avec Bobards, je vous trouve un tantinet mesquin Stanislas!!! puisqu’on vous dit qu’il s’agit de moderniser et d’éviter toute cette paperasse ….à quoi bon encombrer les prud’hommes avec toutes ces peccadilles…..il paraît que les patrons n’embauchent plus parce qu’ils ont peur….c franchement inhumain de continuer à leur faire subir ca….un peu plus tard je pense qu’il va falloir envisager d’abolir le salaire….privilège qui finalement reste contestable 😊

        1. sylvie75

          je reconnais assez aisément que je suis un jeune vieux con,

          je me répète, mais tous ces dispositifs devraient m’arranger la vie professionnelle, mais j’y vois plutôt le détricotage consciencieux de l’espoir des jeunes, des moins jeunes et des vieux, au nom de l’engraissage méthodique des rentiers qui vont bientôt connaitre leur tour, si on en juge les nouvelles des bulles financières en formation…

          c’est le moment de lire « effondrement » de Jared Diamond, qui explique comment une société suicidaire peut méthodiquement se foutre en l’air….il n’y a plus de contre pouvoirs au excès de plus en plus manifestes d’une infime partie des humains

          le vrai paradoxe est qu’il y a des montagnes de fric crées dans les caves des banques centrales qui sont balancés dans les systèmes bancaires, mais rien ne retombe dans l’économique réelle…

          – quand les multinationales distribuent des dividendes sans se désendetter
          – quand les rentiers achètent des titres à taux d’intérêt négatifs,

          on peut vraiment se dire que la maison est construite sur son toit….

          je ne crains pas de dire que nous sommes dans un système facho financier, d’ores et déjà, où la population active et utile est considérée comme la seule variable d’ajustement à un objectif mondial prioritaire de très court terme LES PROFITS. Tout est conçu pour diminuer à grande vitesse la masse salariale des bilans des utilisateurs de main d’œuvre.

          quelle est la meilleure façon d’améliorer l’EBE (excédent brut d’exploitation) le plus vite possible ?
          – profiter de la pénurie de travail et de la baisse d’investissement massive dans l’économie réelle pour faciliter la rotation du personnel.
          Une rotation permet de proposer un salaire à la baisse à un postulant…..et ainsi de suite…

          il ya encore de vastes marges de manœuvre, rien qu’en UE, la caste de crétins peut actionner la mobilité de la partie active des 500 millions d’habitants (on a déjà des résolutions massives avec la directive Bolkestein qui avait fait scandale à son époque mais qui fait son œuvre. On estime à 350 000 personnes le nombre de travailleurs « européens » à statuts locaux qui viennent faire une concurrence déloyale aux entreprises nationales françaises )…..

          sauf que les valeurs des titres boursiers ou obligataires ne montent pas jusqu’au ciel

          sauf que les diminutions de salaires et de prestations et la part croissante des dépenses contraintes (loyer, abonnements, déplacements au travail etc…) réduisent la demande de biens consommables

          le problème qui va devenir de plus en plus cru ces prochaines années
          dans ce schéma suicidaire darwinien : que faire des inutiles…?

          donc mot d’ordre général dans la population : « tout pour ma gueule d’abord que ceux qui n’ont rien ne viennent pas me faire chier dans mon quartier….

          le monde d’en bas, « la classe moyenne » est divisé en deux :

          – les actifs productifs (ceux qui bossent, les retraités assez aisés et les petits rentiers )

          – les assistés (fonctionnaires, chômeurs, salauds de pauvres,.et autres va nu pieds que j’aurai oublié)….

          je vous salue, j’ai un métier qui démarre maintenant….

          1. bonsoir et Sylvie y todos.. mon esprit dissipé me conduit chez les Ewés, là bas vers le Ghana, et l’haoussa.. aussi le kwa.. ?!
            j’avais un post hier soir, long, vers lancien 16:40, pas envoyé ..pas de réchauffé et qu’importe l’âge je pense Stan, bref il disait en 3 mots: « Sarko du vent », pas une direction quoique.. litanie & sophisme, obsession, phobie ?! où l’avenir -en tous cas- n’a pas de place (remarque, le politique en ce moment..)
            se rend-on compte de son leg ? son empreinte.. /Aïe ! rien à voir (comparaison) avec du Chichiraquisme.. plus collante et plus longtemps !

            là dessus, alors le dessert après la crise machin, le coup de barre gnl, alors le capital, son isme aigu et cassant c’est ça.. détaillé, tranchée opinion de Stan, du réalisme exprimé (etc.)
            bien installé, pas trop gêné (les potos $€) sous les aisselles.. tu parles que ça monte aux nez’s, la risette est pleine n’en jetez plus et toute la bande.. rdv aux urnes pour commencer (et par ex.)

            que voulais-je dire, distrait.. oui « tout pour ma gueule » en v’là un de cadeau laissé par Sarko.. il se rit de tout (sauf quand vindicatif; en fait c’est pareil..) .. « même si parfois on est sot (moi ahah) on ne peut pas nous prendre pour des idiots ! » applausse..
            excès et immunité /carrément fâcheux, d’accord il n’est pas seul mais lui le jamais « ex » (pas envie) le plus opportun: facil n’a que ça a faire.. et le bougre maitrise le média en complice du vide, à tire larigot ou par oui ou par non: de la, sa présence ! cool un papa.. ad hoc un capitaine !

            tjs avoir un œil sur lui, Juan en sait qql’chose,
            tiens, il sort d’un tribunal (info radio) sans dèc je ne sais même pas pourquoi.. me distrait l’oreille (routine et rustine; roturier, rustre, rusé..)

  9. content de savoir que le toubib est toujours en forme, pas besoin de lui demander, son intervention en est la preuve

  10. parce que le fondement du contrat de travail c’est la subordination……………….. tiens en parlant de fondement, pour être bien vu quand le droit du travail fera défaut, c’est justement de relécher celui de son supérieur ; succès garanti émotionnellement mais souvent peu rentable économiquement…

    je préviens tout de suite que je ne mange pas de ce pain là, je ne suis pas adhérent du MEDEF…

  11. pour en venir au texte à JUAN, je voudrais lui dire les yeux dans le blog, qu’il ne cherche plus à comprendre là où il n’y a rien à trouver…

    les politiques qui vont à la gamelle pour diriger la France, n’ont rien à écouter ni à comprendre d’un vote, ce n’est pas leur objectif.

    Le vote c’est le geste préservé au citoyen pour lui permettre de croire qu’il choisit encore qui il veut. Ce qu’on a oublié de dire au citoyen votant, c’est qu’il élit des coursiers, des manards de l’UE, de la BCE et de la bochie réunis……

    le petit valls vient de la photocopieuse du PS, il était dès lors le mieux placé pour transmettre les docs de bruxelles…c’est un vrai spécialiste quoi qu’on en dise….i

    macron représente l’autre spécialité en vigueur, c’est la banque…faire travailler le pognon au lieu des hommes est bien plus intéressant;…les titres de bourse, les actions et autres dérivés, ça gueule pas, ça fait pas grève et ça se vire par internet…

  12. Finalement, malgré vos dire, vous restez tous bloqué dans vos idées arrièristes. Le communisme, le socialisme le isme etc sont foutus car ils ont été incapables d ‘évoluer. Incapables d ‘adapter leurs idées au siècle. Croire qu ‘ un mélenchon sauvera la France relève du gâtisme.
    Il y a belle lurette que le % de voix obtenu aux élections aurait du vous ouvrir les yeux. Non, vous vous acharnez à sauver un mort. Depuis le  » tonton », le PCF est mort. Avec hollande le PS est dans le coma. Tous les  » suiveurs » sont mourant. Les syndicats n ‘existent plus, sauf à vivre de subventions de l ‘état , donc muselé. Les écolos sous divers appellations ne cherchent que la place et se déchirent entre eux.
    S’acharner à défendre et à voter pour des gens qui vous piétinent, qui roulent carrosse, qui votent des lois avantageuses pour ceux qui vous exploitent, que vous avouez ne plus comprendre, est difficilement compréhensible. Mais puisque ce sont vos idées!!

      1. ILS S’EN FOUTENT !

        Cette vidéo a été consultée 4 906 fois

        Moins de paroles, plus d’action
        Pour une assemblée représentative du Front de gauche
        Valls doit frapper tout de suite : Bruxelles l’ordonne
        Minuit dans les médias
        Pour une nouvelle alliance populaire
        Contributions sur l’Ukraine et la Russie
        Je signe pour la 6e République
        Le soir même du désastre électoral, Manuel Valls a présenté un programme de « super Macron ». Du social-libéralisme en barre ! Encore un train de « réformes ». Réforme égale mauvais coups, cadeaux au MEDEF, durcissement de la vie des gens du commun. Gagnant/gagnant, gnangnan égale tu t’es fait avoir, souris, tu es filmé.

        De toute façon c’est la Commission européenne qui l’ordonne et le gouvernement allemand qui le veut. Donc c’est sans recours. Le gouvernement doit s’exécuter avant mai sous peine de sanctions. L’appel à la grève lancé par 4 syndicats pour le 9 avril prend donc une autre dimension, préventive, en plus des nombreux combats déjà en cours. Le 9 avril, le départ de la manifestation parisienne est prévu à 13h Place d’Italie. J’y serai.

        Mais avant d’en traiter, je veux revenir sur le moment électoral que nous venons de vivre et qui change en profondeur la donne politique de notre pays. Je veux aussi rendre publiques les propositions que j’ai présentées à la coordination du Front de gauche.

            1. Herr Doctor : Venant d’un ex « militant » du MDC fantomatique du Che tenant réunion dans une cabine téléphonique, la critique sur Mélenchon, dont la prestation encore en cours est autrement plus effective que ne le fut celle de Chevènement, çà donne un petit côté rigolo à vore intervention. C’est voulu ? Observons un peu les actions du MDC qu’on rigole un peu :

              M.D.C. (Mouvement des citoyens)

              « Dans l’histoire politique française récente, le Mouvement des citoyens (M.D.C.) est un parti politique dont la chronologie est a priori aisément repérable : il est créé au congrès de Saint-Égrève, en 1993, par des socialistes principalement (Jean-Pierre Chevènement, Didier Motchane, Georges Sarre, Jean-Pierre Michel), autour d’un triple refus – libéral, atlantiste et européen ; il disparaît en tant que tel en 2002, remplacé par un Mouvement républicain et citoyen (M.R.C.), qui ne comprend plus aucun député – alors que le M.D.C. comptait sept élus en 1997. Dix courtes années, tumultueuses, qui auront vu le principal dirigeant du M.D.C., Jean-Pierre Chevènement, revenir à des fonctions ministérielles (au sein d’un gouvernement de « gauche plurielle » conduit par Lionel Jospin) avant de démissionner, pour la troisième fois de sa carrière, en août 2000. Le pari de la création d’un parti neuf et de la recomposition partisane dans les années 1990 paraît paradoxal dans la mesure où le discours dont il s’accompagne décrit la politique et les hommes politiques comme décrédibilisés ou « en crise ». C’est pourquoi un détour par l’histoire du groupe initialement formé par les fondateurs est indispensable pour comprendre comment des socialistes ont créé une marque politique propre, renonçant alors aux facilités (financières, militantes, idéologiques) offertes par leur ancien parti. Le groupe Chevènement des années 1960, parce qu’il apparaît initialement comme peu constitué politiquement, apprend à se transformer et à se laisser transformer dans des configurations différentes, par des élus, des militants, des intellectuels, des experts. Cette capacité assure sa longévité en politique et explique largement ses recompositions ultérieures. »

        1. ..sympa/marrant: le lien renvoyant au bouquin de A Bercoff (FH, ce florentin etc.)

  13. Chais plus où j’ai vu un sondage où on demande aux abstentionnistes ce qu’ils voteraient si le vote était obligatoire. Il ressort que globalement, ils voteraient grosso modo pareil que les votants.
    Ca vaut ce que çà vaut, les biais sur les questions et les réponses tout çà tout çà… Mais çà indique qu’il faut douter de la prétention que l’abstention privilégie tel ou tel parti.

    1. rien de flatteur: merci de l’explication.. enfin ‘une’ que je pige.. yes, je favorise plutôt la zététique, l’art du doute.. dit et vue par J Rostand: « hygiène préventive du jugement », bref, puisque dubitatif je vote (tjs ça que ‘les autres’ n’auront pas /?!)

  14. « Cette politique que nous comprenons de mieux en mieux. »

    J’ai piqué sur la Gauchosphère et çà me cause tout à fait, vis à vis de la combativité de Mélenchon et de la possible victoire sous peu, de la 6e République en gestation..
    Lisez cette très fine analyse (de préférence en entier) et vous sortirez enfin des schémas éculés des journaleux à deux balles et des éternels repreneurs de conneries se prenant pour de fins stratèges à qui on ne la fait pas et qui ne valent finalement pas mieux, pour répéter la même chose.

    Je confirme : le libéralisme affairiste poussé à l’excès va bel et bien favoriser involontairement la 6e République.

    https://vivelasixiemerepublique.wordpress.com/2015/04/01/melenchon-de-la-gauche-au-peuple-par-alexis-gales-les-10-et-11-mars-2015-revue-ballast/#comments

  15. claudecaron: Vous dites que les élections ont changé la donne politique….. alors, finalement, qu ‘ importe puisque le gouvernement ne change pas de direction et que tous vous vous accordez pour dire que le gauche fait une politique de droite.
    Et Valls déclare qu ‘il ne démissionnera pas car les français ne veulent pas, preuve de plus que nous ne vivons pas dans le même pays.
    Comme marine l ‘ a déclaré, les petits politiques incapables s ‘accrochent à leur place .

  16. Lancien: Vous semblez avoir du mal à citer le nom de la dynastie Lepen. C’est volontaire ? Moi je n’ai aucun problème à citer Mélenchon. J’ai juste fait un copier/coller d’un gars qui fait une analyse dans laquelle je me retrouve tout à fait. Je ne pense pas que les anti sociaux qu’ils soient libéraux ( UMP, UDI, MODEM, PS, RDG) affirmés ou non (FN et DVD), vont pouvoir aller beaucoup plus loin dans le bobard pour endormir le peuple réel.

    La goutte d’eau qui fait déborder le vase arrive et devrait réveiller les vieux réflexes révolutionnaires de ce peuple qui en a vu bien d’autres. La politique se complique et, paradoxalement, ce processus en cours contribue à dissiper l’écran de fumée créé par les tenants du balancier depuis 30 ans en nous désocialisant et en nous dénationalisant. Je suis de vraie gauche et pour les frontières et le maintien de la nationalité, contre le droite de vote des étrangers (des sujets essentiels qui nécessiteront des référendums nationaux), allez comprendre. On peut être sincèrement de gauche, sans forcément tomber dans la connerie en bradant tout ce que les anciens ont défendu au péril de leur vie, sans pour autant se laisser endormir par la colère, au point de laisser partir le social dans une arnaque d’extrême droite masquée, déguisée en révolte ouvrière servant surtout une dynastie de parvenus. ARAMIS

    1. Pourquoi j ‘écris  » marine » et pas Le Pen.
      Je suis pour des idées de marine, pas dans des propos de Le Pen.
      Pas tout à fait d ‘accord sur les tenants du balancier que vous citez. Ce n ‘est pas depuis 30 ans que cela va mal.
      Le mal est entré dans la maison depuis Giscard, les suivants n ‘ ont fait que suivre la route et continué d ‘abaisser le pays en attaquant, et en minant les avantages sociaux péniblement acquis.
      Le droit de vote . Un légionnaire étranger, servant bravement la France, portant moult décorations ne sera élevé à la nationalité française que par le sang versé. Il suffit de venir accoucher sur le sol français pour obtenir cet honneur . Le droit du sang pour le droit du sol a contourné la constitution.

  17. Finalement, y’aura pas lieu de veauter en 2017 : la droite n’aura plus rien à foutre, le tandem Hollande/Valls se chargeant de bousiller le système social français, avant de retrouver leur pote Schroeder chez Gasprom . Visiblement, la visite de Herr Harz, chez Hollande à la fin de l’année dernière, aura définitivement fait larguer les amarres à cette bande de laquais du fric .
    L’avenir n’est pas rose ( si on peut dire ) pour la belle jeunesse de notre pays .

    1. « Le respect s’perd, dans les usines de mon grand-père »… Ah la tendre époque où le serf industrialisé ôtait sa casquette ou son béret pour le placer dans son dos avant de s’adresser docilement à son bon maître en regardant ses pieds… Toute une époque. Non j’déconne ! Vievement que çà pète et qu’on passe rapido à la 6e république citoyenne et solidaire.

      1. Non, sérieusement : vous croyez réellement aux âneries creuses que vous débitez ? (Une république citoyenne et solidaire : voyons, franchement… on n’a plus six ans et demi, merde…)

        1. Je sais, çà vous dépasse. Normal ! La solidarité est parfois la cause obligée de la survie pour le plus grand nombre et nous y arrivons. Quand la classe moyenne basse qui se croit encore du côté du manche, aura fini de bouffer son chapeau, C’est à dire demain, voir tout à l’heure… Et viv la 6e . ARAMIS

  18. Hier, j ‘écoutais un débat. Il y a plus de 618000 mandats d ‘élus en France! Il y a plus de pique assiette en France que dans le reste de l ‘UE et du monde par rapport à la population.
    Pas étonnant que ces messieurs aiment dire que la France est un beau pays. Tous les ans de nouvelles planques sont créées.
    Comme un FN disait pendant le débat des élections, les présidents de régions  » éjectés » se sont voté des retraites complémentaires allant jusque 500000 euros, et même plus?? Les nouveaux Zélus( es) vont ils avoir l ‘ honnêteté de supprimer ce détournement de fonds, je suis persuadé que NON. Avec une moyenne de journées d ‘absence allant jusque 29 jours par an et par  » travailleurs « ( hum!) les employés départementaux sont à l ‘avant garde de la fainéantise, cela va -t- il continuer?

Les commentaires sont fermés.