« Tu as acheté Charlie ? »


Olive: « Tu as encore acheté Charlie ? »

Juan: « Oui, on est encore Charlie. »

Olive: « C’est vrai »

  

11 réflexions sur “ « Tu as acheté Charlie ? » ”

  1. J’étais très pessimiste sur l’avenir de ma lecture de Charlie après les disparitions des leaders et finalement je prends toujours autant de plaisir à le lire, la relève est bonne.

  2. A l ‘origine, ce journal se déclarant lui même bête et méchant avant de changer de nom, ne m ‘attirait pas. Je n ‘ai jamais acheté  » charlie ».
    Déplorant l ‘attentat ce n ‘est pas une raison suffisante pour me nommer charlie ou acheter ce…..
    Je me nomme , pourquoi prétendre me donner le nom d ‘un truc insultant les gens et croyances pour tenter de se vendre, ce qu’ il était loin de faire, la faillite frappant à sa porte.
    Cet attentat a fait monter la popularité de hollande et amené la fortune à charlie, un comble quand même!
    L ‘auteur d ‘un polar dirait

    1. pareil (que toi) je me nomme et déplore, sinon juste l’inverse.. raisonnable, légitiment solidaire, rien de singulier, aussi des sobriquets empruntés plus fâcheux (ni offense ni dévotion) et n’ai jamais trouvé la dérision, humour caricature (etc.) vulgaire; certes, la frontière d’avec la grossièreté, le paillard -vraie tradition franco gauloise qui effectivement se perd.. est étroite.
      Bah, le libre arbitre trie /sa fonction,
      quant au blasphème, sacrilège.. gnâgnâ.. certes ne suis pas du métier, mais à vue de nez, et Charlie (par ex.) faisons figure de p’tit joueur

  3. Autant que je sache, Charlie – pas davantage les caricaturistes du « Canard », n’ont mis en boite Dieu ou Allah, mais les malfaisants qui se réclament d’eux ( Mahomet n’est pas Allah mais son » prophète » ). Donc, il ne peut y avoir blasphème lorsqu’on montre du doigt les travers des religieux de tous poils .

    1. Charlie, vu chez Vice News
      https://news.vice.com/article/charlie-hebdo-staff-divided-over-magazines-newfound-millions?utm_source=vicenewsemail&utm_medium=email&utm_term=News_EN&utm_campaign=VICE%20News

      aussi Libé, le Monde.. des liens, raviver qql mémoire /et chiffres.. il se vendait à 24 000 copies /semaines avec 8 000 abonnés, la ‘survivor issue’ suivant les attentats, éditée à 8 millions d’ex, apportant 12 millions d’€, aussi maintenant 220 000 abo;
      actionnaires: 40% des part à Charb relatives, pareil au dessinateur Riss, en convalescence, 20% à Eric Portheault le dir. financier.
      Des financements du Guardian Media Group, Google Digital Press Fund (250 000 € chacun) et des donations, dont individuelles (3 M €) directement aux familles des victimes.

      15 journalistes du staff disent désirer « escape the trap of millions », le piège de la caillasse, l’éviter..
      belle transparence, vœux franc, agréable; vrai qu’une fuite de capitaux ne se déclare jamais..
      sinon ça ne me regarde pas, Cheers Charlie

    2. Le coco spécialiste des bobards. C’est qu ‘ il aime bouffé du curé le monsieur, à croire qu ‘ il a été repoussé par un curé ou une nonne.
      Le problème est que les cathos râlent, pour n ‘ utilisent pas de kalach.
      Allez dire aux 12 morts qu’ il n’y avait pas blasphème.
      Vite oublié ce crime, et après tout le cirque médiatique, avez- vous constaté que l ‘état mettait de l ‘ ordre dans ses banlieues, changé sa politique d ‘immigration, en somme, faire des choses utiles pour restaurer les valeurs républicaine? Idem le sarko, du vent, du baratin et du vent.

      1. @Lancien
        Vous vous égarez, mon bon Monsieur, ou vous ne savez pas lire . Ce n’est pas parce que trois crétins flingueurs décérébrés confondent Allah et le prophète qu’il faut voir du blaspème à tous les étages . Lorsque Cabu dessinait un curé pédophile, y avait-il blasphème ou simple constat de la malfaisance de bonhommes se planquant derrière Dieu ? Lorsque ce même Cabu dessinait des barbus sanguinaires, manieurs de Kalachnikovs, y avit-il blasphème ou constat de la malfaisance de types se planquant derrière Allah ?

  4. Décidément, vous vous gavez de vos conneries. C’est vous et vous seul qui parlez de blasphème. Votre haine des curés et des religions vous pousse à raconter n ‘ importe quoi. Qui parle de blasphème?
    Je me fous complètement quand cabu dessinait des curés pédophiles, mais cabu n ‘avait pas prévu que des débiles passeraient aux actes pour ses caricatures. Ces moqueries ont coûtées la vie à 12 personnes Vous en êtes encore à une question de blasphème.

    1. C’est bien ce qu’il me semblait : vous ne savez pas lire ! Je n’est ni la haine des curés, ni celle des religions , je m’en fous : je suis athée
      Au fait, quel est le celui qui a posté : « allez donc dire aux 12 morts qu’il n’y avait pas blasphème » .?
      A trop écouter Marion Anne Perrine, ça encombre les oreilles et les yeux .

  5. Désolé, mais c ‘est vous, le 2 avril à 16h25.
    Je reprends votre  » blasphème le 3 avril à 07h24
    c’est peut être votre amour des curés qui trouble votre vue.

Les commentaires sont fermés.