Sarkozy, c’est ça.


Nulle envie de rappeler la Sarkofrance. Elle est là, en libre accès pour la mémoire défaillante.

 

CBIJrg4UsAAZaUf.jpg-large

 

Sarkozy, c’était cela, avant 2007.

 

Et la version longue.

 

Puis ceci, entre autres, après.

 

Nous sommes fatigués. La France a une classe politique quasiment éternelle, des électeurs sans mémoire.

 

62 réflexions sur “ Sarkozy, c’est ça. ”

  1. NE TAPEZ PAS SUR LES ELECTEURS il en reste si peu … Changez plutôt de logiciel, comme dirait Cécile Duflot ( que j’apprécie de plus en plus ) . Le problème n’est pas là où vous regardez, là où Sarko et d’autres agitent leur chiffon rouge . Le problème est dans le ras-le-bol des électeurs de gauche qui ne votent plus, ou votent ailleurs … Dés le lendemain de la présidentielle, les électeurs de Mélenchon qui ont apporté leurs voix à Hollande ( et sans lesquelles il ne serait pas passé … ) se sont fait dézinguer par les socialistes revenus au pouvoir … Ne vous trompez pas de cible !

    1. Pas d’erreur sur la cible : la cible c’est la droite ! Mais qui dézingue qui ?

      1. La cible c’est de lutter contre toutes formes de politiques de droite visant à exclure et a nous ramener en arrière socialement, ce, quelque soit le plumage trompeur de ceux qui la portent. Suivez mon regard…

    2. Tout à fait exact Sophie . Vu à la télé en direct, lors de défaite de Mélenchon à Hénin Beaumont. la merde journalistique s’adresse tout guilleret à ce gros naze de Bruno LEROUX :  » Alors Bruno Leroux, çà a l’air de vous faire plaisir cette défaite de Jean-Luc MELENCHON. » , réponse : « Oui, et on ne va pas bouder son plaisir »; Bien la reconnaissance… ARAMIS

      1. oui etc.. aussi les électeurs à l’image des gvt, ni fans ni s’embarrassent de loyauté, fidélité.. ça se saurait.
        Sarko sa marotte, manie tic et toc, est d’être LÂ, cé tout.. sur la foto, à l’image.. du mur de Berlin -?! à un défilé de chef d’états, têtes couronnés; ça a l’air simpliste, caricatural même comme jugement définition.. hélas, je ne vois rien d’autre.. il est frappé (!) du syndrome: ‘vu de la lumière’ ..de là à être l’éclair lumineux.. « coucou (!) cé moi ! »

        nan, ce qui me chiffonne Aramis, lapsus peut-être ? est ta formule, la caractéristique scato du journaliste.. je ne partage pas; yes rien d’original j’estime ce métier, et tant pis/hélas de qql brebis vassale, d’opportune allégeance (etc.)
        car ! je considère que nous (nous tous) participons, à notre façon.. gnâgnâ.. à cette noble entreprise: propager, communiquer, échange, partage de qql info.. commentateur d’édito, puisque qu’un blog est un genre d’organe de press, ne trouves tu pas..
        à part ça (me crois samedi: ma femme ne bosse pas) w-end de résurrection (!?) les ti lapins et pièces en cocolat sont prêts pour qqls gamins qui savent le jardin accueillant.. bonne Pâques

        1. ti suisse : Il y a plus d journalistes merdiques prêts à se vendre que de vrais journalistes soucieux de faire un travail de fond et celui qui avait interviewé le gros Leroux c’était bien une tanche de son acabit. Point barre.

            1. Evidemment, çà limite la portée du constat. Je dirais (sans faire d’amalgame à la sauce journalistique) que des journalistes (comme les politicards en surnombre de ce pays) dignes de ce nom, nous n’en n’avons qu’un gros 10% sur le territoire national, le reste ne songe qu’à se mettre en vedette ou a faire du buzz.

      2. Pourquoi tant de médisance ? Le PS a pourtant bien voulu se montrer reconnaissant suite à la présidentielle par la voix de Marisol Touraine, Laurent Fabius, Pierre Moscovici et Ségolène Royal, tous futurs membres de l’exécutif à des postes clés…

        http://www.lejdd.fr/Politique/Elections-legislatives-2012/Actualite/Legislatives-le-cas-de-Bayrou-divise-le-Parti-socialiste-509644

        Ah ! Peut-être parce que n’était concerné que ce même François Bayrou à la tête d’un Modem qui s’est allié, et nationalement, à l’UMP-UDI à l’occasion des départementales…

        Me demande si la disparition du socialisme municipal, puis territorial, comme elle s’annonce même dans le Pas-de-Calais, à force de promouvoir le « pragmatisme » de droite, fait tout autant plaisir à ce grand visionnaire que semble être Bruno Leroux lorsqu’ il affirmait fort en mai 2012, avant élections bien sûr, que la politique menée par Sarkozy et Merkel n’engendrait ni confiance, ni croissance…

  2. Espérons que nous arriverons à constituer une coalition à la Syriza pour déjouer les ultralibéraux et leurs plans mortifères. Piqué sur le blog de Jean-Luc MELENCHON :

    « Ce soir, L’extrême droite, et la droite à sa remorque, remportent un succès écrasant. Mais c’est davantage qu’un résultat électoral.

    Leur victoire montre que notre culture de la fraternité humaine, notre idéal de liberté personnelle, notre aspiration à l’égalité sociale et au partage des richesses, notre conscience de l’intérêt général humain face à la catastrophe écologique qui s’avance, tout cela n’est plus la culture commune dominante de la société française.

    Hélas, hélas, il en est de même ailleurs.

    Une mauvaise saison de l’Histoire recommence en Europe.

    Apres le Danemark, la Norvège, la Hongrie et combien d’autres pays, la face obscure du vieux continent gagne du terrain partout comme chez nous.

    La cruelle politique imposée par l’Union Européenne en est la cause commune.

    En France, le quinquennat de François Hollande et la primature de Manuel Valls sont ceux de la soumission sans condition à ses diktats. C’est la principale cause du résultat de ce soir.

    Tant de souffrances sociales, tant de médiocrité politicienne, tant de mépris du peuple ont épuisé toutes les patiences.

    Notre pays est menacé de dislocation.

    Mais il ne suffit pas de critiquer. Il faut ouvrir un nouveau chemin.

    Il faut refonder notre République.

    Ne vous laissez pas imposer leur soit disant tri-partisme qui méprise nos 11% et ignore les 50 % d’abstention.

    Je lance un appel. Ne nous résignons pas ! Ne laissez pas François Hollande et Manuel Valls réduire la gauche à néant. En décembre prochain nous serons appelés aux urnes, une nouvelle fois.

    Offrons à notre peuple une nouvelle alliance populaire, crédible, indépendante de ce gouvernement avec lequel rien n’est possible, sans alliance à géométrie variable, une alliance visible, c’est-à-dire ayant le même sigle dans tout le pays pour que chacun puisse l’identifier.

    Une alliance clairement ancrée dans l’intérêt général humain, avec Les partis et personnalités de l’opposition de gauche, avec des assemblées citoyenne ouverte à tous.

    C’est leur responsabilité historique.

    Cette semaine, je vais proposer aux partis concernés de se rencontrer pour cela.

    Mes chers concitoyens, le résultat des urnes doit être respecté.

    Mais si vous ne vous sentez représentés ni par les vainqueurs de ce soir ni par le gouvernement qui à permis leur victoire, alors agissez !

    Imposez le rassemblement citoyen auquel j’appelle, ne désertez pas le combat qui s’impose à vous, ne renoncez pas à l’amour de notre pays et de nos valeurs.

    Résistez ! Ne lâchez rien !

    Vive la République ! Vive la France ! »

  3. Hi hi hi! Ce comique arrivait pour tout balayer et il repart la queue entre les jambes . Comme toute sa vie, en retard, à contre sens, jamais dans le bon courant. le matamore prend la pâté, et ses adversaires devraient pleurer.
    Pas de risque d ‘ oublier les dégâts du sarko et de sa clique. Rarement autant de voyous furent réunis.
    Il est par contre très vrai que l ‘électeur n ‘a pas de mémoire, preuve qu’ il continu de voter pour ceux qui prouvent au fil des ans leur inutilité et leur incompétence. D’autant plus que nous étions prévenu pour hollande. Il est là par rejet de sarko et les gens re plébiscite du sarko??.Panurge avait raison, les moutons se suivent pour se suicider.

  4. Que dire de votre pauvrette anti sociale qui devait faire le grand chelem grâce à une bonne dose de racisme national comme vague porteuse. Raté ! Les pétainistes ne sont plus ce qu’ils étaient du temps du « bon » maréchal. Très drôles les Lepen. Cà c’est du choix ! Je vous rappelle en passant que le FN et le père Lepen étaient plus mal lotis à ses débuts en 1972, que ne l’est Mélenchon et le PG actuellement Vous préparez une maîtrise es clowns avec la fifille et son « popa » gâteux qui continue avec ses fours en point de détail ?, Non ? ARAMIS

    1. C’est vrai, je vous l ‘accorde, marine est une pauvrette anti sociale.
      En effet, elle ose dire que la priorité dans notre pays doit être donnée aux français!
      Vous vous rendez compte de la blague.
      Un bon français travailleur qui paye ses impôts, sa sécu, sa complémentaire, sa CSG, sa RDS, voudrait en plus être soigné et remboursé, presque comme les étrangers, mais pour qui se prend-il ce con. Comme il travaille, ses allocs ont été diminuées, ses mômes,( il se limite à 2 ) ne vont pas gratis en vacances et payent la cantine, ce crétin n ‘a même pas droit aux primes de rentrée scolaire, et il ose réclamer.
      Il en arrive à voter pour une Le Pen, je vous le dis, il est con
      Il ne sait pas que les politicards veulent son bonheur.

      1. J’ oubliais en parlant de ce con. Pour avoir sa retraite pour laquelle il a cotisé toute sa vie, il doit remplir un stock de paperasses qui seront perdus et qu ‘il devra re faire! Sa retraite sera ponctionnées des prélèvements et soumise à l ‘ impôt. Son pote immigré arrivant en France aura sur simple demande plus de 1000euros par mois de retraite qui ne sera pas soumise à l ‘ impôt.

        1. Encore ce « hoax » !

          Et les étrangers vivant en France ont les mêmes devoirs que les Français, et un peu moins de droits.

        2. « Son pote immigré arrivant en France aura sur simple demande plus de 1000euros par mois de retraite qui ne sera pas soumise à l ‘ impôt. »

          Pure invention.

          Rappelons aussi qu’en France, les étrangers sont soumis aux mêmes devoirs que les Français, mais n’ont pas les mêmes droits. Donc, l’étranger qui travaille en France paiera ses impôts, sa sécu, sa complémentaire, sa CSG, sa RDS comme le bon Français travailleur, qui, lui, sera soigné et remboursé de la même façon que ledit étranger.

      2. C’est sûrement pour éviter ce possible ce bonheur qu’il vote Lepen Il est frit il atout compris. Moi quand la gauche n’est pas assez sociale et donc de gauche, je vote plus à gauche et non pas cette extrême droite asociale.

        1. Moi, c’est tout pareil que vous : quand la mayonnaise qu’on m’a servie avec le poisson me reste sur l’estomac (me « caille sur le jabot », aurait dit ma grand-mère ardennaise), je reprends de la mayonnaise pour faire glisser.

          1. ah vi la cantoche.. ouf! plus concerné ni mes kids.. ‘de mon temps’, ouiz ça eu existé ! on ne pouvait pas échanger les carottes râpées (une fixette et mauvais souvenir) pour une côtelette de porc..

            vin diou ‘immigré’ c’est Royal au bar..! j’vais (devrais!) pitêt changer de plan & statut, mon côté no-Européen.. hein lancien -et Stan, de me concocter un ti dossier adéquat, par vos compétences (# mes défaillances) en arcanes administratives.. je rétrocède 10, allez 15%, pas pour une quelconque vénalité et pour les camarades c’est cadeau (…) non, parce que tout travail mérite salaire /alors son contraire..

      3. La priorité aux français ? Comme l’embauche dans les cimenteries ex Lambert récupérées par papa Jean-Marie qui adore l’immigré pas cher et corvéable à merci dans ses usines ?

  5. Je me souviens de Hollande posant avec sarkozy pour Paris match….le second a pris de l’avance en servant la soupe au FN et en les déculpabilisant …sauf miracle d’une autre politique préparons nous à le supporter à nouveau en 2017 !!

  6. Sarkozy fait, comme d’hab, de la com : les élections régionales sont une victoire de la droite, c’est clair . Mais si on y regarde de plus près, peu de candidats se prévalaient de l’étiquette UMP/UDI, comme si ils avaient honte ou comme si cette étiquette sentait par trop le soufre . Dans mon département des Hautes-Alpes, la droite s’est tirée une superbe bourre pour la présidence du Conseil . Il a fallut les voies de gauche ( toujours la cuisine électorale ), pour désigner un président qui n’est,pas celui qui avait la préférence des états-majors .
    Encore heureux que le fameux « ancrage » du FN ( chez moi, ses candidats ont disparus du paysage, dès l’annonce de leur défaite au premier tour ) relève du fantasme de médias parisiens, parce que les autres guignols font vraiment tout pour écoeurer les citoyens et les pousser vers Marion Anne Perrine et la clique de réacs qui l’entoure .

  7. Elections DEPARTEMENTALES . Les régionales, c’est pour la fin de l’année .

  8. Il y a une manif, le 9 avril, pour la défense de l’emploi , des acquis sociaux et contre le démantèlement du code du travail .
    Nul doute que cette grande âme, proche du peuple, qu’est Marion Anne Perrine sera en tête du cortège . Pour le petit Nicolas, y a pas la place sur la photo .

  9. ah sarko, c’est aussi le roi de la vente virtuelle de rafales

    l’empereur de la què-quète publique pour boucher un trou ou autrement dit du denier du culte pour assoss libérale financière en perdition

    le promoteur exclusif de l’appareil à flotte sous pression pour les pavés des quartiers (la seule pub gratuite au monde qui a mis la firme distributrice plus que mal à l’aise)..

    le dieu de la réduction d’effectifs militaire pour augmenter sa masse salariale finale

    le seigneur de la baisse d’impôt et de la multiplication des taxes concomittantes…

    sarko l’unique, l’immense illusionniste politique que le monde peut nous envier…sauf peut être les américains avec bush qui n’a pas été foutu de croquer un bretzel sans appeler le SAMU….

    si les français rêvent de spectacle gratuits et permanents….

    RECRUTEZ SARKO….plaisir infini garanti et surtout ouvrez vos porte monnaies il saura trouver vos biftons…

    1. @Stan
      C’est pas bien d’avoir oublié Berlusconi . Comme illusioniste politque, c’était un pro .

        1. Il y a eu l’époque des dictateurs (HITLER, STALINE, FRANCO, MUSSOLINI, PETAIN), il y eu aussi celle des déconneurs givrés du libéralisme (Sarko, Bush, Berlusconi, Tatcher) Des drôles d’époques capables de nous amener la guerre mondiale. La troisième est d’ailleurs en chauffe… Kiki n’en veut ?

  10. tout cela est injuste, sarko a été l’inspirateur des créateurs de tous poils…

    – pas moins d’une dizaine de BD – « sarko le best of » de plantu – « bonne fêtes nicolas »

    – une poupée avec ses aiguilles fournies
    – une flopée de bouquins (finissons en (2 tomes) – le quinquennat à 500 milliards – sarko and co – l’état blessé – sarko chez mickey –

    non non, il n’a pas fait que des conneries, il a aussi fait rire..

    s’il revient en 2017, ce sera la preuve que les français ont de l’humour ou qu’ils veulent arrêter les anti dépresseurs grâce à lui

    1. ..en effet nos humoristes, de tous poils mais à la ritournelle uniforme (kif & kif): « il faisait tout le boulot ! » ..de là à croire Sarko le Grand en promoteur de branleur.. petit le pas à franchir !

  11. Je me demande si l’abstention n’est pas finalement la réaction la plus saine…..le vote utile étant devenu une vaste mascarade( 2002 l’a prouvé )..sinon pourquoi continuons nous à leur faire confiance…quand dans n’importe quelle entreprise ils seraient tous virés pour faute (objectifs non atteints)….ou alors la politique est un monde à part qui pourtant décide de nos vies !

    1. sylvie

      et alors, on oublie 2005 avec le traité européen effacé par le magicien sarko en 2008..

      1. @ Stanislas
        Oh non j’ai pas oublié …..autre mascarade où on nous prévoyait pire qu’une explosion nucléaire si le non l’emportait….un plan B etait soit disant sous le tapis…..et Sarko le magicien est arrivé, le sauveur de la démocratie !!!

        1. Et dire que sarko se permet de nous narguer en promettant de faire des référendums s’il était réélu. Vu ce qu’il en fait…

  12. mais la vraie question est qui soutiendra sarko en 2017 ?

    faudel ? doc gynéco ? bigard ? Sardou ? johnny ? et j’en passe …..

    eh, oui, si vous soutenez sarko, pensez à votre carrière, brûlez d’abord un cierge…

    sarko la poisse, tout ce qu’il touche coule….

  13. quand sarko veut ouvrir une porte, il met sa clé dans le pène, mais il est tellement maladroit qu’il finit par sortir de ses gonds

    1. Vous aurez sans doute de la peine à me croire, mais la clé de son histoire est que la dite porte se gondole de ses maladresses… et moi aussi😉
      Laissons-le donc dindonner, la farce a ses limites…

      ***

  14. claudecarron

    rien n’est encore joué mais effectivement un petit pays tient tête aux voyous et illuminés de tous poils de bruxelles et c’est déjà bien, sachant qu’il sent de plus en plus l’appui de ses citoyens.

    depuis le départ quelques rares voix de responsables financiers de société de placement avaient affirmé que la grèce avait le plus beau rôle en tant que créancier en laissant faire défaut sur sa dette et en reprenant son destin en main.

    Il faut supposer que les grecs savent que ce sera très difficile ensuite, mais tout laisse à penser que parfois cette collectivité organisée préfère tenter de se battre pour remonter une pente plutôt que de subir les fourches caudines d’un occupant qui les fera crever économiquement, de toute façon. (troïka)

    il faut souhaiter qu’un plan de reprise soit au point, parce que le gouvernement doit pouvoir redistribuer des recettes qu’il n’a pas pour accomplir son programme, en dehors du fait de battre monnaie pour son propre compte.

    1. @Stan
      Avec un peu de bol, les Grecs seront moins seuls après le élections espagnoles du mois de mai .

  15. si la grèce est suicidaire, les allumés bruxellois ont du souci à se faire, le pire pour eux étant que celle ci réussisse à se redresser et a recréer une vie économique..

    dans cette hypothèse, les technos et le voyou juncker auront du souci à se faire pour leur gamelle…
    il y a eu tellement de conneries racontées sur le montage européen depuis 1992 et ses élargissements successifs, que tous ces parasites là risquent de dégager de leur poste à la manière d’une sanie lorsqu’on applique les deux doigts sur un point noir….

    en attendant je vous souhaite de trouver des œufs dans votre jardin, regardez bien, il est possible que valls, sarko, hollande, sapin et toute la clique politique au pouvoir, conseillers compris, reviennent de rome les battants chargés, bien qu’on puisse en douter. Ils seraient plutôt du genre à passer avant vous pour piquer les chocolats de la bouche de vos enfants…

    1. Comparé à la piètre prestation de Hollande en 2012 devant Merkel, c’est déjà parlant. Imaginons (je dis bien imaginons) que Mélenchon devienne le Tsipras français en 2017 et qu’il file un coup de main à Tsipras et à Podemos qui aurait réussi à virer Rajoy. Dur dur pour Merkel et sa troïka de lèches cul aux ordres de la haute finance, avec le « socialisme » libéral européen en implosion. Tout est possible…

      1. IL SE DIT TELLEMENT DE CHOSES FAUSSES : comme quoi ce serait la faute à la vraie gauche qui aurait joué la division …

        Ce n’est donc pas la désunion de la gauche qui a causé sa perte, mais la position centrale de la droite qui a imposé sa victoire. Le second tour se gagne au centre a-t-on coutume de dire. C’est ici le cas puisque la droite est au centre des trois blocs. François Hollande, empêtré avec sa gauche, ne pouvait plus faire un mouvement vers le centre quand les frondeurs, Jean-Luc Mélenchon et Cécile Duflot refusaient déjà la politique d’Emmanuel Macron et de Manuel Valls. C’est l’intelligence (politique) de Nicolas Sarkozy d’avoir compris que, son adversaire étant bloqué dans la direction du centre, il pouvait agréger l’UDI et même le Modem pour ne laisser aucun interstice libre au centre. Intelligence sans doute à courte durée car les élections régionales à venir obéissent à un mode de scrutin différent pour lequel le jeu des trois blocs, s’ils subsistent, se pliera à une mécanique différente.

        C’était écrit en juin 2012 :
        Donc une « gauche » qui fait une politique de droite se plombe d’entrée.

  16. Il est vrai que sarko a presque vendu des mirages à certains pays. En France nous avons eu les mirages de l ‘économie.
    Comme lèche cul, vous oubliez le macias. haricot.
    l ‘éternel retour de cc sur tsipras. Laissez les suivre leur vie, nous avons nos problèmes. Si tous les pays de l ‘UE dénoncent leurs dettes, cela réussira sinon….
    Pour l ‘armée, sarko a réduit les crédits et le nombre de militaires, hollande et ses acolytes ont continués. Actuellement grâce à notre va-t-en guerre il manque 70.000 hommes et la discussion est engagée.
    Seulement: matériel manquant et défectueux, casernement détruits ou à l ‘abandon, hommes qu ‘ il faudra former…. ou trouver l ‘argent? il vous reste bien quelques pièces jaunes.

  17. si la grèce devait sortir de gré ou de force du système UE, tous les parieurs et sondeurs politiques sur l’élection de 2017 vont se retrouver dans la position des agences de notation qui ont appris qu’il y avait une crise dans les journaux..

    dans tous les cas de figure, les futurs baisés par ordre décroissant d’un tel schéma seront :

    – les petits rentiers qui vont se faire rayer leurs maigres économies d’une taxe ou d’une réquisition pour sauver l’honneur de l’UE et des banques

    – les épargnants et autres cotisants à des assurances vie ou autre placements pépères qui vont se retrouver avec peau de balle comme nombre de retraités anglo saxons dans le passé..

    – les salariés de toutes natures qui seront interdits de retirer leur maigre pitance momentanément pour éviter l’écroulement du système bancaire qui a déjà joué des dépôts au grand casino et distribué le reste à ses meilleurs éléments et actionnaires….

    vous allez voir que tout à coup les plus heureux seront ceux qui sont déjà habitués à faire les poubelles (encore que, faudra voir, c’est comme la politique de ruissellement, si ça bouffe pas en haut de l’échelle, on peut craindre un manque de reliefs en bas…. ) , à dormir dans des cartons par tous les temps, à boire du picrate issu d’un mélange de la CEE aromatisé au colorant E quarante douze….

    il faudra prévenir les télés se préparer des émissions de cuisine et de patisseries à base de racines, de fourmis et autres insectes, de feuilles d’érables de chênes, de hêtres et de sapin…..

    et c’est alors que sarko……….., cavalier masqué qui court vers l’aventure au galop,
    son nom, il l’inscrit de la pointe du mont blanc piqué en moldo valaquie, d’un geste qui veut dire saaaaarko…sarko! sarko !

    1. T’as oublié : « sur son cheval Morano, aidé de son sourd et muet Buissono ». Sarko Sarko Sarko, nimbus raté qui fait pas l’poids…
      C’est qu’il y a du monde devant l’écran pour suivre ce vieux feuilleton des années 60

  18. et comme le disait un sage de l’âge de pierre qui avait observé finement l’anatomie de l’humain « il ne sert à rien de serrer les fesses si on a déjà chié dans son froc » *

    c’est resté tellement juste…

    * des chercheurs estiment qu’à cette époque les frocs n’existaient pas.

    Un rappel de l’histoire laisse à penser qu’ils auraient été inventés sous Dagobert puisque ce dernier qui l’essayât en exclusivité mondiale, le mit à l’envers, preuve s’il en est que la technique est souvent balbutiante même chez les puissants
    ironie de l’histoire, ce fut déjà un banquier nommé éloi, qui le lui fit remettre à l’endroit,
    eh oui…..les banques tenaient déjà le pouvoir..

    excellentes fêtes, que dieu vous garde

  19. Hihihi! Attendez 2017. Encore 2 ans et vous aurez peut être commencé de comprendre que tous vos idoles actuelles se foutent de vous.
    Comme le front national montait, un zouave a créé le front de gauche., regroupant le tout venant. Faut-il être aussi désespéré que le PS pour essayer de se raccrocher à toutes les bouées pourries du navire en perdition. Hollande et Valls pensent que récupérer les verts écolos est une idée, preuve qu ‘après la Duflot, ils ne comprennent toujours rien.
    Le FN a réuni 25% des votants SEUL, ses candidats se sont présentés avec l ‘étiquette FN, l ‘UMP et le PS ont pris soin de ne pas afficher la leur.

    1. Nous verrons bien qui courre au devant d’une déconvenue, rien ne sert de plastronner comme vous le faites pour vous rassurer. En Grèce, selon les mêmes amuseurs publics, Aube dorée devait bouffer l’étrangeté Syriza, on a vu çà. la dynamique de papa Lepen est en train de s’essouffler en même temps que celle de l’extrême droite, car les électeurs (qui sont certes circonspectes envers « tous « les politiques, dont fait partie aussi l’avocate bobo facho) commencent à se demander s’ils peuvent encore jouer avec le feu sans risquer de s’y brûler. Les victoires de Syriza et de Podemos en Espagne en sont signs avant coureurs. En France, les mêmes inquiets des classes moyennes bases (Ressources mensuelles entre 3000 et 7000 euros) ne sont pas encore suffisamment inquiétés pour faire le basculement, mais vu les gâteries que prépare la droite déguisée en gauche d’opérette, ils ne va tarder à trinquer suffisamment pour réfléchir une bonne fois en allant das le sens de leur intérêt de pas assez riches pour échapper à la razzia en faveur des gros patrons dégraisseurs. Reste plus qu’à la miss Lepen que son fond de commerce immigration, mais je doute que çà suffise à la maintenir en tête au virage des tribunes, tandis que la coalition que se prépare pour clarifier cette force de vraie gauche tentée de vert visant à créer une espèce de front opposé au libéralisme et à ce succédané de pétainisme fascisant qui n’a que trop servi ses bons maîtres affairistes en jouant les pourfendeurs migratoire pour tenter de ressembler à une pâle copie du PCF des années 70, dont il s’est inspiré du programme, pour mieux poursuivre son esbroufe à neuneus, du fait que les diatribes de papa Jean-marie commencent à éroder sérieusement l’escroquerie organisée par fifille avec l’aide de quelques arrivistes venus du MDC et du RPR. Pendant ce temps, tandis que les journalistes faiseurs d’opinion font monter en mayonnaise cette arnaque FN hyper réchauffées, la nouvelle coalition de vraie gauche est en train de se constituer et pourrait bien surprendre sous peu, comme ses homologues Grecs et Espagnols, en arrivant du diable Vauvert, au moment même où justement on ne l’attend plus. Profitez bien d’en rire encore pour l’instant car rien n’est plié. Les premiers seront bientôt les derniers. ARAMIS

      1. La BCE et ses vieux crabes en veut à Syriza d’avoir gagné les élections et font tout pour faire couler la Grèce. La démocratie des pays de l’Union ne doit-elle passer après la dictature de la Troïka ? Et Hollande, sarko et Miss Lepen, ils sont où dans cette non assistance à pays euroépen étranglé ? Piqué sur le blog de JLM…

        « Le but est simple. La nouvelle doctrine de l’Union européenne, et donc de la BCE est énoncée clairement désormais : « Il ne peut y avoir de choix démocratiques contre les traités européens » comme l’a dit le président de la Commission Jean-Claude Juncker au Figaro fin janvier. On pourrait préciser l’esprit : il ne peut y avoir de choix démocratiques contre la volonté du gouvernement allemand et de la finance, les deux formant les deux faces d’une même pièce. Je ne suis pas le seul à le penser. C’est ce que dit aussi la une de l’hebdomadaire allemand de référence Der Spiegel en date du 21 mars. Son titre : « La domination allemande ». L’illustration est encore plus claire : une incrustation d’une photo d’Angela Merkel au milieu d’une photo d’officiers allemands au pied de l’acropole à Athènes pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le titre du dossier est du même acabit : « das vierte Reich » : le quatrième Reich. C’est dit en allemand, par des Allemands, dans un journal allemand.

        Alexis Tsipras a bien cerné le danger comme le montre son discours au Parlement grec le 18 mars : « la Grèce a servi pendant cinq ans de cobaye à des expérimentations économiques. Certains désirent l’utiliser maintenant comme cobaye politique afin de couper court au grand changement politique qui est en train de naître dans d’autres pays européens et afin de continuer à appliquer le modèle néolibéral de l’austérité à toute l’Europe, et ce parce que ce modèle profite à certains – les peuples souffrent mais quelques-uns y gagnent –, en construisant une société européenne sans droits, sans sécurité, sans aucun contrôle social ». Il a également dénoncé « les puissances qui représentent des intérêts précis et qui souhaitent la rupture ».

  20. Mon pôvre monsieur. Arrêtez de rêver. Après avoir tout promis ( comme les autres ) avant d ‘être élu, après avoir bercé d ‘ illusion et fait rêver ses concitoyens, que voulez vous qu ‘ il fasse d ‘autre?
    Il y a une différence entre ce que vous raconter et la réalité.
    Sans contestation, oui, l ‘UE est en partie responsable de la dette grecque. Pas d ‘ enquête sérieuse sur ses budgets réels et l ‘ état des finances du pays. Mais, les grecs mentaient et ont profité des larges crédits alloué par l ‘UE. Peu, voir pas d ‘impôt, TVA  » oubliée « , travail au noir, presque autant de fonctionnaires que chez nous, etc. Alors, accuser l ‘UE sans accuser les grecs n ‘est très juste .
    Et vos laïus successifs n ‘ y changeront rien. .

    1. « Les grecs mentaient » oui et les quels ? Je vous informe que Tsipras à fait voter une loi anti pauvreté pour soulager en premiers les plus pauvres de son pays. Ce n’est ni pépère 1er, ni sarko, ni même la décérébrée du FN qui le ferait. Ce que vous dites au niveau de l’impossibilité de changer les choses vaut donc également pour la mère Lepen qui va prendre des sous à Moscou. ARAMIS

      1. Si je me rappelle bien, la Grèce de Caramanlis (droite ) a maquillé ses comptes sur les conseils de Goldmann-Sachs . Et d’où vient Mario Draghi, présentement président de la BCE ? Mais de G-S, bien sûr ! Autrement dit, le bourreau de la Grèce d’aujourd’hui, était son faussaire d’hier .
        Elle est pas belle, la vie ?

Les commentaires sont fermés.