L’enfer de Twitter


Stromae aidé de Sylvain Chomet, le réalisateur des Triplettes de Belleville a posté l’un des plus beau clips du moment. Nous n’attendrons pas dimanche. La chanson est simple et efficace. Le dessin animé est la juste passerelle pour faire comprendre aux plus jeunes et marqué les plus anciens.

Les réseaux sociaux peuvent être une prison et une addiction. Je sais que je regarde une centaine de fois par jour ce qui se passe sur Twitter, plus rarement sur Facebook. Pour des apprenties célébrités, l’addiction semble plus grave encore. On cherche la popularité. Pour d’autres anonymes, l’écran vous scotche et vous prive de votre vie privée.

Stromae, aidé par le talent de Chomet, décrit ainsi l’ogre, ses ravages, ses victimes.

 

9 réflexions sur “ L’enfer de Twitter ”

  1. « je regarde une centaine de fois par jour ce qui se passe sur Twitter »

    C’est dingue !
    Jamais je ne m’inscrirai sur un réseau abusivement dit  » social », alors qu’il n’y a rien de plus asocial : passer son temps connecté à lire des conneries d’inconnus, alors qu’il existe (si, si : je vous l’assure!) des tas de vrais gens qu’on peut rencontrer physiquement, dans la vraie vie.

    1. Je me demande si rencontrer « physiquement des vrais gens » n’est pas encore plus déprimant. Comment peut-on, se prétendant sain d’esprit, avoir envie de rencontrer des gens ? Ça me dépasse.

  2. Se fier au virtuel pour prétendre exister!! Confier sa vie, ses soucis, ses désirs à une machine, le déclin de l ‘ humanité est commencé.

  3. ch’ais pas.. tous les moyens sont bons me semble t-il, ensuite à chacun (affinité, sensibilité..) son usage et fréquence,
    aussi, à chaque ‘nouveauté’ (j’ose: progrès) de l’imprimerie au frigo ..j’ai connu le ‘garde-manger’ au bord de la fenêtre -pourtant des parents bourge ou suis-je vraiment une vieillerie.. bref, la mémé -qui est loin d’être une référence, enfin de mon point de vue.. eh ben elle ne voulait pas qu’on boive ‘froid’.. « c’est mauvais pour la santé ! » disait-elle,
    et néophobe en plus.. /tant qu’a faire,
    oui une phobie qu’on partage avec le rat.. animal pas con (?!) mais n’aime pas être dérangé dans son cheminement

    je n’ai pas encore utilisé la touitte technologie, mais interpellé (curieux) alors une paire de manip: aïe.. qué ? d’abord comment pourquoi et où et qui ensuite.. chacun son rythme (lent, vieux etc.)
    franchement: ça a l’air bonnard
    ben vi: rencontrer (aller-vers) des gens..

    les bancs publics disparaissent, surtout leurs usagers (sauf les parcs où les gamins s’égaillent et mama’s en papotage)
    mais ‘rien’ n’est perdu ! nous avons:
    le mobinaute, tablenaute, tutoriel, profil, follower -suiveur, euse- mouchard électronique, négativiste..
    Et le monde ! /virtuel..
    le refaire, s’en foutre, petit vieux, faire face, au balcon..
    n’est-ce pas merveilleux

    ps, vu le clip de Stromae chez le camarade Bembelly, y a qqls jours, je disais (pareil): ça m’échappe un chouia,
    Carmen (Bizet) imprime son temps: moi pépé

    ..me fait penser.. /m’égarer.. ?

    et mes p’tits enfants, leur avenir toussa..
    de tous les cochons (?!) c’est la femme que je préfère !
    hasta la victoria ..siempre
    Bonne journée🙂

  4. bon en deux répliques le problème est réglé entre le toubib qui ne supporte pas l’humanité des réseaux sociaux et didiergoux qui ne la supporte pas en chair et en os…

    enfin un dossier refermé….

  5. pour se désintoxiquer de twitter et tout le merdier du même type, il existe une thérapie : le tricot

    les deux mains sont prises, l’attention est captée par le point de jersey, tout à fait l’idéal pour ne plus toucher l’appareil suceur d’attention..
    De plus la laine douce par nature, rappelle au toucher le sein maternel quitté trop vite pour une boite de lait en poudre versée négligemment dans un biberon à trois vitesses. Si l’écoulement est trop faible pour un goulu, l’addict futur se renforce à ce moment là..

    résultat, les sevrés pelotent sans arrêt leurs bécanes pour chercher l’introuvable…..le symbole du giron tôt disparu…

    non non, ne me remerciez pas avant d’avoir essayé…

    1. à peu près tout le monde est concerné….sauf JUAN bien sûr *

      * tentative larvaire de ne pas être éjecté du blog par le taulier qui peut poser un doigt vengeur à tout moment sur la touche adhoc…

Les commentaires sont fermés.