Ce qui se passe chez les Le Pen


On aurait tort de minorer le drame familial et politique qui se joue au Front national. La sortie pro-pétainiste et raciste de Jean-Marie dans les colonnes de l’ignoble Rivarol, à l’insu de Marine, peut faire des dégâts.

1. La fille ne saurait ignorer qui est son père. Ni que le FN rassemble la plus large fraction de l’extrême droite dans son personnel politique. Le FN veut cacher d’où il vient et qui il est. Bruno Gollnisch prend ainsi un malin plaisir à rappeler à Marine Le Pen combien « le respect de la discipline de notre mouvement, la légitime et fructueuse direction de sa présidente, l’accueil de personnalités de qualité venant d’autres horizons doctrinaux (lui) paraissent pouvoir être compatibles avec la liberté d’expression de Jean-Marie Le Pen. »

2. On ne peut pas parler de de « désaccord politique » comme les ténors du FN, Louis Alliot en tête, tentent de le faire croire. Les propos de JML à propos de ces « immigrés qui gouvernent la France », des chambres à gaz » et du Maréchal Pétain sont des insultes au pays, à son histoire et à son avenir. Ces propos à vomir vont au-delà du désaccord politique.

4. Marine Le Pen désavoue moins le fond que la forme. Dans son niqué de presse, elle s’indigne du dommage politique que les propos de son père causent à son mouvement et sa progression électorale. (« provocations », « suicide politique »). Elle ne perd pas une ligne pour dénoncer le fond du propos lui-même. Aurait-elle pu avoir un mot, un seul, sur le Maréchal Pétain ?

Jean-Marie Le Pen semble être entré dans une véritable spirale entre stratégie de la terre brûlée et suicide politique.

Compte-tenu de cette situation, j’ai informé Jean-Marie Le Pen que je m’opposerai, lors du bureau politique du 17 avril prochain qui doit investir les têtes de listes pour les élections régionales, à sa candidature en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Son statut de Président d’honneur ne l’autorise pas à prendre le Front National en otage, de provocations aussi grossières dont l’objectif semble être de me nuire mais qui, hélas, portent un coup très dur à tout le mouvement, à ses cadres, à ses candidats, à ses adhérents, à ses électeurs.

C’est avec une profonde tristesse que je suis contrainte de réunir rapidement un bureau exécutif afin d’envisager avec lui les moyens de protéger au mieux les intérêts politiques du Front National.

Marine Le Pen

93 réflexions sur “ Ce qui se passe chez les Le Pen ”

    1. Surtout que son vrai prénom est Marion Anne Perrine . Marine, c’est une contraction des trois .

        1. Marinette est un sextoy à physique de poupée gonflable teutonne, pour les nostalgiques du maréchal, amis de son popâ, qui lui trouvent du « sexe à pile »

          1. bref.. je vais raconter (tout) ça à ma fille préférée, ça lui fera plaisir (un peu) elle s’appelle Marine..
            on avait décidé avec sa mère « si c’est une fille, elle choisissait le prénom » ..là je me débine un chouia.. alors je choisis son 2°: J Marie.. mais non je déconne ! c’est Herman (avec un ‘n’: hollandais)

  1. Ce que je ne comprends pas c’est l’importance que nous donnons à cette famille. Laissons-les s’entredéchirer, ce n’est que du cinéma.
    Franchement je m’en bats !!!

  2. C’est finalement tout bénef pour MLP….s’opposer au père pour mettre un point final à la diabolisation ! elle peut remercier son père…

  3. … tout à fait d’accord avec Aurore et Sylvie !
    Les médias font trop la part belle à cette secte, qui ne pense qu’à une chose : le pouvoir par touts les moyens !

    1. Les autres non?
      Le  » vieux  » n ‘est pas aussi sénile qu ‘il veut le faire croire. Etudiez ses paroles, malgré les braillements des clowns des autres parties, elles sont bien réfléchies.
      Dans tous les cas, face au PS ou à l ‘UMP, le FN ne peut que monter.
      Une bonne nouvelle, de celui dont le nom sert de bois à cercueil, l ‘année prochaine le chômage diminuera! 3 ans au gouvernement et nous sortir ça!!

    2. Justement, ils ne veulent pas du pouvoir. 50 ans que l’entreprise Le Pen existe, basée sur la dénonciation des élites et du pouvoir… Les Le Pen seraient bien emmerdés d’avoir un jour des responsabilité, alors que là, l’argent coule à flot, toute la famille siège à Bruxelles (père, fille, amant), ils ont crée une micro entreprise qui vend des kits de campagne aux bourricots de base….

      1. yes, c’est ça.. j’aime bien ta dernière phrase, grosse Pme familiale /qui connu des bas, des creux de vague qu’il aurait fallu noyer à ce moment.. mais on sait ce que l’on perd alors on lui a laissé la tête hors de l’eau, c’est ça..

        en effet, aucun intérêt à une entrée en bourse, le ‘contrôle’ devant rester à la casa.. oui, je trouve piquant (genre: à suivre) le fritage, dispute dominicale avant le dessert; le ‘succès’ montant à la tête (humm..) vanité du vieux chef (par ex.) et personne, à part fifille (comme dit Claude) pour mettre un peu d’ordre (?!) je dirai bien un truc sur le ‘contre pouvoir’ alors qql hygiène, mais ça aussi une abstraction..

        je pensais (pas que moi !) à « secte ».. et même, il y a qqls temps, d’en créer une avec une paire de camarades, pour le fun Et le fric ! aussi, répondre à une demande.. héhé.. alors rendre service, sympa hein..
        oui, si l’on considère (du verbe calculer) le nbr de largués qui adorent qu’on leur tienne la main Et la tête, une sorte de ‘protection’ (aïe, là je risque de m’égarer.. mais non! dans le maffieux..)

        « largué »: pas tant péjoratif, certains ‘paumés’ (la plupart ?) le sont par vocation (!) où commence la pathologie ne me regarde pas.. zou, bon dimanche et passer à la chanson..

  4. Comme disait Coluche: « Y a un qui épluche les oignons et l’autre qui pleure. C’est un numéro de cirque. » Popa à foutu le coup de pied de l’âne dans le fourmilière qu’il avait créé en 72 avce les rogatons du pétainisme et de l’OAS et fifille lavant plus blanc que blanc avait essayé en vain de redorer ce blason à francisque en le « républiquinisant » à la sauce aux couleurs d’une apparente démocratie boulangiste, mais le fascisme d’opérette qui convenait tant à ces arrivistes de Fillipot à l’avocat Collard en passant pour le « libertaire » de reporters Ménard, s’est craquelé et laisse découvrir son vrai visage… Un vieux réac facho qui prétendait proposer ses services à 16 ans, à la résistance, en 1944 et donc en pleine Libération (pas grand risque) tout en trouvant gentils ses allemands (« les français n’ont pas été maltraités par les allemands », encore faudrait(il déterminer lesquels) venus faire du tourisme en panzers, au point devenir ami à herr Shoenüber, waffen SS de son état. C’est cuit pour cette clique de bourgeois… Un non événement. ARAMIS

    1. Le fameux pétainisme . Quand pétain à signer l ‘armistice avec les allemands, le gouvernement s ‘était sauvé, la France était envahie. Il faut dire que la politique menée par les dirigeants français de se réfugier derrière nos frontières mais en respectant la neutralité de la Belgique, pas de ligne maginot avec des canons tournés sur un pays neutre était de bon ton, mais de mauvaise défense. La lâcheté des politiques et la frilosité des généraux a fait qu ‘en 3 semaines, la défaite était là. Le vieux maréchal se retrouvait projeté en avant de la scène, ses armées en déroute, les politiques en fuite, que faire ….
      Le gouvernement de Vichy est évidemment en majorité des traîtres à la France. mitterrand à d ‘ailleurs été décoré de la francisque de Vichy, décoration qu ‘ il fallait demander!!
      Après la guerre, pétain fut jugé par d ‘ex fuyards et résistants de dernière heure et condamné à mort. Peine commuée en prison à vie par C de Gaulle .
      Toute proportion gardé, la France n’ a pas eu autant d ‘exactions que les autres belligérants. Mes parents me disaient toujours

      1. Pour info, le procureur du procès Pétain ( Mornet ) était le même que celui du procès de Riom où furent jugés, Blum, Daladier et Gamelin, procès qui se termina en eau de boudin et par la déconfiture des accusateurs, tous membres de l’Etat Français, tenants du « Travail, Famille Patrie » en lieu et place de « Liberté, Egalité, Fraternité  » .
        Ex-fuyards est donc impropre . Opportunistes preneurs de vent est plus approprié . Un certain Maurice Papon l’avait bien compris .

          1. En plus, c’était vraiment un vieux de la vieille : il était déjà procureur au procès de Mata-Hari, en 1917 .

      2. Lepen « oublie » que Pétain -qui a été bombardé « héros » de Verdun par-ce que Galliéni, Foch et Joffre avaient décliné la proposition. Il n’était pas le meilleur des généraux, mais au moins l’un des moins mauvais. De plus, il adorait paraître et était surtout très cabotin. Il devint maréchal, le lendemain même de la signature de l’armistice, le 19/11/1918… Il avait également fricoté avec la Cagoule et failli se faire pincer en 36. La tare de Pétain n’enlève rien à cet autre homme de droite (et même d’extrême droite en 34) qu’était François Mitterrand, ni, bien sûr, à Lepen.

      3. les dirigeants français n’étaient pas réfugiés derrière nos frontières, ils étaient à Bordeaux, de l’autre côté de la ligne … et après ceux qui étaient encore sur le sol français étaient en prison ( Blum …) ou à Vichy …

  5. Surtout, c’est papy Jean Marie qui tient les cordons de la bourse . Fifille est coincée sur ce plan là .
    J’ai surtout l’impression que papy entend favoriser la petite Marion Maréchal ( nous voilà ) Le Pen, dans sa conquête du sud de la France, surtout si ça file des boutons à sa fille
    Sommes toutes, Jean Marie est un grand gamin, dont le FN est la cours de récré .

  6. En 14 nous avions certainement les plus mauvais généraux du monde.Ils tenaient plus des bouchers que des foudres de guerre .
    Nous retrouvons les mêmes en 39. Les allemands reviennent de la même manière. il est facile de juger pétain ,que pouvait-il faire d ‘autre? là est la vrai question. Tout a été fait pour la défaite de la France.
    CC en 34 ,Le Pen avait dans les 6 ans, m ‘ étonnerait qu’il était d ‘extrème droite .
    Relisez la vie de pétain,ses combats, sa carrière, et voyez comment un homme de 84 ans se retrouve à la tête d ‘ un pays envahi, après avoir demandé pendant des années la formation d ‘ unités blindés, sans cesse refusé. Cet homme serait jugé maintenant, quel serait le verdict.

    1. C’est le grand Charles, dans son bouquin  » Vers l’armée de métier », qui préconisait, en 1934, les unités blindés .
      Pour se documenter sur cette période, il faut lire les bouquins de Claude Paillat, au plan militaro-diplomatique et celui de William Schirer  » La chute de la III eme République » sur le coté politique .

      1. Le grand charles avait été sous les ordres de pétain et connaissait parfaitement ses idées. Il faut quand même noter que la France avait aussi des chars,3100 chars ( sans compter ceux des alliés),les meilleurs du monde les chars lourds B 1 bis. Les allemands alignaient 3000 chars. La différence se joua sur la lenteur et les décisions des généraux, par le mauvais approvisionnement ds chars en essence et munitions. Les chars furent abandonné mais pas vaincu.

        1. Les Allemands utilisaient le binôme chars/avions . C’est ce qui a fait la différence . Pétain, pas plus que De Gaulle d’ailleurs ( qui a rajouté l’usage de l’avion dans l’édition d’après-guerre de son bouquin ) ne savaient utiliser l’aviation . Par contre Gudérian, lui, en avait bien compris l’intéret et le décrivait très bien dans son bouquin  » Achtung, panzers  » .
          En ce qui concerne les chars, le B1bis avait un gros défaut : il était extrêment vulnérable sur les flancs . Quand au Somua et au Renault R35, le chef de char avait trop de boulot pour que ces chars, au demeurant robustes, aient eut de l’efficacité, sans parler de l’absence de radio . Et il ne faudrait pas oublié que le gros des chars français était constitué par le Renault FT17, qui, comme son nombre l’indique, datait de 1917 .

          1. Le char avait un bon blindage même sur les cotés. Un a reçu plus de 60 coups sans problème. Il a été finalement détruit par un coup de 88.
            Son défaut était sa consommation et sa lenteur. Pour les détruire les allemands ont été obligé de se servir de canons de campagne en tir tendus( tel le 88 avant d ‘en équiper les chars ( panthers )
            L ‘autre problème était que les armées étaient commandées de Paris, et par des généraux adeptes des charges à la baïonnette.
            Bien loin de ce que les gens pensent, partout ou l ‘armée à été commandée et a résisté, les allemands ont été stoppés.
            A la signature de l ‘armistice, l ‘armée allemande avait perdu plus d ‘hommes et de matériel que les français ..

    2. Relisez-moi au lieu de dire des conneries. je n’ai jamais dit que Lepen était d’extrême droite à 6 ans. Je parlais de François MTTERRAND qui était étudiant et qui avait manifesté avec l’extrême droite au cri de : « DEHORS LES MÉTÈQUES ! » lors de l’arrivée d’étudiant polonais das son pré carré. Il me semble que je suis un peu mieux documenté que vous sur Pétain, ce coureur de jupons libidineux et manipulateur. Il n’avait qu’à prendre la France pour mieux la vendre aux allemands, comme le fait actuellement Hollande. Et Pétain n’était non plus obligé de fayoter et de livrer les juifs à la Gestapo, tout en constituant une milice en nommant Darnant pour pourchasser les juifs, tout ce qui ressemblait de près ou de loin à des communistes ou de syndicalistes, ainsi que, bien sûr, les résistants qu’il avait mué en « terroristes » avec ses amis allemands, alors qu’ils risquaient leur vie pour libérer le pays. Et vous appelez çà un héros, vous ? En ce cas, je comprends que vous preniez Lepen pour un mec bien. A partir de la fumisterie : « Pétain : héros de Verdun », les esprits ne savaient plus trop quoi penser de ses reniements à Montoir et de ceux qui suivirent par cette longue série de preuves d’allégeance au régime nazi.
      Quant au procès de Riom (cette mascarade où il commença à monter son vrai visage et où il perdit la face=, on voit combien il savait être magnanime avec ses adversaires politiques ou ses « amis » dont un éminent juif qui a fini dans les camps en croyant pouvoir être sauvé par lui au début de ses ennuis.. Non vraiment, Pétain le pourchasseur zélé de juifs et de résistants,trop peu pour moi. ARAMIS

      1. Mon petit monsieur, je vous lis une fois et c ‘est bien suffisant.
        Si pétain ( qui ne demandait rien )n ‘avait pas signé l ‘armistice, la France risquait d ‘avoir un gouvernement de style ultra libéraliste type pologne. son erreur fut de mettre laval comme chef du gouvernement en mi-1942.
        Libidineux, coureur de jupon : Il était célibataire et s’est marié tard, c ‘est aussi le général qui a été le plus économe de la vie de ses soldats que ce soit à Verdun ou ailleurs. Il a fait face aux conditions de reddition de la France alors que politiques et généraux avaient fuis.
        Il faut rappeler qu ‘ à ce moment, toute la France l ‘ a plébiscité.
        En résumé, votre  » je sais tout, prouve que vous ne savez rien.
        Sa chasse aux communistes, ceux qui s ‘étaient rangé du coté allemand à la déclaration de guerre et pendant les batailles Ah , vous parlez de ceux là? Les traîtres à leur pays .Soyez sérieux petit monsieur.Les communistes sont entrés en résistance quand hitler a envahi la russie, en 41.

        1. « Mon petit monsieur, je vous lis une fois et c’est bien suffisant » Quelle condescendance ! (Vous devriez vous documenter, pour vous informer sur des points obscures, un peu mieux que ce que vous croyez connaître en gobant la propagande maréchaliste) Pourtant, où avez-vous vu que je disais que JML avait été d’extrême droite en 1934 ? Dans vos approximations lepénistes ? Celles qui vous font prendre les vessies pour des lanternes et les traîtres pour des héros ? PDR. ARAMIS

          1. Relisez vous vous même. Relisez votre blabla du 9/04 Mon petit monsieur, j ‘ai lu un passage de vos écrits. Ca sent le lautner, un peu de Darc, trop de film de gangsters étant jeune, ajoutez un petit zeste de Dumas pour se croire aramis et je nesais rien mais je dirai tout est là.

            1. Quoi qu’on puisse dire de son style, toujours est-il qu’il n’a jamais écrit que JMLP était d’extrême-droite en 1934.

            2. Çà sent le… mais çà n’en est pas. C’est donc du Claude CARRON point barre. Des sciences infuses de votre acabit se prétendant critiques d’art ou journalistes avaient bien sorti le même genre d’argument sur Frédéric DARD à ses débuts, en le qualifiant d’insignifiant. On ne connait toujours pas le nom de ces abrutis, tandis que San Antonio est devenu un culte dans ce style de polar. Et vous-mêmes, vos écrits, ils sentent quoi à votre avis ? Je ne pense pas que vous arriverez à faire 14000 lectures sur MBS comme recueille actuellement mon premier polar sur ce site : « On a tué la mère Michel », chacun dans sa sphère. ARAMIS

  7. Sur la Cagoule, avec laquelle Pétain a longuement frayé, on peut se documenter avec « les Mémoires de Porthos » , d’Henri Charbonneaux ,  » La Cagoule « , de Philippe Bourdrel La liste n’est pas exhaustive .

    1. lancien est finalement un jeune trouduc en histoire politique. L’avaleur de conneries, n’attends pas le nombre des « ânées »…

      1. @Aramis
        D’autant que Pétain, vainqueur de Verdun, c’est une sorte d’usurpation : c’est Nivelle, nommé à la tête de la ii eme armée en lieu et place dudit Pétain, et Mangin qui ont conclu cette bataille . Mr Georges Blond, qui a, pourtant, un faible pour le futur chef de l’état français, l’explique très bien dans son livre  » Verdun  » .
        Dire que Pétain  » ne demandait rien », c’est méconnaitre l’histoire : lorsque le président Lebrun lui a demandé si il serait d’accord pour prendre la tête du gouvernement, le maréchal a sorti une liste de ceux qu’il voulait comme ministres . A part ça, il ne s’attendait pas à être appelé à gouverner .
        Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire..!

        1. Et en plus, les incultes se la jouent sciences infuses qui se forcent à dialoguer. Ils sont bons princes. Il leur suffit de gober tout ce qui est pondu dans les journaux de droite pour s’en inspirer et croire qu’ils savent. Çà leur suffit. Depuis que tu as amené de nombreuses infos sortant des chemins lissés de la propagande habituelle, le fameux ancien se tait. Il doit réviser ou considérer qu’on ne mérite pas ses lumières à la MIchel Droit. ARAMIS

        2. Pétain a été le concepteur de la bataille de Verdun. Sa tactique à été le bombardement massif des ligne allemandes. sauvant ainsi la vie de milliers d ‘ hommes.Remplacé par les bouchers nivelle et mangin ( charges idiotes sur des terrains dénudés, fusillés pour cacher leurs imbécillité etc ) )Lebrun appelle pétain quand la bataille de France est engagé, quand nos troupes envoyées en Belgique sont défaites. mais lebrun prétend toujours commander l ‘armée, ce qui pousse pétain à prendre les pleins pouvoirs.
          Pétain a été plébiscité par tous les français en signant l ‘armistice d ‘ une guerre perdue.
          Vous faites quand même une belle paire de zozos tous les 2. Un écrivaillon imitateur et un refoulé de l ‘église . Lisez autre chose que Wiki.

          1. Le hasard faisant bien les choses, ce matin, l ‘émission  » c ‘est pas sorcier » a pour thème 14/18.
            On y parle de Verdun, ligne directe pour Paris, mal desservi par les routes et voies ferrées, mal défendu , désarmé, les canons ayant été démonté pour partir vers la Belgique et qui sera sauvé grâce à Pétain. Général appelé au secours, qui fera agrandir les voies d ‘accès pour acheminer rapidement les renforts, et qui va regonfler le moral des troupes. C’est lui le héros de Verdun.

            Les 2 autres sont responsable de plus de 500 fusillés et de centaines de condamnation à perpétuité. Il fallait être fou pour lancer des attaques comme ils les commandaient,, responsables de millions de morts inutiles . C’est cela vos héros de Verdun?

            .

            1. Lancien : Pétain après le passage désastreux de NIVELLE et de MANGIN, ne pouvait que paraître le moins tarte.

              Nivelle avait tendance à trop parler aux dames et aux journalistes dans les salons, comble de malchance, les Allemands saisirent un exemplaire de son plan d’attaque dans une tranchée qu’ils avaient conquise. L’offensive qu’il déclencha n’eut donc aucun effet de surprise contre une très forte défense le 16 avril 1917, et la bataille du Chemin des Dames, également nommée « Offensive Nivelle », se solda par un échec et fut très coûteuse en vies humaines : les Alliés perdirent 350 000 hommes (morts ou blessés) pour un gain de terrain minime. Ce fut le début des fameuses mutineries de 1917, maîtrisées par Pétain, qui le remplaça en catastrophe, en mai 1917, et fit fusiller quarante-neuf soldats, dont certains furent des soldats fusillés pour l’exemple. Le nom de Craonne, situé au cœur de la bataille du Chemin des Dames, a été popularisé par La Chanson de Craonne, qui reste associée aux mutins de 1917 de la Première Guerre mondiale.

              En 1917, le général MANGIN commandant la 5e division d’infanterie de ROUEN,( mes deux grands-pères ont eu droit à ses « bienfaits », l’un du boire son urine et l’autre eut les mains et les pieds gelés) surnommé : « Le buveur de sang » pour lancer avec mépris à chaque attaque : « Envoyez la viande ! » il participe à la désastreuse offensive de Nivelle, sur le Chemin des Dames, à la tête de la 6e Armée1.
              Celle-ci atteint la plupart de ses objectifs, mais perd 30 000 hommes (8 % de son effectif) en deux semaines. Des mutineries de soldats refusant d’aller à une mort certaine se produisent : une centaine de désertions et de refus d’obéissance en mai à la 6e armée. Grand adversaire de Pétain, Mangin est marginalisé par celui-ci, dans le cadre d’une bataille politique entre les clans Briand et Ribot où des statistiques très manipulées servent d’arguments (on compte comme « pertes » non seulement les morts et blessés graves, mais les blessés légers et les victimes d’engelures). L’attaque s’enlisant, Mangin est limogé avec Nivelle, mais recevra en décembre le commandement d’un corps d’armée. Ces trois gugusses nous ont donc préparé la défaite de 1940…

            2. Les héros de Verdun, ce sont les pauvres types des deux bords qui se sont fais descendre . Les autres, généraux ou politiques, sont de vulgaire criminels, intouchables de par leurs situation .

          2. Ben justement ! Je lis autre chose que Wiki et je vous suggère d’en faire autant . Je vous ai indiquer des auteurs Paillat, Schirer, Bourdrelle, Blond, Charbonneaux, gens bien documentés, pas tous de gauche (Blond ), même d’extrême-droite ( Charbonneaux ), en vous précisant que la liste n’est pas exhaustive . Je pourrais ajouter Pierre Miquel et son oeuvre sur la Grande Guerre . et d’autres Mais il n’est pire aveugle que celui qui ne veut voir .

            1. Pour en finir avec Pétain, c’est Foch qui fut nommé Général en chef des armées alliées du Nord et du Nord-Est, parce que Pétain était jugé trop défensif et qu’il fallait en finir avec cette guerre .

          3. On ne vous mérite pas. Vous êtes trop fort en conneries patentées. Ce serait gâcher que de continuer à vous tenir le crachoir. On ne discute pas avec un magnétophone. Je ne sais pas où vous me voyez imitateur (et de qui ?), mais vous par contre, en soliveaux lépéniste, vous donnez dans le style gravé dans le granit du menhir… Du pur porc ! PDR

            1. hier matin sur ‘Planète’: Ph Pétain.. bon, on ne va pas refaire l’histoire (et pourquoi pas ?) ni s’engueuler (pareil)
              il n’empêche -et nous pouvons l’interpréter chacun à sa façon.. son discours radiophonique (j’ai plus la date exacte, disons fin juin début juillet 40) eu un effet désastreux sur la troupe, en gros: « posez les armes ».. les allemands firent en 3 jours plus de prisonniers qu’en 2 mois (ou 3, je ne sais plus)

              oui « défaitiste » tout le monde s’accorde, le reconnait. Est-ce un bien ? genre alléger les pertes*, ou son contraire, résister..
              j’ai ma p’tite idée mais n’étais pas né !
              quant à sa ‘politique’, un mot: caca,
              je dirai.. et que l’histoire est bourrée de ‘circonstances’, que grâce (!) à de Gaulle, la France sut retrouver qql dignité aussi un rôle etc.. qui était very galvaudé n’est-ce pas..

              Malheur aux vaincus !
              ..vae victis, attribué à un gaulois, Brennus,
              *dans ce cas faut pas faire la guerre (ni la déclarer)
              /Ph P va (pas) nous pourrir le wik-end..

              1. Le discours de Pétain  » c’est la mort dans l’ame » date du 17 juin 1940, la veille de l’armisitice .

                1. salut Alain, oui j’aime bien wiki, pas-que bien sûr, aussi j’aurais aimé que ça existe quand j’étais ado et même après (ça non plus on n’y saura pas..)
                  d’abord, incontestablement (!) il y en a plus dans ses pages que dans ma caboche, aussi comme un zapping, de liens en liens (tarzan?) je regarde un truc vite fait (tel un dico) une date par ex. et me v’là embarqué à travers les âges, la belle sœur sur un navire suite à l’assassinat du capitaine qui était l’héritier du trône.. stop ! (« à table ! »)

                  Laval, j’avais oublié qu’il fut fusillé en 45, appris qu’il était collègue avec Mandel (1917 /Clémenceau) lui tué par la milice l’année d’avant..
                  tiens, Darlan, grand résistant ? ça aurait pu faire, alors juste son contraire.. (et/je me suis fait la bataille de Stalingrad you tube)

                  l’histoire en caution, en garantie, crédit.. bah, tout se fait approprier (tous les coups sont permis?) l’histoire légitime, telle une excuse ? alors que l’impartial (neutre) n’a pas sa place, y m’semble.. l’achronique et le point de vue ne favorisent pas l’objectivité (/l’arbitraire, le partisan) ..prestige, autorité (y en a) je leur préfère la curiosité et l’appréhension..
                  ça nous ne nous dit pas ce que l’on mange ni qui le fera /de nous ?! bonne soirée

        3. Que des conneries. C’est affolant .
          Nivelle était surnommé le boucher. Suite à ses échecs et à la révolte qui grondait il fut remplacé par Pétain. Pas le contraire .Pétain améliora l ‘ ordinaire, instaura un tour de perm et de repos. Malheureusement il arrivait trop tard, avant que ses changement ne se fassent, des hommes étaient fusillés .
          Pour Joffre, un lâche menteur et incapable, ses seules consignes, reculer, reculer et reculer. Seul une  » désobéissance  » d ‘ un général allemand a permis de les bloquer sur la Marne.
          Votre historien devrait réviser son histoire .

          1. C’est Mangin qui fut surnomé le boucher, pas grave

            sur la bataille de la Marne c’est l’offensive Russe à l’Est qui sauve Paris, reconu par Clémenceau d’ailleurs.

            Darlan, l’amiral qui se vantait de controler la flotte à Toulon, était une parfaite ordure absolument arriviste-girouette, comprenant que la guerre est perdu il lâche ses maîtres allemands et il part à Alger se faire adouber par les Ricains (Roosevelt détestait de Gaule, il lui préféra même Giraud la Ganache facho).
            Fatalitas, les allemands envahissent la zone Sud, la flotte se saborde, Darlan est tué à Alger par un jeune (probablement royaliste, et oui dans le marigot même le Com-te de Paris magouillait, ) qui sera prestement fusillé dans les 24 h.
            Pétain était un vieux con réac, traître, foncièrement contre les avancées sociales.

            Alain Badiou a écrit De quoi Sarkozy est-il le nom ? Ben l’Ancien vous illustrez bien la réponse: du pet-crétinisme.

  8. je ne réussis vraiment pas à comprendre pourquoi les médias évoquent autant cette petite machinerie à recyclage de la merde que créée notre société en régression…

    ils doivent se fendre la gueule souvent dans ce bouclar à chaque qu’ils préparent une bonne blague qui fait couler de l’encre.
    Avec ça, nul besoin de représentants ou de réseaux, deux ou trois personnes en haut et quelques bonnes vaseuses et hop ! il n’y a pas plus qu’à tirer sur le manche pour retirer le pactole;..

  9. Visiblement vous prenez clairement position : « drame familial » , « à l’insu de MLP » … Vous avez décidé que tout cela se faisait sans son accord, là où d’autres semblent penser que ce peut- être un coup de com’ prémédité …

  10. 62 commentaires ( un record pour ce blog, je crois) sur ce billet sur les LePen, expliquant presque tous qu’on parle beaucoup trop des Le Pen :-)))

  11. en effet, l’argument (?!) « faut pas en parler » se répand.. même entendu une émission justifiant (?!) le « faut pas en parler ».
    Non rien n’a rajouter (je plaisante !)
    bref, comment ignorer un p’tit tiers de la population ou de ne pas s’en occuper.. si le boycott est une solution ? je peux en sourire n’est-ce pas, plutôt que viser et juger qql faiblesse, lacune d’opposition’

    sujet du blog/ alors je pense que voili voilà, le Fn s’inscrit dans le paysage adoptant le code d « un vrai parti ».. ils se mettent sur le nez en famille !
    tan pis de leur notion politique apparenté, spécificité dynastique (l’exception française ?) clan, biens et conseil, Thénardier et coterie, filiation et génération: c’est jour de lessive !
    alors le début des ennuis.. chouette !

    ps1, sorti ma calculette.. P Pétain aurait 159 ans et tjs là a nous pomper l’air.. en 1914, le (fade) colonel est prêt à prendre sa retraite; apprécié de la troupe (cool) mais jugé ‘pessimiste’.. 84 ans en 1940, cette fois ‘défaitiste’ (et anglophobe) mais à l’ambition entière (!) politique simpliste, abolition des institutions républicaines (Révo Nationale) et « collaboration », danke shön !
    « à moi le bâton », idolâtré, ya-ya, etc.
    le frouze, capable de qql affect pour la gériatrie.. sympa, nous ne manquons pas de vieux ! (ouh-ouh, je suis là !)

    ps2, quelle patience Juan.. woui je ne vois que ça.. l’indigène (?) ne produisant ni humour (dérision) poésie, observation (: usage d’une lunette; à part celle des cabinets, je ne vois pas) pédagogie, critique, camaraderie.. sinon augmenter le nbr de post.. Cheers

    1. @Ti Suisse
      Vouloir faire Briller Marion Anne Perrine et son Jean Marie de père, en tressant de couronnes de lauriers à Pétain et en tordant le cou à l’histoire, tous ça parce que JMLP a mis le dit Pétain en avant, ça me gonfle .
      J’ai eu, sans doute, tort de m’embarquer dans un débat avec un perroquet de droite, mais il y a des énormités qu’on ne doit pas laisser passer, parce qu’elles instillent le doute et que ce doute devient, au fil du temps, la « vérité »

  12. En attendant, les sondages montrent ou pas que de nombreuses personnes sont prêtes à voter MLP si le père « dégage »….pas réjouissant tout çà sauf pour la fille sans oublier la petite fille et le gendre etc etc….la dynastie se porte donc très bien même sans le roi…

  13. @lancien

    Ne vous en déplaise pour De Gaulle
    Pétain est « mort » en 1925
    mort moralement submergé à vie par la Vanité.

    C’est cette année là qu’il s »llustra par une
    répression abominablement sanglante contre
    un soulèvement au Maroc, en lieu et place
    du valeureux général Lyuautey qui se refusait
    à une telle méthode pour se gaver de gloire.

    Notons qu »en 1918 sous les coups de boutoirs
    des Allemands Pétain fut plusieurs fois partisan
    d’un ‘armistice et de l’acceptation d’une défaite
    et heureusement que Clémenceau avait pris
    soin de nommer Foch « numéro 1 » des armées

    D’autre part ce n’est nullement contraint et forcé
    que Pétain prit le pouvoir en 40, bien au contraire
    il cherchait depuis quelque temps à revenir au
    sommet et il sauta sur l’occasion du malheur
    de la Françe.

    Enfin c’est en réalité entre 50 et 60 excécutons
    qui eurent lieu dans la répression des mutineries de
    1917..

  14. @lancien

    Ne vous en déplaise pour De Gaulle
    Pétain est « mort » en 1925
    mort moralement submergé à vie par la Vanité.

    C’est cette année là qu’il s »llustra par une
    répression abominablement sanglante contre
    un soulèvement au Maroc, en lieu et place
    du valeureux général Lyuautey qui se refusait
    à une telle méthode pour se gaver de gloire.

    Notons qu »en 1918 sous les coups de boutoirs
    des Allemands Pétain fut plusieurs fois partisan
    d’un ‘armistice et de l’acceptation d’une défaite
    et heureusement que Clémenceau avait pris
    soin de nommer Foch « numéro 1″ des armées

    D’autre part ce n’est nullement contraint et forcé
    que Pétain prit le pouvoir en 40, bien au contraire
    il cherchait depuis quelque temps à revenir au
    sommet et il sauta sur l’occasion du malheur
    de la Françe.

    Enfin c’est en réalité entre 50 et 60 excécutons
    qui eurent lieu dans la répression des mutineries de
    1917..

    1. Il était tellement mort en 1925 qu’ il était ministre de la guerre en 1934.sous le gouvernement de gaston doumergue .
      Je n ‘ai jamais prétendu que pétain était un saint, loin s’en faut. Il est facile de critiquer après 75 ans les évènements.
      Pètain s’est retrouvé à la tête d ‘ un pays envahi de moitié, l ‘armée en déroute, pas par manque de courage, mais par l ‘ incroyable bêtise de ses généraux. En signant l ‘armistice, il a créé une ligne de démarcation( qui a bien été utile, il a fait rapatrier des prisonniers et limité le nombre d’ ouvriers du STO, la France fut le pays envahi qui fournie le moins de main d’ oeuvre à l ‘Allemagne. Les français furent les  » brimés ».Plus tard il demanda la suppression de la ligne de démarcation pour que les français puissent circuler librement. Il refusa que les troupes françaises luttent contre l ‘Angleterre.
      Pour mémoire, il n ‘a pas demandé d ‘occuper la place, il a été appelé
      Pour les pleins pouvoirs, ils lui ont été donné par les parlementaires.
      Les 9 et 10 juillet40 les parlementaires ( 670 présents sur 907) votent à une écrasante majorité la révision des lois constitutionnelles par 569 voix pour, 80 contre et 20 abstentions. Les pleins pouvoirs sont donnés à pétain La 3iém république est morte . ( voir la tragédie d ‘ un siècle de michel Coquery.)

  15. quand est ce qu’on évoque un enfoiré comme juncker bien actuel qui sévit à la tête de l’UE, qui imprime sa politique et qui a aidé à évaporer des milliards d’euros de recettes aux différents états alors qu’il était lui même aux commandes du Luxembourg….c’est lui maintenant qui donne des leçons de gestion et de démocratie à toute la zone;..

    je suis de plus en plus étonné de ne voir personne franchement outré ou indigné par ce fait historique et par sa seule présence au sommet de cet édifice de frapadingue

    il ne faut pas taper sur les charlots de hollande, valls, sarko,le pen et toutes leurs cliques si personne ne va chercher le vrai problème à la source pour le régler..

    parler des truands locaux en évitant les caïds n’a aucun sens…

Les commentaires sont fermés.