Les impôts m’ont pourri un dimanche


Ce n’est pas grave. Je suis ravi de payer des impôts. Mais j’ai eu un choc.

Je suis ravi de payer des impôts. Mes enfants, je pense, l’ont compris. Nous sommes suffisamment aisés pour payer des impôts sur le revenu. Etant salarié, ma déclaration n’est pas si compliquée. J’ai surtout perdu du temps à comprendre quelles niches fiscales avaient disparu quand le simulateur du fisc m’a annoncé la douloureuse à la fin. Les intérêts d’emprunt de notre résidence principale, le quotient familial, etc, qu’importe.

Les impôts m’ont pourri un dimanche parce que les notices sont complexes, mais notre déclaration était simple.

J’ai lu ensuite qu’un député UMP avait planqué 1,5 million d’euros en Suisse. J’ai de la famille à l’étranger, mais pas encore en Suisse. Nous n’avons pas 1,5 million d’euros, même si j’y travaille. Mais je reste convaincu qu’un exilé fiscal mérite de nous laisser sa carte nationale d’identité au passage. On vit en France parce qu’on paye des impôts en France. Les plus pauvres d’entre nous, n’en sont pas exonérés. Ils payent la TVA dès le premier euro de dépenses, et jusqu’au dernier.

Bref, considérer que l’aisance autorise l’exil fiscal est quelque chose d’indécent.

Dimanche, quand je rédigeais ma déclaration de revenus sur le site de Bercy, j’avais en tête cette révélation de Mediapart, un député UMP qui avait 1,5 million d’euros planqués en Suisse et qui, par ailleurs, fustigeait la fraude au RSA.

« Vendredi 17 avril, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), créée après l’affaire Cahuzac pour contrôler les déclarations de patrimoine des élus, a en effet saisi le parquet de Paris, estimant que Dominique Tian avait rempli un formulaire potentiellement mensonger, « en raison notamment de l’omission d’avoirs détenus à l’étranger ». Le procureur devrait, en toute logique, ouvrir dans la foulée une enquête préliminaire. »

Sans blague.

25 réflexions sur “ Les impôts m’ont pourri un dimanche ”

  1. Règle n° 1 : Ne jamais faire sa déclaration de revenus le dimanche.
    Règle n° 2 : Ne pas se mettre en contact avec l’actualité.
    Ce même jour, un sondage donnait N. Sarkozy candidat préféré à droite. En plus, il a plu. Eh oui, moi aussi, j’ai eu droit à ce même dimanche pourri.

  2. Si c’est pour que les moinsses aient plus, je veux bien vivre un tas de dimanches pourris ! Sans blague.

    ***

  3. Tu es en avance pour ta déclaration, moi j’attends le dernier moment on ne sait jamais, en cas de guerre nucléaire ça m’évite de la paperasse pour rien.

  4. « Sans blague. » … ouais.

    Et après ils s’étonnent qu’on aille de moins en moins voter, jusqu’à réfléchir à nous y envoyer à coup de trique …. sans blague … ouais

  5. et encore, personne n’a évoqué l’autre pourri de juncker qui reste au pouvoir et donne des leçons de gestion à 500 millions d’habitants, lui, qui comme premier ministre a permis l’évaporation de centaines de milliards qui auraient certainement permis des dimanches moins désagréables à beaucoup de citoyens de la dite union européenne..

    et encore, pour un élu cité qui a planqué son fric, combien sont passés entre les gouttes ?

    ce qui tue quand on cause impôt, n’est pas le fait d’avoir à en payer, mais plutôt de penser à ceux qui sont au pouvoir et qui se croient au dessus des lois…

    c’est d’avoir à en payer et de constater que les élus votent des lois arrangeantes depuis des décennies pour que les vrais richesses dégagent du pays en laissant les citoyens régler les notes des dégâts sociaux qu’ils laissent….

  6. les médias qui ont fait de cahuzac le symbole de l’exil fiscal ont très bien joué, mais cahuzac est comme un amateur pris la main dans le pot de confiture, c’est un arbre qui cache la forêt de toutes les commodités fiscales accordées depuis des décennies par des élus de haut niveau, serviteurs zélés pour aider leurs maitres plus puissants..

    qui parle de valls, le roi du trémolo radiophonique et toute la bande qui s’est fait niquer par les sociétés d’autoroute…

    qui parle des sommes gigantesques englouties chez Dexia , alors que les dirigeants sont toujours et encore à l’air frais avec des retraites chapeaux très confortables…

    rien à voir avec les impôts ? mais si ça a tout à voir, ça explique les rares niches disparues des salariés et la multiplication des taxes

    et encore, je n’ai pas le temps, j’en aurai rempli des lignes de fraudeurs, d’arrangements de tous types à nos détriments, de lois votées par députés et sénateurs, la nuit, pendant les vacances, dans le plus grand silence, lois qui aident le pognon à se cacher….

    j’aurai pu en raconter des histoires sur ces distorsions légales qui font diminuer les recettes publiques dont on se sert pour culpabiliser les citoyens en leur expliquant qu’ils coûtent toujours trop cher rien qu’à respirer……

    les vieux coûtent cher et tombent malades

    les malades coûtent cher

    les travailleurs coutent cher

    les chômeurs coutent cher

    les jeunes coûtent cher à former

    les pauvres coûtent cher et en plus ces salauds salissent les bancs publics

    les étrangers coûtent cher alors que le crédo de l’UE est « la libre circulation des personnes » et je ne parle pas de la directive bolkesbordel sortie par la porte et rentrée depuis par la fenêtre..

    les fonctionnaires coûtent cher

    les territoriaux coutent cher

    les salaires sont trop chers

    les sous traitants locaux des multinationales fabriquent toujours trop cher

    heureusement que les milliers de milliards largués par la BCE vers les banques et la finance permettent de faire monter les titres en fumée vers le ciel..(le ruissellement, lui attend toujours)……que les vrais terriens se démerdent entre eux…

    voila pourquoi les impôts rendent fous et pourrissent les dimanches de ceux qui sont obligés de payer pour les autres…tous les autres……

    ça fait chier de payer pour les 67 autres millions d’habitants de ce pays bordel…

  7. Pour moi c ‘est un peu différent, ce sont les hommes politiques qui me pourrissent la vie tous les jours.
    J’ y adjoindrai un cônard de la 2 qui venait expliquer que les retraités étaient des privilégiés car, ayant travailler toute leur vie, ils avaient des biens, de l ‘argent en banque, donc en réalité ils n ‘avait pas une moyenne de 1500€ par mois, mais 2000!! Il m ‘ étonnerai que ce con n ‘a pas eu d ‘augmentation de revenus depuis 3 ans et que sa CSG a été augmentée de 2 points.

  8. Plus l’Etat fait des économies plus mes impôts augmentent…..(alors que mes revenus baissent)…..doit y avoir un trou dans le plancher 😀

  9. en effet, une p’tite règle à la casa: ne pas (jamais!) ouvrir de courrier louche le week-end (levée du vendredi)
    aussi, ma femme s’en occupe très bien ..héhé.. ça serait dommage de l’en priver,
    2 p’tites infos (?) supplémentaires: dimanche dernier grand beau ! et si vous avez besoin d’un passeur (discret, accueillant etc.) ou même de qql officine sympathique, alors plutôt mon rayon; c’est une offre camarade,

    ps, ‘merci’ d’indiquer le pourave, D Tian, qql détente en perspective, genre le moisir avec le même plaisir (hélas) que Cahu

  10. Bon ben maintenant c’est moi qui m’y colle mais ça va avec mes nombreux revenus, je n’ai qu’à vérifier qu’ils n’ont pas fait d’erreur et à signer.
    On nous a promis une augmentation des impôts en 2016, annoncée par ceux qui n’en payent pas et qui, à leur retraite, toucheront plein pot leur pension

    1. hello niña, voilà un des avantages de mon activité (zéro + zéro = zéro) je ne paie aucun impôt..
      je te rassure (?) raquer, du verbe cracher au bassinet et tutti quanti, n’a rien à voir avec une éventuelle oisiveté (ben non, zut !)
      je dirai bien.. une routine, une pratique un train-train tel un ronron (un réflexe ?!) tu sais.. s’acquitter débourser, bref, une coutume (?) de chaque instant !
      après/ce qu’ils en font..
      tiens, y a qqls minutes Tony et Angel (ça ne s’invente pas) 2 tox dans mon jardin /oui: de tout à la casa; peut-être qu’un peu plus d’anonymat m’offrirai (!) qql liberté.. qu’importe (cé mon choix hein) alors, 3 clops, qqls unités (tèl mobil) pour appeler leur dealeur, 7 balles suisses pour leur tram Et les poser à la station (à la douane)

      voilà niña, pour dire quoi.. si ‘je paie’ c’est que je suis ‘en vie’ ! enfin, un p’tit raccourci vite fait.. héhé..
      A Souchon, L Ruquier (par ex.) disent: « cé normal » je trouve aussi; rien de réjouissant et tant autres prétextes de-à pleurer..

      bien sûr je ne supporte pas, non seulement de s’y soustraire (ne pas s’faire prendre/ça le regarde)
      Mais ! si En Plus ! il s’appelle ‘mon dirigeant’ genre (élu) mon responsable, façon ‘un exemple’.. ça n’ira pas..
      si/en option (Cahu, Tian) Nous Font La Leçon.. Là je suis pour remettre en service le gibet.. tu sais le truc où ils mettent la tête et les mains entre 2 bouts de bois et qu’on leur jette nos déchets (juste dessous, on le récupère alors un bon compost)

      tu vois, tout va bien ! soleil, à tout à l’heure..

      1. ps, tu te doutes qu’on reçoit à la casa les p’tits feuillets sous plastic (bleus) à remplir, à rendre avant-le.. sous peine-de..

        crois-tu qu’ils nous ont oublié ?! naaan.. alors, merci de prévenir ! ça va venir.. /tiens, aller se faire un p’tit resto ce soir (frigo vide; hier soir 2 pizzas.. que Kamel a fini ce matin.. zut, je m’égare..) disons que je ne vais rien dire à ma femme.. inutil de préciser ma solidarité (matérielle)
        ..ceci est un bateau commun et aimé aux flots partagés, bz

  11. Les impôts ne peuvent pourrir la vie : depuis la Révolution de 1789, le citoyen ne paie plus des impôts mais des contributions . Essayez d’y penser lorsque vous remplirez votre déclaration : ça vous égaiera de savoir que vous contribuez à …l’enrichissement d’un député, par exemple .

Les commentaires sont fermés.