Les ravages du faits divers


L’affiche était belle, un titre accrocheur, « Night Call ».

J’ai fini par acheter le DVD, et nous restâmes accrochés.


Night Call relate l’histoire d’un jeune homme sans emploi fixe qui se décide à prendre une caméra pour filmer les crashs et meurtres nocturnes qui feront la une des journaux télévisés locaux de Los Angeles. Un free-lance précaire qui réussit rapidement, avec une aisance qui fait froid dans le dos.

22 réflexions sur “ Les ravages du faits divers ”

  1. Film dérangeant à l’image des méthodes actuelles d’un journalisme racoleur…

    Pareil, je suis resté scotché..

  2. Bon, maintenant qu’on a le résumé, on pourrait peut-être avoir la critique, non ? Sinon, ce n’était vraiment pas la peine de nous réveiller !

    1. ti suisse

      J’aime. Tu m’envoies les références ? Merci.

      Je vais me procurer ce DVD car je ne connais pas …. et je réveillerai Diddier (lol)

        1. t’as reçu.. (click sur le titre) on l’entend à la fin de la bande annonce (musiq du film je suppose) ni facil à trouver: la plupart des versions par Ten Years After sont bloqués,
          ..oui sympa (mèche courte) et bon pour ton anglais😉

  3. Témoin d’un événement…est le nom d’un site d’une télé française
    et certains choisissent peut-être de tenir leur portable plutôt que de venir en aide….ou souvent l’inverse !
    parfois l’appelation de « faits divers » fait froid dans le dos !

  4. Nightcrawler est le titre original de ce film, pas trop dégueu, en effet, mais sans plus.
    Insupportable marketing (bien que compréhensible, on parle ici d’industrie du cinéma…) qui s’autorise à torcher les titres originaux pour s’adapter aux neurorécepteurs et aux porte-monnaie des mongolos qui vont encore au cinéma ou achètent encore des dvd (là c’est juste pour taquiner un peu le taulier, qui aurait pu en effet un poil développer sa critique du bousin).

  5. Il serait plus honnête et juste de dire que c ‘est ce que les gens attendent.
    Du sang à la une. Des reportages sanglants, des séismes, inondations, morts et les voila scotchées devant l ‘écran. Oh, ils diront que les journaleux sont des voyeurs, des vampires, mais ils se gavent d ‘ images. ( certains même achètent des DVD).
    Regarder une course de voitures, le tour de France et en attente, attente de l ‘accident, de la chute….
    N ‘ oublions jamais que si les joueurs de foot sont si bien payé, c ‘est qu ‘ il y a demande des spectateurs, si des journalistes étale le sang c ‘est qu’ il y a demandeurs. La maîtresse d ‘ un homme a écrit un torchon sur ses amours, tout le monde a crié au scandale et tout le monde s’est précipité l ‘acheter. On se régale de la misère de l ‘autre mais pour se donner bonne conscience  » on  » envoie un petit chèque sans oublier de réclamer le petit papier pour la réduction d ‘ impôt.

    1. Lancien

      A part d’assister à une course de stockart (dsl pour l’orthographe), les puristes des courses de voitures, que ce soit en F1 ou Rallyes, quand il y a un accident grave -voire mort d’homme- ne font pas du voyeurisme.
      Mais c’est vrai « une star » ou une personnalité sort une autobiographie, bon nombre se précipitent pour l’acheter. Je mets cette attitude sur le compte de « l’emmerdement ».

      Mais les associations elles-mêmes font du racolage aux dons puisqu’en même temps qu’elles envoient leur publication, elles précisent que selon le montant du don vous avez une certaine somme à payer du fait du calcul fait par les impôts. Chacun fait comme il le sent

  6. Aurore
    Regardez le moindre accident et vous voyez sortir appareils photo ou téléphone. Le blessé ( ou mort) permettra de garder un  » souvenir » que l ‘on sortira devant les amis
    Acheter certains livres est du voyeurisme. se repaître des emm… des autres. Pourquoi certains torchons se vendent si bien.
    Rien n ‘attire plus que l ‘ odeur de l ‘hémoglobine et le parfum de scandale.
    Il est vrai que des associations jouent sur le  » cadeau » d ‘ impôt pour collecter des sommes importantes. Une partie plus ou moins importante ira à la gestion de ces sommes par des membres bénévoles

    1. Lancien
      Je répondais au § principalement sur les courses de voitures et j’en ai assisté à pas mal que ce soit F1 ou Rallyes et autour de moi pas de portables pour filmer. Il est vrai que cerains qui filment si les prises sont bonnes les monnayent auprès de journaux ou autres. Ca par contre ça existe également

      1. Pourquoi va-t-on au cirque, si ce n’est pour voir le lion bouffer le dompteur ?
        Nan, je déconne !

  7. N ‘oublions pas la chute du trapèze, même sachant que la loi oblige à mettre un filet, mais la montée d’adrénaline et cette déception causée par ce maudit filet .
    Vous avez le catch, oui, c’est truqué, on le sait, mais voir des gus se foutre une peignée, semblant souffrir ( chiqué) et vous voyez les spectateurs en délire .
    Les faits divers sont devenu le pain de l ‘ homme. Il se repaît de la misère des autres

Les commentaires sont fermés.