affiches-ps-1978-possible-big

Pourquoi il faut virer les commentateurs. Parfois.


Libre à chacun de lire ou de ne plus lire, de référencer ou de boycotter les blogs, pages Facebook, comptes Twitter, et autres présences numériques que nous pouvons avoir ou entretenir. Tout cela est du ressort du libre-arbitre du lecteur et de l’auteur.

Il y a eu de nombreuses disputes dans ces colonnes, certaines plus graves que d’autres. Nicolas, hier, a pris la mouche. Cela m’a affecté, mais il a raison sur plusieurs points qu’il faut que je rappelle ici, et maintenant.

Certain(e)s lectrices/teurs sont parti(e)s d’eux même. J’ai moi-même, également, pris les devants. en faisant de temps à autre du « ménage« .

Ce n’est pas le désaccord qui gêne mais la façon dont il s’exprime. Ce ne sont pas les idées qui heurtent, mais les comportements qui souvent blessent. 

Je préfère exclure des commentateurs plutôt que de censurer des commentaires un à un. C’est à la fois plus radical, et surtout, plus logique. On ne fait pas le tri dans la pensée ou le comportement de l’autre. On la prend telle qu’elle est, …. ou pas.

Il m’est arrivé d’exclure des commentateurs après de longs mois de tolérance. Je suis d’un naturel patient. Je guette toujours le « commentaire de rédemption« , celui plus positif dans sa tournure qui permettra de pardonner les autres. Quand il ne vient plus, ou trop tard, il faut virer l’impétrant.

Ces exclusions sont nécessaires et inévitables. Nécessaires parce que cette auberge n’est pas ouverte à toutes et tous. Comme Internet nous le permet depuis des lustres, certains blogs sont des épicerie personnelles avant toute chose. Ces exclusions sont inévitables car certains ne comprennent rien d’autre.

Enfin, il faut sacrément bien se connaitre pour oser utiliser des qualificatifs désagréables à l’encontre du taulier de ce blog ou de ses commentatrices et commentateurs. Sinon, on s’expose à des incompréhensions, des énervements rapides (surtout le soir au moment de l’apéro).  La  courtoisie dans l’échange entre lecteurs/trices reste le mode le plus simple pour … échanger.

Bref,  halte au feu.

Et bon dimanche.

 

46 réflexions sur “ Pourquoi il faut virer les commentateurs. Parfois. ”

  1. je suis le premier à reconnaitre que vous avez raison, je sais avoir mérité maintes fois votre exclusion, votre tolérance est donc réelle …

    toutefois il y a un bémol, je m’énerverais plutôt à jeun parce que j’ai l’apéro heureux ….

  2. . » Je guette toujours le « commentaire de rédemption« , celui plus positif dans sa tournure qui permettra de pardonner les autres »

    Nous sommes tous dans cette injustice constante….la parole gentille de celui qui nous insulte à longeur de journée nous fera dire ‘finalement il est sympa »….alors que la maladresse du gentil passera pour une haute trahison impardonnable….et c’est ainsi dans tous les domaines….
    c’est une énigme pour moi🙂
    Mais bon ceux qui aboient ne sont pas les plus agressifs !! ils ont juste trop mal…..

    1. SYLVIE

      ça me fait tout drôle de côtoyer une sainte prématurément, je sais que j’avance en âge et que ma place au paradis m’est acquise, mais quand même ça me semble un peu tôt…😀

  3. Hé ho ! C’était pas l’apéro du soir : je ne suis pas saoul à 20 heures à l’apéro du soir. C’était celui du midi.

    1. Encore un qui ne supporte pas l’alcool…. c’est juste que vous ne prenez pas le bon….
      Et comme dirait un humoriste « l’apéro çà ouvre l’appétit, le digestif çà le ferme….si tu prends pas un digestif t’as faim toute la nuit « 

  4. J’ajoute: « il faut aussi virer les fachos, les racistes, islamophobes et antisémites trop présents dans les commentaires ici. Qu’ils soient ami(e)s d’amis ou pas, faire le ménage toussa… » ..

    A défaut de les virer au nom de la « liberté d’expression « ), apporter une controverse lorsqu’il le faut, dire qu’on approuve pas, si besoin. C’est juste un avis (consultatif), le taulier reste le seul maître à bord (le respecter, ou se barrer), et cela ne n’empêchera pas de toujours venir ici, malgré cette « pollution permanente.

    Signé, @bembelly

    1. Tiens, voilà que les petits censeurs se risquent à l’exportation maintenant…

      Mais virer tout le monde est loin d’être suffisant : il faut aussi songer à les dénoncer.

      1. Oui, que celui qui a fait sa « pleureuse » hier soir se dénonce! J’aimerais savoir qui l’a emmerdé pour qu’il se sente l’obligation de mette son blog en sommeil jusqu’à ce billet, «Les #AmisDeSarkofrance» veulent savoir.

        En effet, c’est trop facile de lui demander des trucs sur son blog, d’avoir des exigences ici et ne pas les appliquer chez soi.

        (…)

    1. Ça fait 18 mois que je modère les commentaires de mon blog politique et je le regrette. La modération empêche les discussions spontanées, ce qui fait l’âme du blog.

    1. On est d’accord. Je me demande donc pourquoi Bembelly me cherche en faisant semblant de ne pas le faire dans les commentaires de ce billet alors que le principal intéressé a « noté » la remarque.

      1. Réponse à Nicolas @Jegoun

        1. Non Nic’O, je ne te cherche pas, je cherche le con qui a osé emmerder Juan ici chez lui, l’obligeant à fermer son blog quelques heures. Il (Juan) a « noté« ? (rires). Il faut être con pour ne pas avoir saisi le sens de ce billet de Juan, d’ailleurs ClaudeCaron te le dit si bien:  » Sur cette judicieuse remarque, Juan resta sans voix.« . A défaut de savoir lire, l’illustration aurait pu suffire, mais bon, passons.

        2. J’approuve la réponse d’Elie Arié : «  personne n’est obligé de venir discuter dans les commentaires s’il n’a pas le cuir assez solide. Il termine par une pirouette (lui aussi) en guise de smiley (lien) pour ne pas te fâcher. Ils sont forts, de vrais amis…

        3. Je ne connais pas le fond de l’affaire, mais il faut savoir deux choses Nicolas. Je suis et me fais l’avocat de toutes les personnes que j’aime bien et que tu agresses sans raisons, pas besoin de te chercher, je le ferai sans leur demander leur avis, et cela même s’ils me contredisent, je suis volontaire épicétout! Oui mon pote. Pourquoi? Devine…

        4. Tu insultes Benoît Hamon (pour rien, c’est malin) et tu viens couiner chez Juan parce que quelqu’un n’a pas été gentil avec toi, puis tu t’en prends à Sarkofrance comme si t’étais le rédacteur-en-chef-de-la-Bible-des-blogs« , non mais ça ne va pas la tête non? Vu la qualité de tes billets de fond de bouteille et la teneur des propos racistes, antisémites et islamophobes dans les commentaires sur tes blogs, il faut se garder d’emmerder les gens qui te respectent et qui savent modérer leur blog.

        Donc, mais tu me dois deux baffes, 1. L’insulte faite à Benoit Hamon (aile-juste du PS et celle gratuite et affligeante à Juan @Sarkofrance (encore une fois). Les deux ne m’ont rien demandé, mais je suis volontaire, ma gentillesse me perdra je sais. Pour GdC, il se débrouille tout seul comme un grand, pour Pierre Parillo & Corto, tu peux, avec ma bénédiction en plus …

        Je t’avais prévenu dans un ancien billet de blog: « Tes vieux potes, les « historiques » des blogs, plus jamais tu n’insulteras. Pour tes conseils «avisés», ou pour toutes autres requêtes, par DM (messages privés) tes amis tu consulteras. Le respect toussa « , c’était dans ce billet: http://extimite.net/2014/07/27/lautre-treve-evacuation-des-blesses-blogawar/ Je te conseille de relire le billet, dans ton interêt.

        Signé: @bembelly, Membre unique du Sélect’Club: «  Les amis de Sarkofrance« . De rien.

  5. C’est vrai qu’il y a des saloperies et des bassesses qui font mal , mais, après tout, personne n’est obligé de venir discuter dans les commentaires s’il n’a pas le cuir assez solide.

    Mais il est vrai que certains peuvent, à eux seuls, pourrir toute l’ambiance d’un blog, et je suis assez d’accord avec Nicolas
    http://www.macomete.com/2015/05/aramis-est-un-con-sarkofrance.html

    Il faut faire la différence entre ceux qui s’envoient des vannes pour s’amuser, au second degré ( les échanges entre Stanislas et moi, par exemple), et ceux qui méprisent la terre entière sauf eux-mêmes et tiennent à le faire savoir. .

    1. TOUBIB

      j’aurais même tendance à te couver en ce moment, en attendant que tu te requinques…

      mais quelque chose me dit que ça va de mieux en mieux,…..

    2. Dites donc @ Elie….. vous n’êtes non plus un modèle d’amabilité…
      Parfois vous fûtes cruel !
      l’essentiel est ailleurs….il semble que vous alliez mieux😉

      1. @ Sylvie 75
        Ce n’est tout de même pas ma faute si j’ai toujours raison : c’est un constat objectif, c’est tout.

      2. sylvie

        ne va pas nous le perturber ce soir le toubib..

        il est gentil, agréable, toujours poli, sachant encourager les gens autour de lui, souriant, prévenant même

        c’est juste qu’il faut chercher longtemps pour trouver…

      1. Sur tous les blogs de toutes tendances, l’entre soi devient la règle sous peine d’être taxer de troll, si l’on a le malheur de dire le contraire… Après, les affaires de personnes n’ont aucun intérêt à l’image de cette pauvre publication de Nicolas… on se croirait à la maternelle.

  6. Et voilà !

    On peut même pas tourner le dos quelques heures pour siroter du vin bio chez des amis, qu’ici ça s’écharpe dans tous les sens !!!

    « En plus que » je ne sais même pas pourquoi « j’t’ferais dire ».

    Dans le fond, j’aurais bien aimé avoir tous mes profs comme Juan, le secondaire aurait été bien plus cool.
    Il ne crie jamais, s’insurge mollement, bref, tout ce que j’aime.

    @Didier Goux, je n’arrive pas à retourner sur votre blog depuis que j’ai lu la triste nouvelle.
    Je suis vraiment atteinte (ne me demandez pas pourquoi je n’en sais rien moi-même, sauf que j’ai un amour irraisonné pour les animaux)
    Plein de pensées à Catherine

    @Nicolas
    rôlala, vous seriez pas un peu soupe au lait :°)

  7. Mais qu’est-ce que notre hôte a contre les « auberges espagnoles » , hummmmm ?

  8. « Certain(e)s lectrices/teurs sont parti(e)s d’eux même. »
    Oui Juan , et je tiens à te dire , par courtoisie , pourquoi je ne viens ( pratiquement ) plus .
    D’abord en raison de divergences sur la politique étrangère , Russie , Israël , Palestine etc etc et ensuite en raison de ta bienveillance envers certains hôtes de ce blog qui osent donner des leçons de bonne conduite mais qui traitent de c…..ds des mecs comme moi car trop à gauche .
    Salut Stan .

    1. l’arsène

      salut camarade, apparemment moi aussi je fais très gaucher, il fut un temps sur M2 où j’ai été classé extrème droite..

      et je suis encore là…

      de toute façon, les gonzes qui nous gouvernent ont les mêmes ressentis, regarde valls et macron qui se disent à gauche et l’UMP de wauquiez est « sociale »……alors quand on voit et qu’on entend ça, il faut décomplexer….

      préserve plutôt ton estomac et n’avale pas trop de couleuvres, aujourd’hui la santé c’est important

  9. Y’ en a j ‘vous jure!
    Et que je te passe la pommade, et que je te renvois de la vaseline
    Tous nous sommes dans le même sac, nous venons sur le blog pour discuter et nous amuser. Juan aussi d ‘ailleurs.
    Essayer de faire partager l ‘avis ( que l ‘ on partage avec soi même) par les autres, exciter un peu la patience du coco, du catho, ou autres o o ou istes..

    1. LANCIEN

      « Et que je te passe la pommade, et que je te renvois de la vaseline………….

      merci de ne pas faire une généralité au moins sur la vaseline SVP, je n’ai jamais souhaité élargir le cercle de mes amis….

      que cela sois dit et écrit ….

      1. Cela est acté. Je note cependant que tu es plutôt adepte de la vaseline, voulant la garder pour toi seul.

        1. LANCIEN

          je vois que tu t’arranges facilement avec la compréhension des choses en te rouvrant des perspectives qui ne te concernent que toi, tout seul, personnellement et intimement..

          j’appelle ça pédaler sur un vélo sans chaine…

  10. c’est journée boite à Pandore.. (espérance merci)
    chouette ! merci patron (taulier)😉

    chiotte, rien à me plaindre..
    sinon l’amer-aigri, le père en plaque de fonte,
    pas ici; dans l’oubli (pourvu qu’ça dure)

    à part ça le convivial avec sa courtoisie bidule sont plutôt bonnard, aussi j’me disais (reprochais) en tout début d’année, comme Voda (pas tout)
    on/ça n’appuie pas assez fort
    (rien contre le débat d’idées; celui des personnes, bof)
    (ni sur l’entre soi) sur le Monde qui nous entoure,
    le sol foulé (partagé?) l’air respiré (gratuit?) et tutti..
    une impression de ‘rond de jambe’, de mollesse,
    ‘politesse’, appréhendant maniques aux mains (bichala en alsacien) ces machins qui nous agacent (!) et exaspèrent..
    /pas vous-vous le blog ! ..comme ça en gnl

    vin diou on est vachement gentil, tu trouves pas..
    demain son contraire sera vrai aussi,
    bah! on a le choix, n’est-ce pas camarades

Les commentaires sont fermés.