Mélenchon, aide-nous


Jean-Luc Mélenchon mérite quelques critiques, et à un plus d’un titre.

En 2012, il a fait une belle campagne, il a fait rêver. Moi qui était « de l’autre côté », c’est-à-dire dans la team #Hollande2012, j’ai souffert de la violence prématurée des attaques contre le candidat que je soutenais. Inutile de chercher à refaire le match, l’exercice serait sans fin ni productivité. Est-ce l’antihollandisme primaire de Mélenchon qui a aliéné une gauche contre une autre ? Ou est-ce la politique droitière de Hollande qui a achevé le divorce ? Cette histoire de poule et d’oeuf ne m’intéresse pas. La gauche des uns et la gauche des autres sont toutes les deux minoritaires dans les urnes, et quelque soit le scrutin.

Sans alliance, c’est l’échec assuré.

Revenons à Mélenchon. Même si je vote Front de gauche aux dernières élections (municipales, européennes, départementales) depuis 2012, Mélenchon m’agace:

1. Les désaccords politiques, réels, ne sont pas si importants. Par exemple, l’obstination pro-Chavez de Mélenchon est horripilante, mais sans grand intérêt pour la politique française.

2. Mélenchon a fait le pari qu’il valait mieux insulter ses plus proches concurrents politiques (les militants socialistes) pour les convaincre qu’ils faisaient fausse route. Je ne compte plus les billets, ici, où j’ai tenté d’expliquer que cette démarche, et son systématisme, était contreproductive et anti-démocratique. Car le débat démocratique suppose d’entendre l’adversaire et d’essayer de le convaincre. Bref, Mélenchon me gonfle, comme d’autres, par son incapacité à chercher à convaincre.

3. Comprenons-nous bien: le sujet ici n’est pas les attaques violentes contre la politique du gouvernement, mais plutôt les attaques ad-nominem (« capitaine de pédalo » pour Hollande; Macron « le banquier-donc-suspect’; etc). Les attaques personnelles, quand elles sont justifiées, ne doivent porter que contre des ennemis politiques. En visant systématiquement les gens autant que leurs idées, Mélenchon a contribué à fracturer la gauche. L’exact même scenario s’est reproduit à propos de l’Allemagne, dans son dernier bouquin. Cécile Duflot a rappelé que c’était moins l’Allemagne que la politique conservatrice du gouvernement Merkel qui était en cause.

4. Mélenchon est peut être naïf. Il pense sans doute qu’éclairer les masses sur les réalités de certains sujets passe par cet électro-choc permanent. Les trois années passées ont montré que c’était inutile et contreproductif. Moi aussi je suis exaspéré par la vulgate gouvernementale, le vide et la traitrise, le brassage de vent dans les discours et la politique néo-lib dans les faits. Mais je sais que nous ne ferons rien sans les militants et sympathisants socialistes.

Il ne s’agit pas d’avoir raison, mais de convaincre le plus grand nombre de ne pas faire trop d’erreurs.

151 réflexions sur “ Mélenchon, aide-nous ”

  1. Bonjour,
    Il serait temps que je vous fasse part d’une grande nouvelle: Chavez est mort depuis quelques années !!!

  2. Tu devrais lire le hareng de Bismarck Juan, çà te permettrait de mieux comprendre sa vraie position dans ce concert d’hypocrites qui nous la met profond depuis 32 ans… Il est bel et bien sur une démarche novatrice et inusitée qui ne manquera pas de porter ses fruits sous. tout se met en place, encore faut-il le ressentir…

  3. Répétons sans se lasser ce qu’on a déjà rappelé plusieurs fois. Mélenchon se place désormais à l’extrême gauche (je fais abstraction des résidus de trotskisme), en étant l’allié des communistes. Il est donc bien normal qu’il fasse siens les principaux ennemis de ces derniers.

    Or, qui, historiquement, a toujours été le principal ennemi des communistes, celui à discréditer et à abattre en priorité, même quand on feint de lui passer la main dans le dos et de lui faire des guili-guili sous le menton ? Évidemment, les socialistes ! Ou, si l’on veut ratisser un peu plus large, les sociaux démocrates. Ou, encore plus large : la gauche non communiste. C’est cette haine qui, par le passé, a conduit à l’engagement de Staline en Espagne (bien davantage pour y éliminer les socialistes, trotskistes et anarchistes que pour combattre Franco), puis au Pacte germano-soviétique. Auparavant, en Allemagne, les nervis du Comintern n’hésitaient pas à s’allier à ceux du parti nazi pour foutre en l’air la fragile République de Weimar. Et ça va jusqu’à Marchais qui a fait tout ce qu’il a pu pour torpiller Mitterrand en 1981.

    Donc, Mélenchon, en tapant en priorité sur Valls et Hollande, est parfaitement cohérent et logique.

        1. Didier Goux
          Nous n’avons pas la même vue de ce qui se passait dans les années 70/80. Vous, avec votre oeil de droite vous ne vous êtes pas aperçu que le PS était inexistant, il ne faisait que 5%. D’ailleurs ça foutait les boules à Mitterrand qui venait de créer le PS.

          La connerie a été d’accepter ce foutu programme commun, sachant que la base n’en voulait pas

          1. Vous avez oublié que les discussions sur le programme commun ont foiré, et qu’il n’a pas été adopté; en 1981, le PS a été aux élections avec son propre programme, il a eu la majorité absolue aux législatives, et le PC a dû s’y rallier pour entrer au gouvernement.

          2. Manque de chance pour mon « œil de droite”, j’ai voté Mitterrand en 1981, et j’ai même, dans les législatives qui ont immédiatement suivi, contribué à faire élire une crapule communiste à l’Assemblée nationale ! Et je maintiens que, programme commun ou pas, le communisme se serait effondré de la même manière. Je veux bien vous accorder que Mitterrand a pu jouer un rôle accélérateur, mais à peine…

    1. @Didier Goux
      les « nervis du Comintern » ont été les premiers à gouter les camps de concentrations, dès 1934 .

      1. Mais je vous parle d’avant l’arrivée au pouvoir de Hitler, voyons ! Évidemment que, la social-démocratie abattue, Hitler s’est retourné aussitôt contre ses supplétifs dès qu’il en a eu le pouvoir.

        D’autre part, les gens du Comintern, surtout s’ils étaient élevés dans la hiérarchie, avaient au moins autant à craindre des goulags communistes que des camps hitlériens.

        1. Je ne crois pas que Liebknecht, Luxembourg et les spartakistes se soient opposés aux socialistes car ce sont des gens de droite et d’extrême-droite qui les ont éxécutés .
          Quand au PCF, je crois me rappeler qu’il était contre la guerre d’Indochine – que les socialistes ont mené avec la droite – à la guerre d’Algérie – que Guy Mollet, et Lacoste- ont conduit comme des manches, pour la plus grande joie du grand Charles et de la droite – et à l’OAS .
          A part ça, Le PC fraierait avec l’extrême-droite .

          1. Je comprends très bien que ça vous ennuie, puisque vous faites partie, apparemment, de ces gens résiduels pour qui il est primordial d’exonérer le communisme de tout ce qu’il a pu faire et provoquer. Néanmoins, il est amusant de constater que, sans bien le comprendre, vous me donniez raison : le PCF a, en effet, toujours savonné la planche aux socialistes, notamment durant les guerres d’Indochine et d’Algérie ; ce qui, à l’époque, en faisait les alliés « objectifs » des gaullistes.

            Par charité, je ne relève pas votre première phrase, parfaitement incohérente : en quoi le fait d’être assassiné, en pleines journées d’émeute généralisée, prouverait que l’on n’a pas combattu la sociale-démocratie ?

            1. Didier Goux
              Mais de quel communisme vous faites référence ? celui de l’URSS ? oui, alors je suis d’accord.
              Mais là, nous sommes en France et il ne me semble pas qu’il ait fait des millions de morts. Par contre, pendant la guerre et même pendant le pacte germano-sovietique, il ya eu des résistants communistes de la 1ère heure. On appelle bien le PCF, le Parti des Fusillés non ? .
              Alors arrêtez de vous « faire plaisir » à chaque fois avec « le communisme ce qu’il a pu faire ou provoquer ».
              Penchez-vous donc sur les collabos de droite et qui se sont retrouvés à des postes importants après la guerre au nom de cette foutaise « réconciliation nationale »

              1. Oh, je vous en prie, ne me resservez pas les vieilles justifications minables des années cinquante ! Il n’y a pas, il n’y a jamais eu un communisme « dévoyé » en Russie et un autre qui serait bénéfique ; ou alors, dites-moi donc dans quel pays celui-ci a déployé ses bienfaits.

                Évidemment que le communisme n’a pas fait des millions de morts en France… puisqu’il a toujours été tenu éloigné du pouvoir ! (Je compte pour rien les quatre ministres potiches embauchés par Mitterrand en 81.)

                Durant toute la durée du pacte germano-soviétique (rompu finalement par Hitler, je vous le rappelle, et non par Staline…), s’il eut des résistants communistes (fort peu), ils le furent à titre individuel et en contradiction avec le parti. La grande masse des autres menaient une propagande active pour la désertion des soldats français jusqu’en juin 40. Ensuite, on s’occupa activement de faire reparaître l’Humanité et surtout de ne gêner en rien l’occupant.

                Le parti des fusillés ? Vraiment, je ne pensais pas qu’il se trouvait encore des gens, aujourd’hui, capable de ressortir cette baliverne ! Je constate tout de même que vous n’osez plus parler des « 75 000 fusillés », comme Marchais l’a seriné jusque dans les années soixante-dix.

                Enfin, s’il y eut effectivement des collaborateurs de droite, à Vichy, il y en eut tout autant de gauche, vous devriez le savoir. Quant à leur « recyclage » de l’après-guerre, au nom de la réconciliation nationale, vous avez parfaitement raison de le souligner : c’est comme cela que le déserteur Thorez s’est retrouvé ministre du général de Gaulle.

                1. Didier Goux

                  Et gna-gna-gna! Et bla-bla-bla!

                  C’est tellement du réchauffé que ça en devient pathétique!!!

                  1. Et, comme attendu, aucun début d’argument, dès lors que l’on pose sur la table des vérités connues et dûment établies.

                    Je me demande de quel côté est le pathétique, entre ceux qui démontent les tyrannies et ceux qui s’obstinent à les soutenir, malgré leur effondrement partout où elles sévissent ou ont sévi.

                    1. Didier Goux

                      Je vous sens un tantinet stressé, allez donc faire un câlin parait-il que c’est salvateur…
                      Que voulez-vous que je vous réponde ? Vous répétez toujours les mêmes phrases (que ça en devient lassant) et donc on a beau vous présenter des faits, vous n’entendez rien sinon que votre voix. Aucun intérêt

                    2. Mais vous ne présentez aucun fait, précisément ! Vous consacrez au contraire toute votre énergie à faire qu’on ne voie pas ceux qui s’étalent au grand jour. Malheureusement pour vous, ça marche de moins en moins bien, et auprès de moins en moins de gens. Sauver une idéologie meurtrière et discréditée n’est pas une tâche facile, je le reconnais…

            2. @Didier Goux
              Je n’exonère personne de quoi que ce soit, mais considérer Staline comme un communiste, c’est une ineptie , tout comme est inepte la notion de socialisme chez les nazis .
              Quand à prétendre que le PCF et l’extrême-droite, même combat, c’est totalement méconnaitre le fonctionnement du parti ;

            1. Mon cher Arié, comment voulez-vous vous faire accepter sur ce distingué forum si vous vous obstinez à révéler les choses telles qu’elles se sont réellement passées ? Faites un effort, bordel !

  4. Mais non, Juan, Mélenchon a peut-être des défauts, mais il est tout sauf naïf.

    Il a voulu tenter, bien avant eux, ce que Syriza a réussi en Grèce et un peu Podemos en Espagne : prendre l’électorat du PS et remplacer ce parti, comme Syriza a fait exploser le PASOK : le PS était donc sa cible, celui qu’il fallait discréditer par tous les moyens pour prendre sa place ; ce ne sont pas les électeurs de l’ex-UMP qui allaient voter pour lui..

    Mais, contrairement à Syriza et à Podemos, Mélenchon a raté son coup : le PS se maintient assez bien, et l’électorat déçu par les partis libéraux vote FN.

    1. Comme si le PASOK n’avait pas exploser tout seul . Quand on prend les citoyens pour des billes pendant trop longtemps, ça fini pour vous péter à la figure .

      1. Si prendre les électeurs pour des cons suffisait à faire exploser un parti, le PCF aurait cessé d’exister dès 1922 ou 23.

        1. Ca fait des années que la droite prend ses électeurs pour des cons et elle est toujours là . C’est toute la différence entre un électeur de droite et un électeur de gauche : le premier se complait dans la connerie, le second vire ce qui se prétendait de gauche et le prenait pour un con .

          1. Tel les électeurs de Syriza renvoyant le PASOK dans les poubelles de la politique Grecque

    2. Chercher à discréditer le PS, qui fait ça très bien tout seul, serait un manque d’ambition flagrante.

      Non, là où Mélenchon, mais aussi les écologistes, bayrou, larrouturou et je passe, ne convainquent pas grand monde, c’est quand ils reprennent l’idée que lancer un parti peut être un moyen efficace de faire avancer une cause ; alors que les faits ont montré à maintes reprises que c’est la pire chose qu’il peut lui arriver.

    3. Canard enchaîné du 24 juin 2015 : « pacte de responsabilité : Camba et Aubry au bord du clash », ajouté à çà l’hémorragie du nombre de militants de base… Si c’est çà que vous appelez un PS qui se maintien herr doctor…

      1. claudecarron

        en réalité ils ont appris par valls que le rapport d’évaluation du CICE était reporté à plusieurs mois voire 1 an…

        pas besoin de doctorat d’économie pour annoncer que le rapport du CICE ne rapportera rien du tout, pisany ferry l’a dit lui même que l’étude concernerait le comportement des entrepreneurs face à cette aide..

        la création d’emploi va se compter sur les doigts de la main en réel et en faisant très fouillé il sera peut être possible de trouver quelques milliers d’emplois qui auraient été crées de toute façon…

        Peugeot qui a gagné 126 patates grâce au CICE a liquidé 11000 emplois en France…..ça marche !!!!!

        ils n’arrivent pas à trouver où vont les milliards du CIR (crédit recherche) depuis des années
        mais comme on ne dit pas de sirysa mais du PS « il faut mieux essayer que de ne rien faire…’

        des déconneurs je vous dis……

        comme dit monsieur goux, si les partis politiques qui ont pris les gens pour des cons devaient explosé, il n’y aurait ni PS ni « R bananiers » depuis un moment….

  5. Outre que Mélenchon cite plutôt le bolivarisme en Amérique du Sud que feu Chavez ( que, de son vivant, la droite vénézuélienne avec l’aide de la CIA a plusiieurs fois tenté de degommé, sans succès ), la position de Mélenchon sur les socios- libéraux n’est pas infondée : un député socialiste, Philippe Noguès, vient de claquer la porte du PS, étant en total désaccord avec la ligne Valls-Macron et l’impossibilité, selon lui, de faire évoluer le parti de l’intérieur, contrairement à l’espoir d’un Gérard Filoche . Selon lui, d’autres devraient en faire autant dans les jours qui viennent .
    Je ne suis pas toujours d’accord avec les options de Mélenchon mais son grand mérite est de les exposer clairement sans se réfugier sans arrêt derrière le sempiternel  » les français veulent ceci, les français veulent cela », sans qu’on leur demande leur avis . Et on ne saurait lui reprocher sa véhémence devant les trahisons de FH et de son gouvernement, pas plus que cette même véhémence vis à vis d’éditorialistes déconnectés qui étouffent le débat

    1. Ce n’est pas que je ne veux pas, mais je crèche à 750km de Paname . Ca fait un peu loin .

    2. Ce sera sûrement très efficace ! :-)))
      Choisir de manifester le même jour que les taxis, faut vraiment être doué, du point de vue stratégie politique !

      1. Que faites vous, cher docteur, de l’addition des mécontentements ? Les chauffeurs de taxis- indépendants- défendent ce qui constitue la grosse partie de leur retraite, à savoir la valeur de leur compteur qu’ils ont acquit parfois fort cher . Les gens qui défilent contre la loi Macron défendent le droit du travail .
        Il n’y a pas nécessairement incompatibilité entre les causes des manifestants .

        1. Pour un type de gauche, défendre les chauffeurs de taxi qui ont un système d’ Ancien Régime ( revente de leur plaque…) pour organiser la pénurie et exigent le monopole de leur profession, faut le faire !
          Vivement 1789 !

          1. Elie
            Et alors ? parce qu’ils sont artisans et qu’ils « rachètent » ils n’ont pas le droit de se défendre. Ils la payent bien celle-ci et il y en a qui bossent parce qu’ils n’ont pas fini de la payer.
            C’est normal ils se défendent

            Les dernières nouvelles sont que Cazeneuve porte plainte contre Uber pour incitation à poursuivre une action illégale et Hollande veut dissoudre Uber.

            1. Il ne vous est jamais venu à l’idée que tout petit commerçant qui s’installe doit payer un  » droit au bail » qui coûte la peau des fesses, et compte le revendre avec bénéfice pour prendre sa retraite ? Mais eux, ils ne demandent pas le monopole de leur profession.

              1. @Elie Arié
                C’est en partie faux : le droit au bail concerne le local ou le commerçant exercera son activité ( son autre nom est « pas de porte  » ). Maintenant, un petit commerçant peut parfaitement être propriétaire du local dans lequel il exerce, soit en nom propre, soit en SCI .
                Un chauffeur de taxi indépendant, si il veut exercer la profession a l’obligation d’acquérir son compteur . Ca fait une sacrée différence .

              2. Elie
                Il ne vous plus revenu à l’esprit qu’à l’époque des constructions des grandes surfaces les petits commerçants ont manifesté pour la perte de gain qu’ils savaient qu’ils allaient avoir ?
                Ne me dites pas le contraire, mon beau-père boucher chevalin qui était pourtant « très gouvernemental » surtout de droite, y avait participé…. A ces pertes de mémoires !!! Mais je crois que vous avez surtout une mémoire sélective

          2. Arie
            les chauffeurs de taxi ne sont pas tous patrons….combien travaillent de nombreuses heures pour un faible salaire….j’ai l’impression que c’est le même combat que les conducteurs Uberpop qui eux essaient juste de sortir la tête de l’eau…deux mondes qui devraient se soutenir et qui se déchire….
            Pourtant je n’ai pas envie de soutenir les taxis en général…après m’être fait avoir plusieurs fois….mais être tombée aussi sur des taxis super…dans le doute je ne les prends plus….trop stressant de ne pas savoir sur qui on va tomber et quel prix on va payer. Dommage ils méritent mieux ! et sûrement pas de donner, à cause de certains, l’image de personnes prêtes à tout casser, tout brûler…la loi de la jungle n’est sûrement pas la meilleurs solution.

      2. Elie
        Fallait venir chouchou vous auriez vu le monde qu’il y avait. Nous ne sommes pas comme le MDC qui, sitôt qu’ils sont 3 ça panique! nous savons gérer nos manifs.

        1. C’est vrai que cette manif était impressionnante, tout le monde ne parle que de ça aujourd’hui :-)))
          Je me demande quel étrange plaisir on peut prendre à participer à ces manifs parfaitement inutiles, sinon celui, de nature religieuse, d’observer un rituel , aussi efficace que les danses pour la pluie des Indiens… Mais eux , au moins, ils y croient !

          1. Elie

            Ce n’est pas grave que cette manif n’ait pas eu l’audience qu’elle méritait mais vous conviendrez comme moi que l’actualité tragique de l’Isère et de la Tunisie ait pris le pas.

          2. Suite

            Et en même temps avez-vous déjà entendu dans les médias parler des manifs organisées par le PCF ou la CGT ? Non les TV préfèrent le FN

            1. Il est exact qu’après cette manifestation historique d’hier, que les enfants des écoles apprendront dans leurs livres d’ Histoire pendant plusieurs générations, la France n’est plus la même.

              P’tain, il était temps de la faire, cette manif ! Maintenant, ça va nettement mieux .
              Mais pourquoi avoir tellement attendu pour changer le sens de l’ Histoire…ou, à défaut, pour prouver que le ridicule ne tue pas ?

  6. On vit dans un drôle de monde : les CRS bousculant les Maires ruraux, venus manifester leur opposition à la loi NOTRE . Quel respect des élus des citoyens !
    Le ministre de l’intérieur est de quel bord, déjà ? Socialiste, dites-vous . Sûr que Mélenchon va lui taper dessus, avec juste raison .

  7. De toutes les manières, en dernier ressort, les socialistes auront besoin de lui, parce que si ils font exploser le peu qui reste à gauche, il n’y aura plus personne pour les soutenir.

    Alors oui, peut-être Juppé et Bayrou en cas de second tour contre le Pen, mais encore faut-il passer le premier, où il n’y aura aucun soutien de droite et du centre.

    Tout cela n’a absolument plus aucune importance, puisque sur la loi renseignement, on voit la gauche (la vraie), l’extrême droite, une partie de « les républicains » les verts voter contre et pour certains déposer un recours au conseil d’état.

    Moyen en quoi, les présidentielles se feront en fonction du degré de sympathie ou plutôt de rejet envers une personnalité et non en fonction de sa politique.

    Quant aux législatives …. c’est là que les « Athéniens vont s’atteindre »

    1. Hélène
      « De toute les manières en dernier ressort les socialistes auront besoin de lui… » est-ce à dire que JLM appellerait à voter Hollande si le cas se présentait ? J’en doute… mais bon ….

      Pour le reste ça va être « chaud-bouillant »

      1. Je ne sais pas, mais j’imagine que si le fn est haut, que Sarkozy est le candidat de droite, et pour éviter la bérézina, il y aura une grosse tentative de rassemblement à gauche.

        De plus, je ne comprends pas trop la politique de Chevènement actuelle, qui tend vers un « dialogue de Dupont Aignan à Mélenchon ».
        Il faut attendre et voir. Il y a pas mal de mouvement en coulisse.

        1. Comme d’hab, on pense « présidentielle » et on oublie  » législatives » . Ce serait croquignolet un Hollande président , un Front de Gauche majoritaire à l’Assemblée et un PS réduit ( par ses propres âneries ) à être le PASOK français

          1. Peut-être pour éviter un accord entre Dupont Aignan
            et le front national …

          2. ben justement non, je n’oublie pas les législatives, puisque j’écris dans mon commentaire que c’est là que les Athéniens vont s’atteindre.

      2. Les socialistes n’ont pas besoin de Mélenchon, ils ont besoin de ses électeurs ; et il y a longtemps que les gens ne suivent pas les consignes de vote – en supposant qu’ils l’aient jamais fait .
        Et , de toutes façons, aujourd’hui, les électeurs de Mélenchon, ce ne doit plus représenter grand monde ( si ça se trouve, même lui vote pour quelqu’un d’autre…)

        1. Elie

          Mais mettez-vous à la fenêtre!!! il y en a de moins en moins d’électeurs du PS et de même pour les sympathisants. Allez donc aux manifs vous en verriez

        2. @Elie Arié
          Mais qu’est-ce que Mélenchon vous a fait pour lui vouer une telle haine ? Il a refusé de vous céder sa place dans le métro ? .
          Dans un précédent billet, Juan constatait la disparition du débat . Discuter sur les personnes plutôt que des projets, ça ne contribuera pas à faire revivre le débat, au contraire .

  8. Dans quelques temps on aura besoin de tout ce qui reste honnête au point de vue l’éthique nécessaire au bon fonctionnement d’une réelle démocratie. Est-ce que cela fera une majorité ?

  9. e PS n’est plus un parti de gauche et je ne sais pas si Mélenchon voudra servir de « caution » de gauche….après cinq ans de politique à droite, çà paraît peu probable…à moins que le gouvernement change de cap…pour l’instant on ne voit rien venir tant ils sont persuadés que leur vision est la bonne…
    J’ai bien aimé la une de Charlie « Sauvez l’Europe….noyez un grec » !

  10. S’imaginer qu’on va séduire les chômeurs et les gens qui rament avec un slogan aussi abstrait que  » la 6 ème République » est assez ahurissant.

    1. Ben, on avait bien songé au slogan hyper transcendant : « le MDC revient » mais on risquait le plagiat »

      Nous c’est plutôt là que nous en sommes :

      « C’est pourquoi le Front de gauche n’est toujours pas en ordre de bataille pour ces élections ?

      Aux départementales, nous avons commencé, sous les radars j’en conviens, à travailler ces formules dans plusieurs endroits de France avec des résultats que je juge spectaculaires, comme dans le Jura. On a pu cristalliser une alliance entre les classes moyennes et le programme écosocialiste. C’est dans ce chemin qu’il faut continuer. Il faut des listes citoyennes et les partis doivent se mettre à leur service. J’ai fait cette proposition au Front de gauche en janvier. Mais il y a loin entre les déclarations d’intention de beaucoup et leur capacité à bousculer des habitudes. Pour l’instant, ma proposition est en débat. Je souhaite qu’elle entraîne tout le monde. Sinon tant pis. Elle avancera avec ceux qui veulent bien avancer.

      Est-ce la mort du Front de gauche ?

      Non. Certes le Front de gauche est autolimité par sa forme de cartel de petits appareils. Mais il reste un point d’appui essentiel. Je sais que j’agace en bousculant tout le temps les routines. Mais je déplore que l’on masque par le dénigrement personnel des divergences de stratégie. Il n’y a pas de divergences sur le projet « l’humain d’abord ». Le débat porte sur deux points : autonomie absolue vis-à-vis du PS, prééminence du mouvement citoyen et de ses assemblées représentatives. C’est au peuple de trancher entre nous et le PS. L’ambiguïté nous a envoyés dans le mur aux municipales »

      1. Claude
        Je suis d’accord avec toi…. sur le fond.
        Et tant que le FDG ne sera pas créé en Parti il y aura toujours ces divergences. Ca doit se faire je pense que c’est le souhait de chacun de nous.

    2. @Elie Arié
      Visiblement, vous ne lisez pas les propositions du PdeG . Vous devriez, ça vous éviterait de dire n’importe quoi et ça éviterait également d’énerver Aramis, même si ça vous amuse .

        1. Il est en retraite. Son seul cabinet maintenant, c’est là où fait sa grosse commission en se concentrant et en discutant avec les grosses mouches bleues…

    3. gouverner autrement….pas si abstrait que çà….surtout pour ceux qui rament et qui en ont marre que le PS voit dans sa boule de cristal un changement…;incessamment sous peu !

      1. Sylvie
        Oui surtout que le chômage revient en positif… mais Sapin a eu cette phrase à garder dans les annales : « le pouvoir d’achat des français a augmenter, mais ils ne s’en aperçoivent pas ». A mon avis, c’est le sien et celui de ces congénères

        1. Comme quoi, y a pas que le PCF honni par Mr Goux, qui prend les citoyens pour des cons . Sapin, éminent membre du PS social-libéral s’y entend parfaitement et ne craint pas d’y ajouter une dose de cynisme .

      2. Pour l’instant pépère 1er se contente de jouer les Louis XVI,en se demandant pourquoi ce chahut dans la rue, trois jour après avoir viré son premier ministre Necker,pour avoir osé tancer la reine sur ses ruineuses dépenses et avoir manqué une réunion…

    4. Elie
      Pour porter un jugement il faut que vous vous rendiez compte de visu comment ça se passe et non en lisant le Figaro.

  11. j’aime bien écouter Mélenchon, c’est toujours intéressant,….ensuite ce qu’il ferait s’il était au pouvoir…..

    lire les critiques le concernant venant de gus qui voteraient sarko, valls, hollande le pen et autres guignols du paysage, pas la peine de faire des complexes….

    lui reprocher d’être un écorché vif quand on écoute à côté un sarko ou un valls, franchement c’est du parti pris……

    lui reprocher d’avoir été avec le PS quand on a vu un Kouchner, un bockel, un Borloo et autres bouffeurs de gamelles célèbres rejoindre sarko, franchement….

    lui reprocher de frayer avec le PC quand on a vu un barroso à l’UE, un kessler au medef, ex communistes farouches séides du libéralisme financier ….

    qu’il soit diviseur d’une gauche quand la droite a de multiples concurrents, quand le PS fait une politique directement inspirée de bruxelles, siège des banques et des multinationales européennes, je ne vois pas le problème. Qui que ce soit qui ira au pouvoir fera la même chose…regardez la grèce…..écrasez comme des merdes…10 millions d’habitants tu n’es plus rien…

    le système est verrouillé, ce ne sont plus les politiques qui forgent le destin d’une nation…alors qu’est ce qu’on en a à foutre que ce soit l’un ou l’autre…..

    au contraire, vu la tournure que ça prend de plus en plus, il faudrait que ce soit rapide, qu’une majorité de gens ouvrent les yeux sur les morpions qui nous gouvernent……

    1. Il ne reste donc plus qu’ à sortir de cette Europe là, puisqu’il semble impossible de la changer de l’intérieur, comme le PS quoi !

  12.  » écrasés comme des merdes…10 millions d’habitants tu n’es plus rien …..

  13. .  » Mélenchon a fait le pari qu’il valait mieux insulter ses plus proches concurrents politiques (les militants socialistes) pour les convaincre qu’ils faisaient fausse route. …….

    même les français leur ont mis des torgnoles à ses plus proches concurrents politiques, et qu’a fait hollande.? il a installé valls et macron…

    alors faut pas reprocher à Mélenchon de crier…ils sont sourds et aveugles. de toute manière…

     » pense sans doute qu’éclairer les masses sur les réalités de certains sujets passe par cet électro-choc permanent….

    aux foules faut leur raconter des conneries comme un vulgaire sarko qui passe 1 heure et 1/2 sur X chaînes et dont on se rend compte qu’il n’a rien dit de vrai….faut leur dire ce qu’ils veulent entendre, de toute façon ils ne sont pas rancuniers et n’ont pas de mémoire…

    faut faire du le pen en balançant quelques sentences populaires sur ce qui donne des boutons…une élection au parlement et hop…par ici la monnaie…trop facile….

    on voit encore un juppé qui s’est fait sortir à coup de pompes dans le cul il y a 20 ans et qui parade encore pour les plus grand plaisir des supporters..

    un valls qui a coulé la ville d’évry parce qu’il voulait péter plus haut que son cul, qui se fâche quand il voit la caméra, qui est outré pour à peu près tout…..alors qu’il est une caricature à lui tout seul

    c’est vrai qu’il est trop con Mélenchon, ce n’est pas un politique, c’est un syndicaliste…

  14.  » Il ne s’agit pas d’avoir raison, mais de convaincre le plus grand nombre de ne pas faire trop d’erreurs…………… »

    mais JUAN le plus grand nombre est convaincu que ce qui est en train de nous foutre dans la merde est la meilleure solution ; même les grecs qui sont au fond du trou, veulent rester avec une monnaie qui creuse leur tombe ; et avec des institutions européennes qui les ont dépouillé, trompé, et aider les banquiers à les braquer …nous braquer tous….

    la première renégociation de la dette grecque qui était essentiellement privée a permis des transferts de responsabilité aux états, avec le consentement actif de ceux que nous élisons…

    mais convaincre de quoi ? Mélenchon doit il aussi passer au mode conte de fée comme les autres pour plaire ?

    ce que les gens veulent, ce sont des levés de menton communicants, des balancements d’épaules nerveux, une statistique à la seconde souvent vérolée et des promesses jamais tenues..

    c’est ça qui plait…………le show politique, la petite phrase qui scandalise bien, le touit à 140 mots, la hausse du chômage qui finira par s’inverser un jour…peut être même si dieu le veut après tout…

    que l’on m’explique pourquoi beaucoup focalisent sur Mélenchon qui est aux décisions du gouvernement de ces dernières années, ce que le non votant est à la cause de l’accession possible au pouvoir du FN…..

  15. A propos des taxis, il y a quelques notions à connaitre ou quelques réflexions simples à entamer avant de se faire une idée :

    1° C’est le maire (ou le préfet de police à Paris pour les « taxis parisiens ») qui, après avis de la commission des taxis et des voitures de petite remise, fixe le nombre d’autorisations de stationnement, c’est-à-dire le nombre de taxis admis à être exploités dans la commune.
    Cette compétence peut parfois avoir été transférée au président d’un EPCI à fiscalité propre compétent en matière de voirie, dont la commune est membre.

    autant dire que ce ne sont pas les taxis qui s’autorégulent, même si on peut considérer qu’il y a du lobbying fort comme aux parlements par exemple où les privés écrivent les lois….
    et c’est effectivement une forme de rareté qui conduit à porter les licences à des prix …..de rareté.
    Mais il en est de même pour un pas de porte de commerce, une licence IV de bistrot, une pharmacie ou n’importe quelles boutiques des « nouvelles communications  » qui se revendent la peau des fesses avant d’avoir fait le moindre bénéfice……
    pas de quoi être outré, ou alors il faut l’être pour tout….

    2° les chauffeurs d’UBER sont pour la plupart autoentrepreneurs, ce qui veut dire qu’ils sont indépendants, et qu’ils bénéficient d’un statut qui peut être un véritable piège à con sur la durée ….de deux ans…
    En effet le chiffre d’affaire moyen annuel d’un taxi est de 60 000 €, il n’échappera à personne que si un autoentrepreneur de services dépasse 32 900 € (accepté à 34900), son statut fiscal est automatiquement rectifié, il doit alors adopter un statut d’entreprise classique avec les charges adhoc…
    « L’uber chauffeur doit donc s’auto contrôler pour ne pas dépasser le seuil fatidique…. Il est possible que le statut d’autoentrepreneur chauffeur permette donc à des personnes de prendre un deuxième boulot pour améliorer les fins de mois…

    1. Stan
      Ok mais l’UBER comme tout autoentrepreneur peut faire du black pour rester dans les cordes. Tu me diras que les chauffeurs de taxis également mais c’est « plus voyant ». Eux le font en général en fin de service surtout si le client va dans sa direction.Cela nous est arrivé + d’une fois à la sortie de la Fête de l’Huma tard dans la nuit

  16. SUITE

    3° uber surfe donc sur un dispositif légal qui ne remplit pas les poches mais dérégule le marché des taxis, un peu comme la bulgarie ou le roumanie à 7 € du cout de l’heure de travail, dérégule le marché de la France à 32 € de l’heure…
    exemple : une personne qui gagne sa vie dans une entreprise, peut décider de compléter son salaire en pluri-activité. On sait que le salaire moyen de l’autoentrepreneur est de 500€ mois net…
    Il est bon de savoir que le statut d’autoentrepreneur est majoritairement adopté par les employés qui ont le temps, ou des chômeurs en dépit de ne pas trouver de place……

    4° le système uber lui permet de contrôler son trafic, son débit, et les chauffeurs qu’il décide de garder ou non en orientant « savamment » ses ordres……et oui messieurs dames.. (il suffit de lire le fonctionnement de la boutique pour s’en rendre compte instantanément…
    Il est donc très drôle de prétendre que uber est un réseau d’indépendants à partir du moment où le système vous met en totale subordination. A la limite, il faut se poser la question de la location de l’heure de travail puisqu’il y a la plupart du temps, un seul donneur d’ordre…

    J’éviterai d’évoquer les tarifs et surtout le taux de commission d’uber pour ne pas être trop long. Je vous laisse vous rapporter pour cela aux récriminations des hôteliers avec le site de réservation de voyage dont j’ai perdu le nom, qui se sentent niqués de plus en plus par les méthodes des loustics qui possèdent le site qui centralise les contacts des clients….

    bref (si je puis dire) la dérégulation des emplois, des marchés et des corporations a de beaux jours devant elle, au nom de la LUTTE DES PLACES dans un monde combiné de pénurie de travail et de désir de gagner un max de fric ….

    les libéraux financiers organisent la prédation et la juste concurrence (hoquets de rire), pour baisser les salaires , un peu comme les stalinistes organisaient les grands travaux en sibérie pour peau de balle du prix de l’heure, avec des « indépendants » de l’esprit (koulaks, intelligentsia, traitres à la cause réels ou imaginaires..etc….). A noter que les goulags étaient à l’époque contrôlés en loucedé par des droits communs…..

    les décennies passent, les techniques évoluent et l’humain change……héhéhé

  17. http://hussonet.free.fr/hd452p36.pdf

    un petit élément de réflexion à propos de la dernière stat que la caisse de raisonnance médiatique nous balance, à savoir l’évolution à la hausse du salaire moyen et du pouvoir d’achat;..

    je rappelle que je ne suis d’aucune chapelle politique, j’ai juste l’odorat développé, dès qu’un politique parle, je sens immédiatement l’odeur fétide du système digestif habitué aux couleuvres……des heures d’entrainement hihihihihihihi

  18. http://www.journaldunet.com/economie/dirigeants/salaires-artisans-commercants/10.shtml

    pour en finir avec les taxis qui marnent (non non restez assis), si on considère que le résultat c’est intégralement le salaire, on peut donc dire qu’un taxi moyen gagne quelque 1600 € net par mois (19000 : 12)…

    rapproché au nombre d’heures journalier sur 50h/semaine pour illustrer, cela fait à la louche du 8€ de l’heure…

    c’est autre chose que le prix de l’heure de mon ami le cardiologue non ? (qui va me répondre : mes amis je me les choisis moi même et il aura raison pour une fois….)

    1. Pour les taxis en question et de manière générale : « j’offre Galiéni en Foch, » à condition que le moteur Pétain coup de Guillaumat Nivelle…

      1. claudecarron

        merde je n’avais pas pensé à celle là, mais ouf, il ne l’a pas faite

      1. toubib

        pour une fois que tu me lis, ça fait plaisir…

        juste pour ton info, la France c’est paris, d’accord, mais aussi tout ce qu’il y a autour; soit 500 000 km2 ..

        1. Tout ce qui n’est pas Paris ne compte pas, c’est rien que des ploucs.

            1. @ Stan
              Il faut reconnaître qu’il va mieux….il nous revient même avec de l’humour….que demander de plus 😉

              1. SYLVIE

                oui ça fait plaisir de revoir notre toubib national en forme, les crachats sur la populace reviennent, pas de doute c’est lui à nouveau

                  1. TOUBIB

                    c’ est vrai que les pies sont aussi attirées par tout ce qui brille…

  19. Quel intérêt à vouloir convaincre « les ….sympatisants Socialiste »
    puisque leur nombre s’est déjà réduit comme peau de chagrin.

    A force de se conserver en s »arborant « faute de mieux »
    les dirigenants du PS sont devenus des « sert à rien ».

    En fait c’est « Droite contre lGuvernement » qui compte.
    la Gauche n’étant qu’une juxtaposition de l’Inanité (PS) et
    de l »Elucubration (Front de Gauche avec son idole Robespierre
    et la VI ème République).

    1. C’est ce que je dis parfois à Jean-Luc : « Te décarcasser ainsi à dire et prouver la vérité en prenant des risques, c’est comme donner de la confiture à certains cochons » Ces certains-là ne méritent que Hollande ou Sarko, la preuve…

    2. il vaut avoir pépère 1er l’as du pédalo et tout fou la galette comme choix, hein ? On va doc encore attendre que çà pourrisse encore un peu…

  20. Et pendant ce temps l’Eurogroupe fait un chantage odieux aux grecs….comment se prononcer dans de telles conditions quand le pire est forcément devant soi….on ne donne aucune chance aux grecs de s’en sortir…

    1. Et ce n’est pas Pépère 1er en faisant semblant de réunir les têtes de gondole de la vraie gauche pour, soi-disant, se pencher, sur le problème des Grecs, (histoire, surtout, de voir si ce clin d’œil ne le ferait monter en estime à gauche dans les sondages) qui va changer la donne. Sans une réelle et rapide prise en compte du peuple de gauche français, de la nécessité de faire enfin de la politique autrement et de porter la 6e République au pouvoir, rien ne changera vraiment. Les mêmes causes produisant toujours les mêmes effets. Les Grecs attendent l’aide des autres gauches européennes et notamment l’Espagne et la France qui devraient rapidement basculer à gauche (la vraie)… CC

      1. @ Carron Je crois qu’en effet les grecs ont au minimum besoin de l’appui des autres gauches européennes pour trouver le courage de prendre une décision.
        Avec cet ultimatum on essaie de les faire craquer et d’impressionner les autres pays…et on continue à les presser comme s’ils n’avaient pas déjà fait d’énormes sacrifices. C’est drôle d e lire que les créanciers prépareraient un plan B….çà nous rappelle qq chose et nous on ne nous a pas écoutés !

        1. Ah oui ! Le fameux plan B mué en miroir aux alouettes. Ils essaient de refaire le coup mais les masses sont échaudées. L’histoire du rejet du TCE de 2005 et le forcing de Sarko en 2008 par son déni d démocratie (lui qui prétend parler de référendum en cas de victoire) ne fait que commencer et rebondi. ce qui chagrine bien les affaires de ces messieurs de la mise en coupe réglée des peuples, par TAFTA interposé, d’où l’empressement de HOLLANDE….

        2. Sylvie

          Ce soir à 17h il y a un rassemblement Place de la République à PARIS en soutien aux grecs.
          Voilà une belle démocratie Tzipras en appelle au référendum sur les propositions du prêt de 12 milliards jusqu’en novembre 2015, si la Grèce verse 1,8 milliards. Ce n’est plus de l’étranglement c’est carrément la pendaison

  21. SYLVIE
    c’est dans la continuité de la lutte des frasques : les sans couilles donnent des leçons de démocratie aux sans dents…..

  22. Rien de changé dans le meilleur des blogs. Toujours les cocos essayant de surnager , et , comme dab, à cours d idée et d ‘arguments accuser l ‘autre de ne pas vouloir discuter, souvenir de la CGT .
    Après une semaine dans le midi, en forme et bronzé, que de bonnes nouvelles. Pour info, en période estivale, la traversée du viaduc vous coûtera 9,4 € ! En période normale, 7,5€.
    Allez vous baigner sur les plages de Marseille et des environs, vous ferez trempette avec des femmes voilées, même entièrement camouflées et masquées. .Mieux qu ‘ à bab el oued.
    Pour le lavandou, c ‘est encore mieux :
    Le Maire du Lavandou a pris la décision de suspendre la messe dominicale en plein air l’été, pour apaiser l’islam, dont les adeptes peuvent continuer à prier dans les rues sans que les radicaux laïcards, qui traquent toute présence chrétienne sur les lieux publics, ne s’émeuvent.
    C’est avec une grande émotion que les habitants du Lavandou ont pris connaissance d’un courrier que la Mairie a adressé au père Joseph le 26 mai (ci-dessous).

    Le maire Gil Bernardi lui interdit d’assurer la messe dominicale « sur le terrain de boule de la Place Reyer » comme il est de coutume ancienne, « chaque été ».

    > Interdiction de la messe « en espérant que les tensions religieuses qui menacent la France s’éteignent »

    Le motif clairement invoqué est l’apaisement de l’islam. Le maire justifie sa décision par son désir de ne pas irriter des musulmans, « en espérant que les tensions religieuses qui menacent la France s’éteignent » écrit-il

    La soumission est-elle prévue par la loi de 1905 sur la laïcité ?

    La religion catholique, religion dominante en France, respecte la laïcité et la loi, mais ce sont les Catholiques qui sont punis pour le radicalisme et l’extrémisme dans l’islam.

    Le Maire qui s’est soumis à l’islam (suite à quelles menaces ?) le dit lui-même : « retrouver toute la tolérance

    Cela mis à part, il parait que la relance est à notre porte, gouvernement de nuls, mais de blagueurs.
    Un ami m ‘a déclaré : La nadia bk veut supprimer le latin car seulement 20% des élèves l ‘apprennent. Le PS, devrait être supprimé avec moins de 20% d ‘adhérent.

    1. Lancien : avez eu des nouvelles des lingots d’or du ci-devant « patriote » Jean Lepen, planqués en Suisse et des rapports affectifs particuliers ayant eu lieu entre la bourgeoise avocate et Brigitte Bardot ? Il s’en passe de drôle dans votre cuisine…

    2. Quant à la religion elle doit être renvoyée dos à dos quel qu’elle soit. C’est du domaine de la sphère privée, point barre. Les lois interdisent le voile en public, qu’elles soient appliquées…

        1. S’il y a des coquins à la CGT comme au FN, comme au PS et à l’UMP,, çà ne permet pas pour autant à Jean-Marie le super patriote d’aller planquer son magot en suisse comme un vulgaire gros patron du système qu’il prétend combattre.
          Quant au communisme. Le mien prend ses origines dans la Commune de Paris et n’a rien à voir un quelconque soviet d’URSS ayant caricaturé cette idée initialement avant-gardiste et libertaire;
          Au niveau de la révolution de 1871, les versaillais de Thiers ont fait certainement plus de dégâts en tirant au canon dans la foule désarmée. Lepen est tout bonnement un capitaliste comme le calotin Pinochet, qui allait se confesser entre deux exécutions d’opposants…

          1. Les communards étaient pour l’essentiel un ramassis de brutes, qui n’ont pas fait grand-chose d’autre que d’incendier les bâtiments publics, piller les dépôts des débits de boissons et interdire de parole toute voix un tant soi peu contestataire de leur pouvoir auto-proclamé : ce n’est pas moi qui le dit mais Zola (écrivain de gauche…) dans La Débâcle. Thiers a fait ce qu’il fallait ; même s’il a eu la main un peu lourde, je vous l’accorde volontiers.

            Les tyrans russes de 1917 et des années suivantes sont les dignes héritiers de ces gens-là, la continuité est assez facile à établir entre eux ; plusieurs historiens l’ont d’ailleurs fort bien fait.

            1. Venant d’un mec de droite, je m’étonne à peine d’entendre cette version biaisée de la révolution de 1871 où il semblerait qu’Adolphe Thiers soit devenu un brave gars et les partageux de vilains massacreurs . Zola, comme de nombreux autre écrivains (sauf Vallès,Verlaine,et Rimbaud) ont été surtout choqués pour avoir découvert de trop près ce que pouvait être une révolution populaire. Il ne faut perdre de vue que ces écrivains en vue étaient issus d’une classe privilégiée et que la Commune avait le tort à leurs yeux de remettre en cause leur statut.

        1. Toi y’en a donc savoir lire et écrire, un coco? Y’ en a être la première fois après krazuki que moi y ‘en a voir un !

        1. LANCIEN

          ne te fais pas mal et évite paris aussi, je ne sais pas si tu as remarqué mais la L1, est carrément passée au qatar…
          tout ça fait un peu short non ?

            1. aurore

              plus tout ce que tu ne sais pas après les cadeaux fiscaux de sarko confirmés par hollande pour tout investissement en France…

              1. Stan

                C’est clair d’ailleurs le « fameux’palace Place Vendôme face au ministère de la justice et où Rachida…. a été rénové par le Qatar ou l’Arabie Saoudite.
                Nous, nous leur vendons les Rafales… qu’ils n’ont pas encore casqués

          1. Impossible d ‘ éviter Paris, j ‘y serai le 15 juillet pour le ravivage de la flamme , noblesse oblige. Il y a 2 ans, je cassai une  » croûte  » dans les salons d ‘ honneur des invalides, invité par le général commandant la place de Paris, le bilan de l ‘ état de notre armée était catastrophique.
            Quand un mare ose interdire une messe qui éxiste depuis des dizaines d ‘années sous prétexte de ne pas énerver des minorités, quand un préfet interdit à l ‘armée de jouer la marseillaise pour les mêmes motifs, et que des habitants de la France trouvent cela normal, le pays est en déliquescence avancée .

  23. Vous avez vu, Fabius a osé dire à un dirigeant algérien que dans 15 ans, le pays n ‘aurait plus de pétrole et que l ‘Algérie serait ruinée.
    La réponse du haut dignitaire :

Les commentaires sont fermés.