La dernière bêtise de Manuel Valls


Le premier ministre s’est égaré. On le sait perdu quelque part en Sarkofrance depuis quelques temps déjà. Quand il n’est plus en Congrès socialiste pour faire vibrer sur des formules jauressiennes, Valls retrouve son naturel droitier et confus.

« Non, nous ne pouvons pas perdre cette guerre. Parce que c’est au fond une guerre de civilisation. C’est notre société, notre civilisation, nos valeurs, que nous défendons » Manuel Valls, dimanche 28 juin.

Ce dimanche, le voici qu’il évoque la « guerre de civilisation« . L’expression est détestable. Elle ne veut rien dire. Il y a bien sûr des gens sur cette planète qui n’aiment pas notre mode de vie. Mais qui peut penser que ces gens représentent une civilisation ? Qui peut penser que quelques barbares névrosés capables d’attentats criminels représentent une « civilisation » ?  Non, il n’y a pas de « guerre de civilisations ». Il y a des guerres, en tous genres, et partout. Faut-il rappeler à Valls (comme hier à Sarko) que les premières victimes de Daech sont … les musulmans ?

Manuel Valls a tout faux, et pire encore. En reprenant l’exact formule d’un Nicolas Sarkozy toujours égaré dans le débat identitaire, le premier ministre de François Hollande nous fait honte.

Tout simplement.

 

51 réflexions sur “ La dernière bêtise de Manuel Valls ”

  1. « Qui peut penser que quelques barbares névrosés capables d’attentats criminels représentent une « civilisation » ? Non, il n’y a pas de « guerre de civilisations ». Il y a des guerres, en tous genres, et partout. Faut-il rappeler à Valls (comme hier à Sarko) que les premières victimes de Daech sont … les musulmans ? »
    Je partage cet avis .

    1. Le mot « quelques » ne me semble pas très adapté, Juan.
      Moi j’aurais dit « guerre de la civilisation contre la barbarie et l’obscurantisme »

  2. Il ne s’agit pas de « quelques barbares » : il s’agit d’au moins deux Etats , qui se combattent d’ailleurs entre eux ( Daech et l’ Iran), plus des mouvements drainant un nombre croissant de combattants et de fidèles ( Boko Haram, tous les Al Quaida du monde entier), qui combattent ouvertement nos valeurs de démocratie et de laïcité.

    Au terme trop vague de »guerre des civilisations », il faut opposer, celui, plus précis, de »guerre des idéologies ».

    Pourquoi se voiler les yeux?

    Un article pour se réveiller ::

    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/06/27/31003-20150627ARTFIG00121-alexandra-laignel-lavastine-face-a-l-islamisme-certains-intellectuels-progressistes-sont-dangereux.php

  3. Ben non, il ne nous fait pas honte, il a parfaitement raison. Après je veux bien jouer à plus à gauche que moi, tu meurs, mais s’il s’agit de défendre une religion…

  4. Je pense que l(expression n,’est pas correcte, mais il faut aussi rappeler d’autres paroles prononcées dans cet interview: »Manuel Valls a rappelé avoir parlé en janvier d’une « guerre » à mener « contre le terrorisme, l’islamisme radical, le jihadisme ». Pressé de définir l’islamisme radical, le chef de gouvernement a répondu: « c’est une volonté de Daech de mettre fin à ce que sont nos valeurs. De s’attaquer à l’Occident ? Non, à nos valeurs, qui sont des valeurs universelles ».
    En effet, il s’agit plutôt de se battre contre une idéologie inhumaine au delà d’une polémique à la fois vaine et significative

  5. Les musulmans sont des victimes, oui en partie. L’EI ne s’attaquent qu’aux chiites.
    Demain le Califat va fêter son premier anniversaire.

    1. @Fred Camino
      Les kurdes sont à 80% sunnites.
      Les turkmènes sont à 100% sunnites
      Le pilote jordanien brulé dans une cage était aussi sunnite
      Les alaouites ne sont pas chiites même si il y a des points communs.

      Vous ajoutez dans la région, des chrétiens, des Yézidis, des Baha’is, bref, un beau melting pot…

  6. oui jofo.. aussi ma femme me rappelait (ce soir) celle qui meurt tous les 3 jours en France,
    pas une routine pas détente ni méthode-comment

    sinon, J Luc il y a qqls jours..
    j’ai vu Juan une page blog « Emouvant » mais ne l’ouvre pas,
    peut être hors sujet,

    « ..Spartacus, Antigone.. Non ! »
    (pense t-il à une tragédie)

        1. Ben quoi : je rameute les foules pour qu’on vienne à votre secours, afin de vous ramener dans le doux et moelleux berceau de la gauche ouatinée et sucrée !

          1. Hello Estelle 92 (ah Antony, la N 20.. tranche de jeunesse, qui parait-il disparait, enfin chacun son mythe)

            Bise de Tom 74, vache qui rit (!) ti suisse.. /me fous de l’anonymat: je suis né libre (et à poil)
            pourvu qu’ça dure😉

            1. TI Suisse
              Qu’est ce qui disparaît ? ta tranche de vie ou Antony ? parce que cette ville existe toujours et il m’en coûte de le dire mais Devedjian en a fait une belle… après je ne connaît pas le montant des impôts locaux et fonciers de celle-ci

  7. Ceux qui rêvent d’un état islamique, ceux qui poussent aux crimes les plus odieux rêvent d’une autre civilisation, d’une autre organisation du monde qu’ils souhaitent d’ailleurs mettre à mal et déstabiliser .
    La « civilisation » occidentale dans laquelle nous vivons n’est certes pas un modèle pour tout mais la barbarie doit être combattue où qu’elle soit.

    Ce n’est donc pas Valls qui a inventé ce mot pour faire joli , ce sont les faits que les gens qui se disent de gauche devraient arrêter de sous-estimer.
    Car ces islamistes radicaux rêvent d’une civilisation de l’arbitraire, de la haine, du religieux, de la parole soi-disant divine que personne ne devrait mettre en cause sous peine d’être exécuté comme un vulgaire animal. Ils ont d’ailleurs créé un état et rêvent de l’agrandir tous les jours un peu plus.
    Ce ne sont plus quelques paumés qui tueraient par folie des occidentaux mais des êtres « habités » par cette haine de l’occident tant entretenue y compris par nous qui n’avons pas de mots assez forts pour les « excuser » sous prétexte que la religion catholique aurait fait de même il y a des centaines d’années et pour ne pas passer pour de vilains fachos.
    Valls a raison, c’est une vision d’une civilisation que nous devons combattre .
    Et puis on devrait arrêter de parler de « musulmans » pour les maliens ou les iraniens et beaucoup d’autres Ce sont d’abord des habitants de ces pays. Et si on nous désignait , nous Français comme des « catholiques » qu’en penserait-on?

    1. Votre commentaire me semble juste, sauf sur deux points, d’ailleurs liés.Je ne crois pas qu’on puisse parler d’«arbitraire», puisque toutes ces actions, y compris les plus violentes, sont conduites au nom de l’islam et en application stricte de ce qu’il préconise. Et si on ne parle pas de Maliens ou d’Iraniens, etc., c’est parce qu’ils n’agissent pas du tout en tant que Maliens ou Iraniens ou en tant qu’etc., mais bel et bien en temps que musulmans, au nom de l’islam.

      Pour prendre un point de comparaison historique, lorsqu’on parle des croisades, on évoque les chrétiens, et non les Français, les Anglais, etc., puisque c’est au nom du Christ que les croisades ont lieu.

  8. Pas facile d employer ce terme de civilisation …. Sans développer ses propos…mais finalement en employant ce mot Valls, met un point final à un quelconque amalgame avec tous les autres musulmans….

  9. Valls nous a bassinés avec son discours sur l’antisémitisme, le racisme et là il nous sort « le choc des civilisations » incitant par là même à voir chaque musulman comme un possible « intégriste » ou « djahidiste ». N’est-ce pas là du racisme ? A croire que Valls a tenu ce discours pour récupérer des voix au FN;;;

    @Estelle 92 Oui il va falloir que la Gauche de la gauche bouge et enlève les oeillères …

    @Juan je partage également

  10. Je m’en tamponne le coquillard de la rhétorique !

    Des phrases fumeuses aux discours ampoulés en passant par les mots « chocs » issus du marketing.

    Foin des paroles, place aux actes et aux résultats !

    Ben … au fait on en est où des résultats ?

    1. Hélène
      Aux dernières news :
      1/Hollande « nous rassure » sur la « robustesse » économique de la France si d’aventure la Grèce se faisait licencier de l’UE
      2/Tzipras demande une augmentation tout en maintenant le référendum au 5/7,

      Sinon… rien d’intéressant

      1. @ aurore
        Et junker se sent trahi…..fallait oser qu’en même et ose paler de l’image que cela donne de l’Europe !

        1. Sylvie

          Oh oui je l’avais oublié … mais l’actualité va tellement vite aussi !!!!

          Bon, direction le Jardin du Luxembourg

      2. mouais, j’ai entendu le chœur des vierges au sujet de la Grèce et du référendum … pas une note discordante, quel talent !!!

  11. C’est la première plaque (plaque-avant), qui crée l’avalanche…
    Cela étant dit, ce phénomène physique vérifié, ne tend pas à démontrer que Vals a raison de dire cela.
    Cependant, se mettre en position d’une vigilance accrue, ne semble pas tout à fait irraisonnable.

  12. « Arabe », l’utilisation de ce concept (?) est assez récent, fin 19°, début 20°, à l’effondrement de l’empire Ottoman,
    etc. /je veux dire.. Qué changement évolution (justification) à chaque génération, ET -tjs- contrôle, domination des peuples (tralala) et un bout de pain (tsoin tsoin)
    on compte les points ? cé une autre histoire (?!)

    en fait j’ai une image sous le coude (on ne se refait pas) aussi dire bonjour à coup de g,
    quand je ne comprends pas (disons) je m’en remets à Platon (pas que, mais bon) qui disait: « la musique a été enseigné à l’homme par les animaux »
    cé tout;

    sinon, quand j’écoute J Luc (à l’évocation du camarade Lapierre disparu, sniff)
    : « Marchez dans la file glorieuse des opprimés, la promesse d’un horizon humain, parfois il éclaire le présent..
    Marchons en file, le temps de la Lumière,
    laisser le messager.. les chemins qui vous y mène,
    (et/à) Tous ceux qui savent dire Non !
    à vous même, aux multitudes fiévreuses,
    Quand la force des choses leur assigne une place que refuserait leur humanité..
    l’homme martyrisé par son agonie (sniff)
    Marchez.. maintenant incendié, les braises de la pensée émancipée, hors des oripeaux corrompus (notre idéal travesti, sniff)

    Marchez, vos triomphes demain (en) seront la preuve,
    liés les uns aux autres sans faille

    Marchez camarades à son appel .. « instruit ! »..

    Marchez, en ouvrant largement le chemin de ceux qui vous suivent, pour que jamais la file ne soit rompue,
    aujourd’hui et pour tjs »

    ps, l’homme, cet animal.. /par ex. quand la mouche (une drosophile commune) nous assaille de son « Bzzz » agressif.. c’est du bluff, une ruse, carrément inoffensive, à nous de (savoir) distinguer.. miaoow

  13. Encore et toujours le temps des croisades!! Pour mémoire, les croisades étaient dans le but de s ’emparer du tombeau du Christ.
    Les arabes ont fait leur croisade avec Mahomet pour imposer leur religion. Les musulmans re commencent leur croisade, toujours pour imposer leur religion
    Seulement il est plus facile de faire semblant de ne pas le voir. Depuis des années maintenant, certains  » français » cultivent la lacheté au plus haut niveau. Vous semblez même ignorer que depuis des siècles les pays musulmans s ‘affrontent entre eux, l ‘Algérie et le Maroc, l ‘Iran et l ‘ Irak, les turcs contre tous ses voisins etc. des crétins parlent même d ‘ un état islamique en parlant des terroristes massacrants des populations.
    Ce n ‘est pas quelques fous que nous avons à combattre, nous sommes envahi par des milliers de migrants migrants fuyant la misère de leur pays, arrivant les poches vides, mais se targuant d ‘avoir payé des milliers d ‘euros à des passeurs?? d ‘ où viennent ces milliers d ‘ euros multiplié par des millions de migrants??
    La dernière fois où on nous a fait le coup du nous avons été envahi en 1 mois et sous le joug d ‘ un envahisseur pendant 5 ans. En l ‘an 700 les espagnols ont été envahi par les arabes, cela a duré jusqu ‘ en 1600. Le sud de la France a été dévasté. Ca recommence d ‘ une autre manière.

    1. Les croisades n’avaient nullement pour but de « s’emparer » du tombeau du Christ, mais de permettre qu’il soit de nouveau accessible sans risques aux chrétiens qui souhaitaient s’y rendre ne pèlerinage. Car, pour ce qui est de « s’emparer » du tombeau en question, ce sont les Arabes qui l’avaient fait, par les armes, quatre siècles plus tôt.

      Car, déjà à l’époque, les mahométans étaient nos ennemis. La seule vraie différence c’est que, alors, nul n’aurait songé à le nier, sous peine de passer pour totalement fou.

      1. Hey,on a Lorant Deutsh parmi nous…. L’histoire pour les nuls revisitée en 50 mots.

      2. Si je suis le raisonnement, les croisades étaient dans le but de tracer un sentier pour le passage des chrétiens, toutes ces croisades pour en arriver à cela! L’ emplacement du saint sépulcre a changé tant de fois de  » mains » à commencer par les romains et sous tellement de prétextes qu ‘il n ‘en reste qu’une idée : encore aujourd’hui il continue de susciter beaucoup d ‘envies.
        A l ‘époque des croisades, les mahométans occupaient encore une partie de l ‘Espagne, pillaient encore une partie de la France, pillaient, rançonnaient, réduisaient en esclavage les bateaux en méditerranée. prétendre que les gens ne las aimaient pas relève de la galéjade.
        C’est ce qu ‘ils font encore actuellement sous une autre forme, alors, l ‘amour!!!

        1. Déjà à l’époque, les « musulmans » ça n’existait pas et ils étaient très divisés. Jérusalem a donc longtemps appartenu aux fatimides d’Egypte qui étaient chiites, ceux ci laissaient les chrétiens passer (certes, en percevant un impôt, sont pas cons) puis la ville a été envahie par les sedjoukids (turcs) qui eux sont sunnites et eux, ils ont effectivement interdit l’accès aux chrétiens.
          Et d’une manière générale, à cette époque peu sure, les pèlerins étaient de toutes façons rançonner par tout un tas de groupes plus ou moins fréquentables (bédouins, bandits) dont les motivations étaient pécuniaires et pas religieuses.

          Dans l’esprit de Lorant Deutsh … heu… Didier Goux, ça devient les mahométans car il faut un peu simplifier pour rendre l’histoire attrayante.

  14. moi y-en a pas eu besoin de me pencher ni de me faire chier: moi y en a être né « homme blanc »
    ni besoin de CAP..

    Quoi ?! des bananes autour du cul ?!
    d’autres sans sous-tif ?!
    et cet indigène qui:
    1) ne baise pas la Croix
    2) ne fait pas ses 110 hrs/hebdomadaire
    (dromadaire)
    3) pour le bonheur (?) de Doña Conasse..

    t’as raison lancien: tout fout l’camp !
    avant.. c’était le bon-temps, on s’engraissait.. du gras peinard & bonnard,
    /fait chié: faut tout recommencer,
    ..god ver domme..

    allo.. « Je suis Charlie »
    nan.. « Jésus Christie »

  15. Les hoplites de la photo sont-ils là pour résister aux barbares de l’UE et de la troika ?

  16. Comme souvent, les croisades, ça partait d’un bon sentiment, avec beaucoup d’arrières-pensées : combien de seigneurs, à commencer par le propre frère de Godefroy de Bouillon, se sont taillés de beaux fiefs dqns l’arabie du moyen-age et s’y sont enrichis, à l’instar des Templiers, jusqu’à la chute finale de St Jean d’Acre ?

  17. j’aime bien le titre « la dernière bêtise » de valls…un poème

    le dernière du jour serait plus juste….

    je me demande s’il avait des trémolos dans la voix…si oui, c’est encore qu’il a trouvé une caméra pour se la faire « colère ostentatoire »…
    donc pas de souci, ça a passé très vite..

    « non nous ne pouvons pas perdre cette guerre »…..faut vite lui présenter un historien des guerres les plus récentes qui ont permis de laisser des tonnes de matériel et des arsenaux à ciel ouvert.., et qu’il contacte les ricains pour leur demander de confirmer…

    enfin bref…

  18. Mais encore ce matin j ‘ai constaté que la France était un beau pays.
    6h05, je regarde les infos sur BFMtv, charles pasqua est mort. Je sais donc que l ‘ on va lui trouver toutes les qualités, je m ‘y attend….. mais le premier qui vient le louanger est balkany!! Oui, celui au mille et une casseroles vient vanter la probité de pasqua
    Pasqua nommé sénateur pour lui éviter des ennuis. Pasqua qui, en tant qu’ancien ministre de l ‘ intérieur était bien renseigné sur ses condisciples. Je vous le dis, la France est un paradis pour les hommes politiques.

  19. C’est vrai que Balkany faisant l’éloge de Charles Pasqua, c’est Vito Génovèse couvrant de fleurs Lucky Luciano le jour de son enterrement .

      1. yes ! 😉
        ..’à cause de toi’, m’enfin à la fraîche (bureau à la cave) alors jeté un œil sur Maranzano, Luciano, Bugsy Siegel, Costello, Joe Bananas.. et mon préféré (mort dans son lit ni un jour de prison) Meyer Lansky, qui m’emmena à Cuba, chez Batista (Fidel C le grain de sable)
        merci ! et hello Aurore

          1. je Veux ma nièce ! ..l’espagnol s’est accroché sur cette ile Caraïbe, morpion agressif, violent et sanglant ! « indépendance » tardive (début 20°) sous l’œil (?) opportuniste du voisin géant, tout à son habitude: hégémonie/intérêt (pour et à sa pogne)

            L’hypocrisie à son paroxysme (moi qui dit): sa morale bigote excommuniée ! le marabout yankee n’exorcise pas ses tares et vices ni les bordels la gnôle et les casinos.. le local, cubain analphabète à sa place: larbin ou putain.
            Le péché c’est les autres, ou la raison du plus fort (si j’veux je t’écoute, quand je veux..)
            « Merci Fidel ! » dit le cubain en cœur (!) Enfin un gars de chez et à nous !même que le guérillero fut bien reçu aux USA; ça ne durera pas, et là je stop ! j’y passerai la nuit..

            juste pour le camino, une anecdote que j’aime bien (mon goût de l’image, celle ci en color) Batista, l’homme de tonton Sam, copain et % de la mafia (contrat en bonne et due forme; etc.) est métis, léger (?) alors le, ce « président » n’a pas accès au yacht club (ni le golf) de son ‘propre’ pays.. ne perdent pas le nord ni ne manquent d’air les ricains /y a des lois (!) raciales (!) à respecter

            malgré le-prévisible, on ne s’ennuie pas

            post scriptum (dit GdC) reçu par mail cet hebdo « le 1 »
            http://le1hebdo.fr/numero/63
            autre choix, autre voix, articles, signatures (et talent) à vous de voir,

  20. Ancien directeur de l’Ecole de guerre, le général Vincent Desportes est professeur associé à Sciences Po Paris et enseigne les questions stratégiques à HEC. Diplômé en sciences sociales, il travaille sur les thématiques de défense et publie à la rentrée un ouvrage chez Gallimard, « un cri d’alarme sur le très dangereux épuisement des armées », selon ses termes.

    Avec les attentats de janvier, la France est elle entrée en guerre ?

    Oui, et bien avant cela. Avec près de 10 000 soldats en opérations extérieures, autant sur le territoire national, nous sommes engagés dans une guerre à l’échelle du monde, et pour longtemps.

    Avec ces attentats, les Français ont seulement pris conscience que l’ennemi a traverse les frontières, qu’il est chez nous. Il faut s’adapter à cette évolution durable de l’espace stratégique.

    Qui est aujourd’hui notre ennemi ?

    Ceux qui viennent commettre des attentats en France menacent nos vies et nos intérêts : le terrorisme militarisé. Un jour il s’appelle Al- Qaida, un autre un djihadiste de retour d’Irak. Ce n’est pas parce que les guerres d’hier opposaient des Etats que les guerres actuelles ne sont pas des guerres. Le principe de la guerre est d’échapper à ses modèles.

    La présence militaire dans les rues contribue-t-elle au retour de la guerre ?

    Les Français imaginent que parce qu’ils ont tue la guerre chez eux depuis soixante-dix ans, la guerre est morte. C’est faux ! Ils doivent prendre conscience de la montée des périls. Le feu a pris autour de l’Europe, de l’Ukraine à la Mauritanie. Si le seul effet de la présence de nos soldats dans les rues est de faire comprendre que la sécurité n’est pas donnée, alors on aura progressé.

    Mais ces militaires sur le territoire ne doivent pas être employés comme des supplétifs de la police. Leur entraînement onéreux serait gaspillé s’ils ne sont que les sentinelles de la tour Eiffel. Alors qu’ils peuvent apporter des savoir- faire exceptionnels : renseigner, contrôler des zones, des frontières, intervenir, bref remplir des missions spécifiques. Ils doivent apporter leurs compétences selon une doctrine qui reste encore à définir.

    En supprimant le service national, notre société ne s’est-elle pas privée d’un élément essentiel de la fabrique de l’identité nationale ?

    Une société fonctionne sur des piliers qui la structurent. Or ces piliers s’affaiblissent. Le sentiment d’appartenance de notre société se dilue.

    La conscription rendait ce service de socialisation complémentaire de la famille et de l’école.

    Mais les armées demeurent un de ces piliers : tout affaiblissement de l’armée est celui de l’Etat, mais aussi de la société.

    Assistons-nous à un retour de la guerre en Europe ?

    On ne peut rien exclure. Nous avions écarté de notre horizon le choc entre Etats sur le continent européen. La crise ukrainienne nous ramène à la réalité. Or, dans la conception actuelle de nos forces, cette hypothèse a été évacuée. Elles sont trop réduites pour conduire ce genre de guerre. Si Vladimir Poutine équipe ses forces de milliers de chars ultramodernes, ce n’est pas juste pour les défilés ! Son vice-premier ministre, Dmitri Rogozine, n’a-t-il pas déclaré : « Les chars russes n’ont pas besoin de visa pour entrer en Europe » ?

    De l’Europe au Sahel, la guerre peut prendre toutes les formes, y compris celles que nous n’imaginons pas. Jusqu’au dernier avatar en date, Daech. Car l’Etat islamique associe le meilleur de la symétrie et le pire de l’asymétrie, avec d’un côté l’affrontement conventionnel (les chars Abrams volés aux forces irakiennes), et de l’autre la plus haute sophistication dans l’horreur.

    L’UE n’est-elle pas démunie face à des acteurs qui ont recours à la force ?

    Nous devons lui être reconnaissants d’avoir préservé la paix depuis 1945. Mais cette idée joue désormais contre

Les commentaires sont fermés.