Chanson du dimanche: le vent nous portera


Je regrette le rock français.

13 réflexions sur “ Chanson du dimanche: le vent nous portera ”

  1. Où portera le vent vicieux des tergiversations dont les technocrates de l’UE abusent à outrance ?
    Prendre ainsi en otage la détresse du peuple grec est d’une grande indécence…

    ***

  2. sympa, simple la vidéo (clip): une femme, son enfant..

    sans être fan, j’aimais bien Noir Désir /S Teyssot-Gay et D Barthe partis; raisons personnelles, qu’on connait.
    Perso, ça me gène (aussi) ok, il a payé sa dette à la société ni accointé à la famille Trintignant (peut-être mama avec Maurice, qu’importe)
    je peux n’est-ce pas..
    pas trop au fait d’ex condamnés (genre Emile Louis?) pas envie non plus de déplacer (/désagréable, grossier) le ‘débat’. Dans les grandes lignes: il me semble plus approprié /pudeur, décence et ‘savoir vivre’, d’adopter un profil bas.
    Mon avis.
    Juste un exemple (automobile) l’écurie française de F1 « Larousse Calmels » années 90, ne résista pas à la condamnation de Didier Calmels (genre B Tapie) pour assassinat de sa femme. Un an et demi de prison sur les 6 prévues (bref)
    et Marc Cécilion ? (rugby) même cause..
    les voit-on dans des activités public.. cé ma question

    1. Va-t-on encore lui reprocher ce geste malheureux que je réprouve et qu’il ne puisse plus se servir de son talent ? Il a payé non ? Noir Désir sans Bertrand n’est rien.

      1. @Aurore

        Va-t’on refaire le débat du type « mon voisin, plombier artisan de son état a tué sa femme sur un coup de tête parce que défoncé. Il a purgé sa peine et de retour dans le civil retrouve son emploi de plombier ? »

        Non.

        B. Cantat a participé à fonder ce qui allait devenir le phénomène Rock français, au lycée, ils avaient 16 ans de moyenne d’âge, à Bordeaux. Le groupe se nommait « Station Désir ».

        C’est quand l’album de la pré-maturité arriva (où veux-tu que je regarde ?) que Barclay qui les a fait signé pour l’album (Veuillez rendre l’âme…) leur demanda de changer de nom de groupe. Ce qui adviendra : Noir Désir.

        B. Cantat est à la base des paroles et des accompagnements poétique, Serge Tessot Gay donne au groupe sa dimension rock avec ses riffs et ses postures musicales et un jeux scéniques qui vaut bien celui de Bertrand le charismatique chanteur, Yann à la batteire achève le tout dans des duos à tuer avec les différents bassistes (2 officiels).

        Bertrand a payé. J’aime l’artiste. Pas l’homme du terrible instant qu’il a été.
        Tout comme j’aime mon frère qui a commis des choses terribles et fait pour cela de la prison (13 ans condamné, 8 purgés) et s’est suicidé ensuite.

        Mon frère n’était ni plombier ni poète rock. Juste un gamin sas repère lâché là… sans repère.

        Rien n’excuse pas tout. Tout n’excuse rien.

        Les valeurs humaines ont ce malheur d’être faillible.

        Cordialement,

        Ervé

        1. Ervé
          Je suis devenue une « fan » de Noir Desir lorsque j’ai entendu la déclaration qu’a fait Bertrand aux Victoires adressée à Messier (si je me souviens bien) et avec mon mari on s’est dit « tiens un rocker intelligent ».
          Tout le monde fait des erreurs et à partir du moment où c’est payé les compteurs repartent à zéro, sinon c’est la cata.
          Franchement tu m’as émue avec le récit sur ton frère c’est pour cela que je dis que les compteurs doivent repartir à zéro et c’est dommage que le groupe ne se reforme pas.

  3. ch’uis pas là pour faire des reproches (ni juge ni policier; avocat des fois?) sinon morale: la mienne.

    Hello Aurore, ok, j’entends et comprends (pis les gestes malheureux ne manquent pas)
    bref/alors sans moi.
    Des talents dégommés en plein vol, sans même parler des-mauvais payeurs (ou carrément voleur)
    ne les comptons pas.. ouf !

    ah.. le commentaire d’Ervé, un autre camarade; rien à rajouter*.. sa (ta) sensibilité, représentation, émotion.
    J Mesrine, Pat Henry (youppie) serrurier horloger, le public (le peuple et les victimes) l’âge du capitaine..
    Encore une fois: Le-Public ! sa vie..action, dimension..

    franchement (et) sans être narquois, si « chacun voit l’heure à sa porte » perso ça me va bien, et me plait !

    (un ‘tit oubli, Ervé) *hélas j’ai un frère..
    aussi une autre sympathie, affection.. aïe & oup’s: plutôt insistante (j’y reviendrai; cé pas fini)
    – les femmes et les enfants d’abord

    (très) cordialement

    ps, j’aime -très bcp- la musique ! le sport etc. (donc ses acteurs) aussi désolé du hors contexte, j’avais autre chose en tête..

Les commentaires sont fermés.