Comment le « bio » va sauver la vallée de la mort


  
La vallée de la mort désigne habituellement cet endroit surchauffé en Californie que les premiers colons américains – des Allemands, des Anglais et des Suisses, désignèrent après l’avoir traversée vers 1850. « Death Valley » est un endroit où les guides nous expliquent qu’il y a quand même quelques centaines d’êtres vivants – animaux et plantes – quand nous doutons de la possibilité d’une existence pérenne dans ces conditions de températures.

Une autre vallée a hérité de cette appellation, plus proche de nous et pour d’autres raisons que des évolutions climatiques d’il y a 4 millions d’années.

Dans l’Orne, la vallée de Caligny a été polluée par des décennies d’industrialisation à l’amiante. Un agriculteur vient d’y installer sa ferme pour y cultiver des plantes et y élever des animaux de manière biologique. Bastamag a récemment reproduit un article de Florine Hamelin, initialement publié dans le numéro de juillet de Campagnes Solidaires, qui relate l’aventure – une lecture plus instructive, et positive, que les habituels marronniers de l’été de notre presse magazine ou quotidienne.

« A 29 ans, Joseph Robert présente un projet de développement, technique et économique sur cinq ans. Installation en maraîchage dans un premier temps, comme demandé, avec la valorisation des pommiers à cidre des deux vergers existants sur le site. Puis d’autres productions à mettre en œuvre les années suivantes, tel un élevage de poulets de chair, idéalement avec des races de volailles locale. » Lire la suite

L’initiative s’inscrit dans une démarche plus globale portée par des collectivités territoriales – Conseil régional de Basse-Normandie, Conseil général de l’Orne, communauté d’agglomération du Pays de Flers: ponts entre ferme et usine, permaculture, re-localisation, etc, le projet est d’ampleur et très symbolique.

En ces temps de médisance à l’égard de la politique et de l’action publique en général, on ne peut qu’applaudir.

Bravo

 

14 réflexions sur “ Comment le « bio » va sauver la vallée de la mort ”

  1. là au moins pas de danger de voir 900 kms de bouchons..

    quand même, j’ai déjà vu ce coin là dans un film de cow boy

    1. Oui, ça paraît assez inhospitalier. M’enfin,malheureusement,vu C€ que je vois à échelle locale…,une fois disparue,l’Humanité s’en foutra d’avoir sur la’tite planète bleue un paysage ou un autre,avec hydrogène sulfuré jusqu’à saturation ou autre(s) gaz(s)…

      P.$..: je vois aucun cow-boy,ni cow girl…!Enfin…
      paraît qu’Obama et son administration
      vont se »bouger »…! POURQUOI…?
      Pour qui…,VU QUE RIEN a été fait

      AU NIVEAU DE LA FINANCE…?

      ET TOUT LE RESTE AUSSI…

  2. Le site est il dépollué…ce paysan ne risque t il pas a son tour d’être contaminé par l’amiante ? Sinon voilà une belle initiative qui change du bétonnage auquel on assiste partout en France….

    1. SYLVIE

      une tarte aux pommes à l’amiante, l »idéal pour les cuisinières débutantes, la tarte ne risque pas de prendre feu…

        1. Oui,surtout avec la »pâte »Eternit…! £€$ »dirigeant(e)s »…

          ONT-« ils/elles »été condamné(e)s…?

          ONT-« ils/elles »remboursé…

          LES GROS Dégâts…?

          PAS QUE/€ NOUS/je

          SACHIONS/SACH€.

  3. et puis l’amiante n’est dangereuse qu’en poussière, en normandie, il n’y a pas de poussière sous les bottes…

      1. Salut, c’est pour ça que l’amiante a été interdite dès 1953 au Royaume-Uni et en 70 en R.F.A. Outre la fabrication qui pose problème, il y a aussi le risque lié à la dégradation dans le temps. En France, l’interdiction est en vigueur depuis 1997, de mémoire. M’enfin, aucune nouvelle du chantier de la fac.de Jussieu,entre autres…

        N.b.: rocky B.Obama lance un plan U.$…!

        Sans »majorité ». Pareil, en FRANC€…,où

        en plus,même les problèmes de base

        sont NON PRIS EN COMPT€

        depuis fort longtemps…

  4. Ce qui serait bien, c’est que la FNSEA et son président ultra- friqué en prennent de la graine ( si j’ose dire )

    1. Salut, j’en doute qu’il en prenne de la graine. En revanche, des biftons de 500 €.à court terme. Pour lui, tout va bien. Pour ses(’tis-)enfants & les populations, là, je pense que la situation va largement se dégrader…

  5. Elever des animaux d ‘une manière biologique! En leurs servant quelle nourriture? Initiative à suivre dans le temps.
    Pour lancer son initiative il faut commencer par taper le contribuable.
    Il serait peut être plus intéressant de ne plus répandre des tonnes d ‘engrais divers sur les fruits et légumes.. Des pommiers reçoivent plus de 15 traitements avant d ‘arriver chez vous.
    En ce moment , mais cela est rituel, agriculteurs et éleveurs manifestent. Ils ne demandent que le juste prix de la vente de leur production.
    Si le lait est acheté au prix qu’ils demandent, cela ne nécessitera que quelques centimes d ‘augmentation du prix du yaourt. Evidemment les autres produits issus du lait subiront la même augmentation.
    Pour la viande, idem. Le problème est que la viande de production française ne se vend pas. Il paraît quelle est la meilleurs de l ‘UE, mais elle coûte trop cher. Alors, on peut augmenter le prix, mais en disant aux consommateurs, mangez moins de viande mais acheter la qualité malgré son prix élevé.
    Personne ne parle du porte monnaie de l ‘ ouvrier en bout de chaîne.
    Il n ‘a que les moyens de s ‘acheter la carne, certains même pas tous les jours, et on lui augmente les prix d ‘achat .
    L’ état débloque rapidement 600000 millions d ‘ € pour les agriculteurs, pas question de baisser les taxes pesant sur les produits, taxes très lourdes. Où va-t-il trouver l’ argent, je vous le donne en millie, évidemment dans la poche du consommateurs.
    Conneries, conneries et conneries.

      1. Pour les 600000 millions, évidemment j ‘ai fait une erreur. Pour les bouseux, je t’en laisse la responsabilité

Les commentaires sont fermés.