Hiroshima. Et après ?


On a sans doute tout dit, et pourtant il se trouve toujours quelque enfant quelque part à qui il faut réexpliquer.  Comme pour tout ce que l’Histoire compte d’important. Hiroshima reste une énigme politique: comment l’anéantissement de 140.000 personnes, pour l’essentiel civils, par une simple bombe atomique n’a-t-il pas été considéré comme un crime de guerre ?

Le soulagement d’une victoire contre l’Empire japonais qui suivit l’éclatement de cette bombe et d’une seconde à Nagasaki justifie-t-il l’horreur et la bassesse ?

48 réflexions sur “ Hiroshima. Et après ? ”

  1. « Le soulagement d’une victoire contre l’Empire japonais qui suivit l’éclatement de cette bombe et d’une seconde à Nagasaki justifie-t-il l’horreur et la bassesse ? »
    C’était un autre temps. La guerre a toujours été une horreur, et le sera toujours. Les moyens utilisés évoluent. Y a-t-il moins de morts humaines ? Je ne pense pas. Donc l’horreur demeure. Si l’homme avait compris que doté de la parole, il devait s’en servir pour négocier, cultiver, et non dominer. En souhaitant que plus jamais quelqu’un ouvre à nouveau cette boite de Pandore qu’est la bombe nucléaire. Mais en vendant du nucléaire pour d’autres prétextes, sommes-nous à l’abri du fou qui pourrait appuyer sur le bouton ?

  2. se souvenir c’est très bien, ne pas répéter les mêmes conneries c’est encore mieux….

    quant à l’expression « énigme politique » c’est comme « politicien véreux » c’est un pléonasme..

    il y a un bon bouquin sur ce sujet (parmi d’autres certainement)
    « le dernier train d’Hiroshima » de charles pellegrino

  3. Pourquoi essayer de comprendre ce qui s ‘est passé il y a 70 ans.
    Il est impossible de se replacer dans les mêmes conditions.
    Un bref résumé: Le japon a envahie la Chine et fera entre 20 à 25 millions de morts. Puis envahie la Birmanie en chassant les anglais.
    Les prisonniers seront massacrés car pour les japonais un prisonnier est un lâche, donc pas de pitié. Des milliers mourront dans des conditions épouvantables
    Sans déclaration de guerre il bombarde la flotte des USA basée à Pearl Harbourg, des milliers de morts et de nombreux navires de coulés.
    Il continu de s ‘étendre dans toutes les îles. Iles que les USA devront reprendre une à une au prix de millier de vie car le japonais combat jusque la mort, il ne se rend pas. Son code de l ‘ honneur lui interdit.
    En dernier recours, son honneur est sauvé par le suicide
    Combien de milliers de morts aurait causé un débarquement américains au japon? Notez que le japon n ‘a pas capitulé pour cette bombe, une deuxième sur nagasaki fut nécessaire.

    1. La déclaration de guerre à été faite mais la transmission aux autorités américaines à curieusement été retardé… Reste que le Japon était une dictature militaire à cette époque et que les japonais n’ont pas été tendres avec les victimes des bombes.

  4. En regardant le reportage sur Arte, il apparaît évident que (contrairement à la version officielle de l’époque) Truman n’était absolument pas obligé de commettre ce crime en massacrant le maximum de japonnais, puisqu’il savait que l’empire nippon était à genoux et la grande majorité du peuple ne voulait plus de la guerre. C’est un peu comme pour la troïka avec la Grèce en ce moment : il fallait faire un exemple, tout en testant une nouvelle arme…

  5. Quelques mois auparavant, les bombardements incendiaires de Tokyo firent eux aussi plus de 100 000 morts.
    Bizarrement, aucune commémoration, en dehors du Japon (pays dont l’armée impériale avait massacré, trois ans auparavant, 250 000 civils dans le sud-est chinois, en représailles du premier bombardement américain de Tokyo).

    Peu avant Tokyo, les alliés avaient testé leurs bombes incendiaires (napalm, phosphore) sur les villes allemandes de Hambourg et de Dresde.
    Pareil, qui pour s’émouvoir de ces victimes civiles ou des millions de morts imputables à l’armée rouge?
    Ah oui, les vainqueurs, les perdants…

    Ce que l’on retient, n’est pas l’horreur, mais l’impact psychologique et le procédé de mise à mort (ici, le nucléaire).
    Quant au qualificatif de crime de guerre, accolé aux exactions ennemies, c’est ce qui permet à tout appareil militaire de justifier ses propres crimes.

  6. « Pourquoi ne pas l’avoir considéré comme crime contre l’humanité? »
    Voir les USA sur le banc des criminels de guerre ça aurait eu certainement un impact pour l’avenir du »Maitre du Monde », car après tout on arrête pas de comparer Staline á un criminel avec « ses 80 millions de morts » … Tandis que cette bombe fait encore des morts 70 ans après.

  7. Effectivement, le « Théma » d’Arte était très intéressant . Il démontrait la manipulation de l’opinion, tant américaine que japonaise, d’ailleurs . Pour les uns, il s’agissait de justifier l’usage de la bombe A, pour les autres, d’étouffer le massacre perpétré .
    Tout ça parce que les militaires américians ayant à leur disposition une bombe à l’uranium ( celle d’Hiroshima ) et une au plutonium ( celle de Nagasaki ) voulaient voir, en réel, les effets de ces bombes sur des populations . Quand aux Japonais, le pays était à bout et le seul souci des dirigeants était le maintien de l’empereur ;
    Pauvres peuples !

    1. ah oui ils voulaient voir -normal: c’était une totale inconnue.. (un tir à Los Alamos, juillet) en effet l’une au plutonium (Naga) plus facil à produire que l’U 235 (Hiro) mais plus difficil à mettre à feu.
      Fat Man (Naga) est plus puissante (21 contre 16 mille tonnes équivalent Tnt pour Little Boy, Hiro)
      (mais) 60 à 80 mille morts à Naga (pas le même relief) 90 mille à 116 mille morts sur 4 mois à Hiro.
      Pas beau à voir.. ou ceux qui ont fondu tout de suite,

      1. erratum: de 90 mille à 166 000, Hiroshima, en 4 mois (compta malaisée, les archives, des familles entières ont disparu)

        Sur un suivi de 120 000 survivants depuis 1950, 30% de leucémie en excès (que la normale) 4,5% de cancer (je croyais plus) et 1% d’autres pathologies, ni de hausse de maladies héréditaires.
        Les survivants, même leurs enfants, souffrent de discrimination, leur compatriotes se méfient des blessures supposées contagieuses et héréditaires..
        « c’est pour offrir ? un paquet cadeau ..? »
        merci à ‘Sciences & Vie, guerres & histoire’, j’y ai tout pompé,

  8. C’est quand même une question compliquée.

    Les guerres ont toujours fait des victimes civiles  » collatérales »; mais la 2 ème guerre mondiale a été la première où les populations civiles ont été un objectif, dans la nouvelle stratégie de  » casser le moral  » de la population de l’ennemi, et ça n’a pas commencé à Hiroshima : bombardements de Londres et de Coventry, bombardements de Dresde et de Nuremberg, etc.

    Hiroshima a été choisie parce que c’était la ville de résidence des familles des hauts officiers japonais .

    Reste qu’une guerre n’est pas  » un sport de brutes pratiqué par des gentlemen », en respectant les règles du fair-play…Si Truman pensait qu’ Hiroshima permettrait d’accélérer la fin de la guerre, en épargnant des vies de soldats américains (même moins nombreuses que les victimes du bombardement), qu’aurait-il dû faire ? Question sans réponse, probablement ; mais trop facile de donner des leçons de morale quand on n’est pas directement concerné.

    1. oui, Hiroshima port et de commerce, 350 000 hb, ville de garnison, point de départ pour les fronts, centre de la défense du sud, où le débarquement américain est envisagé,

  9. Si les américains avaient été ces assassins sans scrupule, ils auraient raser les villes russes.
    Dans les années suivant la fin de la guerre personne n ‘a pleuré sur le largage de la bombe. Les quelques rares prisonniers survivant et le récit des tueries des japonais l ‘autorisait largement.
    Lancer les accusations de criminel de guerre 70 ans après est ridicule et inutile. Les officiers japonais et une grande partie de l ‘armée voulaient continuer le combat. Les 2 bombes ont obligées l ’empereur à capituler. C’était le seul qui pouvait influencer les généraux. Beaucoup se suicidèrent..

    1. Les décideurs américains (auxquels je ne mêle pas les GI qui sont vraiment venus chasser le nazisme de France en donnant leur vie, et je les salue pour çà) avaient trop peur de salir leur belle image de sauveurs du moment et se préoccupaient plutôt des retombées pécuniaires qui devaient naturellement en découler avec la reconstruction, ainsi que de l’image d’arbitre et de de shérif planétaire donnant sur le fameux rêve américain dont on fini de payer les agios… Les nazis ont permis aux moralistes mondiaux de châtier le peuple allemand pour son erreur de choix et, les militaires japonais (qui s’étaient allié aux nazis) pour leur insistance à imiter les nazis. depuis, les ricains ont contribué à reconstruire l’Europe qui lui « doit tout » et passé leur temps à faire la guerre à travers les cinq continents en se justifiant, pour éviter de la faire sur leur propre territoire…

  10. Article détaillé : Crimes de guerre du Japon Shōwa.
    L’historien R. J. Rummel estime le nombre de victimes civiles à 5 424 000. Détail par pays : Chine 3 695 000, Indochine 457 000, Corée 378 000, Indonésie 375 000, Malaisie 283 000, Philippines 119 000, Birmanie 60 000, îles du Pacifique 57 000. Rummel évalue le nombre de prisonniers de guerre morts en captivité à 539 000. Détail par pays : Chine 400 000, Indochine française 30 000, Philippines 27 300, Pays-Bas 25 000, France 14 000, Royaume-Uni 13 000, colonies britanniques 11 000, États-Unis 10 700, Australie 8 00048,23.
    Werner Gruhl estime les pertes civiles à 20 365 000. Détail par pays : Chine 12 392 000, Indonésie 3 000 000, Indochine 1 500 000, Corée 500 000, Philippines 500 000, Birmanie 170 000, Malaisie 100 000, Timor 60 000, Thaïlande et îles du Pacifique 60 000. À ce nombre s’ajoutent 70 000 travailleurs forcés en Asie du Sud-Est et 30 000 civils non-asiatiques49. Gruhl estime le nombre de prisonniers de guerre morts en détention à 331 584. Détail par pays : Chine 270 000, Philippines 20 000, États-Unis 12 935, Royaume-Uni 12 433, Pays-Bas 8 500, Australie 7 412, Canada 273, Nouvelle-Zélande 3149.
    L’historien Chalmers Johnson a écrit que « les Japonais ont massacré jusqu’à 30 millions de Philippins, de Malais, de Vietnamiens, de Cambodgiens, d’Indonésiens et de Birmans dont au moins 23 millions étaient d’origine chinoise50 ».
    Sur les 130 895 civils occidentaux internés par les Japonais, 14 657 moururent de faim et de maladie51,52.

      1. Tiens d’ailleurs ça rappelle le rôle des observateurs allemands très présents dans la fin des années 30 et qui ont suivi aussi ces expérimentations.

        On parlera aussi de nos essais nucléaires français dans le désert algérien et qui n’ont pas du être sans effets sur les populations, comme les tests américains et français sur des militaires « sacrifiés « … Secret défense. La liste de l’horreur humaine s’allonge toujours

    1. Juste rappel, lancien, car on oublie trop souvent les victimes asiatiques de la guerre du pacifique et ce qui s’est passé en mandchourie avant.
      Finalement, le repentir qu’on demande à la turquie, le demande t on a tout le monde?
      C’est là toute l’imbecilité du crime contre l’humanité… On parlera aussi de l’agent orange au Vietnam qui continue à tuer aujourd’hui encore. ( https://icezine.wordpress.com/2012/09/25/agent-orange-a-quand-la-verite/)
      La liste est longue mais si on parle aujourd’hui de la bombe atomique, c’est plus pour le marqueur psychologique et la dissuasion qu’elle a représenté ensuite. On oublie l’horreur du moment, les conséquences dans le temps, la puissance bien supérieure des bombes d’aujourd’hui… Bref on voit trop la guerre de loin, on angélise les deux camps, on oublie…

    2. Le philosophe Carrez parle de 54 millions de morts de faims sur la planète causées par les affameurs businessmans mondiaux pour ces 30 dernières années, alors que la planète aurait pourtant de quoi nourrir 12 milliards d’individus, s’il ne se constituaient pas tous ces confiscation au profit de quelque-uns amassant des fortunes colossales, jamais vues auparavant.. Les guerres économiques : « grosses malheurs quand même… » Jusqu’où l’humanité devenue inhumaine, ira-t-elle avant d’imploser ?

  11. Peu importe le « palmarès » du plus grand tueur, car tous les dirigeants, tous, ont le sang des populations sur les mains . Peu importe les « justifications » des uns et des autres, ça ne change rien aux conséquences .
    Le pire est que ces dirigeants et grands chefs militaires se sont livrés ( et se livrent encore, même si c’est plus feutré )
    à ces exactions « au nom des peuples  » qu’ils exterminaient .
    Je le redis : pauvres peuples !

    1. Allons, allons, n’opposez pas les méchants dirigeants aux gentils peuples : beaucoup d’exactions ont été pratiquées avec l ‘assentiment des peuples, et parfois avec leur enthousiasme .

      1. Non, juste les méchants cons du bas qui « en veulent » uniquement pour les autres (on les retrouve toujours à réclamer une « bonne guerre », la peine de mort et des sanctions exemplaires sur les routes, en critiquant les assistés) en pensant toujours que çà n’arrive qu’aux « autres » et les méchants cons du haut qui ne vivent que de çà pour ne profiter en toutes circonstances…

        1. l ‘ éternel retour de caron sur les réclamations envers les assistés.
          Pour réclamer autant et si souvent, il faut faire parti de ces assistés.
          Il est normal d ‘assister les gens dans le besoin, par contre il est anormal que certains aient plus qu ‘ un travailleur. Il est anormal que des gens en âge de travailler ne rendent aucun service en échange des aides, il est anormal de ne pas prouver que l ‘ on essaye de trouver du travail.
          Le sujet est la bombe A sur le japon, on sait que des gens meurent de faim, on sait que des personnes sont archi milliardaires. On sait que les militaires font la guerre mais que se sont les politiques qui les provoquent et les déclarent.

          1. L’éternelle connerie de « lanchien » qui « sait » sans vouloir le savoir et qui refuse de penser autrement que comme les décideurs lui ont appris. Y a pas à dire, vous êtes un cas. Il faudrait vous mettre sous globe. Si la connerie servait de mètre étalon vous seriez à Séves, sous cloche… Il va vraiment falloir que je vous colle dans une de mes meurtrissures à cons et que je vous trouve un nom adéquat, du genre Troudmiche avec un prénom très vieille France, du genre Adémar ou Gontran. Je vous y vois déjà avec le béret et les espadrilles vernies. Un chef d’oeuvre de ringardise.

          1. Mais non mac aaron, je dis ce que tes commentaires laissent paraître

            Tu fais parti des assistés mais tu n ‘as pas le courage de le dire.
            Es-tu a classer dans la catégorie manque de chance ou des fainéants.
            A moins que tu ne sois un écrivaillon en recherche perpétuelle d ‘ un éditeur. Si j ‘étais le seul à dire qu ‘il y a trop d ‘assistanat en échange de vent, je comprendrais mais, loin s ‘en faut.
            Seuls les vrais malheureux sont honteux de leur condition d ‘assistés, les autres sont des profiteurs vivant comme des parasites .

            1. Ecoute papa. Tu me connaîtrai comme les plus anciens sur ce site tu éviterais de parler ainsi, car ils savent qui je suis et ce que j’ai vécu n terme de difficulté. Difficulté que tu ne serais sûrement pas capable de supporter et qui te fais parler comme le collabo de classe que tu n’as jamais dû cesser d’être. Les seigneurs que je combat t’ont maintenu dans ta connerie en te balançant des os qui te rassurent… C’est évident. Oublie-moi. ou il va t’en cuire.

              1. Ben là , pour le coup, je tremble. Une cloche qui menace par écrits.
                Toujours les mêmes idioties, les seigneurs, les collabos, mes difficultés, le béret, la baguette, .
                Tu me connaîtrai comme les plus anciens etc etc j ‘y gagnerai quoi ?
                Je sais qui tu es, un mariole se proclamant écrivain, se vantant d ‘avoir une association, un assisté profiteur prenant excuse de ses difficultés.
                Dans chaque commentaire tu ramènes ta fraise, pas pour donner une opinion perso, mais pour reprendre les commentaires des autres
                En 2015 et toujours arriéré.

                1. Tandis que toi, tu nous prouves à chaque intervention ton immense clairvoyance, ton courage et ta franchise. Il me semblait bien aussi. Là c’est moi qui tremble, du coup, devant tant de grandeur d’esprit.

                  Ce qui prouve que ce que tu ne sait pas te donne l’impression d’être au courant et donc d’en savoir assez en pensant que les autres n’en sont même pas là. Tu fais quoi dans la vraie vie la denrée, qu’on rigole un peu ? Moi j’écris pour la maison Edilivre et c’est facilement vérifiable.

                  1. Petit homme, c ‘est toi qui menace, moi j ‘en ris. Tu es fainéant, c ‘est dommage pour les autres. Tu es un intermittent du livre, mais en permanence en exhibition.. Tu ne dois pas travailler beaucoup sur tes imitations d ‘ écrivain car tu es toujours pendu sur le blog.
                    Je ne suis pas dans la misère car, j ‘ai travaillé, puis travaillé et encore travaillé. Tu ignores ce que travailler signifie, c ‘est faire des semaines de minimum 48 heures. De voir couler des milliers de tonnes d ‘acier en fusion, de courir pour dépanner toutes les machines dans lesquelles passe l ‘ acier, de monter sur les voûtes des fours avec les chaussures qui brûlent, de réparer aussi bien le petit robinet d ‘eau que le réseau du 220.000 volts.
                    Tu vois petit homme, je faisais cela, mais en rentrant chez moi, je partais travailler comme l ‘ on disait après mes journées. Dans une boite de mécanique je faisais 10h1/4 tous les jours et les ouvriers de la boite m ‘ ont menacé de me casser la g…, je travaillais trop vite avant d’ apprendre que le travaillais la nuit dans ma boite, là , c ‘est le contre maître qui me laissais sortit 1/4 d ‘ h avant et pointait mon carton.
                    Embauché dans une autre boite pour 1 mois, j ‘ y suis resté 1 an1/2
                    Toujours après mes journées, j ‘ai travaillé près de 20 ans comme chauffeur livreur dépanneur pour un grand magasin, travaillé pour la populaire assurance vie, vendu des journaux, travaillé pour un grossiste en charbon à préparer des sacs et déchargé des wagons
                    Alors, tu comprends petit homme que partager une partie de ma retraite avec un travailleur se retrouvant au chômage est normal, la partager avec des fainéants ou des immigrés clandestins me révolte .

      2. @Elie
        Il y a TOUJOURS manipulation des peuples . On en revient à l’article sur le Premier communiste : les communiquants et les dirigeants matraquent les mots « charges , impôts, assistés » . Dans le cas présent, c’était les gentils amércains contre les méchants japonais ( il est d’ailleurs intéressant de noter que Mao était plutôt bien considéré par les américains, durant cette période, parce qu’utle à leurs desseins ) La guerre de sécession, c’était les méchants sudistes esclavagistes contre les gentils nordistes abolisionnistes ( pas tant que ça, d’ailleurs ), les gentils blancs contre les vilains indiens . La guerre d’Algérie, c’était les « rebelles » qui voulaient être maitres chez eux contre les bons Français qui ne le voulaient surtout pas, etc…!
        Qu’il y ai des bas de plafonds parmi les citoyens, qui se livrent aux pires exactions, c’est vrai mais ils ne constituent pas la majorté

        1. L’homme est le seul animal qui prend plaisir à massacrer ses semblables dès qu’il les considère comme  » différents « , et il n’y a pas besoin de trop le manipuler pour ça.

          1. TOUBIB

            allons bon, même si c’est vrai, dans l’ensemble, ce n’est pas une raison pour être si dur avec tes frères et sœurs

            et dans tous les cas, sauf nous….

            j’allume illico un cierge gros comme un chêne centenaire pour l’amélioration de l’humanité

          2. @Elie
            Si votre affirmation se concrétisait, on serait tous en train de s’entretuer .
            Les « différences », elle sont affirmées par les médias et les communiquants gouvernementaux ou d’opposition et elles sont à géométrie variable . Un exemple : les pieds-noirs de Bab el Oued s’entendaient bien avec leurs voisins autochtones . Il a fallut les saloperies des dirigeants, tant du FLN que du gouvernement français pour les dresser les uns contre les autres, avec pour conséquence le départ des Pieds Noirs et leur aigreur vis à vis de la France .
            Joli résultat, n’est-ce pas . Autre exemple : les Anglais étaient les « ennemis héréditaires » jusqu’en 1914 . Depuis, ils sont devenus très fréquentables . Les Russes étaient nos alliés en 1914 – le fameux « rouleau compresseur » dont on avait oublié les ratés 10 ans auparavant lors du conflit russo-japonais – aujourd’hui on en dit pis que pendre . On pourrait continuer longtemps comme ça .

  12. le point de vue/ « la » bombe (pour l’un) n’est pas « une » bombe; sa puissance, durabilité, ses-effets imparables, la place sur un autre plan philosophique et stratégique.
    Certes, son rôle déterminant dans la capitulation japonaise /avis commun: un débarquement, une invasion jugée féroce et atroce.. aussi un super prétexte pour l’empereur de s’incliner (tu vois)
    Ne pas oublier l’assaut le jour même que Nagasaki, de l’Armée rouge en Mandchourie: un désastre pour les japs, il dépasse le cadre militaire car la victoire de Staline menace l’archipel d’une conquête communiste, plus intolérable à Tokyo qu’une tutelle américaine..
    n’est-ce pas (pas vous ?)
    A Washington, quelle motivation pour cette attaque ? imposer sa volonté au Japon, tester une arme nouvelle, impressionner Staline ?
    faites votre choix (pas facil, alors les 3)

    ce ‘machin’ au caractère, attribut, physionomie exceptionnel explique pourquoi il échappe au militaire pour le politique..
    pourvu qu’ça dure

  13. A la fin du « théma » d’Arte, il était rappelé que, durant la guerre froide, les Folamour de tous bords avaient constitué un arsenal capable de pulvériser plusieurs fois la planète .
    C’est ça qui devrait nous foutre une méga-trouille .

    1. D’autant qu’il y à chaque années de nouveaux cons et même que, comme dirait Timsit : « les cons de l’année prochaine sont déjà là… On est mal…

  14. La possibilité de détruire plusieurs fois la planète ne sert à rien. Une fois suffit.
    Il était prévisible qu ‘ après l ‘explosion des 2 bombes, la course à l ‘armement atomique se poursuivrait. Actuellement avoir la bombe est le meilleur moyen d ‘avoir la paix.
    Dans moins de 100 ans quand la France sera entièrement avec un gouvernement musulman, les questions se poseront.
    Donner le droit de vote aux étrangers, donner la nationalité par le sang et par la naissance sur un territoire français nous y conduit.
    Dés l ‘ âge de pierre l ‘ homme en a fit une arme, idem pour le bronze, le fer, la poudre, idem pour l ‘atome. c ‘est un cycle normal.
    Que ce soit par la pollution ou les bombes, l ‘ homme détruira sa terre. c ‘est une évidence. Le cycle de la vie pourra recommencer.

Les commentaires sont fermés.