L’excès américain


En vrac, l’actualité que les journaux télévisés américains mettent à disposition ces derniers jours de leurs concitoyens (*) se résume aux incendies qui ravagent le Nord de la Californie, les tornades qui inondent le Colorado, le débat télévisé raté des candidats républicains à la primaire présidentielle de leur parti d’il y a 19 jours (où Donald Trump vola la vedette aux autres candidats par son manque de courage à justifier ses précédents dérapages misogynes), la campagne poussive du pourtant favori Jeb Bush pour la même primaire républicaine, le triste anniversaire du meurtre d’un jeune noir par un policier blanc à Ferguson qui dégénère en violences, l’arrestation d’une employée de la Maison Blanche qui a menacé son petit ami d’une arme à feu, les appels aux donations de fournitures scolaires pour les élèves (« back to school » dans 8 jours), le procès filmé d’un chauffeur routier coupable d’un accident de voiture avec une sous-star du showbiz, un couple de jeunes mariés arrêtés par le FBI avant qu’ils ne rejoignent Daech.  

Bref, il n’y avait pas grand chose, et surtout peu sur l’étranger, le vaste monde, ni sur la pauvreté que l’on voit pourtant s’abriter au coin de la rue. Pour qui suit, comme votre serviteur, l’actualité américaine puis bientôt 23 ans, ce n’est pas nouveau.

Mais cette même Amérique n’est pas  uniforme. Si vous comprenez un peu l’anglais, je vous invite à suivre l’actualité d’Outre-Atlantique à travers les chroniques de John Steward, de la chaîne Comedy Central. Elles sont diffusées sur YouTube, et hilarantes de vérité, comme cette dernière:

 

ou celle-ci:

 

8 réflexions sur “ L’excès américain ”

  1. Bonjour Juan,

    Je pensais qu’il y avait quelques remous avec l’accord 5+1 Iran, est-ce que vraiment les TVNews n’en parlent pas ?
    à part ça Trump fait exploser l’indice de stupidité obtuse des Républicains, et il mène la meute des 17 gleugleux.
    Pour échapper à vos méchancetés, votre souffre douleur Sarko devrait penser à se faire naturaliser. Il ferait très bien dans le tableau, et il n’aurait même pas besoin de s’acheter un Tshirt Votez Républicain.

    1. effectivement, on parle un peu de l’accord avec l’Iran. Mais c’est une brève dans les journaux télévisés matinaux des chaînes généralistes.

  2. Les américains devraient s’intéresser a la France car il y a au moins autant de raison de se  » marrer »…..sarkozy et ses fausses paparazzades qui montrent a quel point il a grandi au sens propre comme au figuré, Hollande qui cache ses vacances….la France peut continuer à s’enliser !
    Sinon dommage je ne comprends pas l’anglais 😁

  3. yes, un scoop ! disons qu’il accompagne le billet..
    les américains ont oublié son usage Et son mode d’emploi: ils prennent des cours pour apprendre à faire « du vélo »

    vu la dernière de Jon Stewart, aussi Barak O qui y fit 7x passages (!) lui disant: « vous partez avant moi, ça va pas.. je vais faire un décret ! » Bon week-end

  4. En matière de com’ foireuse, de crétins qui se veulent « sauveurs du pays » et de marronniers d’été, les Américains n’ont rien à nous envier .
    On se sent moins seul !

  5. Les américains se sont toujours considérés comme les Maîtres du Monde et il fût une époque où seule l’Union Soviétique leur faisait peur. Ce qui est triste et pour nous une belle fumisterie, c’est cette création de l’U.E. pour « contrer soi-disant » l’Amérique… Mais Onc’Sam est + fort et donne la fessée à tout le monde

    1. Aurore : je confirme et tu me fais repenser tout à coup à ce jeune trouduc qui me traitait, en 2005, de lepéniste sous prétexte que je rejetais le TCE pourri de Giscard et Bolkenstein qu’il pensait pouvoir faire rivaliser avec les USA et leur dollar. Il doit avoir l’air malin maintenant. Mais puisqu’ils nous disaient que c’était bon pour nous, bon sang !

  6. L’Amérique est devenue un vieux néon vacillant clignotant par épisode sur le monde, après avoir transformé la statue de la Liberté « éclairant le monde » , (cette oeuvre de Bartoldi offerte par la France) en bandit manchot de gaucher. De profundis !

Les commentaires sont fermés.