Chanson du dimanche: Joe Dassin, et oui.


Sa carrière démarre en mai 1968 avec un autre titre (« Siffler sur la colline »). France 3 me l’a rappelé vendredi dernier.

« Il me semble qu’un chanteur qui a des opinions politiques ne devrait pas avoir plus de poids qu’un boulanger ».

 

 

43 réflexions sur “ Chanson du dimanche: Joe Dassin, et oui. ”

  1. C’est ce qui me désolait chez Joe. Il discréditait les chanteurs engagés et il est vrai qu’il n’avait trop eu de mal à percer avec un père metteur en scène mondialement connu au tout début des années 60. Par contre, que pensait-il de sa belle maman adorée : chanteuse et comédienne grecque de talent et plutôt bien engagée : Mélina ?

  2. Alors, là, si on en est déjà à ce pauvre Dassin, on peut s’attendre à voir Stone et Charden débarquer prochainement.

    Dassin qui, par ailleurs, était un redoutable pochtron, ce qui peut se comprendre quand on est affligé d’une belle-mère aussi consternante.

  3. Jo Dassin a toujours fait des chansons sirupeuses à mon goût et pourtant il en avait dans le chou.
    Ah Mélina quelle femme !!!! J’aurais aimé qu’elle fût en ce moment en Grèce

    1. Un chanteur agréable….il fait partie de mes petits  » génériques » de vie….d’ailleurs c’est dommage dopposer chanteurs populaires et chanteurs engagés….chacun a sa place à différents moments de notre vie!

      1. Sylvie
        Peut-être qu’à l’époque ce n’était pas mon style de musique??? mais je n’ai jamais fait de comparaison.
        Par contre « l’été indien » me rappelle des souvenirs très très sympas, comme d’ailleurs « belle histoire » de Fugain

        Curieux comme des chansons vous « marquent » + que d’autres ….

        1. oui, vous n’avez pas fait pas la comparaison….ma phrase n’est pas claire du tout…du tout..😉
          à l’époque je n’étais pas non plus très fan mais le réécoutant je m’aperçois que ses airs me plaisent comme une douce nostalgie…
          j’imagine tout à fait les souvenirs sympas sur l’été indien !!!

          1. Pour sûr qu’on les imagine très bien, les souvenirs « sympas » : bandaison et mouillance à tous les étages !

            Ah, ça, mais vous n’êtes donc tous que des bêêêtes ?

            1. @ didiergoux
              Seriez pas un peu aigri, vous….. 😀
              A propos vous deviez pas nous faire des révélations sur le « suicide » de mike Brant ?

                1. petite plume
                  C’était très contreversé : on a parlé de suicide, du Mossad qui s’en était mêlé… Mais Didier va nous informer… quand il aura repris ses esprits

                  1. Ce n’est pas une question d’esprits : je ne puis rien dire tant que la chose n’est pas encore parue dans le fier magazine qui me permet de survivre. Question d’exclusivité, si vous voulez. Mais ça ne devrait plus tarder, je crois.

  4. tagada v’là Joe Dassin.. j’l’aimais bien et sa voix, car plutôt branché anglo saxon, maitrise t-on ses fréquentations ?
    1969, 15 ans.. explosion des sens, expériences et autres découvertes, les affinités suivront (pour le meilleur?)
    anecdote, mon papounet était à Woodstock.. dans les embouteillages ! sa version: « saloperie de hippy ! » que j’évitais de raconter aux copains et eux de croire à cette présence (frime frustrée..)

    ah Mélina.. même époque, d’une fuite en auto-stop à la rencontre d’une p’tite copine athénienne à Athènes, politisée, elle m’initia à la chose malgré une motivation différente ..tjs aussi long à la détente, mais ça vous le savez.. aussi resté étanche à la parano, et des colonels.
    L’année d’après, je ne l’ai pas retrouvée (déménagé ?) je filais au Liban, autres musiques, autres milices (et moi tjs aussi con)

      1. je pensais l’autre jour à cette p’tite copine athénienne (oublié même son prénom) on a 17 ans à peu près, bien née je suppose (elle parlait bien français) qui me parlait des heures de ‘lutte des classes’, ça y ressemblait, version à-gauche, et qui me larguait..

        y a 10-15 jours j’entends, à la radio: « la nièce (?) de Myke Brant sort un album ..ch’ais pas quoi.. »
        genre ça arrive,
        là, tout à l’heure, speed mais pas pressé! réveillé par qqls commentaires, je me dis: « mais j’ai un CD d’elle.. »
        je vais dans la pile ‘CD qui prend-la-poussière’, celle dont aucun ne disparait, il est là (!) sous mes yeux.. « d’hier et de demain » /y a qu’un titre, 2x le même,
        Yona Brant, rencontrée on dirait, en 2000 à Verbier, une compète alpine et son raout (= bringue)

        2000 tjs, pote avec Franck, le pianiste (jazz) de Maurane (ça compte ?) qui m’envoie une invite pour un concert à Genève (Meyrin) je sortais avec une infirmière, on s’est pointé avec 6 copines collègues.. 8 dans l’Opel Corsa.. tjs aussi con..

        maintenant je suis marié ! ..une tronche alsacienne (?) elle a fait science Po (?) ça répond à ta question..

        sans dèc, quand t’as la bougeotte, pas sauvage, dispo (‘oui à tout’) avec de l’espace, ni ambition ni vocation (convictions ?!) tu rencontres.. même des chanteurs ! (acteurs, branleurs.. chutt)

        ps, ni offense ni contradiction avec tes propos Robert S.

        – 18:20, déjà !? je lis les commentaires ‘en absence’ (j’tape pas vite Et vite distrait ! le frigo -je snacke, les bestiaux, le podium de Grosjean, du Skype, les potos, le temps de lire.. la routine)
        = rien à changer.
        pas la même cheminée (j’en ai pas) que dgoux, ni la même expression de l’ennui. Juste touriste😉

      1. Ah, ouiiiiii !!!! Un blog entièrement « écrit » par le gars Ti Suisse, ce serait à mettre sous verre et à poser sur la cheminée, tellement ce serait grand !

          1. Mais oui, c’est très possible, je vous crois sur parole.

            Et c’est très vrai qu’il a SA prose, tout comme les culs-de-jatte ont LEUR façon de marcher.

        1. Je crains que vous n’ayez pas assez de sensibilité pour comprendre la poésie de ti Suisse…. Ou alors vous n’avez pas essayé et c’est dommage….

          1. Ma chère, je ne parle jamais sans savoir. Par conséquent, et même si l’épreuve a été douloureuse, j’ai déjà essayé de « lire » ce garçon.

      2. vin diou (suis-je sot!) j’y ai tout en foto !

        la vie /la-mienne en option,
        devinais-je le délire de l’entreprise ?! alors tel un agenda, dès mon 14 ans je m’achetais un appareil foto à Genève (suit une délirante histoire de douaniers, frouzes; ils ne m’ont JAMAIS revu)
        – un Nikon ..me semblait approprié

        j’ai tout en image ! Tout ! ..sauf qqls épisodes croustillants ?! ceux des mains occupées (…) sans doute,
        hein didier,
        le pire, le plus grave, le mieux (quoi-cé la différence ?) c’est qu’ils sont là: cartons de poussières pas énervés.
        Moi non-plus.

  5. Artistes engagés ou pas, le point de vue d’Yvan Dautin :
    « De Cabrel en passant par la Lorraine avec mes gros sabots à Julien Clerc et j’en passe, tous les monuments de la chanson française sont des gagneuses du showbiz. Ce qui veut dire qu’il y a dans l’ombre un Monsieur Ramirez qui tire les ficelles. Sans ce Ramirez, point de salut. A partir de ce « contrat faustien », la vedette fait là où on lui dit de faire, et l’argent fait le reste.
    Ils ne traînent plus dans les rues, et ne fréquentent plus que la bonne société des bordés de nouilles, des décideurs, la nomenklatura chic et propre de chez nous. Ils ne côtoient plus la misère, ils n’ont plus que des problèmes de riches. Ils n’ont plus rien à dire, plus de point de vue imprenable sur le monde. C’est d’ailleurs ce qu’on leur demande. Une seule chose au bout du bout les préoccupe : « Est-ce que c’est bon pour ma carrière ? » Ils deviennent des ayants droit au succès, des marques. Malheur à eux s’ils cessent d’être des gagneuses. Dick Annegarn et moi-même avons lâchement abandonné la compétition. »
    https://florealanar.wordpress.com/2013/06/17/ah-lenfoire/

    Ou encore aller sur son site:
    « Yvan en colère parle de la chanson française
    POURQUOI JE CHANTE ENCORE ! »
    http://chansonrebelle.com/les-chanteurs/dautin-yvan.html

        1. Je ne discute pas son côté érectogène, mais il faudrait, pour ne pas le mettre en péril, qu’elle consentît à se taire.

        2. auroremathe
          çà vous étonne ? Si didier nous faisait la liste de ceux qui trouvent grâce à ses yeux….. liste qui doit être minimaliste….😉

          1. Mais pas du tout ! Je le redis : beaucoup de gens trouvent grâce à mes yeux. Il se trouve simplement que la plupart est mort et que, de toute façon, personne n’en parle jamais ici. Donc, comme je suis un homme bien élevé et courtois, je n’en parle pas non plus.

    1. Robert
      Dautin a même joué dans la tragédie musicale de Robert Hossein « Les Misérables » mais après ça été très intimiste

  6. Dassin, c’était un chanteur qu’on qualifiait de populaire c’est à dire avec des textes gentillets ou à l’eau de rose, qui ne vexaient personne, y compris lorsqu’il interprêtait des adaptations telle « l’été indien » .
    On aime, on n’aime pas ou on est indifférent . Pour moi, c’est la troisième catégorie .

    1. Joe, Bob, Bill, Emmet.. et la-façon d’en parler..

      t’as vu hier.. disons un bédouin genre marocain repéré par un voisin espagnol, dans un train hollando belgium parigot, contrarié par un couple américano anglais, fan de foot germanique..

      comment y-dire ?!
      sans se faire bassiner

  7. je crois à qql Victoire (disons)
    je crois que l’Homme vaut mieux que ça
    comme vous n’est-ce pas, sinon..
    que faire ici

    je crois que l’histoire de l’homme est plus importante que son style (ns connaissons les deux)

    personne destouche, pourtant nous voyageons tous! au bout de la nuit..qui est écrivain ? qui est toubib ?

    à chacun son style, son histoire.. ce qui fait notre existence, notre mémoire,
    ..ma façon est & sera: sapiens !

    je suis !
    la question ne se pose pas,
    Tu es !

  8. Il est mort il y a 35 ans! Il ne demande plus rien.
    Que ses chansons plaisent ou non, que ses opinions plaisent ou non, foutons la paix aux morts
    Ses chansons passent encore sur les radios, certains éprouvent le besoin de faire des émissions sur lui, il ne devait donc pas être si nul.

Les commentaires sont fermés.