Le Rainbow Warrior, 30 ans après


Mediapart a publié le témoignage du colonel Jean-Luc Kister.  L’homme a coulé le Rainbow Warrior, un navire affrété par Greenpeace il y a 30 ans pour protester contre les essais nucléaires français dans le Pacifique. J’ai parfois l’impression d’écrire pour mes enfants. J’avais 15 ans à l’époque, et j’ai découvert Le Monde et Edwy Plenel. L’actuel fondateur de Mediapart était journaliste d’investigation n 1986. Il a couvert cette affaire politique et bien d’autres.

L’affaire du Rainbow Warrior a marqué. Bien sûr il y eut un mort. Mais elle démontra aussi le mensonge d’Etat, en l’occurrence à son sommet.

Le colonel Kister exprime tous ses regrets. Et sa parole semble sincère.

« Trente ans après les événements, avec les passions qui se sont apaisées, et aussi le recul que j’ai par rapport à ma vie professionnelle, j’ai pensé que c’était une occasion pour moi d’exprimer à la fois mes profonds regrets et mes excuses. D’abord à la famille de Fernando Pereira, notamment sa fille Marelle, pour ce que j’appelle une mort accidentelle et ce qu’eux estiment être un assassinat. Je voulais aussi m’excuser auprès des membres de Greenpeace qui étaient à bord du Rainbow Warrior cette nuit là. Et puis auprès du peuple néo-zélandais qui, il ne faut pas l’oublier, est un pays ami et allié, dans lequel nous avons conduit une opération clandestine mal à propos.« 

36 réflexions sur “ Le Rainbow Warrior, 30 ans après ”

    1. Première saloperie visible…? En tant que »pdt de la Vème ripoux-blicskaïa Monarchique Bananière française », mouais, je ne suis pas certain de ça. Mitterrand…,si il était bien de »gau-te ». Démocrate, là, je ne vois pas comme d’autres »pdts ». Là, j’écoute le discours @ LA CON de F.Hollande…,sur la »cop21″.RIDICUL€…

      1. Je dis çà en tant qu’ex électeur ayant voté Mitterrand en 81, qui a découvert le virage de 1983, alors que je venais d’acheter une maison, avant de mordre la poussière cinq ans plus tard, grâce à la politique libéralisante des faux-sialistes… Depuis, ils ont fait bien pire…

  1. Hernu, collabo/résistant, champion des allées-retour entre loges maçonniques ( c’est un exploit, parce qu’entre le Grand Orient et La Grande loge, c’est pas, semble-t-il, le grand amour ), est représentatif de ces anciens de la seconde guerre mondiale, grands adeptes du coup tordu avec, souvent, de belles foirades, comme le « Raimbow Warrior . Tous sont des as de la reconversion d’après-guerre, que ce soit à droite ou à gauche En ce domaine Tonton n’était, certes pas, le dernier .

  2. Le Rainbow Warrior : une opération clandestine illégale , comme en mènent tous les services secrets du monde, des pays de droite comme de gauche.

    Petit rappel : les assassinats d’opposants à l’étranger menés par des pays aussi différents que la Russie de Poutine, celle de Staline (Trotsky), la Bulgarie ( « le parapluie bulgare »), Israël, la France de De Gaulle (Felix Moumié), les sabotages d’avions par la Libye de Khadafi…pour ne parler que de ceux dont on a eu connaissance et qui ne sont pas les plus nombreux.

    1. @Elie
      Mussolini a fait assassiner les frères Rosselli par la cagoule, Dimitri Navachine a été assassiné par la Tchéka sur le territoire français etc…!
      Ca devient fatigant votre truc qui consiste à citer les turpitudes des autres, comme si ça pouvait justifier celles des dirigeants français, droite et gauche confondue .
      La « raison d’état » a , trop souvent, bon dos . D’autant qu’il suffit d’un changement de régime pour que la « raison d’état » devienne presto  » déraison, d’état « .

      1. @ Alain Bobards

        Ces « turpitudes », c’est le mode de fonctionnement de tous les services secrets du monde entier, qu’il s’agisse de démocraties ou de dictatures.
        L’affaire du Rainbow Warrior paraît, en comparaison, bien anodine, puisqu’il ne s’agissait que de faire sauter un bateau, et que, s’il y a eu un mort, ce n’était pas prévu.

        1. C’est tel que beaucoup d’entre nous le pense un crime d’E/€tat POURRI pour lequel aucun(e) responsable du »sommet de celui-ci »a été inquiété(e),et encore moins entendu(e) par la »justice »française »…

          N.b.: question blog POURRI…! Au fait, où est l’analyse de la photo…? FAUDRAIT PEUT-ÊTR€ PENSER @ ARRÊTER DE PRENDRE LES GENS POUR CE QU’ILS NE SONT PAS ?

        2. @Elie
          C’est trop facile de justifier le Raimbow Warrior par les agissements des services secrets des autres pays . Greenpeace ne mettait pas en danger le sureté de l’état en dénonçant les essais atomiques de Mururoa .

  3. .Cette épopée est tellement mal foutue, mal préparée, mal réussie qu ‘elle en est étrange. Trouver pire dans un service d ‘espionnage parait impossible .
    Il est vrai que du temps de tonton, on se suicidait beaucoup. Je crois même que jospin s ‘est éloigné car des idées suicidaires l ‘entouraient..

  4. Elie
    On s’en bat que « les petits assassinats » sont monnaie courante entre pays, Cela n’a rien à voir avec le l’affaire du Raimbow Warrior. C’était surtout pour discréditer GreenPeace en particulier et le mouvement écologiste qui commençait sérieusement à agacer tonton.
    C’était un assassinat gratuit, pas « un dommage collatéral ».

    @Claude & Alain, complètement d’accord avec vous

    1. @ Aurore Mathé

      N’importe quoi.

      Il ne s’agissait pas de « discréditer »( ???) Greenpeace, mais de neutraliser son bateau qui voulait gêner les essais atomiques français à Mururoa.

      La mort du photographe était bien un accident: la 1ère explosion, volontairement de faible puissance, était justement destinée à faire évacuer le bateau par l’équipage, qui a effectivement quitté le navire qui prenait l’eau, mais le photographe Fernando Pereira a été tué par la deuxième explosion parce qu’il était descendu dans sa cabine pour récupérer ses équipements photographiques.

      Plus de détails :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Rainbow_Warrior

      1. Elie

        Ah oui ! C’est donc de sa faute si le photographe est mort!! l’imbécile à vouloir à tout prix récupérer son matériel… et certainement des photos dérangeantes pour le gouvernement français.
        Oui bien sûr tous les articles « officiels » n’ont pas dit exactement la vérité.

        1. @ Auroremathe, le colonel en question,auteur de cette »action »,aurait-il pu refuser alors qu’il avait proposé de seulement mettre le bateau H.S.? Réponse : oui, mais il perdait son job, grassement payé. En R.F.A.,c’est le donneur d’ordre qui est sanctionné en premier. En France,NON(?).NORMAL,car nous sommes sous Vème »r.M.B.f. »jacobine à LA CON,C.Q.N.F.+D.

        2. Et d’ailleurs, qu’allait-il faire avec son appareil photo? Prendre en photo les braves barbouzes à son pèpère François (tiens ! encore un !); non je déconne . Bien vu Aurore…

      1. Salut auroremathe, c’est le problème de cette »constitution qui »permet à des blaireaux IRRESPONSAB£€$,d’être dans les coulisses,voir au sommet de l »€tat »,à des postes clefs ou faisant des blogs à LA CON,où AUCUNE ANALYSE EST VISIBLE…

    1. Stan, des excuses suffisent-elles…? Je sais que des bobos ONT RACKé au $arkothon, mais je rappellerai que $arko.N. a été »élu »avec des voix inférieures à 25 %…!

      1. Une bonne règle de santé mentale : ne jamais lire les blogs des gens qui crient et éructent ( beaucoup de mots en majuscules), c’est-à-dire qui ne savent pas se maîtriser.

          1. Oui et ça me navre que le « patron » n’élimine pas les éructations illisibles (au sens propre) de certains, qui se reconnaîtront !

        1. Oui, d’autant que vous répondez ENCOR€ ET TOUJOURS…@ côté de la plaque. Question blog,£€ votre E$T »gratiné »…,UNE VRAIE M…€,SURTOUT DANS SA PARTIE DROIT€…

  5. Je n ‘ai pas souvenir que greenpeace ai tenté d ’empêcher les essais nucléaire de l’ URSS, de la Chine, de l ‘Inde…
    D’ailleurs, beaucoup de gens pensaient que greenpeace était subventionné par les russes .

    1. Tous les pays ont fait des essais, mais pour la plupart ces citoyens irradiés habitaient le pays où la bombe a été développée pour les protéger. Pendant cinquante ans, la France a ce bilan d’irradier des citoyens qui ne récolteront jamais les avantages ou la protection du développement des armes atomiques.

      1. Salut Claude, sans oublier les personnels, surtout ceux qui n’avaient pas connaissance de la dangerosité de l’atome.

  6. Nan…mais c’est pas comme si un colonel savait que deux explosions programmées sur un bateau avec des personnes à son bord….pouvaient semer la mort….déjà qu’à l’époque personne ne savait que les essais nucléaires étaient dangereux….a part ces « dangereux » écolos !!!
    Espérons que ces regrets apportent la paix aux parents de la victime …

    1. Salut Sylvie, si, ce colonel le savait puisque si tu écoutes son interview, il a fait remonter l’info.sur la potentialité d’avoir des victimes à déplorer. Donc, pareille décision peut-elle être prise par un général ou un »sinistre de la défense »…? J’en doute fort

      N.b.: il avait, lui, proposé de simplement mettre le bateau H.S.

  7. Mons
    C’était un peu d’humour sur une affaire grave….bien sur qu’un homme de terrain connaît les risques!

Les commentaires sont fermés.