Migrants, SDF, et réfugiés. 


C’était il y a deux jours. Je marchais près du métro Bonne Nouvelle. En face, une foule compacte avait envahi le trottoir. C’était l’Happy Hour du bistrot, et la bière coulait à flots. Je regardais cela en marchant, et j’ai failli trébucher sur un pauvre homme, SDF allongé sur une bouche d’aération. Il dormait. 

Quelques heures plus tard, je tombe sur ce reportage figurant un parisien qui s’apprêtait à accueillir un réfugié syrien dans son appartement. L’homme était ému, heureux de rendre service. Son appart était grand, il était seul. Il avait une pièce à prêter pour un mois. Il habite dans le Nord de Paris, mon ancien quartier du 18ème arrondissement.

Je me suis surpris à penser la chose suivante: cet homme aurait il accueilli le SDF sur lequel j’ai failli trébucher ? 

Pourquoi personne n’a donc aucun réflexe similaire d’accueil de ces réfugiés de la vie que l’on croise régulièrement dans nos villes ?

52 réflexions sur “ Migrants, SDF, et réfugiés.  ”

  1. Et puis çà tombait bien. Il y avait justement un migrant prêt à accepter l’accueil (pas comme ces SDF locaux qui zonent depuis bien avant la fracture sociale chiraquienne et qui refusent de se laisser encaserner et entauler en centre d’accueil) et aussi il y avait « justement » une équipe en reportage, sinon il faisait invisible comme les descendants de poilus… Coluche avec les boats pipoles : « le vietnamien on a du mal à en adopter, le cambodgien c’est pire.. Celui qui en a adopté un à fait une affaire, on n’en trouve plus » Donc on vote pour des gens qui bombardent et pillent ces pays (afin que leurs riches amis puissent faire des affaires) mais on espère réparer les dégâts avec un hébergement d’un mois. Touchant ! Cà va encore pleurer dans les chaumières et c’est tout bénef pour notre si gentil président qui guette les sondages avant de nous envoyer encore dans la guerre… Et bien moi (sondé pour la première fois de ma vie) je te lui bien cassé sa côte hier par Ipsos interposé, et si la majorité des sondés a répondu comme moi, il va lui falloir d’autres reportages com’ de ce genre pour remonter.

  2. C’est bien là la question. Défaut d’aides ? Ou manque de médiatisation ? Pire, ne nous habituons-nous pas à voir des SDF, et autres clochards ?
    Cette engouement, pour certains, à aider des réfugiés vient juste après la photo diffusée, à travers les médias, et des reportages qui ont suivi : des images sélectionnées avec des commentaires choisis et pesés. Quand tout ça retombera dans l’oubli, quand les compassionnels s’apercevront que les réfugiés ne sont pas des Tamagotchis, chacun retournera à ses habitudes. Faudra-t-il pour autant en vouloir à qui que ce soit ? Autre grande question !

  3. comme quoi il faut regarder où on met les pieds à paris…

    j’ai des réponses à votre questionnement métaphysique JUAN

    – le SDF que vous avez failli écrabouillé n’a pas fait l’objet d’une photo, il y a en a pourtant un nombre impressionnant qui ne fait pas de bruit..

    – l’homme ému s’est rendu compte qu’un syrien était dans la merde, il ne doit pas sortir beaucoup le dimanche, sinon il aurait su que nombre de gens en France crèvent de faim et dorment dans leurs voitures en travaillant, et le nombre augmente….le SDF que vous citez n’a même pas de voiture…un comble..

    – bref, je me fais un peu cynique parce que la problème est bien plus complexe que quelques colonnes à la une et des torrents de larmes opportunes à propos d’un sujet qui est pourtant largement quotidien sans faire partie pour autant des statistiques de paul emploi…

    je terminerai en disant qu’une structure privée ou publique micro ou macro économique qui veut sauver tout le monde sans en savoir les moyens, finit par affaiblir tout le monde à terme.

    l’hiver arrive, on aura l’occasion d’en reparler ici…

  4. Juan ou l’art d’enfoncer des portes ouvertes par d’autres … Juan ou l’art de mettre tout le monde dans le même sac, parce que lui ne fait rien, personne ne ferait rien … « Pourquoi personne n’a donc aucun réflexe similaire d’accueil de ces réfugiés de la vie que l’on croise régulièrement dans nos villes ? » parle pour toi ! Moi je les accueille tous les samedis depuis 12 ans dans le cadre des Restos du Cœur ( et je ne suis pas la seule, et il n’y a pas que les Restos du Cœur qui le font ! )

  5. « Pourquoi personne n’a donc aucun réflexe similaire d’accueil de ces réfugiés de la vie que l’on croise régulièrement dans nos villes ? »

    Juan, ça va bien plus loin que ça ! On a fait des photos ou des listes de « dispositifs » destinés à empêcher le sdf, (ou le vieux, ou le fatigué) de se reposer ou de dormir sur un banc, une banquette ou une murette.

    Pendant toutes les années où je me suis occupé de gens de la rue, le plus difficile était d’entendre des gens nous reprocher « de les attirer », de prendre connaissance de pétitions demandant à la mairie d’enlever les bancs du square ou d’interdire à une asso l’usage de ses propres locaux d’accueil (!), de nous envoyer la maréchaussée parce qu’on parlait avec des gens « pas convenables », de s’entendre reprocher par la maréchaussée de « faire du social » et autres joyeusetés.

    Juan, il faut que tu saches qu’il y a foison d’initiatives associatives ou personnelles et que leur point commun est d’être, sinon secrètes, du moins d’une trèèès grande discrétion. Avec pour principe quand on héberge un sdf de ne pas le crier sur les toits pour ne pas avoir à affronter le voisinage. NIMBY comme on dit où tu étais en vacances. Parce que ça vient de partout et parfois le départ de tir est tout à fait inattendu. Je voue ainsi une détestation tout particulière au national-laïcisme puisque, sous prétexte de laïcité, une asso dont je suis membre a été traînée en justice par ma « faute » : j’ai fait des actions communes avec le Secours catholique.

  6. @Sophie oui tu les accueilles aux Restos, comme le Secours Pops, le Secours Catho, la Banque Alimentaire… mais chez toi ? perso ?

    Le gouvernement français fait réquisitionner par les Préfets des appartements en HLM pour les réfugiés…. alors qu(‘il y a quelques mois Valls disait que « la France n’avait pas vocation à accueillir toute la misère du monde » en voulant chasser les roms. Pourquoi ? parce que une photo d’un petit garçon de 2/3 ans a été prise (cela étant le photographe a bien shooté avant de donner l’alerte) et là d’un seul coup les consciences se sont réveillées ? les mêmes consciences qui tournent la tête en passant devant un SDF qui fait la manche…. « oui mais lui c’est pour boire!! » ou qui ne connaissent même pas le nom de leur voisin qui peut-être est dans une caille noire.
    Donc je le dis tout clair je n’en ai rien à battre de tout ce tapage, sauf que dans ma ville 4 appartements sont « réquisitionnés » et il y a des demandes de logements qui datent de 5 voire 7 ans…. Je n’imagine même pas le barouf que ça va faire …
    Mais les casernes désaffectées ne peuvent pas servir ?

    1. aurore

       » Le gouvernement français fait réquisitionner par les Préfets des appartements en HLM pour les réfugiés……

      ça va faire plaisir aux demandeurs en cours, surendettés, hébergés et autres déracinés en france de plus ou moins longue date, de savoir qu’il faut avoir la participation active des médias et une bonne photo émouvante pour remplacer une armada d’assistant(s), salariés et bénévoles des services sociaux pour accélérer une parfois longue procédure d’accession au logement….

      pourvu que toute cette avalanche de bons sentiments télévisés, ostentatoires, ne donne pas de drôles d’idées à ceux qui sont dans la file d’attente pour accélérer leur demande….

      quel cirque…

      1. Stan
        Oui quel cirque!!! Car déjà chez moi c’est connu et ça renaude déjà ! Et et ce matin j’ai été arrêtée dans la rue pour me demander « si c’était vrai? »

      2. Stan
        Pour être complet il faut savoir que les préfets ont un contingent de 5/7% (selon la taille des communes) de priorité sur les logements sociaux … pour des cas d’urgence. Quand tu as une famille de 5 personnes (3 enfants+ couple) et qui sont dans un 2 ou 3 pièces et qu’ils attendent depuis 5 ans minimum (notre commune a 40% de logements sociaux, le taux plein) et qu’il y a des communes (de droite principalement) qui préfèrent payer l’amende… donc les réfugiés n’iront certainement pas à St-Maur, Vincennes, 16ème, 7ème…

        1. aurore

          note bien, qu’est ce qu’ils iraient faire dans ces coins où les mecs n’ont pas de pièces ni de billets de moins de 500 sur eux…il n’y a rien à gratter dans les quartiers riches, tout le monde fonctionne à la carte bleue ….

          les annonces des politiques, des stars, y compris celles des exilés fiscaux, pour sauver tant de gens me font pleurer sans cesse …c’est beau…

          pourvu qu’ils trouvent vite un autre sujet pour passer à autre chose….tiens le démantèlement du droit du travail, et du salaire minimum….
          ce n’est pas tout d’accueillir du monde en masse, faut prévoir d’encadrer la rotation de ces futurs travailleurs ………..

          faut pas non plus être mauvaise langue, le très court terme se passe plutôt bien……

          dans une petite semaine, restera aux états majors politiques à se payer
          un sondage pour mesurer l’impact des dernières déclarations du cœur….

          vaut mieux en rire même vu de plus près……..

          1. c’est comme d’hab quoi,

            la culpabilité est portée essentiellement par les classes moyennes..

    2. « Chez toi ? Perso ? »

      Si tu supprimes cette solidarité personnelle, ce ne sont plus 140 000 sans logis qu’il faut compter mais 400 000 de plus. Selon les chiffres de l’INSEE. Ces chiffres sont très anciens (2002) et sont sans doute à corriger trèèès fortement à la hausse mais ce sont les derniers dont on dispose. En langage techno on nomme cela « hébergement contraint chez des tiers ».

      Cf http://www.fondation-abbe-pierre.fr/sites/default/files/content-files/files/19e_reml_dossier_-_les_chiffres_du_mal-logement_en_2014.pdf

      1. Un partageux

        J’ai mis « chez toi perso » parce que cet « élan de solidarité » où l’une offre une maison, l’autre une chambre d’amis, etc, etc … on verra si cet élan tiendra longtemps.
        Il y a déjà des réfugiés qui se plaignent de l’accueil…

    3. Tout à fait. : les casernes, les bureaux « chiraquiens » (créés du temps de la chiraquie parisienne et qui sont toujours vides), tous les édifices restés vides. Voilà qui devrait déjà être habité par des sdf locaux depuis des lustres, ensuite oui, l’entraide élargie…

  7. Mais qu’il est donc distrait, ce bon Juan, c’est-y pas Dieu possible ! Tout occupé à ses petits parallèles entre clodos de souche et envahisseurs exotiques, assailli par ses questions métaphysico-bisounoursiennes, ne dirait-on pas qu’il en a oublié de proposer un dîner et une nuit dans la chambre d’amis, au poivrot dont il a failli éclater une guibole du bout de sa Weston en passant sur le trottoir ? Voilà ce que c’est que de réfléchir en boucle sur les destinées du monde…

  8. Il semblerait que Valls vous ait entendu Juan… » L’aide ne se fera pas au détriment des SDF »…

      1. Aurore
        La palme revient à dame Merkel prise tout à coup d’une humanité sans borne, qu’elle a bien su garder envers les grecs… Alors tant mieux pour les réfugiés …..mais la suite nous montrera l’envers du décor !

  9. LE SAVIEZ VOUS , Racolage de migrants en Allemagne pour les faire venir en France
    des fonctionnaires ont, en effet, pris l’initiative de faire changer d’avis ces immigrés qui ne s’étaient pas posé la question de venir en France et voulaient rester en Allemagne. Il a donc fallu afficher un tract en arabe et passer des appels par haut-parleurs pour que des volontaires se présentent au guichet mis en place par des agents français.
    On découvre donc, sur une chaîne publique aux ordres du pouvoir, la vérité toute crue : la France n’accueille pas généreusement ceux qui y viennent chercher refuge, mais elle incite les Syriens à s’installer chez nous. À coups de publicité et de racolage, les pouvoirs publics organisent une immigration de peuplement. Et où font-ils cela ? À Munich…

    1. Ça devrait vous rassurer, que la France soit obligée de racoler des « migrants » pour qu’ils daignent envisager de se réfugier dans notre riante et accueillante république. Apparemment, la générosité de la France et de nos prestations sociales ne semble pas convaincre les « migrants » de venir peupler notre pays et participer à la politique du Grand Remplacement.

  10. La France c ‘est 10,3% de chômeurs, c ‘est 3,5 millions de sdf ou de mal-logés c’est aussi cela
    loin de moi l’idée de rester de marbre devant des morts, mais comment puis-je accepter que, dans le même temps où mon gouvernement me demande d’accueillir des étrangers, dont certains ne seront peut-être pas là pour fuir une guerre mais pour la porter sur notre terre, ce même gouvernement autorise qu’à La Courneuve, une population rom qui cherche à s’intégrer et a réussi à monter un projet d’intégration soit soudainement expulsée, détruisant par la même les possibilités de cette intégration ?( d ‘un journaliste )

  11. voulez vous échanger votre baril d’Ariel contre deux barils d’une autre marque ?
    Jamais répondit la ménagère de moins de 45 ans (bon enfin une sur dix et c’est celle qui sera dans la pub testimoniale pas vraiment truquée donc).

    Voulez vous échanger un SDF contre deux migrants Syriens ?

    Il y a un cadeau Bonux: un beau rafale pour aller bombarder et alimenter un peu plus la fabrique à réfugiés syriens, irakiens, yéménites, afghans, etc..

    Et on peut choisir ?

  12. Que voulez-vous …
    Il paraît que l’Europe est « généreuse ».
    C’est fou ce qu’on peut être généreux avec l’argent des autres, surtout quand on économise sur la sec soc, de sorte que les sdf ne peuvent pas se soigner.

    C’est quoi cette histoire soudaine de réfugiés ?

    Avant on nous parlait d’immigration clandestine, de sans papiers et depuis quelques mois, nous voici avec des réfugiés à la pelle.

    Et qu’on ne vienne pas me dire que je suis « sans coeur », j’en ai un, mais aussi un cerveau !

  13. Réfugiés ou SDF , ils sont en bout de course de ce système , comme dans Zardoz , ce film prémonitoire .
    Une seule cause : le néolibéralisme avec comme moteur le turbo capitalisme financier qui génère pauvreté , chômage et précarité .
    Un moyen : la dette , mise en place pour asservir .
    Les armes : innombrables ! Les guerres d’Afghanistan , d’Irak , de Libye et de Syrie qui ont engendré la création de monstres comme celui du docteur Frankenstein . Et dont on voit aujourd’hui les résultats .
    Et d’autres armes aussi , comme les coups d’états financiers comme en Grèce .
    Et surtout l’arme imparable : l’arme médiatique qui inonde les jités en annonçant l’apocalypse en cas de sortie du cadre actuel .
    Ces réfugiés , c’est nous qui les avons créés , la moindre des choses est leur venir en aide .
    S’il nous reste encore un semblant d’humanité .

    1. @ l’arsene
      Une autre arme est encore plus destructrice….la peur….celle qui vous fait craindre pour votre avenir au point de penser qu’il n’y en aura pas pour tout le monde….pendant qu’au sommet certains se goinfrent devant nous…cette peur qui permet toutes les manipulations….

      1. Sylvie

        la peur ?
        Non je n’y crois pas à la peur, d’abord parce que ça fait déjà longtemps « qu’il n’y en a plus pour tout le monde » et les gens sont plutôt fatalistes sur ce registre.

        Je crois tout simplement que les populations de chaque pays en ont par dessus la tête de ce bastringue européen – et je ne parle pas seulement des « réfugiés – et qu’ils voient le chaos s’installer dans chaque pays d’europe.

    2. l’arsène,

      la question que je me pose est la suivante :

      il n’y a pas eu de réfugiés de masse venant d’Afganistan ni d’Irak ni de Lybie ou d’ailleurs, où pourtant la guerre a fait rage, puis a laissé un chaos sans nom.

      Pourquoi tout d’un coup avons nous des réfugiés syriens ?

      1. Hélène,

        Les Afghans sont venus au fil du temps mais ils sont venus. Il y en a en France mais ils sont très nombreux en Grande-Bretagne, en Allemagne et dans les pays d’Europe du nord. Plus ceux qui sont « coincés » tout le long des routes empruntées et ça fait du monde.

        Les Irakiens sont une foultitude par exemple en Jordanie d’où ils partent directement et légalement vers des pays anglophones quand ils y sont autorisés ou bien en Russie qui leur permet de rallier légalement la Finlande. Ce n’est que lorsqu’on leur refuse le voyage légal que les gens sont contraints d’utiliser le service de passeurs infiniment plus coûteux qu’un aller simple sur un avion de ligne. On ne parle que d’eux.

        Se pose aussi une question de moyens financiers et de culture. Les gens qui viennent en Europe sont les ex-classe intermédiaire qui parlent plus ou moins bien une langue étrangère. Quand cette classe est peu nombreuse dans un pays, la Libye par exemple, les gens qui fuient le pays privilégient des pays d’accueil où l’on parle leur propre langue. D’où des Libyens en Égypte et tant d’Irakiens en Jordanie et Liban.

        Parce que les masses de réfugiés sont là-bas et non en Europe. Il y a plus d’un Irakien pour quatre Libanais au Liban et plus de deux millions d’Irakiens en Jordanie.

        1. Merci pour cette explication aussi claire que concise.

          Si un jour vous pouviez nous donner l’historique de cette dégradation exponentielle dans les pays du moyen orient, on y verrait peut-être plus clair.

          1. @Hélène
            Pour avoir un commencement d’explication sur la dégradation des pays du Moyen-Orient, la lecture des accords Sykes/Picot de 1916 apporte des éléments . Rajoutons -y les manipulations d’un certain T.H. Laurence dit « Laurence d’Arabie » ( tu parles ), la création des Frères Musulmans en 1928, que Nasser avait pratiquement éliminé, lequel Nasser avait le défaut de déplaire aux occidentaux, qui n’ont eu de cesse que de la combattre et ça fait déjà un bon tour d’horizon .

        2. le partageux … c’est toi l’arsène ?
          avec tous tes pseudos je finis par me mélanger les pinceaux🙂

          1. Non Hélène , je n’ai pas autant de pseudos que tu crois , trois max , à chaque fois pour contourner la modération sur Disqus , modération qui parfois a ses têtes à abattre .
            D’autre part j’apprécie les commentaires de  » Un partageux  » .

          2. Je m’étais donné pour pseudo « un partageux ». C’est à dire un parmi d’autres partageux. En pensant que ce nom, autrefois donné par dérision et par la droite aux anarchistes/socialistes (c’était bien avant les premiers communistes) serait un jour repris largement étant donné la disqualification toujours plus grande du mot « gauche »…

            Je ne signe que sous ce pseudo partageux utilisé également pour mon blogue où j’ai expliqué pourquoi dans la première phrase de présentation pourquoi j’écris sous pseudo et non sous mon propre nom. http://partageux.blogspot.fr

    3. Heureusement que le retournement à gauche est en train de s’opérer sur une bonne partie de l’Europe occidentale (y compris en Grande-Bretagne) avec un renforcement notable de Die LInke en Allemagne, pour pallier d’extrême justesse la mise au pas des pays jugés trop sociaux par la troïka…

    4. salut L’ARSENE

       » Ces réfugiés , c’est nous qui les avons créés , la moindre des choses est leur venir en aide .
      S’il nous reste encore un semblant d’humanité ………

      je sais bien que quand les parents boivent, ce sont les enfants qui trinquent, mais quand même……
      franchement désolé de le dire, mais je ne me sens pas coupable de quoi que ce soit dans cette histoire.
      Si je me souviens bien, les dernières déclarations de guerre ont été décidées au sommet entre un président et parfois un philosophe, même le parlement n’a pas eu à se positionner à minima……

      ces dernières années, les guerres ont été déclenchées à l’extérieur au nom de la préservation de la démocratie, c’était déjà un beau principe d’humanité non ?
      je me souviens de discours et écrits enflammés à ce sujet, et parfois les mêmes qui ont soutenu ces projets, sont ceux qui sont en première ligne pour prôner l’aide humanitaire d’aujourd’hui…

      franchement je ne me sens pas moins humain d’avoir émis et d’émettre de sérieuses réserves sur tout ce merdier……

      un vrai cours de management « tu arrives le matin, tu bois le café, tu fous la merde et tu te tailles pour le reste de la journée… »

      mais je peux me tromper,…..

    5. Je suis tout à fait pour les accueillir, bien sur, jusqu’à ce que Daesh soit détruit et que l’OTAN et les USA est réparé les dégats.

      Et comme les casseurs sont les payeurs, formons donc un corps expéditionnaire en Syrie. Premiers engagés volontaires désignés d’office: Sarko et Mollande, BHL et Kouchner, Fabulus, Guigou, etc…

      Appel aux citoyens pour « encourager » les volontaires bellicistes, un bataillon spécial Journalistes en sera la première ligne, Jauvert (Nobs) en adjudant parfait.

  14. Bonsoir Hélène ,
    Pourquoi les syriens et pas les autres ? Mais parce qu’ils sont pris dans une nasse , et les autres un peu moins .
    Les afghans , les irakiens et même les libyens ont pu s’organiser en communauté tant bien que mal tout en se mettant sur la tronche et orchestrer leur guerre civile . Mais ils arrivent à survivre .
    Pas les syriens . Eux , ils sont pris entre deux feux , insurmontables .
    La Syrie est l’enjeu suprême du coin , le pays que les pays du Golfe convoitent pour affaiblir l’Iran , leur ennemi éternel , et aussi le pays que l’État Islamique voudrait conquérir . Et aussi le pays qu’Israël voudrait voir tomber , of course .
    Un peu comme l’Ukraine est l’enjeu en Europe de l’est , la faire tomber pour affaiblir la Russie .
    On ne récolte que ce que l’on a semé .
    Et nous , on n’a semé que des bombes , et aujourd’hui on récolte ces réfugiés !

  15. Pourquoi les syriens ? L’ Allemagne est prête à en accueillir 800.000 en prévision de futur manque de bras faute à une démographie en forte baisse. Croyez vous que des ignorants l ‘ intéresse. Sa générosité ne va pas jusque l ‘accueil d ‘analphabètes, jamais merkel ne fait une chose basée sur le coup de coeur ou la solidarité.
    Nous avons hollande, le suceur de roue, toujours à la traîne de l ‘Allemagne ou des USA, Celui qui le nommait capitaine de pédalo le connaissait bien. Il trouve le moyen de se déplacer pour voir des migrants, c’est là le rôle d ‘un président? Rappelez vous je n ’empiéterais pas sur le travail des ministres…
    Une prime de 1000 € par migrant aux communes qui accepteront d ‘en prendre en charge!!! et ensuite tu te démerdes avec eux et tes administrés.

  16. Devises des financiers, des gros industriels, des gros paysans, bref, de tous les surfriqués : « Rien pour tous et tout pour nous . « 

    1. tu parles d’une bouillabaisse, et les (bonnes/mauvaises) habitudes ne se perdent pas.. Balkans, Proche Orient: qql expérience

      les russes, sans porter de jugement, on peut leur reconnaitre une certaine constance avec Bachar, celui-ci ne contrôle plus que 50% du pays..
      On peut dire qu’ils (les russes) arrangent ‘nos’ affaires /occident, Turquie, et Kurdes, alliés Saoudiens, Iran (chiites; plus apaisé depuis les derniers accords) et tous ceux (même le Hamas) qui n’apprécient pas (le mot est faible) la progression de Daesh.
      Al Nosra, djihadistes, tribus, milices, confessions et vendetta, x mouvement de libération.. depuis 4,5 déjà..
      Certes les Usa ont demandé à la Grèce de ne pas accorder le vol de son espace (refus) et autres ‘négociations’ dont les états ont le secret, tel des arrangements (deal, échange et faveur)
      – « tu me lâches avec le Donbass »
      – « okay » à charge de revanche, etc.

      en option (ça manquait?) les militaires du régime (de Bachar) en ont plein les bottes, genre laissés pour compte etc. désertent de plus en plus.. et ils vont où ?
      « ben on prend la mer, la Méditerranée.. »
      mais ça c’est une autre histoire.. je déconne (?)

  17. la province, les petites villes, n’ont peut-être pas les mêmes sdf, enfin il me semble..
    je croise, et aussi qql passage à la casa (une nuit, une douche) de marginaux, plutôt jeunes, alcolos ou toxicos à l’occase (ça dépend de la manche et stock de méthadone; divers trafics & arnaques) ne sont pas vraiment branchés « gîte et couvert », mais plutôt squat et à l’air..
    à l’ancienne, une façon de ‘vivre’,
    le réfugié (migrant et « famille ») n’a pas le même profil, espérance

    une question (per favor) je vois vraiment par hasard.. pour dire que je ne cours pas après.. le Liban, ‘ti pays (et Jordanie) de 6 millions d’hab. a déjà 1,5 millions de syriens (je vous laisse le calcul de proportion/stat) comment font-ils ? où les mettent-ils ? qu’en font-ils ?
    j’ignore aussi s’ils ont le « droit de travailler » ou pas, etc.
    que/si le libanais est plus ou moins râleur (ni dit égoïste) ne me regarde pas,
    Bon dimanche ..pourvu que ça dure

Les commentaires sont fermés.