6 réflexions sur “ Chanson du dimanche: problèmes de m…e ”

    1. hola ! aurorem’, et camarades ..cé tout..

      tiens je regardais sur wiki, ‘gangsta’ me taquinait..
      Los Angeles dans 80’s, les gangs donc, Bloods # Crips à Compton* en banlieue de LA,
      ..issue du hip-hop et du rap hardcore, ce genre de musique raconte (apologie plutôt que dénoncer ou trahir, c’est ça..) « leur vie dans la violence », les femmes, le fric, la drogue, toxico et proxo, son commerce et qql meurtre, homophobie et misogynie, la haine du flic et autre motha fucker..
      disons la réussite, et du nigger,
      la recette qui marche ! (pas dit programme)
      machisme, égoïsme, racisme, belle (?) bagnole, du bling & bling.. ce que j’en pense ? vieux jeu, suis resté collé à Eminem (‘blanc’ n’a rien à voir) qql esprit, amour et humour.. si ça se perd ? j’espère pas !

      *Compton, le souvenir de qqls faits divers en mémoire.. re-wiki.. au recensement de 2000 (moins de 100 mille hab) il y a 57% d’afro américains et 40% d’hispaniques

      ps, j’ai habité 4 ans à Washington DC, north west, dans le ghetto (c’est son nom) pour dire que Debbie -une voisine, une amie, témoin de mon mariage, ici en 2010- perdait son jeune frère, par balles, pour une histoire de crack (1986, l’année de mon départ; qui n’a rien à voir)

Les commentaires sont fermés.