UBER découvre le mouvement social. Ou pas.


« Nous ne sommes pas leur employeur ! »

Le cri émane d’un responsable anonyme de UBER France au micro du Petit Journal mercredi 14 octobre. Il se fout de nous.

Il réagissait ainsi alors que des chauffeurs UBER manifestaient devant le siège alors que UBER avait décidé de baisser de 20% le prix des courses (et donc la rémunération des chauffeurs).

Ils ont manifesté mardi devant le siège parisien de la société contre la baisse de 20% des tarifs décidée par l’application sans les consulter. Uber fait valoir que cette baisse leur sera bénéfique en améliorant leur taux de remplissage. (source)

UBER est l’une des pires saloperies « bobo-cool » « internet 2.0« , « plateformes collaboratives » qui « performent » ces derniers temps.

Aux Etats Unis, UBER a décidé de court-circuiter les coursiers en lançant UBER RUSH. Même principe, l’entreprise n’emploie personne, elle « fournit » une application bien foutue de « mise en relation » de l’offre et la demande.

UBER, c’est en fait l’incarnation de cette fameuse « main invisible du marché » que nous promettait les libéraux du 19ème siècle. Uberisation a fait rapidement son entrée dans le Wiktionnary.

tumblr_nnkbl0NESh1tviwuto1_400

13 réflexions sur “ UBER découvre le mouvement social. Ou pas. ”

  1. Il faut être précis JUAN, le gus a raison, UBER n’emploie pas des « chauffeurs » mais des « patrons ». autoentrepreneurs…..le sujet a été suffisamment repris en boucle ces derniers mois.
    Un autoentrepreneur fait un chiffre d’affaires et paie ses cotisations sociales en fonction de ce chiffre d’affaires…..

    où le modèle devient emmerdant, si je puis dire, c’est qu’il ne requiert pas de RH, donc pas de chemise à arracher en cas de coup de canif dans le contrat.
    Un autoentrepreneur est sensé avoir « DES clients » et  » DES fournisseurs » … pas un seul, sinon effectivement il faut s’interroger sur le principe même de location d’heures de travail…

    où il faut s’interroger sur le statut d’entrepreneur, ça fait des années que je le remets en cause sur votre blog quand il était sur M2 et au moment où il avait été créée par l’autre con de sarko..

    en réalité, quand il n’est pas adopté par un fonctionnaire ou un salairé en pluriactivité, ce statut est créée PAR DEPIT par une multitude de gens au chômage qui veulent tenter de travailler par ce moyen sans rien attendre de quiconque……oui il n’y a pas que des branleurs qui font le lézard dans cet autre grand statut de chômeur contrairement à ce que prétendent les adeptes des R bananiers et autres macronistes et vallsistes…

    je passe sur les stats désastreuses qui montrent que la moitié des créations déclarent un CA positif et que le salaire moyen est de l’ordre de 500 €…

    les boites comme UBER et toutes celles qui restent dans l’ombre profitent de ce dépit pour attirer vers elles ces statuts d’individuels issus du dépit, souvent peu formés pour déceler les embrouilles ou penser d’abord un business plan.

    mais il est vrai que ça fait quand même drôle de voir des patrons manifester devant des PC,

    sauf preuve d’un contraire très attendu, nous sommes bien dans une période de braquage, et de foutage de gueule mais visiblement ça passe encore trop souvent inaperçu

    comme disait Confucius  » c’est celui qui fourre l’autre en premier qui a gagné »…

  2. 19° siècle.. m’a fait penser et pa’que, à Joseph Schumpeter.. ‘rencontré’ sur Juan’s blog je crois,
    la « destruction créatrice » :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Destruction_cr%C3%A9atrice

    ps, pas reçu ce billet, cette chronique comme d’habitude dans ma boite.. j’ai suivi un camarade dans ‘commentaires récents’; rien de grave ! (/point de vue) juste le signaler,
    ou serais je condamné à errer dans « l’ex-salarié arrêté au p’tit matin » ..ch’uis plutôt du soir..

  3. Excusez moi de changer de sujet, mais je crois cela important.
    Le porte avion chinois et un croiseur lance missile ont accostés à Tartous, port occupé par les russes .
    Il y a maintenant une coalition Russie, Chine et Iran pour lutter contre les islamistes, mais soutenir Bachar. Le but est évident: diminuer l ‘ influence américaine en émancipant l ‘eurasie. ette politique met en danger Israël car cette coalision soutient les palestiniens .
    Dés le passage du canal de suez par le porte avions, Merkel avait saisie le problème et annoncé bien haut qu’il fallait discuter avec Bachar.
    L’éternel crétin de service, lui, n ‘a rien compris
    La France isolée Pour la diplomatie française, c’est un échec majeur. Après quatre années de soutien acharné aux Frères Musulmans, bandes islamistes et autres mercenaires équipés et encadrés par l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie, Paris voit toutes ses hypothèses s’effondrer. Son attitude radicalement anti-russe – au point de ne pas livrer les Mistrals – et ses positions extrémistes dans le cadre des négociations avec l’Iran aboutissent à un isolement total de la France. L’insistance récente de François Hollande à demander la “neutralisation” de Bachar Al-Assad semble être le fruit d’une approche sans lien avec la nouvelle réalité du Proche-Orient. Et démontre au surplus l’incurie d’un gouvernement français placé devant le fait accompli. Alors que l’Allemagne semble très empressée de saisir l’action russe et chinoise comme un moyen détourné pour en finir avec l’interventionnisme américain dans la région, Paris refuse toujours d’acter de l’échec de son alliance avec les islamistes et leurs soutiens régionaux. Aussi, nul n’est dupe sur l’annonce du bombardement par l’aviation française de cibles de l’Etat Islamique en Syrie : il s’agit de prendre le train en marche et de mitiger, dans dans l ‘ opinion publique le désastre prévu.

  4. Uber fille des rêves moites d’Attali et de son éjaculation, pardon, don à la pensée, sage forcément, élyzzzéenne, en la personne de sa descendance (abyssimale) Macronienne, ne découvre pas le mouvement social, en fait elle refuse absolument le terme social et même le concept d’une société autre que celle de Tarzan et les singes (pssst, les singes c’est nous)

    Uber alles, est le logo du futur tel que admiré par nos libérals-sociétals et voulu donc par ce parti du Progrès; la destination est connue, elle a déjà été l’objet d’un filme: Blade Runner, avant ça d’un petit livre Le Meilleur des Mondes (Immondes).
    S’agit pas d’autre chose que d’installer la super-hyper-classe proprio et sponsor des technologies dans ses penthouse (j’apprends plus de nibars dans Play Boy de la Ste Sègue) avec son extrème précaire multi-ethnique race-à-poux de nous autres en train de se bigorner dans les caniveaux avec quelques robots androïdes sous la meutrière supervision de la gestapo z-ailée.

    J’ai hâte de pas y être.

    1. SYLVIE

      pas pour tous, juste pour ceux qui concourent comme chauffeurs et comme clients à ce que ce modèle fonctionne et se développe. Le modèle correspond bien finalement à cette période de déflation économique…
      – les salaires, les retraites, les prestations diminuent
      – les offres d’emploi diminuent
      – les prix diminuent
      – les clients cherchent et achètent le moins cher
      – les salaires diminuent…..

      Zorro uber arrive avec son système où le désargenté sert un autre désargenté à travers un système où il ne maitrise absolument rien…..
      c’est d’ailleurs tellement bien foutu que UBER n’a pas besoin de virer un gus….il se content de ne plus lui indiquer de client…

      et qui prend le pognon à rien foutre ? UBER

      parce que c’est le client qui fait le boulot en tapant sur son clavier…

      1. C vrai @ Stan….on entre dans un système démerde…. »sponsorisé » par les grands médias qui applaudissent à l’ingéniosité….on voudrait que tout le système encore social s’effondre, on ne s’y prendrait pas autrement..
        .(au fait, petite parenthèse, la propagande marche plein pot à la télé, sur la 2 et la 3)

  5. quand on décortique le système, c’est triste à dire mais nous avons ce que nous méritons..

  6. Et dire que si vous vous faites piquer, un week-end, en bricolant chez un particulier, histoire d’arrondir vos fins de mois difficiles, vous êtes passibles de poursuites . Uber industrialise le truc et personne ne la ramène . Ca promet si le TAFTA est ratifié par l’UE .

Les commentaires sont fermés.