terminator-skynet_00258822

L’algorithme, le drone et la mort


C’est un article stupéfiant, publié dans le Monde du jour sur un programme baptisé SKYNET de la NSA américaine. Ce programme capte quelques millions d’informations de consommations mobiles au Pakistan, les traite pour identifier des cibles supposées terroristes. Et envoie des drones les tuer.

« Pour manifester, probablement, leur sens de l’humour, les agents de la NSA ont emprunté son nom au célèbre film d’Hollywood Terminator – Skynet y était un système informatique devenu incontrôlable, qui avait décidé d’annihiler l’humanité à coup de bombes nucléaires… Dans le monde réel, le programme Skynet a été déployé au Pakistan pour identifier et traquer électroniquement des membres et des « coursiers » d’Al-Qaïda, puis les tuer à coups de drones télécommandés depuis les Etats-Unis ou des bases militaires à l’étranger. »

On croirait un mauvais script de série B américaine, un croisement d’Ennemi d’Etat et de Mensonges d’Etat.

Faussement ingénue, la NSA affirme n’avoir que 0,008% d’erreurs. Appliquée à la population du Pakistan – 55 millions – cela fait 15.000 personnes.

On parle d’exécutions d’innocents.

 

9 réflexions sur “ L’algorithme, le drone et la mort ”

  1. On parle aussi de condamnations à la peine capitale sans jugement contradictoire.

    On parle aussi de guillotine collective tuant l’entourage qui n’avait qu’à pas fréquenter un supposé suppôt d’organisation ennemie.

  2. pssst, Juan,
    le Pakistan c’est un genre 180.000.000 d’habitants ou deux cent millions, no lo se.

  3. Pour une info, c ‘en est une. Les USA tuent à distance avec des drones!!! Le problème est que la première attaque par drone à eu lieu en 2011. Pas étonnant que la France prenne du retard avec des nouvelles fraîches de 4 1/2 de retard.
    Pssst juan, même avec 55.000.000 millions d ‘âmes, 0.008% fait plus que 15000.
    C’ était lendemain de fête? pas pour la mise hors de cause de marine quand même.

  4. « On parle d’exécutions d’innocents. »

    Non : on parle d’une guerre.

    Si les guerres ne faisaient que 0,008% de « victimes collatérales » ( = innocentes), ce serait un sacré progrès.

    1. La fameuse « guerre contre le terrorisme . Il faudrait peut-être le signaler aux pauvres types, victimes collatérales alors qu’ils venaient de croiser dans la rue un touriste amerloque .

    2. « Non : on parle d’une guerre… »

      Les États-Unis sont en guerre contre le Pakistan ?

  5. « Jusqu’à neuf personnes tuées sur dix n’étaient pas visées. » (« Drone Papers » : dix révélations sur le programme américain d’assassinats ciblés, Le Monde)

    Avec 90%, on est bien loin des 0,008% annoncé.

    1. Merci de votre intervention – c’était dans tous les medias alternatifs US pas trop suivi en france, ça doit faire partie des détails de l’histoire.

  6. En premier, il faut noter qu’un terroriste est un civil.
    Tuer un terroriste est équivalent à tuer un civil. Alors, arrangez cela comme vous voulez, le principal est de se débarrasser d ‘une crapule
    Le Pakistan n ‘a pas spécialement la réputation d ‘un pays calme et ou règne la loi et l ‘ ordre..
    Je n ‘ai pas souvenir que les chrétiens massacrés depuis des années dans ce pays de civils » innocents » aient fait l ‘ objet de plainte. Pourtant eux sont des civils innocents, leur seul tort est d ‘être chrétien

Les commentaires sont fermés.