IMG_5782

Eviter les postures – #attentats


Les seuls dont les postures épousent malheureusement avec exactitude et cohérence la période que nous traversons sont les xénophobes. car il est facile de stigmatiser l’Etranger, le Musulman et même le Réfugié. Nos terroristes du 13 novembre ont des noms et prénoms aux consonances suffisamment marquées pour que les réac et autres ligards se livrent à merveille à tous les amalgames.

L’une des pires réactions est sans doute aucun de s’enfermer dans des postures qui nient la réalité.

Quelques exemples ?

J’ai entendu ce matin un écolo organisateur des manifestations interdites de la COP21 brailler sur France info que le gouvernement ne « voulait pas que les gens s’expriment sur les dangers climatiques« . Mon dieu… 130 morts civils et innocents dans Paris il y a 10 jours… Je pense que le gouvernement et pas mal de gens de tous bords ont surtout envie d’éviter de prendre des risques d’attentats.

Un autre exemple ? J’ai mentionné qu’un des terroristes s’était fait passé pour un réfugié, avec faux passeport et demande d’asile. L’info émanait du respectable Mediapart. Un aimable Twittos m’a rapidement confié son agacement de pointer ainsi les réfugiés du doigt. Je ne pointe rien. Je précise un fait : il y a 2 des terroristes du 13 novembre qui se sont fait passer pour des réfugiés pour venir en Europe puis en France. Le nier est une posture ridicule. Est-ce que cela change mon envie d’accueil des réfugiés syriens ? Non.

Un autre exemple ? Nos réactions collectives sur l’état d’urgence. L’expression ne veut rien dire si l’on ne regarde pas précisemment de quoi on parle. Je suis allé sur le site de la Quadrature du Net, le plus en pointe pour critiquer le texte. Je ne suis d’accord avec  presque aucun de leur propos. Oui, il faut accélérer et faciliter la traque des terroristes. non, mes libertés ne sont pas limitées par cela sauf si j’ai envie de dire publiquement, sur mon blog, que Daech est formidable.

J’aurai préféré que mes camarades vigilants réfléchissent autrement, réagissent différemment. Qu’ils restent les premiers à dénoncer les abus de ces restrictions contre les libertés publiques; mais qu’ils comprennent que nous sommes dans une situation gravissime; qu’ils réclament plus de moyens policiers et de renseignements.  Très franchement, nous avons dénoncé la réduction des effectifs des forces de l’ordre pendant les 5 années du détestable mandat de Nicolas Sarkozy. On en paye aussi le prix aujourd’hui (destruction de la police de proximité, suppression des RG, etc). Pourquoi oublier cela aujourd’hui ? Cette ultra-droite a réduit les moyens de surveillance car la peur fait son affaire.

Nous sommes les premiers à demander des restrictions à l’encontre du libre exercice des activités économiques, au nom de l’égalité et de la protection sociale des plus faibles. Nous appelons cela  de la « régulation« . Nous avons créé en France le délit de racisme et de xénophobie. Ce n’est pas le cas en Amérique où le KKK est libre de parole. Ces incohérences dans nos postures de défense de la liberté  deviennent criantes dans des cas d’extrême urgence comme celui que nous vivons.

Sortons des postures, s’il vous plait.

Et pour l’instant, souvenir et émotion pour les victimes de Bamako.

 

33 réflexions sur “ Eviter les postures – #attentats ”

  1. « L’une des pires réactions est sans doute aucun de s’enfermer dans des postures qui nient la réalité. »

    Cette autocritique vous honore.

      1. Je suis le troll le moins décevant et le plus constant de toute la blogoboule !

        Sinon, je ne commente quasiment pas les billets relatifs à tout ce qui tourne autour des attentats de la semaine dernière, car le cadre des blogs ne s’y prête que fort mal. Comment, en effet, expliquer clairement que je me retrouve en accord avec un certain nombre de voix venant de l’extrême gauche, celles qui disent que nous ne devrions pas nous étonner de récolter ici ce que nous sommes allés semer là-bas (pour faire très bref), et que ces gens peuvent difficilement être appelés « terroristes » dans la mesure où c’est nous qui leur avons déclaré la guerre en allant les bombarder ?

        Il faudrait expliquer que la fameuse « union sacrée » n’implique pas du tout que l’on doive se transformer en béni-oui-oui gouvernementaux, et que je suis tout à fait opposé, à titre personnel, à un « état d’urgence » qui ne règlera rien. En tout cas pas les choses qu’il est censé régler.

        1. « Comment, en effet, expliquer clairement… »

          Et bien voilà, c’est fait, et rudement bien fait encore.

          Je partage totalement votre avis, mais maintenant
          qu’ils nous y ont mis, on fait quoi ?

          Et encore, il reste la Lybie si proche de nous où il va falloir réparer leur énormité, parce que DAESH s’y est installé confortablement.

          Plus qu’une chose à faire, s’accorder avec l’Iran et les Russes pour faire face, drôle de visionnaires que nos présidents ….

          1. On pourrait peut-être se concentrer sur « nos » fauteurs de troubles, « nos » assassins, « nos » traîtres à la patrie, afin de les frapper durement et sans pitié excessive, puis de reconquérir les territoires où ils ont commencé d’établir leur propre loi.

            Quant au Proche-Orient, pourquoi ne pas faire, avec retard, ce que nous aurions dû faire depuis le début, à savoir les laisser se démerder entre eux ? En quoi les massacres entre sunnites et chiites nous concernent-ils ? Aller jeter quelques bombes sur des pays qui ne sont pas les nôtres transforme automatiquement les fous furieux locaux en résistants, en combattants qui, de leur point de vue – lequel est recevable –, ne font que se défendre, en frappant l’ennemi au cœur, comme l’ennemi l’a fait pour eux.

            1. Je suis à un stade où je ne sais plus …. fait très rare dans ma vie, même si je me suis trompée comme tout le monde, aujourd’hui c’est le blanc ….

              1. HELENE DICI

                reprends l’histoire récente des guerres menées à l’extérieur au XXeme siècle, et tu comprendras…

                je suis aussi d’accord avec le fait que nous nous sommes mélés d’affaires qui ne nous regardaient pas, au nom de la démocratie occidentale et pour de mauvaises raisons…

                tu parles, aujourd’hui va discuter de démocratie en cours dans les pays où nous nous sommes ingérés

                pas besoin de sortir de l’ENA pour se rendre compte que depuis 15 ans, aucune des guerres menées n’ ont pas gagnées. En afghanistan, en plus, en se retirant, il y a des centaines de millions de dollars de matériels de guerre qui sont restés sur place…..

                en lybie, dont on peut douter des causes de la déclaration de guerre par un philosophe… ce sont des milliers de tonnes d’armes des arsenaux nationaux de toutes natures qui ont profité à on ne sait trop qui…

                au mali, nous avons envoyé un millier d’hommes pour maintenir la paix sur un secteur grand comme Marseille et une partie de lyon réunis…
                j’en avais fait part sur ce blog en signalant la plaisanterie qui devait certainement permettre de gratter quelques points de sondage…

                le plus fort de l’histoire, c’est que nos leaders qui ont foutu la merde, mettent la gomme en communication pour faire oublier qu’ils sont responsables de ce merdier, mieux ils parlent de NOTRE guerre…mais merde, il serait temps de sortir la machine à réfléchir…..

                plus fort, ils ont réussi implicitement à mettre une frange de la population en accord avec le fait qu’il faut intensifier les bombardements là bas…

                je passe sur l’accueil en masse de migrants, et sur le fait qu’il est de bon ton de chanter la marseillaise, de sortir les couleurs du drapeau à une époque où nos industries sont vendues en masse à des étrangers, à un moment où toute la classe politique et les médias se réfèrent aux soi disant « bonnes pratiques » d’ailleurs (USA, Allemagne, pays nordiques, angleterre…) pour nous préssurer socialement, pour nous enchômager le plus rapidement possible;.

                les mecs qui crient au secours au FN depuis des années, qui assimilent à des extrémistes toute personne parlant de « souveraineté » de « protectionnisme » sont en train de nous gueuler « vive la France » ou périodiquement « achetons français  » non mais…il serait temps de réfléchir aux relations de cause à effets.. non ?

                se souvenir de tout, ne rien oublier…j’en suis personnellement à « non violente, non coopération » concernant notre classe politique dans son ensemble….même s’il est trop tard..

                non pas de posture, rien que des faits, et surtout faire marcher plus que jamais ses deux hémisphères du cerveau pour les mettre en accord……

                et plus j’y pense, plus je trouve que c’est complètement dingue…

                  1. pourquoi ne suis-je pas surpris (lien Hélène) justifier un budget / entrainement, garder la main / score, du chiffre (qql ‘bon point’) / la manipe: n’est-ce pas leur job, compétence..

                    qué, où ça une vierge effarouchée ?!

  2. Comment éviter les postures quand la scène politique française est composé d’imposteurs? « Jeu de mots dirait Maître CAPELLO »

    Comme s’il existait une droite et une gauche en France alors que dans les faits, la politique appliquée tire son essence des rapports de l’OCDE. La tendance dominante est dite libérale, rien de nouveau sous le soleeil suaf pour ceux qui croient qu’il existe un clivage gauche/droite entre l’ex UMP et le PS.

    Ce n’est pas le tout d’être antisarkosyste pour comprendre avec rancoeur que Hollande fait pire. Fait pire en ce sens que Sarkosy avait au moins le mérite d’afficher la couleur et de ne pas se cacher derrière une pseudo sensibilité de gauche humaniste prête à donner le droit de vote aux étrangers par pure électoralisme… une gauche qui devait mettre en place le scrutin proportionnelle pour améliorer la démocratie et qui fianlement ne s’occupe que de sujets utlra-secondaires comme on la vu pour le « mariage pour tous ».

    Sur « l’Etat d’urgence », a situation exceptionnelle mesure exceptionnelle. Sur la question du contrôle des frontières (protectionisme et ou sécurisation), on n’en arrive enfin à une acceptation de débattre sur la question d’une France souveraine. Suite à des attentats, c’est complètement dingue.

    Qui sont ces gens qui nient la réalité et se posent en donneurs de leçons?

  3. C’est la deuxième fois cette année que nous sommes frappé par ce terrorisme islamiste.
    Bamako vient aussi ( encore une énième fois) d ‘ être frappé.
    Les USA, le Pakistan, l ‘Inde, le Congo, le Niger le.. le .. le .. alors nier que l ‘ islam ne pose pas un problème au monde est une erreur.
    Tous les musulmans ne sont pas sur le route du terrorisme cela est évident mais il faut se rendre compte que l ‘ islam ne peut s ‘accorder avec nos us et coutumes. A force de reculades et de concessions, de fausses déclarations nous sommes dans une situation qui ne peut que s ‘aggraver. Accepter ces nouveaux migrants, c ‘est en faire de nouveaux assistés, de nouvelles charges pour le peu de contribuables travaillant encore. Que feront ces nouveaux sans travail, sans logis? Est-ce les aider en ne leurs laissant qu ‘ un avenir incertain?
    Décréter l ‘état d ‘ urgence après les 130 morts, mais c ‘ était dés charlie qu ‘il fallait réagir vite et fort.
    Les erreurs d ‘avoir chasser les sadam ou kadafi ont été de ne pas prévoir les  » après » de ne pas prévoir la montée des anciennes haines bridées sous le joug des dirigeants. Les erreurs ensuite d ‘ une politique catastrophique faite par des apprentis sorciers hollande et fabius, voulant se comparer aux USA.

  4. S’il y a bien un domaine dans lequel le refus des «postures» pourrait s’avérer contre-productif, c’est celui des libertés publiques qui ne seront jamais assez défendues dans le pays qu’est devenu la France de 2015.

    https://agenda.weforum.org/2015/11/which-freedoms-are-most-important-to-you/

    De la liberté de pratique religieuse, en passant par celle de la presse, jusqu’à celle d’expression sur la toile, notre citoyen lambda semble déjà sur une mauvaise pente, finissant en queue de peloton, face à celui d’autres sociétés occidentales comparables.

    Donc non, aucune envie de vivre dans un état d’urgence permanent tentant de me rassurer, affirmant que la démocratie consisterait à pouvoir voter de temps à autres, quand le parti de l’ordre permet de ne plus être au garde-à-vous.

    Quand sont interdits regroupements ou manifestations de nature politique, plutôt qu’événements sportifs par exemple, les libertés sont restreintes.

    Toujours rappeler à qui gouverne, et démontre vite l’oublier à l’exemple de Mazetier voulant contrôler la presse, que les institutions ont pour fonction de veiller à garantir ces libertés n’est pas une option pour qui défend souveraineté populaire.

  5. S’il y a bien un domaine dans lequel le refus des «postures» pourrait s’avérer contre-productif, c’est celui des libertés publiques qui ne seront jamais assez défendues dans le paysage politique qu’offre la France de 2015…

    https://agenda.weforum.org/2015/11/which-freedoms-are-most-important-to-you/

    De la liberté de pratique religieuse, en passant par celle de la presse, jusqu’à celle d’expression sur la toile, notre citoyen lambda semble déjà sur une mauvaise pente, finissant en queue de peloton, face à celui d’autres sociétés occidentales comparables.

    Donc non, aucune envie de vivre, ou de proposer à d’autres de vivre, dans un état d’urgence permanent tentant de se rassurer, affirmant que la démocratie consisterait à pouvoir voter de temps à autres, quand le parti de l’ordre permet de ne plus être au garde-à-vous.

    Quand sont interdits regroupements ou manifestations de nature politique, plutôt qu’événements sportifs par exemple, des libertés sont restreintes. C’est de fait rajouter l’oppression, sous couvert d’une sécurité que l’on consent pourtant à mettre en danger pour raisons d’abord économiques, au malheur des attentats qui n’auront déjà pas été évités.

    Rappeler à qui gouverne, et démontre vite l’oublier à l’exemple de Mazetier voulant contrôler la presse, que les institutions ne sont légitimes qu’ayant pour fonction de veiller à garantir nos libertés n’est pas une option pour qui défend souveraineté populaire.

    1. Libertés publiques!? certainement que certains en prenaient un peu trop. Je tape le mot clé « perquisition » puis je clique dans mon navigateur « actualités » dans une multitude de réponses, je pioche au hasard

      http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2015/11/20/Perquisitions-dans-les-mouvances-terroristes-a-Chateauroux-et-au-Blanc-Indre-2538805

      Non mais des mouvances terroristes à Chateauroux, faut être motivé quand même pour aller s’installer à là-bas.

      Qu’est ce qui viennent foutre en France?

      1. Aucune interpellation à Châteauroux souligne en gras l’article concernant ces dites «mouvances terroristes» selon La Nouvelle République.

        Si vous aimez cliquer…

        «Au total, après cinq nuits et sur l’ensemble du territoire, il a été procédé à 793 perquisitions administratives et 107 interpellations conduisant à 90 gardes à vue. […] 164 assignations à résidence ont été prononcés.» https://twitter.com/Place_Beauvau/status/667686586532962304/photo/1

        Le communiqué ne précise bien sûr pas de quoi auront été inculpées, ou *très majoritairement pas* et encore moins en rapport avec le terrorisme, les personnes chez qui les perquisitions ont eu lieu.

        Concernant les 174 armes saisies dans le cadre de ces 793 perquisitions, pour avoir une idée de l’ordre de grandeur du résultat de l’opération, près de 176 armes auront été découvertes chez une seule personne au cours de la même semaine dans cette affaire en Alsace. Sans rapport avec le terrorisme… http://www.lalsace.fr/actualite/2015/11/17/saisie-d-armes-au-domicile-du-pere-de-son-camarade-en-garde-a-vue

        Perquisitionner pour « rassurer la population » nous dit donc la presse ici :
        « S’il est indéniable que ces perquisitions entrent dans le cadre de ce qu’on peut appeler une opération de communication, il n’en demeure pas moins qu’elles ont permis de mettre la pression sur la délinquance de droit commun. Cela ne peut donc pas être considéré comme un échec », affirme un enquêteur. http://www.estrepublicain.fr/actualite/2015/11/20/perquisitions-administratives-beaucoup-de-bruit-pour-pas-grand-chose

        Ou là :
        « Nous profitons de ce dispositif pour terminer des procédures que nous n’arrivons pas à judiciariser », raconte Christophe Rouget, responsable de communication au Syndicat des cadres de la sécurité intérieure CFDT (SCSI-CFDT). Ce gigantesque coup de filet sert donc aussi à faire tomber des délinquants sans rapport avec les réseaux islamistes. Les services de renseignements et la police judiciaires décident au cas par cas des cibles de ces perquisitions, sans qu’elles fassent nécessairement l’objet d’une « fiche S » ou d’un suivi spécifique pour leur radicalisation. http://www.politis.fr/Les-perquisitions-administratives,33035.html

        Que les procédures qu’autorisent l’état d’urgence soient, de fait, largement et ouvertement utilisées dans des affaires de droit commun, comme dans un état policier, n’est clairement pas un bon signe pour l’état de droit.

        1. Merci pour l’info du nombre de perquisitions réalisés depuis que l’ETAT d’URGENCE a été instauré. Cela dit, il est malheureux d’attendre une situation exceptionnelle pour faire ce qui aurait du se faire depuis des lustres.Pour une fois que la police peut agir, il faut en profiter tous azimuts. Dans le tas beaucoup d »affaire de droit commun et alors!?

          1. « Dans le tas », beaucoup de perquisitions pour strictement aucun résultat, et vraisemblablement même quelques dédommagements à la clé, les personnes mal ciblées n’ayant rien à se reprocher de particulier les justifiant, comme le rappelle le billet du jour de Juan.

            1. Quand j’ai commencé ma recherche avec le mot clé « perquisition » suivi de l’onglet actualité. Je me suis vite aperçu qu’il y avait énormément de perquisitions administratives qui n’aboutissaient sur rien.

              C’est plutôt sain que de savoir qu’il n’y a eu aucune interpellation à Chateauroux. si ces gens n’ont rien à se reprocher.
              Le contraire eut été bien plus arbitraire.

              A situation exceptionnelle mesure exceptionnelle.

  6. La Ferté-Macé est une commune française, située dans le département de l’Orne en région Basse-Normandie, peuplée de 5 716 habitants.

    Franchement, là ils y étaient pour se planquer ça a du faire tâche dans le paysage. La dernière fois qui ont des étrangers là dernière fois. Peut-être au moment de la libération avec les forces du débarquement allié et encore pas sûr.

    Des armes retrouvées à La Ferté-Macé après une perquisition
    http://www.ouest-france.fr/normandie/alencon-61000/des-armes-retrouvees-la-ferte-mace-apres-une-perquisition-3855086

    Faut attendre des attentats pour faire des perquisitions et s’apercevoir de l’ampleur du phénomène. A Paris il y a trop de parisiens, c’est bien connu.

    1. ps, Voda, il y a 30 ans j’arrive d’un long voyage et rejoins ma femme et notre jeune gamin installés dans un bled, St Maurice des Lions (Limousin) le lendemain les gendarmes me contrôlaient.. R.a.s mais ça m’a scié,

  7. – « papa, c’est quoi une posture ? »
    – « tais-toi et nage, ..espérons que d’ici là tu auras appris.. quand on sera arrivé ta bouée sera inutile, aussi le besoin de taper des pieds: c’est une posture »

    °°° °°°
    la suite ? j’me tâte (sous le coude)

    1. vu; un de plus, marcheur sur l’eau.. Mouloud et sa « miskina (pauvre) mama catho », cette laïcité « qui empêche », ce paradis « rien que pour nous » (bonne nouvelle !) l’islam ? « autosuffisant », la mixité ? « pas ma fille ! en Arabie, inch schmol », et l’iman Salem qui assume quedal (devant le maire; la faute au traducteur, assermenté mais menteur), les chiens ça va mais pas les kafir (nous)

      voiloù, ces qqls.. ni dire ‘abrutis’ (y savent lire et un peu compter) dont on visionne (?!) des plombes d’inepties crétines, et brutales..
      /y viennent d’où.. du coin de la rue (pas osé: de l’école de la république) etc, etc,

      1. La religion et l’islam plus que les autres est une véritable maladie de l’esprit. Ils croient en un Dieu dont on a jamais la couleur. Aucun esprit critique. Une véritable hallucination collective. Même après 40 ans de politique de la ville, il n’y aucune amélioration, ces gens sont français sur le papier rien de plus. La connerie n’a pas de limite.

        Le problème du communautarisme musulman n’est pas inhérente à la politique française Ces populations de plus en plus importantes (démographie galopante + immigration non contrôlée) génèrent les mêmes problèmes, revendications… dans tous les pays d’Europe. J’aimerais bien connaître un pays d’accueil où l’Islam est compatible.

        Curieusement, il n’y a aucun exemple d’intégration réussie de ces populations. A un moment donné, il faudra bien admettre que ce n’est pas de notre faute de les avoir accueilli, de leur avoir donné du travail, d’avoir injecté de l’argent dans les écoles, les quartiers… de les assister à tout point de vue, de favoriser leur culte… ailleurs, en Allemagne, en Grande-Bretagne, Belgique, Hollande, scandinavie… ces pays ont adopté à peu près la même politique mais rien n’y fait.

        Le communautarisme me dégoûte. L’identité française est galvaudée.

        1. p’tit bémol: n’ont pas l’exclusivité du front bas, inculture/ acculturé: no métissage culturel, ou rejet de la nouvelle et retour à celle d’origine. Le juif par ex. ne ‘menace’ pas d’aller (retourner) en Israël..
          (certes) le musulman manipule aisément la contradiction: déroutant (qql schizophrénie l’accompagne ?!)

          ma femme (ni gauchiste) « on ne les a pas vraiment aidé » version courte, on comprend: plus de reproches que la moyenne (nos parents, les parents de ceux ci..) suspicions et attentes.
          Mais, on s’égare..

      2. Extrait page 125 du rapport sur « Les défis de l’intégration à l’école »

        Aussi, il apparaît que pour continuer à intégrer des générations d’enfants issus de l’immigration à la société française, comme des générations de Français, l’école doit relever un triple défi :
        – un défi migratoire face à l’arrivée chaque année d’élèves immigrés parfois non francophones ;
        – un défi social lié aux inégalités socio-économiques et territoriales ;
        – un défi culturel visant à l’appropriation du patrimoine commun et aux valeurs de la République française de plus en plus contestées.

        http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/114000053/

        1. Eliminer la cause du premier défi pour ne pas contribuer au deuxième défi permettra de réussir le troisième qui m’apparaît comme celui qui est les plus mportant des trois.

          Donc sur le défi migratoire, une suspension momentanée semble tout indiquée, pour favoriser l’intégration des derniers arrivés et surtout pour ne pas contribuer à la difficulté du deuxième défi à relevé.

  8. ..on aurait du, il fallait, il faudrait, on doit, ..on connait, de tout temps d’ailleurs puisqu’ étant non-parfait,
    Tout est perfectible ! mais sans l’ubiquité ou boule de cristal on tâtonne, ânonne,
    sinon énoncer, dénoncer tous nos miasmes accumulés..
    (x hypocrisies et autre judéo truc)
    qql verset (pas d’O Wilde) et coup de sabre: est-ce tout ce que l’on mérite ?! (et pour) nous mettre dans le droit chemin..
    /sous entendu: (nous aurions) besoin d’aide ?

    j’oublie tjs (provincial, poussif) cette nécessité (?) d’accabler le chef, celui de l’Etat, ses services, donc qqls dispositions,
    /pourquoi pas; pas contre ni d’utile détente (jamais de pose ?)
    ..me fait dire: « nous ne sommes -alors, pas en guerre » ..sinon Juan, tout d’accord; et ignorais les RG saqué /!
    oui la guerre, « nos méchants », les causes effets, sans étonnement (!) ajouter: notre génération l’avait perdue de vue (réalité)

    non, peu à dire (ni friand de garde à vue) oui, plutôt confiance en mon pays (et dirigeants; des pires n’empêchent pas la critique) et autres nations..
    secouées par ces menaces actées; à l’évidence (c’est ça..) ‘ils’ se penchent sur l’infection; leur fonction,

    « ne plus savoir » (Hélène; par ex) n’est pas errements; même le paradoxe surfe sur la posture,

    ah si, une réflexion -mais assez loin de celle qualifiée de ‘bienvenue’, façon constructive, car des fois elles le sont,
    ..il me semble que les maliens, leurs divers services de sécurité ont pris de la bouteille (même si peu de détail des dramatiques événements de Bamako) alors que les populations au nord-est du Nigéria.. abandonnées, dé-laissées aux exactions de Boko Haram, ..n’ont rien ! à espérer de leurs militaires, noyés dans la corruption et l’incurie, les premiers à fuir (!) à la moindre alerte.
    (je reviendrai, pour & envie d’un peu de répit, d’apaisement, livrer qqls sottises.. sans effort ni mentir !)

  9. Lettre d’un avocat de Metz: une bombe.

    > > > > > > Bon à savoir, et puis vous pouvez acheter le livre pour vous faire une idée de la gravité de la situation.
    Notre pays est vendu, morceau par morceau, par les politiques, prêts à tout pour accéder au pouvoir. Nous vivons nos dernières années de « Français ». Le pire reste à venir pour les enfants d’aujourd’hui et du futur… Il faut que les citoyens de nos nations sachent que pour quelques bulletins de vote nos dirigeants sont prêts à toutes les compromissions!
    Une enquête de 270 pages sur les subventions publiques aux islamistes a été censurée par les médias.
    Une enquête, pourtant parue en librairie (Fnac, Virgin…) a démontré que des hautes personnalités politiques collaborent avec les Frères musulmans en France (incarnés par l’UOIF) en leur donnant des terrains publics pour des grandes mosquées ou subventionnant leurs « associations culturelles »…

    Ce livre qui est une bombe politique aux effets potentiellement ravageurs pour l’UMP et le PS a été censuré par les grands médias. En effet, des élus comme Alain Juppé, Jean-Claude Gaudin ou Jean-Marc Ayrault sont gravement mis en cause par la révélation de documents inédits et irréfutables.
    Il s’agit du livre «Ces Maires qui courtisent l’islamisme», paru aux éditions Tatamis en octobre 2010, dont aucun journaliste ou « expert » de l’islam n’a pu contester les révélations.
    La meilleure preuve est sans doute l’absence de procès intenté à son auteur, Joachim Véliocas, pour diffamation par les hommes et formations politiques concernés, accusés ni plus ni moins de collaborer avec l’islamisme.
    Des universitaires islamologues, tel le Palestinien Sami-Aldeeb (site), considéré comme un des meilleurs spécialistes du droit musulman, ont félicité l’auteur pour la qualité de son rigoureux travail d’enquête.
    D’ autres universitaires courageux se sont joints à l’auteur pour cosigner un appel à être ferme contre les Frères musulmans qui ont appelé à conquérir ROME depuis la France!
    L’ institut Hannah Arendt de l’université de Dresde, centre de recherche de référence en Allemagne sur l’ analyse des totalitarismes, a commandé plusieurs exemplaires de l’ouvrage et va publier un compte-rendu dans sa revue…
    En France, les groupes de presses, tous liés à des intérêts financiers et donc politiques, ont ostracisé sans surprise un livre qui pourrait bousculer les lignes politiques. L’association Contribuables Associés (140.000 membres !), scandalisée, a consacré une page au livre dans son mensuel « Le Cri ». L’ouvrage ne coûte que 19 euros, frais de port compris, pour 270 pages.
    Après l’avoir lu, vous comprendrez comment l’UMP, PS, Modem, PCF sont prêts à brader toutes les valeurs de la république pour tenter d’obtenir les voix musulmanes aux élections!
    Quitte à financer le diable, en l’occurrence ceux qui se réclament des Frères Musulmans, la plus grande nébuleuse islamiste du monde..

  10. A. Propos d amalgame ….que penser des propos de Macron…
    Ou comment en partant d’une réalité et en faisant ce raccourci, il en arrive en fait à désigner les musulmans comme manipulables et susceptibles de devenir violents et à plonger dans le djihadisme dès lors qu’ils ne trouvent pas de travail.

    Cela n’empêche qu’il désigne une réalité, oui selon son nom on a plus de mal à trouver du travail ( mais pas que ..) et nous devons agir.
    Pour le reste désigner notre société comme responsable du terreau sur lequel se propage le djihadisme est pour moi un raccourci plus que maladroit.
    Ou j’ai mal compris ses propos ou ils les prononcent trop tôt ….

  11. Salut Juan,

    Je te recommande la lecture attentive de cet entretien avec Adrienne de la Quadrature : http://www.terraeco.net/Adrienne-Charmet-Alix-Quadrature,62518.html

    Et hormis cela je m’interroge vraiment sur l’efficacité de mesures d’interdiction de manifester à Chateauroux, Vierzon ou Maubeuge pour limiter les attaques comme nous en avons connues… Tout comme je ne comprends pas en quoi la surveillance policière très tatillonne de ma copine cégétiste mariée à un bien basané pourrait avoir un impact sur des attentats potentiels.

    1. vu; bonjour partageux, je n’ai pas la même lecture, quand bien même arcbouté sur les Droits fondamentaux (libertés individuelles etc.)
      la fin justifie les moyens ? pour faire vite, ..ben oui, il me semble. Certes, si c’est pour (davantage) ficher espionner les familles syndicales (etc.) la ‘noblesse’ de l’entreprise est condamnable.

      Etat d’urgence ou Etat policier.. franchement, on sait notre gvt (puis-je ajouter: Hollande n’est pas Sarko)
      perso en province, et/mais à 500 m d’une frontière (swiss) que j’ai traversé 20 fois depuis le 13 nov.. R.a.s, pas un képi de plus (de moins) que d’habitude.
      Les pc, contenu ‘aspirés’ ..et autres incursions, oui fait chier, again: ça dépend lesquels..
      et vu de ma fenêtre, le laxisme, cher au Fn, disons que ça lui coupe de l’herbe sous ses pieds, n’est-ce pas..

      aussi (qui n’a rien à voir ?) les méchants (oui: ils font l’unanimité, la question ne se pose pas; y a pas intérêt..) ainsi que tous les bandits en gnl, contournent les dispositions et mesures ‘contrariantes’, trouvent des parades /évitent de plus en plus le tèl et autres équipements technologiques (pas de faille, rien vu venir.. aux derniers attentats, ..’heureusement’ la cousine, l’imprévue) retour aux billets (post it) délivrés par des p’tites mains; par ex, tel les mafieux en cavale,

      en résumé, ne rien faire: impensable ! la « surveillance des masses ».. qu’importe l’aspect exagéré (# culture N Corée) me parait irréalisable (je fais court)
      les bavures.. hélas.. font parties du package, de l’ensemble, tjs moins grave (?) du dommage collatéral (/les pilotes russes auraient été abattu ? non otages.. de valeur ! et par des turkmènes.. ‘les avais oublié ceux là..)
      bonne journée camarde

Les commentaires sont fermés.