L’état d’urgence et ses premières bavures


Bravo les gars.

Il ne fallait pas attendre plus de quatre jours après la prolongation d’un état d’urgence que voici les premières bavures…

Je n’ai rien contre le fait que les autorités se démènent pour débusquer les complices de cette racaille qui ont frappé le pays.

Mais vous allez vite en besogne, chers policiers.

Et le devoir de vigilance, nous l’avons répété, est plus que jamais nécessaire.

L’excellent blog du Monde, les Décodeurs, surveille les récents dérapages.

« Ibrahim Maalouf, trompettiste français renommé, qui a rendu un hommage aux victimes des attentats sur le plateau du « Grand Journal » de Canal+ le 16 novembre, a raconté au site spécialisé Clique avoir été retenu plusieurs heures par des policiers, gare du Nord à Paris, avant de monter dans un train Eurostar pour Londres. »

ou encore:

 

« A Quévrechain, dans le Nord, Fatima et sa fille ont subi une brusque perquisition de nuit au motif qu’un homme, que les autorités suspectaient de détenir des armes de guerre, avait habité dans la maison par le passé. »

Ou encore:

« A Nice (Alpes-Maritimes), une petite fille de 6 ans a été blessée par des éclats au cou, lors d’une perquisition jeudi. »

Où va-t-on ?

 

 

16 réflexions sur “ L’état d’urgence et ses premières bavures ”

  1. Premières bavures à cause dee l’Etat d’urgence.
    Nos libertés indivuelles sont en danger. Ouh lala!

    On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs.
    Et puis qu’est ce que ces petites bavures par rapport au flot de sang qui a coulé ce jour de vendredi 13 maudit. On dirait qu’une certaine sensibilité politique voudrait joué sur les émotions pour nous expliquer que ces perquisitions ne sont pas nécessaires.

    Des affaires de droit commun dans le tas… ouh! lala.
    Danst tous les quartiers de France, il y a toujours des arioles qui font les petits caïds dans le genre Nique la police Nique Ta mère. Je trouve ça bien de leur tirer les oreilles et si en plus la pêche ne fait pas bredouile et que l’on y trouve des armes ou de la drogue, c’est que mieux. Au moins toute cette racaille va commencer à prendre conscience de la puissance publique. Chose qu’elle ne comprenait pas.

    Maintenant, pour éradiquer l’Islam radical même en trois mois cela ne sera pas suffisant.

    « Il s’agit d’un combat non pas religieux mais politique, et dont le résultat est crucial pour l’avenir de notre cohésion nationale. » (Thibault de Montbrial)

        1. Je doute qu’Ibrahim Maalouf ait l’ambition de convertir qui que ce soit à quoi que ce soit, si ce n’est à la musique, et d’offrir une mort atroce à quiconque. Il me semble, d’ailleurs, que les Maalouf sont chrétiens. Fatima et sa fille ont-elles tenté de convertir quelqu’un, ou de lui offrir une mort atroce ? Non, elles habitaient dans une maison où, dans le passé, résidait un suspect. Et la petite fille de six ans ?

          Petites bavures, sans doute. Mais toujours déplorables.

  2. ben JUAN c’est la guerre, on ne peut pas se plaindre à la fois que la police ne surveille pas suffisamment tout ce qui ressemble à un profil de « terroriste type » fabriqué par les images, photos de la comm permanente ……et en même temps se plaindre de trop en arrêter…

    faut choisir….ça part un peu de la même logique que calmer et pacifier les esprits ici, en bombardant plus ailleurs…

    si demain le profil du « terroriste type » c’est un blanc, cheveux implantés haut sur les tempes avec des bagues aux doigts, il y a fort à parier que vous allez être collé au mur régulièrement……non je déconne

    on pourrait en dire tellement sur l’incongruité de l’époque…

  3. 132 morts, plus de 300 blessés, des gens traumatisées à vie, ça c ‘est une bavure!
    Le reste, un rappeur retenu, une perquisition chez fatima, et une petite fille de 6 ans blessée par des éclats? éclats de quoi, qui a tiré? éclats de rire, de grenade,….. nous sommes en guerre et si il n ‘y a que ces non événements

    1. Quand donc tenterez-vous de vous délivrer, juste un peu, de tous les préjugés qui encombrent votre cerveau ? Ibrahim Maalouf n’a rien à voir avec le rap, c’est un pianiste, trompettiste, compositeur qui fait dans le jazz, le classique, la musique orientale, le jazz-rock. Il a notamment mis en musique des poèmes d’Hildegarde de Bingen, et composé des musiques de film (il a été nominé au César de la meilleur musique originale pour le film Yves Saint Laurent).

      1. C’est vrai que pour Ibrahim MAALOUF c’est un délit de faciès.
        EN plus il aime Hildegarde Von BINGEN, c’est très rare de trouvé des connaisseurs de cette grande autodidacte devant l’Eternel. M’enfin pour « les préjugés » il faudrait s’en libérer!? Les tueurs du vendredi 13 eux n’ont pas fait dans le préjugé, c’est sûr!

        1. Les tueurs du vendredi 13 sont bien les dernières personnes au monde que je prendrais pour modèles. Oui, dans la mesure de nos pauvres moyens, nous devons nous libérer de nos préjugés, surtout ceux du genre qui nous font croire qu’un musicien ayant un nom arabe est nécessairement un rappeur.

  4. « Bernard » mieux que « Mouloud ».. si vous voulez que votre CV soit lu,.. rien de nouveau,
    ah si, prochaine étape: le cynisme

  5. Juan, assez de discours sur nos ;libertés prétendument bafouées! Je veux bien être contrôlée et même retenue quelques heures si ces précautions peuvent aider à éviter un nouveau bain de sang!
    Désolée, mais cessons d’ergoter comme des enfants gâtés! Sachons enfin, dans ce pays, faire la part de l’essentiel et de l’accessoire!

Les commentaires sont fermés.