J’ai honte. #Hollande


Le président de la République a décidé de faire voter ce beau monde parlementaire sur la déchéance de nationalité. J’imagine qu’en 1981, jeune conseiller, Hollande était opposé à l’abolition de la peine de mort.

Hollande avait trouvé les mots justes pour reconnaître d’autres fautes politiques, une lucidité retrouvée (que Mitterrand n’avait pas toujours) sur les failles de la France (de Charonne aux fraternisations de 1914 ou aux massacres de Sétif en 1945). En cette veille de réveillon de Noël, Hollande a perdu ce crédit là.

On imagine Eric Besson applaudir.

 

La politique est grande quand elle sort des contingences de survie politique personnelle.

Ce soir, elle est minuscule et abîmée.

Sans moi.

 

72 réflexions sur “ J’ai honte. #Hollande ”

    1. Cela n’a aucun rapport avec être de droite ou de gauche ( d’ailleurs Hollande n’a jamais été de droite, il a toujours été au PS) ; c’est une question de ne songer qu’à sa réélection. C’est nul.

      1. La police française qui ne ferait pas ce genre de chose si elle n’avait pas ce droit, me fait penser à l’époque où elle avait « le droit » et même l’ordre de charger des familles juives dans les cars , du Vel d’hiv au centre de Drançy… direction Auschwitz… Le fascisme est bien là…

    1. Alors là, je n’y avais pas pensé !
      Pour les Corses et les Basques, vous avez tout à fait raison.
      Une autre boîte de pandore.
      C’est bientôt noël, alors c’est de grand cœur que je vous fais une grosse bise pour ce beau billet.

      1. La question pouvait se poser avant l’abrogation du service militaire obligatoire en France; aujourd’hui, je ne vois pas le parallèle entre les citoyens français qui commettent des attentats en France, et ceux qui vont faire leur service militaire dans un autre pays avec lequel la France n’est pas en guerre, et éventuellement faire la guerre contre d’autres pays de la région qui ne sont pas la France.

        1. Elie Arié,
          Non, je ne dis pas ça pour ce genre de situation.
          la déchéance de nationalité existe déjà, mon inquétude c’est l’inscription dans la Constitution avec un lien sur le terrorisme, lequel terme n’a jamais été trop bien défini, et pour cause.
          Je ne sais quel sera le gouvernement de demain, je ne sais donc pas quels seront les déclarés terroristes ni les actes et soutiens.
          ça en plus de l’état d’urgence revu et re-constitutionalisé présente un danger pour la démocratie; enfin ce qu’il en reste.

    1. Ce n’est pas trop dur, certains jours, d’ être  » blogueur de gouvernement  » ? Ou bien est-ce parce que c’est impossible que c’est beau ?

  1. La gauche est morte le mercredi 23 décembre 2015.
    Depuis 1983, la gauche morale, libérale et européiste mène la France au désastre.
    Ce mercredi cette gauche s’est dissoute. Parce que le « peuple de gauche » n’existe plus. La communauté s’est défaite. Les appareils militants s’effacent.
    Pour l’instant chacun est déboussolé, écœuré. Mais bientôt cela apparaîtra comme une libération. Les esprits vont pouvoir contempler la nouvelle situation.
    La nation est notre bien le plus précieux. Elle est en danger de mort.
    La construction européenne l’a vidée de sa substance. Sans la souveraineté, la nation ne peut que dégénérer en identitarisme ethniciste.
    Les patriotes doivent se lever pour refonder la république universelle – et non pas celle ethniciste du FN.
    Mais l’adversaire principal – comme toujours – est la bourgeoisie coalisée : Hollande et Sarkozy, Valls et Juppé.
    Ancien militant de la gauche morte de quel côté seras tu ?

      1. Oui. Et c’est la bourgeoisie qui décide depuis 1983 d’en finir avec l’Etat-nation et de construire l’UE néolibérale.
        Comme quoi, les choses changent.

          1. En 1992 et rejeté par le même peuple français par référendum en 2005 où le oui était donné vainqueur à plus de 60%, alors que :

            « Le référendum français sur le traité établissant une constitution pour l’Europe (aussi appelé traité de Rome II ou traité de Rome de 2004) eut lieu le 29 mai 2005. À la question « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une constitution pour l’Europe ? », le « non » recueille 54,68 % des suffrages exprimés.

            Le résultat négatif du référendum, joint à celui des Pays-Bas trois jours plus tard, a scellé le sort du traité.

            Il s’agissait du troisième référendum sur un traité européen, après ceux de 1972 et 1992, mais il fut le premier à être rejeté. »

            Et qu’en on fait les décideurs ? Ils ont renié le non du peuple et nous sommes toujours sur cette brèche dix ans plus tard…

            1. Encore un qui n’a pas compris que le TCE constitutionnalisait tous les traités européens précédents, mais que son rejet ne les abrogeait pas.

              1. Encore un qui n’a pas compris lorsque le peuple répond NON à 54,68% à la question : « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une constitution pour l’Europe ? » c’est bien pour la plaisanterie s’arrête quelque soit la forme de l’emballage. Quand je demande à mes proches Lepénistes pourquoi ils votent Lepen, ils répondent immédiatement : rejet de l’Europe, remise en place des frontières, rejet de la mondialisation et de l’immigration favorisant le dumping social. Je crois que c’est clair et il faudrait enfin arrêter de chercher pourquoi Lepen fait un tel score en posant les mauvaises questions pour noyer le poisson, tout en s’en servant pour faire peur aux anti-Lepen, afin qu’ils votent pour le balancier ultralibéral qui détruit nos acquis depuis plus de 30 ans… Il a compris le mossieu ?

  2. est-ce la politique, la gauche (et la droite) ou le prèz, le bonhomme qui se fait ravager ruiner ? les 3 ?
    (capitaine de canoë, est-ce un changement..)

  3. à la première pâtée électorale, hollande avait traduit le message des français en choisissant valls et macron, tous les deux de gauche naturellment.
    La question à l’époque était : a t’il pris un virage à droite (pour simplifier). Evidemment, pour les observateurs, il était devenu gauche truc au lieu de gauche machin..et vas y que je te tortille les mots et les concepts…

    à la raclée électorale des régionales qui voit le FN 1er parti de France (qu’ils disent) , et la droite Rbananier reprendre des couleurs, hollande traduit donc le nouveau message des français…il l’a entendu. De quoi nous plaignons nous ? quand un politique n’écoute pas, tout le monde gueule.

    et le renvoi de JUAN vers l’obs, fait apparaître cette drôlerie, je cite ::
     » Hollande choisit de mettre le cap à droite, toute ? Pas vraiment ….. »
    Tenir à la marque « gauche » à ce point là, ce n »est plus de l’amour, c’est de la rage..

    Je propose de déchoir aussi la moitié des français qui ne votent pas (20 millions à la louche) , ça leur fera les pieds à ces pékins qui n’expriment rien, et accessoirement, ce serait un joli pas pour la victoire de la lutte actuelle contre le chômage…

    décidément plus personne ne sait rire…

  4. De la « guerre » à la honte en quelques semaines. Il n’a pas fallu bien longtemps pour ouvrir un peu les yeux.
    Et toute la honte n’est peut-être pas encore bue à lire le projet de loi sur la modification constitutionnelle en cours de discussion.

  5. Ah, hurler avec les loups!
    Un gugusse assassine des gens sans distinction de sexe ni d ‘ âge, ni même de religion et l ‘ on ne pourrait le déchoir de la nationalité française? De plus, est-il normal d ‘avoir la possibilité d ‘avoir 2 nationalité. On a un pays, pas 2.
    Cette double nationalité peut mener à tous les abus. Il est bon de se rappeler que les corses sont français, il n ‘ y a pas de nationalité corse, alors les conneries de marianne…..
    Vous préférez garder en France tous les assassins de retour de Syrie ayant une double nationalité. Expulsé dans le pays de la deuxième nation, ils seraient aussitôt arrété et jugé. En France taubira les libère se foutant des risques pour les citoyens .
    STANISLAS je te le redis, quand on ne vote pas, on ferme sa gueule!
    Aucun droit de critiquer celui qui est élu si on ne veut pas voter, encore moins si l ‘ on a pas le droit de vote .

    1.  » STANISLAS je te le redis, quand on ne vote pas, on ferme sa gueule!………

      et moi je te répète que je fais mon devoir de citoyen tous les jours, au travail, je paie mes impôts, mes taxes et mes prestations sociales plein pot de plus j’ai fait mon service militaire dans la cavalerie….les employés qui m’entourent me critiquent ….ou pas mes décisions et pourtant ils ne m’ont pas élus….c’est de leur droit le plus strict.

      tout ce qui n’est pas obligatoire reste de la liberté individuelle.

      tout ce qui précède, me donne le droit de la ramener quand je veux avec qui je veux et où je veux, mon non déplacement assumé et même proclamé me donne pour l’instant raison à tout point de vue….

      d’ailleurs tu devrais être content, hollande a écouté les 6 millions de votants du FN dont tu devais être…

      et pour terminer, voici d’ailleurs pour l’illustrer à quel point je t’emmerde…

      ……………… ../¯/) .
      . …………….. /¯../
      . ……………./… ./
      . ………/;¯/;…;/; ¯`•;
      . ……./;/…/…./. ……/;¯\
      . …..(….;….;…. . ~/;…;)
      . …….\. …………. .;….(
      . ……..\……… …… _.•;
      . ……….\ ……………..(
      . ………….\… ……….\

      1. Ah, le naturel polonais qui revient au galop. Dis ce que tu veux, mais quand on n ‘a pas le droit de voter on ferme sa gueule.
        Vas voir si c ‘est mieux en pologne.

        1. LANCIEN

          ascendance polonaise à moitié mon petit père, et je suis bien né en France…

          une autre moitié bien française dont quelques souches remontent jusqu’à 1460, à l’heure actuelle de mes recherches…je suis au moins aussi légitime que toi ici ma puce…

           » mais quand on n ‘a pas le droit de voter on ferme sa gueule.

          je n’ai jamais été condamné, donc j’ai le droit de voter et d’être éligible…et ce droit qui n’est pas une obligation, j’en fais ce que j’en veux comme 20 millions d’autres personnes en France dont personne ne fait état d’ailleurs, ce qui est bien triste….

          talors dans le même genre, selon toi, parce que je ne vais pas aux putes que je n’ai pas le droit d’en parler…?

          je ne vais pas à l’église, je n’aurai pas le droit de critiquer la religion ?

          non mais…tu mélanges tout mon pauvre gars..

    2. La majorité des bi-nationaux ne le sont pas volontairement. Ils le sont parce que le pays d’origine d’un de leurs ascendants ne permet pas de renoncer à sa nationalité.

      Quand à savoir s’il est normal d’avoir deux nationalités, ou trois, et si on a un pays, pas deux, c’est en fait une affaire personnelle, une question d’attachement sentimental. Ceux qui ont le cœur petit ne peuvent imaginer qu’on puisse aimer deux pays, et se sentir citoyen des deux.

  6. Inutile de redire ce que certains ont mieux dit que moi….oui c’est triste et je suis triste…et le pire c’est que cette déchéance ne sert à rien…et quel message désastreux envers les bi nationaux qui ne sont dorénavant plus considérés comme totalement français…
    Il y a tellement mieux à faire pour agir contre le terrorisme !

  7. Si Sarko président avait fait passer ça , le socialisse Hollande aurait été vent debout , pour la galerie .
    Ce n’est plus un président , c’est juste un bouffon en campagne .

  8. Sylvie 75
    Pouvez-vous me dire pourquoi cette déchéance ne sert à rien. Des gens le disent mais ne l ‘explique pas.
    Les bi nationaux se considèrent-ils comme français à part entière puisqu’ils éprouvent le besoin d ‘appartenir à 2 nations, si nous entrons en guerre de quel coté seront-ils?
    Croyez que beaucoup de bi nationaux y regarderont à 2 fois avant de risquer le retour au pays. Car ils savent les risques qui les attendraient.

    1. lancien…Au mieux, .croyez vous que les terroristes craignent la perte de nationalité alors que leur propre vie ne compte plus….et pensez vous vraiment que les frontières vont les empêcher de venir….?
      il ne s’agit que d’une annonce pour faire plaisir à des gens qui partagent vos idées ? une annonce électorale…
      Pour le reste je ne parle même pas des injustices que cela risque d’engendrer mais çà ne semble pas être votre problème.

      1. Vous répétez ce que vous entendez mais ne répondez pas aux questions
        1 ) Quel risque?
        2) qui a peur et pourquoi?
        3) Si ils reviennent c ‘est qu’ils tiennent à la vie. Renvoyez quelques uns dans le pays de naissance de leurs parents et vous verrez le calme revenir dans des banlieues pourries.
        4)Partager les idées de hollande? certes non
        5) Expliquez moi pourquoi avoir 2 nationalité

  9. LANCIEN

    tiens mec

    Citoyenneté

    Lien social établi entre une personne et l’État qui la rend apte à exercer l’ensemble des droits politiques attachés à cette qualité sous réserve qu’elle ne se trouve pas privée de tout ou partie de cet exercice par une condamnation pénale (privation de droits civiques). Juridiquement, un citoyen français jouit de droits civils et politiques et s’acquitte d’obligations envers la société.

    je m’acquitte de toutes mes obligations envers la société et je me réserve ma stricte liberté individuelle quand il n’y a aucune obligation ; y compris l’attention que je mets afin que ma liberté individuelle m’empiète pas sur celle des autres…

    1. STANISLAS tiens gamin, le vote est un droit et un devoir.
      Celui qui ne prend pas la peine de se déplacer pour exprimer ses opinions et idées, n ‘a rien à dire sur la politique menée par les élus en place. Tu te targues de ne pas aller voter, sitôt les élections faites tu clabaudes à tous vents .

      1. LANCIEN

        extrait de « vie publique.fr »…et tâche de lire au moins la première phrase

         » Le vote n’est pas juridiquement un devoir d’abord par principe. Si le vote est un droit, on peut, comme tout autre droit (ex : liberté de réunion ou d’association), ne pas l’exercer. Il pourrait sembler paradoxal de transformer un droit aussi essentiel en contrainte.

        Ce n’est pas juridiquement un devoir également pour une question de pratique politique. En effet, obliger les citoyens à voter pose au moins deux problèmes :

        • vérifier que cette règle sera suivie. En clair, il faudrait mettre en oeuvre une sanction pénale efficace, à savoir une amende sévère. Faute de quoi l’obligation posée pourrait demeurer lettre morte ;
        • forcer les citoyens à utiliser leur droit de vote peut avoir des effets déstabilisateurs sur les résultats : augmentation des votes blancs, nuls ou extrémistes, qui pourraient signifier l’opposition des citoyens à une telle procédure…………

        avec des réflexions comme les tiennes, je suppose que tu admets comme un devoir, un PDG celui qui évapore les bénéfices de sa boutique dans les paradis fiscaux puisqu’il est payé pour ça…..

        un votant qui a mis son bulletin pour balkany déjà condamné avant d’être réélu a aussi fait son devoir, c’est sûr….il serait moins blâmable qu’un abstentionniste….

        regarde ton assiette de devoir avant de regarder celle des autres …

  10. Cette mesure est inutile si, comme vous le faites tous avec un bel ensemble psittaciste, on l’envisage du point de vue des terroristes. Mais ce n’est pas, je crois, à elle qu’elle s’adresse, mais à nous, c’est-à-dire aux Français réellement français et qui, sauf accident ou épouse particulièrement pénible, n’assassinent personne. C’est ce qu’on appelle une mesure « symbolique », un adjectif qui n’est nullement synonyme d’inutile, bien au contraire. Enfin, je ne vois pas en quoi le fait d’adopter cette mesure interdirait d’en prendre également d’autres, simultanément, pour atteindre vraiment les futurs terroristes.

    Bref, la gauche n’a rien appris ni rien retenu, si l’on en juge par les parallèles automatiques et navrants (Hollande = Pétain) qui fleurissent comme pissenlits au printemps depuis hier. Et après ça, les mêmes viendront sincèrement s’étonner de la bonne santé du FN…

    1. non non on l’envisage du côté des victimes ! pas un seul terroriste ne sera empêché de commettre le pire par cette mesure…
      Il ne s’agit en rien d’une mesure juste symbolique….à moins que les symboles à gauche aient totalement changé. La tactique politique a pris le dessus….là où on demande juste de l’efficacité.

      1. Il s’agit une fois de plus de suivre le mauvais vent en espérant y glaner quelques point de sondage. Les 99 % des minoritaires ainsi stigmatisés qui se tiennent tout à fait peinards, apprécieront cette honteuse incitation au tri entre vrais (bons) et semi-français (suspects).

        Et pendant ce temps nos alliés du Golfe financent, arment et diffusent leur wahabisme et comme le sinistre Fabius continuent à vouloir la fin de Bachar Al-Hassad.

        1. Pourquoi le « sinistre » Fabius, spécialement ? Vous croyez qu’il mène sa propre politique étrangère, sans se préoccuper de ce que pense Hollande ?

    2. Il faut bien parler de Pétain, puisqu’il fut le dernier à prendre des mesures de déchéance de nationalité, sur une base raciale ( juifs), mais limitée aux seuls naturalisés.

      D’accord pour l’importance du symbole, bien sûr, mais encore faut-il voir comment il est lu : à l’évidence, dans ce cas-ci, il est perçu comme le symbole de la magouille politicienne électoraliste profitant de l’émotion soulevée par un drame : c’est donc raté.

  11. Cette mesure montre bien que Hollande et Valls
    ont maintenant un esprit faux è force de politique
    politicienne. Aucun des deux n’est digne d »être
    candidat aux présidentielles.

    Cette possible dénationalisation officialise
    sans aucun doute que les Franèais Binationaux
    ne sont pas des Français comme les autres et
    fait la joie des hyponcodriates écervelés du FN
    (le sont-ils tous au FN ?).

    Malheureusement pour Hollande et Valls
    s’impose la formule
    « Errare Humanum est sed Perseverare
    Diabolicum est »..

    Je trouve que depuis quelques mois à force
    de n’être que serviteur de Hollande, Valls est
    devenu comme lui un Incohérent et un Sophiste.

  12. Pour mettre les pendules à l ‘ heure. Hollande enfonce des protes ouvertes
    L’article 25 du Code civil prévoit la déchéance de nationalité pour « l’individu qui a acquis la qualité de Français », sauf si la déchéance « a pour résultat de le rendre apatride » ; c’est-à-dire que le texte ne vise que les binationaux. La déchéance est prévue pour les quatre cas suivants :
    « 1) S’il est condamné pour un acte qualifié de crime ou délit constituant une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ou pour un crime ou un délit constituant un acte de terrorisme ;
    2) S’il est condamné pour un acte qualifié de crime ou délit prévu et réprimé par le chapitre II du titre III du livre IV du Code pénal ;
    3) S’il est condamné pour s’être soustrait aux obligations résultant pour lui du Code du service national ;
    4) S’il s’est livré au profit d’un État étranger à des actes incompatibles avec la qualité de Français et préjudiciables aux intérêts de la France. »
    Alors, la seule honte à avoir c ‘est d ‘ ignorer la loi.

    1. @ lancien

      Vous n’avez rien compris à cet article 25 du Code Civil, qui ne concerne que les Français par naturalisation ( « l’individu qui a acquis la qualité de Français »), alors que la réforme constitutionnelle proposée par Hollande concerne aussi les individus nés Français (par droit du sol ou du sang), à condition qu’ils aient une deuxième.nationalité.

      1. Vous faites bien de le préciser, car beaucoup de gens ne savent pas exactement de ce dont on parle …

      2. Ouf! Depuis que je me fatigue à dire que cela concerne les double nationalité, le Elie vient me dire que je n ‘ai rien compris…
        Les articles prouvent simplement que la déchéance de citoyenneté existe dans la loi. Alors hurler maintenant ne sert pas à grand chose, c ‘est hurler pour suivre le troupeau, mais cela étant devenu une habitude….

        1. E A Les lois internationales interdisent la déchéance de nationalité de personnes n ‘en ayant qu’une seule. Il ne peut y avoir d ‘apatride.
          Si vous comprenez cela, un grand pas en avant sera fait.
          Lisez les commentaires.

    2. lancien,

      Rien que le 4) peut recouvrir tout ce que l’on veut.

      C’est une curieuse et malfaisante approche
      que de justifier des lois douteuses de par les cas où elle
      seraient appliquées dés lors que être ds ces cas est
      subjectif.

      Cela contribue à affaiblir les lois en général et
      à trouver normal de ne pas les appliquer.

      1. Lucno. Votre opinion sur la loi n ‘ intéresse que vous. c ‘est la loi et elle existe. Comprenez la, elle n ‘a rien de malfaisante, elle est la pour protéger les français. nous sommes en guerre, vous sembkez l ‘avoir oublié, 130 morts, des centaines de blessés, nous vivons avec des menaces d ‘attentats permanentes et vous chicanez pour savoir si l ‘ on peut enlever la nationalité française à des assassins avec 2 passeports. Il serait temps de vous réveiller sérieusement .

  13. Joyeux Noël à toutes et à tous , même aux blaireaux ( je suis vraiment dans un bon jour ) .

Les commentaires sont fermés.