Finalement, Juppé ?


Finalement, Juppé est comme Hollande, la constance en plus.

J’écris ces lignes par pure provocation contre mes amis socialistes .

J’irai sans doute voter pour Juppé aux primaires de la droite bien que n’étant pas de droite. Je le ferai pas solidarité réciproque avec l’un de mes meilleurs amis de droite qui était venu voter Hollande aux primaires socialistes en 2011 quand je votais Ségolène Royal.

Alain Juppé reste droit quand Hollande est devenu tortueux. Une victoire de Juppé permettrait un nettoyage à gauche, la reconstitution d’un camp qui ne sait plus où il habite ni pour qui il lutte.

 

 

Addendum de 19h12, samedi 26 décembre: un lecteur gauchiste n’a pas compris le sens de ce billet. Aux primaires de droite, tu n’as le choix qu’entre candidats de … droite. Il s’agit de voter Juppé pour lui donner toutes ces chances de qualification contre Sarkozy. Car Juppé candidat UMPiste aux présidentielles chipera l’électorat centriste tant convoité par Hollande. Ce qui nous permettra d’avoir une campagne à gauche plus homogène.

 

 

22 réflexions sur “ Finalement, Juppé ? ”

  1. Si j’avais eu besoin d’une confirmation que Juppé est désormais un politicien de gauche, voilà qui me l’aurait fournie de façon irréfutable.

    Je suis de plus en plus certain de retourner à cette abstention de principe qui fut ma règle absolue pendant à peu près vingt ans. Du coup, je me moque absolument de savoir qui sera candidat en 2017 ; et ça fait un bien fou.

    1. Ça vous fera moins de bien si le type qui est élu supprime les retraites par répartition, et que vous vous trouverez obligé d’écrire des articles sur Céline Dion jusqu’à la fin de votre vie…

  2. je me demande comment vous faites pour vous faire mal comme ça..

    ……il y a bien le fait de voter pour faire plaisir à un ami très cher, mais quand on n’a pas d’ami……..

  3. sans compter que tout le monde râle pour le recul de l’âge de la retraite et vas y que je te rebalourde au pouvoir des gus de plus de 70 ans qui n’arrivent pas à décoller leurs frocs éculés sur les trônes de la république

    après ça, on va nous raconter qu’il faut réformer la France par nécessité et parce qu’il faut coller à la modernité…

      1. ARIE

        il n’y a aucune confusion dans mon esprit, on peut effectivement être âgé et avoir des idées neuves, mais ça arrive rarement quand on a passé sa vie dans un système auquel on colle depuis des décennies..

  4. Allez voter à la primaire de droite, très peu pour moi, les candidats auront beau afficher des différences au niveau humain et tempérament, au bout du compte c’est la même politique qui sera appliquée avec l’assentiment de l’ensemble des élus de droite.

  5. Voter Juppé àa la primaire? exactement ce que je suis décidée à faire depuis le retour de Sarko.
    Par contre, voter Hollande en 2011, je doute un peu. Les 3 candidats étaient Fabius, DSK et Royal……Hollande n’a pas été candidat à ce moment.

  6. D’accord avec l’article
    sauf si Royal est candidate à Gauche.

    Autrement dit, pour tous votes, primaire à droite
    et à gauche et tours de présidentielle
    dans l’ordre Royal Juppé
    et abstention si aucun des deux.

    Les autres ne sont que des « Habiles »
    et « fiers de l’être » etr rien d’autre.
    Et comme tous les ‘habiles » s’ils font illusion
    à court terme, invariablement à moyen long
    terme, à l’heure du bilan ils font perdre à la fin,
    ceux qui avaient votés pour eux.

  7. Juppé ?
    Ordolibéralisme , atlantisme , va-t-en guerre ( la Libye avec Sarko ) , euro-béatitude : bref , exactement pareil qu’un Hollande , un Sarko , un Valls ou un Lemaire .
    Juste un emballage différent , alors qu’ils se départagent tous , ce sera sans moi , et que le meilleur gagne .

  8. oui, oui c’est ça, mieux que ‘pourquoi pas’
    pour faire court: je vote. A tous les coups depuis que je vote et Ségo (contre Sarko) et aux primaires (1°tour, Hollande au 2°)
    et gratuit, pas pour LR leur première primaire, un frein non.. /alors pareil Juan, sans la provoc mais des sources à vanner, le sachant rat, quêteur parfois de droite le copain ou pas, sa vergogne fragile, ..va me faire rire.. on parie d’un peu de spectacle..
    changer de page, de soleil (tant pis pour la neige?)

  9. C’est tout de même curieux, ce « coup de billard ». Moi, il me semble que si j’étais de gauche et que j’avais cette idée fantaisiste d’aller voter à la primaire républicaine, je le ferais pour Sarkozy, sachant que c’est contre lui que Hollande a le plus de chance d’arriver premier. Alors que, contre Juppé, ça semble beaucoup plus difficile d’accéder au second tour.

    M’enfin, c’est vous qui voyez, hein !

  10. « Une victoire de Juppé permettrait un nettoyage à gauche, la reconstitution d’un camp qui ne sait plus où il habite ni pour qui il lutte. »

    Une victoire de Juppé serait le prélude à une explosion de la droite et à la disparition de la gauche. La compétition politique opposera un FN renforcé par l’aile droite de l’UMP et le camp des « démocrates » style Renzi composé des libéraux européistes.

    La contestation populaire ne pourra se recomposer – comme en Italie – qu’autour d’un parti anti-euro.

Les commentaires sont fermés.