#JeSuisCharlie un an plus tard


B7Qi1C-CcAA_WsN.jpg-large

Il s’en est passé depuis un an.

Je suis Charlie, librement, simplement, instinctivement.

Que du malheur. Après Charlie, il y a eu l’HyperCasher puis novembre.

Que des bêtises. J’ai lu/entendu, à chaud, quelques heures après les attentats, que les dessinateurs l’avaient un peu cherché. Je l’ai lu et entendu de gens de gauche. Je l’ai lu chez moi. J’ai aussi vu l’islamophobie triomphante. Comment trouver son équilibre entre ces chocs de bêtises ?  J’ai lu aussi des engueulades à gauche ou droite sur le sens et la réaction à avoir à ces attentats. On croit rêver, ou cauchemarder.

Que  d’outrances. J’ai du tenter de lire le bouquin d’Emmanuel Todd qui m’assimilait comme quelques millions d’au »anti-dreyfusarde, catholique, vichyste. » Todd a perdu toute crédibilité ce jour-là en publiant son torchon approximatif.

 

40 réflexions sur “ #JeSuisCharlie un an plus tard ”

  1. Et ces attentats n’ont pas fini de poser questions. Par exemple, une femme de policier tué lors d’un de ces attentats (ce doit être le premier, c’est à dire celui de Charlie Hebdo) porte plainte contre l’Etat, du fait que son mari avait plusieurs fois attiré l’attention de sa hiérarchie sur le manque de sécurité du lieu qu’il devait surveiller seul, alors que des menaces de mort avaient été réitérées à plusieurs reprises contre l’hebdo satyrique. Plusieurs étrangetés n’ont cesser d’apparaitre et continuent de poser questions…

    1. @Claude
      Oui il en est question! Certes il y a des incohérences depuis le début. A la manif l’année dernière il y avait déjà des bruissements

        1. Claude
          Un peu à la ramasse le gars!!! se présenter devant un comicot avec un semblant d’explosifs … avec des flics qui ont le droit de tirer sur tiut ce qui n’est pas normal.
          Et en même temps s’il avait eu réellement des explosifs ???

          Ca devient du grand n’importe quoi !!!

  2. Après Noël, le Jour d l’An, la saison des fêtes n’est donc pas terminée et la tarte au pruneau renplace la galette des rois.

    (J’utilise donc ma liberté d’expression pour faire un peu d’humour d’excellent bon gout)

    et vous dire encore une fois que: Non Je ne suis pas Charlie.

  3. Ce torchon qui pour paraître impartial caricature dieu avec une kalach sur l ‘ épaule. Il est vrai que les chrétiens ne leurs font pas peur.
    Non, je ne suis pas charlie plus après que je ne l ‘étais avant l’ attentat.
    Porter plainte, pourquoi, combien de temps et de personnes auraient-ils été nécessaire pour garder ces gens. Pourquoi ce garde ne surveillait pas la porte, l ‘escalier ou l ‘entrée de l ‘ immeuble.
    Il est affolant de constater qu’un journal au bord de la faillite, avec un tirage réduit, a été relancé grâce à des tueurs, et que sous prétexte de liberté de caricaturer et de ridiculiser des saints de divers religions, il puisse s’ enrichir au risque de provoquer une autre tuerie..

    1. Mon pauvre l’ancien…..si dieu existe il ne vous a pas gâté à la naissance…
      je suis et resterai Charlie..

      1. Libre à vous. Pour moi, la liberté de la presse ne consiste pas à se moquer des religions. Seriez vous simplement capable de dire pourquoi vous êtes charlie, pour faire comme tout le monde, singer les singes.
        Aviez vous seulement acheté une fois ce torchon, qui se décrivait lui même bête et méchant.
        Ouvrez les yeux et vous constaterez que la liberté de la presse n ‘est qu’ une utopie. La presse dépend des subventions de l ‘état et appartient à de grands groupes. Vous êtes décérébrée par le matraquage de nouvelles tronquées.
        Continuez de vous réfugier dans votre idée d ‘être charlie, même le fameux défilé des politiques était une vaste escroquerie, la commémoration de charlie en devient ridicule, en quoi ont – ils mérité du pays?

        1. Et çà alors ? Sur le coup, j’ai cru que c’était dans l’ Amérique des cow boys. Mais non, c’est bel et bien en France, pays des droits de l’homme… riche !

        2. J’ai été beaucoup pris ces derniers jours. Çà fait plus de 6 mois que j’aide ma frangine à déménager l’ancien monastère du Xiie siècle (pleine campagne normande) de 12 pièces (plus dépendances) qu’elle habitait depuis 30 ans… Sacré boulot.

  4. Bonjour,
    Parmi tout les millions « charlie » de janvier, combien aujourd’hui plébiscitent Manuel Maréchal-Pétain, iront voter en 2017 pour François Le Pen (ou Alain Juppé) ? Todd peut être bourrin et désagréable, mais ne faut il pas se regarder à un moment dans le miroir. Le P »S » a fait voter des lois très dangereuses et autoritaires (LPM de novembre 2014, Loi Renseignement de juillet 2015), et maintenant est parti pour voter des lois que le pire des sarkozystes n’aurait jamais osé rêver. Au lendemain des attentats de janvier, la réponse policière et judiciaire à des comportements d’ivrognes ou d’enfants a été indigne. Au lendemain des attentats de novembre l’état d’urgence a été utilisé contre des militants écologistes. Pour toutes ces raisons (et bien d’autres), il me semble déplacé de balayer les prises de parole et écrits de Todd, par notre inaction contre ce gouvernement dangereux ne sommes nous pas un peu « anti-dreyfusard, catholique, vichyste » ? Comment l’Histoire nous jugera t’elle ?
    En outre le livre de Todd est parfois désagréable et fait mal, mais une grande partie porte un regard profondément humaniste. Alors peut on arrêter de cracher sur Todd, penser et se remettre en question ?

    1. Le livre de Todd est tout sauf une enquête sociologique, il s’est discrédité sans appel.

    2. Selon vous, si on n’agit pas contre ce gouvernement, on est « anti-dreyfusard, catholique et vichyste » ? Pourriez-vous être plus clair ?

  5. Apparemment, je suis un des rares qui lisait (de temps en temps, pas toutes les semaines) Charlie-Hebdo avant les attentats de janvier…J’adore la religionophobie, la déophobie et le blasphème.

    Mais tout cela était gentillet, sans prétentions; cette lecture était un petit exercice salutaire pour me faire plaisir en passant.
    Aujourd’hui, du fait des attentats, Charlie a atteint, bien malgré lui, une toute autre dimension, et a un défi à relever.

    Je ne peux m’empêcher de voir, dans cette excellente couverture de son dernier numéro, comme une forme d’explication pour les crétins comme lancien :  » Vous voyez bien que nous ne sommes pas uniquement islamophobes, bande d’abrutis !  » ou pour certaines critiques (aussi bien anglo-saxonnes que russes) qui lui reprochent d’aller trop loin et de verser, cette fois, dans le blasphème :  » Mais oui, c’est exactement ça, bande d’abrutis ! »

    1. @Elie
      Nous sommes un « paquet » à avoir lu Charlie avant les attentats, comme l’Echo des Savanes, Fluide Glacial, et toute la série des irrévérencieux

      Je suis d’accord avec vous et ce que peuvent dire les crétins comme… Je dirais comme ma mère qui était sicilienne « me ne frego tante ».

    2. Elie Arié,

      Merci pour votre « fine » analyse de Charlie Hebdo, sujet de monpoint de vue extrémement glissant, pour tout dire je ne m’y aventurerai pas.
      Vous partagez ce besoin d’analyser le contenu avec… l’Ancien.

      Voilà qui peut-être pourrait vous inciter à faire une pose et pratiquer un zeste d’intropspection.

      Dans la série les couverture auxquelles vous avez échappé:
      – Nethanyaou faisant une pipe à Erdogan pendant queson autre pote le Saoud le sodomise…. Hilarant !
      – Obama se faisant enfiler par Nethanyaou sous les ovations de Hilary qui mouille sa lolote…. Désopilant !
      – encore plus drôle, le Big Burger Gaza avec Nethanyahou retournant le hachis…. Je suis mort de rire !
      – enfin un bon gros Pétez CocaCola tagguer sur le Mur des Lamentations…. Trop marrant !

      Allez soyez un peu franc, vous lisiez combien de fois par an Charlie Hebdo ? … et combien de temps y consacriez-vous ?

      1. @ Charles Michels

        Vos thèmes censés ne pas me faire rire supposent tous que je serais sioniste? À côté de la plaque, mon bon : j’ai gagné un procès contre un groupe sioniste qui avait proféré des menaces contre moi sur internet pour avoir signé un appel à boycotter les produits israéliens.

        Charlie-Hebdo avant le 11 janvier ? Environ une fois par mois.

        1. Je parlais de contenu manquant
          de convictions épargnées
          en inversion donc de provocations compatibles avec les medias merdeux qui fabriquent l’opinion.
          en gros de tempête en opposition au filet d’eau tiède.

          Avouez que mes suggestions auraient un peu secoué le marronnier de Fourest et Vall; p’têt même incité à acheter le Charlie Hebdo… sans se faire massacrer.

  6. elie est vexé, et oui, tu salis et tu pollues le blog de juan. Je suis peut être un crétin, bof, tant que ce sont des types comme toi ou des dégénérés du communismes, cela ne me tracasse pas
    Même les siciliennes s’en mêle! Décidément, l ‘ immigration a tout polluée .

  7. Islamophobie!? Je suis « MOMO » rentre dans un commissariat à la Goutte d’Or……………….. 1mort !? l’assaillant!?

  8. On peut rire de tout, sauf de la liberté d’expression, chose trop sérieuse pour la laisser dépérir sous les coups de trépanés du bulbe .

  9. Quelques exemples de trépanés du bulbe : les Kouachi qui, malgré un repérage, ont ramé avant de trouver la salle de rédaction de « Charlie ». Le gars qui se tire une balle de Kalach dans le pied et qui se rend à l’hosto pour se faire soigner, sans penser que les toubibs avertiraient les flics . Les demeurés du Stade de France qui se pointent pour se faire sauter dans la foule, mais après la fermeture des portes du stade . Le bricolo qui remonte son flingue dans les toilettes du Thalys et qui fait un tel boucan que les militaires américains ont vite pigé de quoi il s’agissait . Et le petit dernier qui se pointe devant le commissariat du XVIIIeme, avec une feuille de boucher et une ceinture d’explosifs factices, face à des flics armés et pare-ballisés, en hurlant  » Allah Houakbar  » et qui, bien sûr, se fait déscendre presto . J’oubliais le débile de Valence qui fonce sur des militaires avec sa bagnole, lesquels militaires, sur leur garde, le canarde et le blesse .
    Les 70 vierges du paradis des radicaux islamistes doivent se tordre les mains de déprime devant de tels crétins

    1. @ Alain Bobards

      « Les demeurés du Stade de France qui se pointent pour se faire sauter dans la foule, mais après la fermeture des portes du stade  »

      Oui, mais, là, c’étaient des terroristes Belges ( « Je vais me faire exploser, une fois. »)

      1. @Elie
        C’est désobligeant pour les Belges . Même eux savent lire les horaires d’ouvertures et de fermetures des portes d’un stade .

  10. Attribuer la Légion d’Honneur à Cabu est une belle vacherie : il n’est plus là pour la refuser !

Les commentaires sont fermés.