2752033lpw-2752381-jpg_3329380

Contre la prolongation de l’état d’urgence


Ce billet ne fera pas plaisir, comme souvent. Mais il reste sincère.

Il parait que la décision est prise, ou qu’elle sera bientôt prise. François Hollande devrait proposer l’extension de l’état d’urgence au-delà du 26 février prochain.

Précisons que l’état d’urgence, avec son lot de perquisitions administratives, d’interpellations expresses et d’assignations à résidence n’a concerné qu’une fraction anecdotique des résidents, Français ou pas, dans notre pays. Et oui, la presse est restée libre; nous n’avons pas observé des dizaines de milliers d’arrestations, ni des centaines de milliers de perquisitions. Non, l’état d’urgence a provoqué certes des bavures, mais moins de 10 000 personnes (si l’on élargit aux cercles familiaux des personnes que cette justice d’exception a pris dans sa mir) ont été concernées.

Le problème n’est pas dans le nombre, mais rien ne sert de couiner à la dictature.

Le problème n’est pas dans le nombre.

« Cinq rapporteurs de l’ONU chargés des droits de l’Homme ont par ailleurs recommandé mardi à la France de ne pas prolonger l’état durgence après le 26 février, estimant qu’il imposait des « restrictions excessives et disproportionnées sur les libertés fondamentales ». (Source)

Le problème est ailleurs.

#1: Personne au gouvernement n’a fait la preuve de l’efficacité de cet état d’exception.

#2: L’état d’urgence, qui maintient la population dans un état de stress ou d’anxiété, est une victoire des terroristes qui ne cherchent que cela.

#3: L’état d’urgence ne dissuade pas grand monde.

#4: On ne gouverne pas avec des sondages.

#5: mais surtout, l’état d’urgence est une situation d’incroyable régression des libertés publiques. Et donc il ne se prolonge pas.

Où est Charlie ?

 

46 réflexions sur “ Contre la prolongation de l’état d’urgence ”

  1. Les gens qui nous gouvernent, se foutent complètement des états d’âme des uns et des autres. D’ailleurs, ils ne gouvernent pas pour les intérêts de la vaste majorité de celles et ceux qui les ont élus. Leur politique n’a absolument rien à voir avec ce qui était proclamé dans leur programme (pourtant, à la base, déjà pas très folichon) mais plus elle échoue, plus ils la renforcent. En plus de ça, les circonstances particulières dans lesquelles ils exercent le pouvoir leur donnent carte blanche pour céder à la tentation autoritaire. Comme certains sondages nous martèlent que c’est ce que souhaitent « les » Français alors tout va bien.

    Quelque peu désabusé sur ce que nous subissons aujourd’hui et sur ce qui nous attend demain.

    1. J’ai plutôt l’impression que les gens qui nous gouvernent sont eux-mêmes gouvernés par les états d’âme des uns et des autres. Ils e soucient beaucoup des états d’âme des uns, et ne se foutent complètement que des états d’âme des autres.

  2. « Cinq rapporteurs de l’ONU chargés des droits de l’Homme ont par ailleurs recommandé mardi à la France de ne pas prolonger l’état d‘urgence après le 26 février, estimant qu’il imposait des « restrictions excessives et disproportionnées sur les libertés fondamentales ». (Source)
    Qui sont ces 5 rapporteurs ? Vu le nombre de pays membres – 193, je crois – cela semble bien peu. Quand je lis la dernière phrase : « « restrictions excessives et disproportionnées sur les libertés fondamentales » » – Mais que disent -il d’un pays comme l’Afghanistan, Arabie saoudite, et d’autres ?

  3. Juan je partage ton avis « mais » !
    Même si effectivement ces mesures n’ont guère d’impact sur des gens fanatisés et déterminés et, je ne vais pas me faire l’avocat de la défense d’un gouvernement qui détourne l’opinion publique de l’essentiel…
    Il s’agit, en prolongeant l’Etat d’Urgence de donner aux citoyens un sentiment de sécurité : « Dormez en paix… ». C’est selon moi, le côté négatif. Par contre (des sociologues pourraient mieux l’expliquer), ce sentiment de sécurité généré par cette décision, peut avoir un impact positif sur les rapports avec les populations issues de l’immigration et éviter ainsi une peur exacerbée justifiée par les tueries (qui pourrait être entretenu notamment par l’extrême droite, qui est ?) et de donner l’envie à certains de faire eux-mêmes « la police » avec des conséquences sans doute plus graves que celles de la prolongation de l’Etat d’Urgence ; un moindre mal.
    En tout état de cause, la France (ses gouvernants) a devant elle un immense problème, si le chantier de l’intégration (assimilation ?) n’est pas entrepris avec vigueur…

  4. Plus de trois mille perquisitions. Quatre enquêtes préliminaires. UNE seule mise en examen ! On a utilisé des centaines de marteaux pneumatiques avec le compresseur ad hoc pour tenter d’écraser une mouche. Belle productivité !

  5. Bien vu Juan. Bien entendu que ce genre de « généralisation » sécuritaire vise surtout à « sécuriser » le verrouillage/flicage de ce peuple indocile qui commence à gesticuler et à grommeler en faisant peur au bourgeois. Les attentats servent surtout à çà et à déverser des milliards d’euros d’armement su les populations tout aussi innocente que celles servant d’exutoire aux fêlés de la kalachnikov. Leurs grands parents avaient servi de main d’oeuvre corvéable et sous payée pour casser la rébellion des ouvriers du pays et le marché de l’emploi par surpeuplement de la demande. Le procédé sert la même classe des puissants avec les petits enfants manipulés, dans le même but : dominer et profiter en divisant. HOLLANDE correspond actuellement, à mes yeux, à la réincarnation d’Adolphe THIERS, le massacreur de la Commune de 1871…

    1. ON EN PARLE MOINS QUE DU NOMBRE DE TUES SUR LES ROUTES (335 EN 2015)…POURTANT LE NOMBRE DE MORTS DE MISÈRE ( 448 EN 2015) EST PLUS GRAND… Question de lobby sans doute.. Et puis parler de morts de misère, c’est juste dévolu au tiers monde, pas dans un pays d’opulence et des droits de l’homme, allons…

  6. « Précisons que l’état d’urgence(…)n’a concerné qu’une fraction anecdotique des résidents »

    Mais les terroristes ne sont, eux aussi, qu’une fraction anecdotique des résidents.

    1. Ah! Un commentaire d’ Élie Arié, c’est rare, ici tu peux, il n’y a pas «d’Etat d’urgence» chez @Sarkofrance, c’est aussi ça là «Liberté !».

  7. L’Etat d’urgence ne passera pas par moi.

    Faire abstraction de mes libertés fondamentales pour lutter contre des fondamentalistes qui attentent et nient nos droits.

    Où est le problème? la morale!?

    Je préfère le grand nettoyage au grand remplacement.

  8. De Laurence blisson secrétaire générale de la magistrature  » l’état d’urgence met gravement à mal l’état de droit  »
     » puis, de l’aveu même de ceux qui soutiennent cet état d’exception, ses effets s’émoussent au fil du temps. Deux mois après sa mise en place, l’effet de surprise a disparu. Sur le terrain, des comportements d’évitement se font jour. Les armes qui devaient être saisies l’ont été. Le nombre de perquisitions administratives a d’ailleurs sensiblement baissé aujourd’hui. À quoi bon le prolonger six mois de plus ? »

      1. Qu’il y ait ou non un état d’urgence….face au terrorisme et à cette forme de terrorisme ….il serait vraiment indécent ( ce n’est peut être pas le mot) de rendre ce gouvernement coupable de quoi que ce soit… même sans l’état d’urgence, tous les outils nécessaires à la lutte contre le terrorisme sont réunis … Malheureusement je crois que nous faisons face à une forme de terrorisme particulièrement perverse qui nécessitera des années pour décoder et désamorcer …

  9. si on y réfléchit bien, il y a troisgros avantages à accepter de laisser durer l’état d’urgence par le PS :

    1

  10. saleté de clavier

    donc 3 avantages

    1° nos libertés se réduisent progressivement mais sûrement à moyen terme, c’est moins violent et on finit par s’habituer, jusqu’au serrage final..

    2° il vaut mieux se faire serrer la gueule par un parti du « front démocrate » que par des fachos, c’est plus rassurant

    3° les restrictions de liberté par le PS, auront au moins le mérite de nous faire oublier la peur du FN…

    ne l’oublions pas nous sommes en guerre. je préconiserais de surcroit un couvre feu dès 20 h par exemple, ça compléterait très bien la COP 21 en nous faisant économiser de l’énergie, beaucoup d’énergie, Donc gain de pouvoir d’achat et création d’emploi par la relance de l’économie.
    Ouverture d’ateliers de fabrication de bougies et de pulls, de couvertures pour l’hiver, donc création d’emploi en masse…

  11. L’état d’urgence sert surtout à bloquer les manifestations de mécontentements des français et surtout des salariés qui se font garotter de plus en plus à tel point que les asphxies commencent.
    Donc la prolongation ne peut que servir ce gouvernement qui met en place des mesures d + en + « polluantes »
    Pas de manifs…. donc tout le monde d’accord et pendant ce temps on fait venir les Coeurs de l’Armée Rouge que les Charlie n’aimaient pas et Jhonny Halliday que les Charlie excécraient … Mais là attenta réussi de Hollande

      1. Elie
        Si j’avais parié, j’aurais gagné !
        A quoi servent les manifs aujourd’hui ? Ben déjà vous permettre de la ramener …. et à vous permettre de la ramener.
        Objectif atteint

        1. Comme disait Montesquieu : « les lois inutiles affaiblissent les lois nécessaires » et également : « Quand, dans un pays, vous n’entendez aucun bruit, c’est que la démocratie n’y est pas. » Notre carabin de « gauche » oublie que pour éviter la mise en place du fascisme (pourchassant notamment les juifs) il faut des gens qui manifestent régulièrement leurs présences, afin de maintenir une vigilance citoyenne suffisante pour être capable de réduire le risque de guerre inhérent à ce genre de situation.
          En 1914 (Juarès qui essayait d’empêcher la guerre avec l’Allemagne a été assassiné par Raoul VILAIN un barjot armé par l’extrême droite), en 1939 : aucune manif (les ras Soc se vendaient au gouvernement DALADIER qui se courbait devant Hitler) ceci dit, ceux qui critiquent les manifs sont souvent ceux qui ont toujours les moyens de s’expatrier sous des cieux plus cléments en cas de pétard… Çà autorise quelques hypocrisies.

  12. Je crois que, malheureusement, il n’y a pas d’autre alternative que de prolonger l’état d’urgence.

    Il y a un énorme problème en Europe dont on parle moins en ce moment, c’est l’afflux massif de réfugiés dont d’une part on ne sait que faire et d’autre part on sait qu’il va s’intensifier à l’approche des beaux jours.

    En Allemagne c’est un sujet important de discorde au sein de la coalition, dans d’autres pays, les quotas d’admissions ne sont pas respectés.

    Dans cette catastrophe annoncée, Schengen est à deux doigts de s’effondrer et les Grecs ne pourront pas garder chez eux tous ces réfugiés.

    Il est donc très facile (et très probable) que des terroristes se glissent dans le flot, ce d’autant que DAESH subit des pertes financières d’importance en ce moment et ne manquera pas de se rappeler à notre bon souvenir.

    Aussi pour moi la question c’est : comment les forces de l’ordre vont pouvoir tenir le coup ?

  13. Les attentats de 2015 méritent le maintien de cet Etat afin de laisser des marges de manoeuvres exceptionnelles aux forces publiques pour assurer notre sécurité sur le territoire. Comme disait l’autre « il faut terroriser les terroristes ».

    1. En terrorisant encore plus le populo pour qu’il ne se rebelle pas et se terre en courbant l’échine sans effaroucher lesdits terroristes….

      1. Faut pas voir le mal partout, il faut l’identifier. Tout le monde commence à savoir ce qu’est le « wahhabisme » ou autrement appelé « le salafisme ».

        A force de ne pas vouloir nommer son ennemi, il prospère sur nos terres et convertit à tout va des gens desoeuvrés en quête de sens, c’est vrai dans les quartiers populaires mais pas que…

        Pour moi le « populo », il n’est pas simplement barbu et habillé en Djellaba. Je me trompe peut-être😉

        1. Il faut déjà bien observer la façon dont les terroristes ont pu agir malgré une prétendue surveillance des services compétents et beaucoup de mystères restent en suspend tandis que les lois liberticides (qui gênent plus le péquin que le djihadiste), alors que des lois existent déjà et ne sont aps appliquées à ceux à qui elles devraient l’être. Pour l’instant, il est surtout là le problème. Mais il faut bien que les antisociaux du gouvernement « communiquent » pour préparer les primaires…

          1. Liberticides !? Je n’ai vraiment pas l’impression que notre Etat de droit tuent nos libertés par contre en face il existe un Etat islamique qui ne se gênent pas pour le faire. Entre les deux, je choisis le moindre mal.
            Et si la nécessité exige l’Etat d’Urgence pour remuer des ordures à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit par des services de polices et bien j’approuve.

  14. les scientifiques et les inventeurs observent la nature de longues périodes avant de trouver une innovation importante. Observons un éleveur lambda dans la campagne pour en déduire la meilleure façon de procéder. Que fait il lorsque qu’il sait qu’un renard rôde à proximité d’un poulailler ?

    il consolide son grillage en renforçant sa base, en vérifiant le moindre trou de la maille, et enserre les poules au mieux pour éviter qu’elles s’éparpillent ici et là..

    On connait le poulailler, c’est nous…..mais, dans le cas qui nous préoccupe, on ignore souvent qui est le renard, c’est là que réside le problème visiblement.

    Si on ignore qui est le renard et qu’on veut absolument protéger les poules, il reste deux solutions nettes :
    – on enferme les poules à titre préventif, en se disant que tout ce qui approche le poulailler pourrait être un renard

    – ou on cherche tout ce qui ressemble à un chasseur de poule de près ou de loin avec de gros risque d’erreurs….(le mieux serait peut être de demander au renard de se signaler mais obtenir sa participation va être compliqué)..
    faut ratisser large : fouines, chiens errants, chats, voleurs de poules etc….mais où chercher ?

    on le comprendra assez vite,il est plus facile de reconnaitre des poules déjà enfermées que des prédateurs inconnus dans la grande et vaste nature où les antres, gites et tanières regorgent… ,
    sans compter que les prédateurs interviennent souvent la nuit quand tout le monde dort…

    il vaut donc être sûr de la clôture et enfermer en permanence les poules pour leur sécurité maximale….
    évidemment le jaune des œufs finit par être moins jaune, la chair devient flasque et le coq est moins sportif parce qu’il n’a plus à courir au cul des poules….donc plus de chant, les pieds dans la merde, la matin à l’aube…

    c’était la minute d’information  » connaissance de la campagne »

    merci de votre attention, n’hésitez pas à laisser vos questions.

    1. Pourquoi un renard? ne serait-ce pas plutôt un fennec?

      Je te laisse imaginer un délire complotiste entre un fennec et son cousin européen le renard. Sinon tu aurais pu faire une version avec un gentils chameau cherchant à se réfugier dans notre poulailler et pourchassé par une meute de poulets de la maison poulagas…

      Je dis ça je dis rien!?

      1. VODA

        je n’ai jamais rencontré de fennecs

        je te réponds ça, je te réponds rien !!

        1. Le fennec ou Renard des sables du Sahara est un petit renard. Il est un redoutable chasseur, rusé et véloce. La vue d’un poulailler emplie de belle poulettes peut le transformer en loup les soirs de réveillon.

  15. « Le débat est donc le suivant : honorer les traités européens comme ils s’y efforcent ou en sortir comme je le propose avec tant d’autres ? Je refuse de participer à une primaire ou à quoi que ce soit qui conduise à masquer l’alternative sur laquelle débouche cette question. Parce que, très précisément, c’est sur cette question que se construit l’emprise des Le Pen, surtout depuis que Philippot produit la doctrine officielle du FN. Je le souligne parce que ce point a déjà été évoqué dans le cadre de cette proposition de primaire. Et cela pour prononcer une exclusive contre les suspects d’hostilité à l’égard de l’Union européenne. »

  16. La prolongation de l’état d’urgence est, pour le moins, discutable . mais son inscription dans la Constitution est une saloperie sans nom .

  17. Certes on se sent agressés en voyant tous ces ninjas devant notre place du centre-ville dès qu’il y’a une manie, les quatre coins sont bloqués, c’est quoi ces élus qui ont peur du peuple? D’autre part les grilles n’empêchent pas de faire passer les terroristes parmi les réfugiés. De toute façon ils ont gagné car beaucoup de gens ont la pétoche, et c’est ce qu’ils voulaient. Un soir quand je revenais d’une répétition il y avait des contrôles au centre ville, je n’ai pourtant pas l’air typé, ils ont vu mes partitions et c’était bon. Par conter en périphérie de la ville où il y a des barbus et des gamines de 9 ans avec le hidjab ils ne s’y risquent pas. Etrange, non ?

Les commentaires sont fermés.