Sarkozy, les médias, #Stop ou #encore ?


Nicolas Sarkozy est devenu l’idiot utile de la droite. Le gars en perpétuelle auto-célébration de reboot personnel factice, bon client des médias comme un objet de foire, mais aussi le plus sûr allié d’une victoire de François Hollande à la prochaine présidentielle.

Autant se dire les choses, n’est-ce pas ?

Arès la sortie en fanfare lundi dernier d’un ouvrage dont on se fiche comme des dernières confessions politiques de Kim Kardashian, Sarkozy truste les gazettes pour ses boulettes en tous genres.

Voici que France 2 annonce déprogrammer une émission d’Envoyé Spécial pour diffuser un « Paroles et des Actes » avec Sarkozy, « en raison de l’actualité politique ». Malgré notre indifférence et l’impopularité grandissante du bonhomme, voici donc que certains de nos responsables de médias ont oublié l’essentiel: ce qu’ils étaient voici  10 ans.

Souvenez-vous, puisqu’ils ont oublié.

40288337

31 réflexions sur “ Sarkozy, les médias, #Stop ou #encore ? ”

  1. Il a un fan en la personne de Pujadas puisqu’il était au 20h et maintenant à DPDA !!! Pujadas est en rade d’invités ou il veut à tout prix que sarko revienne ?

  2. Manifestement Hollande et Sarkosy font cause commune
    dans le cocon d’une grande partie des médias avec
    l’espoir que le hochet présidentiel que François et Nicolas
    convoitent soit pour l’un des deux.

    Est-ce que ces deux là ne nous ont pas assez cassé
    les oreilles et qu’il ne ne serait pas temps qu’ils aillent
    faire dodo en 2017 ?

    Jusqu’ici l’ « opinion » ne se laisse pas entuber
    et est bien plus intelligente que les « connaisseurs »
    médiatiques qui les enfument.

    Est-il possible que cela dure ?

  3. Je crois vraiment que tout cela ne joue absolument pas, pas plus que le « Cass’toi pôv’ con » ou le yacht de Bolloré : le président qui réussirait à inverser la courbe du chômage (ou, plutôt, celui qui aurait la chance que la courbe du chômage s’inverse pendant son mandat du fait de la conjoncture mondiale ou européenne) serait certain d’être réélu, même s’il est poursuivi pour l’assassinat de sa femme et de ses enfants.

  4. quel déconneur ce JUAN..

    sarko continue son numéro de cirque pour le plus grand plaisir du compte de résultat de certains journaux ; la clientèle est de plus en plus difficile à notre époque

    tout ça ne mène à rien, ça distrait, et ça permet d’évacuer le stress et les émotions passées en en attendant de nouvelles.

    pour le bouquin, il fut une époque où ayant coulé la boutique UMP , sarko avait fait une quète qui avait rapporté une somme colossale grâce aux dons des adhérents et des groupies….
    aujourd’hui, pour autant de fric, les admirateurs (je ne vois qu’eux pour lire ça) auront un objet inutile à emporter, c’est mieux non ?

    et dire que je croyais que les soutiens de LR bananier n’aimaient pas les cas soss et les assistés..

  5. « Je suis à donf pour Nicolas Sarkozy  » signé F. Hollande.

    Nan, c’est pas une solidarité entre nains de jardin d’enfants (demeurés), c’est juste le seul gniaf capable d’être battu au 1er tour par notre Grand Enfumeur.

    ça tombe bien, c’est aussi le même Hollandou qui est le seul capable de donner sa chance à LaMarine Pénible au 2ème tour.

    PS: Elie Arié, je vois que Donald Trump vous inspire
    mais rassurez-vous: il n’y aura aucune croissance, aucun recul du chômage et ce dans les décennies à venir juste une régression sociale continue; objectif 1830.

    Je ne sais pas si ça va rassurer les mamans et les petiots.

    1. @ Charles Michael

      Savez-vous que le très keynésien Paul Krugman soutient Donald Trump, parce qu’il est partisan d’une sécurité sociale universelle et, surtout, d’une hausse importante de la fiscalité des revenus élevés – ce qui, d’après Krugman, est plus important que ses clowneries ?
      Reste à savoir s’il trouvera une majorité au Congrès pour mettre en œuvre ces propositions.

      1. Elie Arié,

        Oui, oui j’ai lu ça, et l’anomalie Trump est en tête du peloton Républicain; avec le « socialiste Sanders » rongeant la campagne de l’infâme Hilary, je constate avec émerveillement que les candidats anti Belt Way, anti système, font la dynamique dans ces élections.
        La semaine prochaine premier test électoral en Iowa et après le New Hampshire pourrait être la fin (n°2) pour Hilary.

        Mais Trump effectivement semble grignoter aussi dans les strates plus sophistiquées. Une victoire Trump semble possible, sa nomitation plutot probable.

    2. Sarko, Hollande, Juppé, Lepen, Bayrou, etc. Ne sont que des chiures de mouches au service de cette finance vampire, dont le peuple commence à entrevoir la nocivité. La 6e république balayera çà, dès que là majorité du peuple aura compris que c’est dans son intérêt. En 2017 ? Chiche ?

      1. Il faudrait comprendre un jour que la France, ni aucun autre pays, n’a les moyens de balayer à lui seul la globalisation de l’économie et de la finance mondiales.

          1. Messieurs Arié, Goux et Bob. Georges Courteline connaissait déjà vos aînés quand il les « croquait » dans ses excellentes pièces de boulevard en citant :Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. », moi je suis pris pour un idiot par plusieurs imbéciles… The panard !

            1. Comme disent les riches et leurs soubrettes : « S’il fallait tolérer aux autres tout ce qu’on se permet à soi-même, la vie ne serait plus tenable. « 

        1. en 1788, aucun pays ne pensait avoir la possibilité de renverser une monarchie vieille de huit siècles et pourtant, les français l’ont fait. Il ne connaissaient pas maître Arié et ses clowns qui leur auraient dit que c’était impossible, de même que les révolutionnaires de 1830, 1848, 1871, les grévistes de 1936, les résistant de 1940, les gréviste de 1968 qui réclamaient 3% d’augmentation du SMIG depuis un an et à qui on didait : « c’est impossible ! » avant que ne soit accordé… 33% d’augmentation du SMIG par des patrons verts de peur… Oui c’est impossible quand le peuple se laisse faire sans s’en donner les moyens, voilà tout.

          1. En ces temps, il y avait des hommes et des femmes qui travaillaient et voulaient vivre. Des hommes capables de mourir pour leur dignité.
            Maintenant il y a des quémandeurs, des lâches pas gènés de tendre la main pour nourrir leurs familles, sans aucun esprit de révolte

            1. lancien : Venant d’un pro Lepen tendance collabo de classe vendu aux classes bourgeoises, çà ne manque pas de sel. Tu ferais mieux de te regarder dans une glace quand tu auras retrouver tes esprits, abruti congénital. Pour le combat et la révolte je n’ai sûrement pas à apprendre d’un lèche cul dans ton genre.

  6. En attendant pas de bol pour lui….Taubira lui vole la vedette! Mais elle c’est avec le panache qui la caractérise

    1. Et si maintenant Christiane Taubira briguait l’élection présidentielle ?!

      ***

        1. Imaginez un débat de second tour : Taubira face à Sarkozy…
          Grandiose !🙂

          ***

        1. Euh… rappelez-moi donc le niveau de popularité de Hollande avant les primaires de la gauche en 2011 ?

          Gros malin, mais c’est que je ne vous ai pas attendu pour lire cet article de Marianne !

          Comme d’hab, vous détournez mon propos :
          Je n’évoquai pas un résultat de vote final, mais un débat imaginaire qui opposerait une Taubira de classe XXL à un Sarkozy jus de chaussettes !🙂

          ***

Les commentaires sont fermés.