Valls, la dégressivité de la gauche de gouvernement


Que voulez vous en penser ?

Cette semaine, une quinzaine de mois avant un premier tour de l’élection présidentielle, le gouvernement confie qu’il est favorable à l’instauration d’une dégressivité des indemnités chômage.

En 2013, Michel Sapin, déjà au gouvernement, s’exprimerait franchement contre cette « sérénade » proposée par le patronat. En 2014, Hollande complète: « Ce n’est pas à un moment où il y a un taux de chômage élevé qu’il faut réduire les droits des chômeurs. » Mais cela, c’était « avant« .

En 2016, la changement, c’est maintenant.

Les partenaires sociaux vont négocier les conditions d’indemnités chômage. Et le gouvernement, par la voix du même Sapin, s’est autorisé d’exprimer ce qu’il en pensait.Michel Sapin s’est ainsi permis d’expliquer ce lundi 1er de février 2016, que la dégressivité des alloc chômage « fait partie des choses qui seront discutées par les partenaires sociaux« , et qu’elle « doit s’accompagner d’autres (pistes): si vous êtes dans la dégressivité, d’un côté, vous devez être (…) dans l’augmentation du droit à la formation, des droits à la reprise de l’emploi » de l’autre. »

L’autodestruction est en marche.

107 réflexions sur “ Valls, la dégressivité de la gauche de gouvernement ”

  1. Et il faut toujours faire confiance aux socialistes ?…
    Et on ne bouge toujours pas !!!! Elie pas la peine de vous répéter

  2. Franchement, leur autodestruction, on s’en balance mais c’est vrai qu’il devient extrêmement pénible ce second mandat de Sarkozy. La seule question, c’est comment cette gauche-là pourra s’opposer après sa défaite de 2017 considérant que ce que proposera la droite sera dans la même veine que ce qu’ont réalisé ce président et ce gouvernement. La déchéance de crédibilité, il y en a au moins pour 10 ans.

  3. Voilà ce que le gouvernement souhaiterait : raccourcir de 100 jours la durée d’indemnisation maximale, 0.9 j indemnisé pour 1 jour cotisé et passer de 57% à 49% de l’ancien salaire brut pour le calcul de l’indemnisation. Il précise dans le même temps que ces mesures seraient sur le court terme (sic) et vouloir préserver « la fonction protectrice » de l’assurance chômage (re-sic). Bien évidemment, ces mesures n’auraient aucune efficacité sur la diminution du chômage si ce n’est le contraire. Est-il même utile de rajouter un commentaire ? http://www.liberation.fr/france/2016/02/02/le-gouvernement-demande-un-effort-a-court-terme-pour-perenniser-l-assurance-chomage_1430475

  4. Il y a une publicité qui circule sur la sécurité routière qui s’appelle « Onde de Choc » suite à un accident. Que l’on fasse la même pour expliquer ce qui va se passer lors de la mise au chômage d’un salarié. Je crois que ce sera tout aussi renversant.
    Le licencié dos courbé, devant avouer à sa famille [son] échec. Le regard de ses enfants, de son épouse. Les factures que l’on ne pourra plus honorer, les allers/retours à Pôle-emploi, les courriers aux employeurs sans réponse, changer de métier sans pour autant avoir des propositions d’emplois, les compétences qui ne sont plus reconnues, baisser ses ambitions, prendre, quand encore il y en a, des CDD, du temps partiel, et diminuer encore, le Rsa, la faim, la fin… 😠

  5. Ces gens la devrait connaître le chômage…le mal d’estomac qui vous accompagne quand vous devez continuer a assumer les études de vos enfants malgré des revenus qui passent a 57 pour cent et cette crainte lancinante que ca ne dure pas trop longtemps ….et j’en passe…des vieux souvenirs remontent a la surface des années après et je suis écoeurée que ce soit un pseudo parti de gauche qui nous impose ca !

    1. Sylvie
      Itou pour moi des souvenirs qui remuent. Heureusement que j’avais un salaire correct… quoique ! Mais je vois que ceux qui en parlent le mieux du chômage c’est ceux qui ne l’ont jamais expérimenté, vous ne trouvez pas ? A chaque fois je suis étonnée de « leur savoir ».
      En tout cas nos politiques, quels qu’ils soient ne le connaîtront jamais.

      La dégressivité on en a eu droit puisque c’est la droite (je crois) qui l’avait mise en place et bien sûr la gauche avait hurlé.

      Enfin, bref! c’est un éternel recommencement … comme la Mode

      1. La première dégressivité @ aurore mon mari l a  » inaugurée  » dans les années 90….a l’époque au bout de six mois les indemnités chutaient à 50 pour cent…c’était rude …puis les 2 chômage suivant les indemnités chutaient d’emblée a 57 pour cent…ca a totalement changé mon rapport a l’argent et je ne crois pas être la seule…on ne peut plus rien créer sans un minimum d’optimisme.
        et pendant ce temps on fait des cadeaux aux patrons sans contre parties alors que nous, nous cotisons a un système assurantiel pour le chômage ….nous ne devons plus accepter qu¨ils nous disent que nous coutons chers alors que nous cotisons pour tout….ou alors a leur tour de renoncer a tous leurs privilèges..
        je suis très en colère mais je crois que ca se voit ☺

        1. Sylvie
          Oh je comprends car quand on a calculé le temps de chômage durant la vie professionnelle de mon mari ç avoisinait 5 ans. Sans compter les reconversions pro. Où il partait 2 ans. Avec tous les diplômes qu’il a eus il aurait pu ouvrir un cabinet d’architecte.
          Sans oublier qu’à la retraite du fait que la période de chômage les trimestres sont validés mais pas cotisés.

    1. Voda
      Pas de la façon que veut appliquer le gouvernement.
      Il s’inspire du modèle nordique mais en y apportant des variantes.
      Mais de toute façon nous serions perdants

  6. Je vais jouer le trouble fête. J’ai une grande famille (on s’en fout) et de nombreux cousins plus jeunes que moi, et ils sont d’une génération où ils s’en foutent de faire toute leur carrière dans une même boite, au contraire, ça leur fait peur. Et donc ils ont un mode de vie nomade…. ils bossent comme saisonnier 6 mois, partent faire du woofing en Italie, ou un trek au Pérou. Et ils financent leur besoin de profiter de la vie… par l’assurance chômage. L’emploi saisonnier leur permet juste de recharger leur droit pour ensuite partir faire le zozo dans une ferme communautaire remplie de hippies écolos. Et c’est un choix totalement calculé et assumé.

    Ensuite, il y a des personnes qui font effectivement le calcul que le chômage + quelques heures de black pour dépanner, ça paie autant qu’un boulot au SMIC où vous allez avoir des contraintes (se lever, un patron con sur le dos, des clients chiants et l’impossibilité de suivre la nouvelle saison de Games of Throne diffusée la nuit).

    Le système de l’assurance chômage est génial sur le papier, mais vous allez avoir fatalement une partie des hommes qui vont dévoyer le système. Et dans une société de plus en plus égoïste, et individualiste, les profiteurs sont devenus de plus en plus nombreux aux détriments des gens qui jouent le jeu.

    1. Mais ceux-là ne sont pas légion !
      On tombe sur le cliché « ah ben lui y fout rien, y a droit à tout… » ou alors « y faut s’appeler …  »
      Faut pas généraliser

  7. Ça n’a rien d’évident, cette non-degressivité du chômage : est-il vraiment juste, est-il vraiment « de gauche », qu’un chômeur dont le salaire était très élevé touche des indemnités de chômage très élevées, lui permettant de continuer à payer l’école de luxe et les cours d’équitation de ses enfants, tandis qu’un smicard touche une somme inférieure au SMIC ?

    1. @Elie
      Pour votre gouverne, les indemnités sont déjà dégressives .
      Et puis flûte, a la fin : on ne choisit pas d’être chômeur . Comme le disent mes petites camarades ci-dessus, il faudrait que ceux qui critiquent les indemnisations goutent au chômage . Ca leur débloquerait, peut-être, les neurones .
      Tiens, pendant qu’on y est : Macron oserait-il la comparaison patrons/salariés qu’il s’est permit à Davos, à la fête de l’ « Huma  » ? Si oui, il aurait intérêt à se commander une nouvelle chemise .

      1. Bobards…il faut rajouter que pour ceux qui perdent leur emploi et bénéficiaient du RSA…certes ils sont indemnisés a hauteur de 75 pour cent mais ils perdent leur complément RSA et se retrouvent´ un peu plus dans la m…de …mais tous ces petits marquis ne connaissent rien d’une situation de précarité quˋils entretiennent
        De plus on n’arrête pas de dire que le système francais est un système plus généreux que les autres pays mais quel est le niveau de cotisation dans les autres pays ….nos journalistes se gardent bien de le dire !

    2. ARIE

      ce serait bien de préciser que les indemnités dont vous parlez sont celles de cardiologues au tas, ou celle des notaires, des traders et autres cols blancs en manque de carnet d’adresse..

      parce que pour 98% des manants, l’indemnité moyenne est de 1000 € à la petite louche…

      toujours dans la provoc hein ?

      1. @ Stanislas

        Je vous signale que les médecins libéraux ne touchent évidemment aucune indemnité de chômage, puisqu’ils ne vont pas s’auto-licencier; par contre, leur hantise est d’être dans l’incapacité de travailler pendant quelques mois ( maladie, accident, etc.) , sans rien toucher, alors que de gros frais continuent à courir ( loyer du local professionnel dont ne va évidemment pas dénoncer le bail, salaire et charges sociales de la secrétaire qu’on ne va évidemment pas licencier, leasing du matériel médical qu’on ne va évidemment pas restituer, etc.)

        1. ARIE

          ben ouais, c’est le bordel partout…

          chômeur, malade et toubib, la totale. Si macron lit ça, les toubibs spécialistes, vous êtes bon pour un comité de soutien à Davos…

      2. Mais Stan…il faut aussi préciser que tous les notaires ne sont pas patrons …et que les salariés ne sont pas orcement des nantis…☺

        1. SYLVIE

          quand je discute politique, j’applique les techniques globales de management dont je rappelle le principe

          venir le matin, prendre un café, foutre la merde dans la carrée et repartir pour le restant de la journée…

          c’est connu, les politiques sont tous formés au management;…

    1. Bon exemple. Giscard a 90 ans aujourd’hui, 35 ans qu’il nous coûte la peau du c… Et nous, à tout juste 1000€/mois, il faudrait que l’on recule notre âge de retraite pour être le moins longtemps indemnisée par celle-ci. 😡😠😡😠👿

    2. Et nos monarques actuels et toute la bande qui sévit a Bruxelles…et tous les anciens premiers ministres etc etc…puis tous les avantages et retraites avantageuses etc etc….avec nos sous….et nous devons nous suffire des miettes de notre propre argent ….au moment ou le travail manque il s’agit d’une double peine ….non le chômage n’est pas un privilège qq soit son poste c’est une galère doublée souvent d’une injustice quand les entreprises qui virent font des bénéfices …

  8. l’horreur que les politiques n’ont pas encore évoqué, mais ça viendra, c’est le chômeur qui fait ses 35heures…pouah….

  9. J’en suis à penser (après avoir lu tous les messages à la suite) que la tendance actuelle nous oblige (sympathisants, militants, mélenchonnistes, ou simples électeurs du PG) à nous mettre en retrait provisoirement, au moins jusqu’à ce que ce poulailler cesse de caqueter et reprenne ses esprits au lieu de gesticuler dans tous les sens (tactique basée sur la peur et le doute, voulue par les détenteurs du pouvoir), avant d’intervenir… Nous entrons donc en résistance pour préparer 2017 en mettant les bouchées doubles, avec Jean-Luc MELENCHON. A bientôt…

        1. vous faites bien de recadrer les choses, car je vous signale que

          – j’ai voté fdg à quasiment toutes les élections au premier tour
          – notre majesté Arié en a fait autant
          – et que cerise sur le gâteau, j’ai même lu un commentaire de Didier Goux qui disait qu’il rejoignait certaines de ses idées. (ou quelque chose d’approchant qui m’a laissée sur le c.l

          Ce qui m’attire le plus désormais, c’est l’abstention, parce que je ne partage pas la politique d’immigration de Mélenchon.
          Pourquoi ? parce qu’elle ne fait que grossir le bataillon de malheureux en Europe et participe à la déstabiliser.

          Que voulez vous, je ne suis pas une littéraire, je ne suis qu’une disciple du Gaullisme dès mon premier droit de vote, d’où mon pragmatisme assaisonné de réflexion.

          1. hélène dici

             » Ce qui m’attire le plus désormais, c’est l’abstention… »

            tu as mon soutien inconditionnel, je me sens moins seul…

                1. C’est vrai, je l’ai remarqué en me relisant.

                  En fait, c’est lorsque je veux aller vite que j’écris comme une mitraillette, mais le fond est très amical.

                  Pardon Stan, je n’étais pas en mode « léger », mais ça va revenir.
                  C’est Caron qui m’a énervée.

                  1. C’est plus la faute à Mélenchon mais à caron si je ne suis pas à jour. Pas gentil de cafter. Et monsieur caron, non ? Grossier personnage ! Je vous chasse de ma mémoire.

          2. Hélène : La politique d’immigration de MELENCHON ? Qui les a fait venir depuis le général ? (signature des accords d’Evian en 1962), puis le regroupement familial de Giscard pour voir débouler maintenant des centaines de milliers de réfugiés depuis les guerres affairistes de Libye (Sarko), d’Afrique, de Syrie et de ses alentours (HOLLANDE) pour venir grossir les rangs des demandeurs d’asiles bien serviles et si peu chers, à faire saliver les patrons amateurs de chair fraîche, premiers demandeurs ? Que les anglais arrêtent leur éternel dumping social en jouant les vitrines d’appel en retape face à Calais.
            Ce n’est certainement pas MELENCHON qui l’a dénoncé en expliquant que pour éviter ces hordes de migrants, il faudrait déjà arrêter de tout faire pour qu’ils n’aient plus d’autre choix que de venir, donc d’arrêter immédiatement les guerres en question qui n’éradiquent en rien les terroristes (payés par les amis princes Saoudiens de HOLLANDE) armés par les marchands d’armes dont la FRANCE… Le seul truc qu’à oser « reconnaître » c’est qu’il était pied noir et qu’il avait , de ce fait, de la famille au Maroc… Çà n’en fait tout de même pas un passeur.

            1. « Le seul truc qu’à oser « reconnaître » c’est qu’il était pied noir et qu’il avait , de ce fait, de la famille au Maroc… Çà n’en fait tout de même pas un passeur. »

              complètement stupide (et encore c’est un mot faible,) votre réflexion.

              Pour moi, les pieds noirs sont les soutiens les plus sûrs de l’intégrité de notre nation.

              Quand on est marseillaise, qu’on les a vu et côtoyés en 62, on a vite compris qu’ils avaient la terre et le pays d’accueil dans le sang.

              1. Je précise : j’ai la même analyse pour les harkis pour qui, je l’ai toujours reconnu, la France a été au dessous de tout.

                Peut-être le payons nous aujourd’hui

                1. @ helene
                  On a tellement dit sur les pieds noirs, on les a tellement accuses de tout et meprises … Quant aux harkis on les a ignores et c’est pire que de la maltraitance!

                  1. Sylvie +++++

                    pour les harkis, c’était malheureusement aussi de la maltraitance.

                    Beaucoup sont restés dans Marseille et la région, leurs conditions de vie étaient dures. Et ils se sont battus pour nous !

                    résultats : délaissés par la France, rejetés par les Algériens !!!

              2. Si c’est stupide, il faudrait le lui dire car c’est de lui. Il a de l’humour, savez-vous bien ?
                Ce qui est stupide (vous me décevez) c’est surtout de parler de sa politique d’immigration alors qu’il ne cesse de dire qu’il faudrait aider les gens à rester chez eux au lieux de les obliger à s’expatrier pour plaire aux affairistes guettant le dumping social.

                1. bon, j’en ai marre de discuter avec vous, parce que ça dégringole toujours en conflit.

                  Si Mélenchon a changé d’avis eh bien tant mieux pour lui, pour moi et pour nous tous, je ne suis pas à jour c’est tout.

                    1. C’est pas faux, mais ça dépend du moment, sur quoi, du vent et de l’âge du capitaine …. un peu comme Mélenchon,
                      ce qui n’en fait pas pour autant à vos yeux un homme fébrile à qui on ne peut pas dire grand chose.

          3. @ hélène dici 18 h 38

            Je n’ai voté qu’une seule fois pour Mélenchon, au premier tour de la présidentielle de 2012.
            Mais je ne recommencerai plus, promis !

            1. oui, mais je pensais à d’autres élections (législatives, cantonales, régionales, européennes, ? il y en a tant …) pour lesquelles vous évoquiez un vote fdg.

              Bon, pas grave ….

    1. @ claude carron

      « Nous entrons donc en résistance pour préparer 2017 en mettant les bouchées doubles, avec Jean-Luc MELENCHON.  »

      Vous venez de décrocher le prix du commentaire le plus drôle de l’année.

      1. Çà tombe bien, puisque c’est pour vous et vos semblables que j’ai écris çà. L’histoire se répète : Il y a ceux qui préparent leur valise, ceux qui résistent et ceux qui ne veulent rien savoir avant de morfler en découvrant à leurs dépends. Ce n’est pas très nouveau et çà fait bien rire…

      2. Elie ARIE : Oui, il m’arrive parfois d’essayer de divertir ces pauvres vieux qu’on voit parfois divaguer sur les forums, quant la maison de retraire leur permet cette sortie virtuelle. Content de vous avoir diverti, vous aller en avoir bien besoin avec ce qui ce prépare…

          1. Non herr doctor, la 6e république (et je sais que sous des dehors badins remplis de sarcasmes visant à amuser la galerie, çà vous tracasse, parce que vous pensez que c’est possible) c’est au contraire ce qui devrait permettre au petit peuple (dont je fais partie (et pas vous) de se sortir enfin de cette mouise qui dure et s’amplifie depuis le tournant de 1983.

            A mon humble avis (et je crains de ne pas me tromper une fois encore), ce qui se prépare c’est le pire du pire pour les classes prolétaires et celles dites moyennes en attente de casserole, dans le programme du prochain quinquennat mitonné par pépère ou Sarko, (voir Juppé) s’ils repassent…

            Vous, de toute façon, ce sera sûrement l’attente du début des hostilités vers le mois de mai 2017, pour voir si MELENCHON passe ou pas le premier tour, pour savoir s’il faut faire les valises pour l’Espagne ou la Suisse.

            Vous en avez l’habitude avec vos amis et confrères. Ceci, même si la « révolution » ne serait en ce cas que pacifique et citoyenne, en ce qui nous concerne. Nous laisserons aux revanchards leur expression de violence qui se fera (et sera, en ce cas, réprimée selon les lois de la république comme il se doit, Les CRS changeront enfin de clientèle, si, bien sûr, la 6e république passe.

            Je pense qu’un programme aussi équitable et solidaire n’est pas vraiment fait pour réjouir des gens qui ne pensent qu’à la retraite par capitalisation via ces fonds de pension qui font tellement de mal aux économies des nations au bord de l’implosion (cité dans l’excellent reportage sur la finance, diffusé sur Arte hier soir). Chacun ses rêves ou ses cauchemars..

  10. c’est comme tout, c’est gênant de voir un chômeur n’avoir que le choix de l’embarras..

    dans les cocktails mondains tout là haut, quand un politique côtoie un gattza par exemple, ils ne peuvent s’empêcher de se dire.. (indiscrétion que je vous livre parce que vous êtes des potes

     » les salariés en place coûtent de plus en plus chers, il faut organiser la rotation » (en terme châtié on dit la fléxibilité du travail)

    la rotation c’est quoi
    – on vire ce qui bosse pas assez et qui coute cher (vieux, emmerdeurs, pas assez formé……bref, tout ce qui fait chier en terme de rendement sur place)

    – on accélère « l’envie » de travailler du feignant…heu du chômeur en le payant moins, parce que les structures qui financent sont dans la merde qu’ils disent (mais pas le CICE et le pacte qui améliorent les bénéfices, pas touche, et tout le monde voit la création d’emploi flamboyante depuis deux ans..

    donc on gratte quelques millions sur le poil du manant viré pour cause de bénéfices extraordinaire en baisse et on laisse 40 milliards qui ne servent à rien passer par les fenêtres du medef et du CAC réunis

    – on fait signer du CDD à fond la caisse en n’oubliant pas de baisser les salaires entre deux…

    conclusion: ah les déconneurs

    conclusion 2 : je vous laisse vous creuser la tête pour choisir le prochain chef d’état qui obéira au marché et à la concurrence pure,, non faussée

    conclusion 3 : et dire qu’en lisant les alpinistes les plus connus, je pensais qu’on manquait d’air au sommet…

    1. Hélène
      J’ai de ses nouvelles il va bien 😊 il nous lit et chaque fois qu’il veut s’y mettre
      Il se retrouve à faire autre chose…
      C’est TiSuisse quoi !!! 😃

        1. Hélène. – Sylvie
          Eh les filles pas de souci !!! Je lui envoie un message je vais lui dire qu’il vous manque .
          Ça va lui faire michto plaisir 😉

    1. HELENE DICI

      pas de surprise, ça fait deux ans qu’ils annoncent ces restrictions budgétaires pour 50 milliards…ça se fait en douceur entre deux grosses émotions sociétales…

      tout le monde s’habitue en croyant que ça n’arrive qu’à l’autre…jusqu’au jour …..

      tous ces politiques qui me donnent raison chaque jour qui passe, ne sont qu’ une bande de petits malfrats et de seconds couteaux aux ordres…..

      franchement pourquoi j’irais voter pour des lopettes ?

      1. Ce qui me scie, c’est que dans la vidéo, à par un ou deux, tout le monde estime que c’est une mesure inefficace et au minimum que ça n’est pas le moment.

        Elle va être douloureuse pour les plus fragilisés notamment les plus de 50 ans qui n’ont que peu d’espoir de retrouver du travail.

        As tu entendu Thierry Mandon (que l’on ne peut pas pourtant soupçonner de passéisme ?)

        Alors ma question : pourquoi et pour qui font ils cela maintenant ?

        Parce que des économies on peut en faire ailleurs (peut être dans le fonctionnement de l’état)🙂

          1. Bien entendu🙂
            Il y a cependant quelque chose qui m’épate :

            – ça ne dérange pas Bruxelles cette hypertrophie de personnel politique qui coûte fort cher aux Français ?

      2. @ Stan…je pense aussi de plus en plus que voter ne sert quˋ a leur donner bonne conscience…et je n’ai plus envie de leur faire ce cadeau…le PS a simulé pendant cinq une opposition à Sarkozy et là ils sont en route pour le surpasser…plus question de leur filer en prime mon approbation…le PS n’est définitivement plus un parti de gauche …c’était donc ca le changement annoncé….! Nous allons droit vers une précarisation grandissante et ce n’est sûrement pas en baissant les allocations des chômeurs quˆ on assurera une reprise…les gens qualifiés prendront de plus en plus des emplois précaires rejetant les moins qualifiés vers une extrême pauvreté …ce sera pire qu’une lutte des classes !

        1. Sylvie – Stan
          Faut voter blanc parce que votre signature et votre bulletin blanc est pris en compte.
          Que l’abstention c’est penut’s

        2. @ Sylvie 75

          Je crois que vous vous trompez : vaille que vaille, le PS a maintenu notre système de protection sociale, et tous les candidats LR ( Juppé, Sarkozy, Fillon) promettent de le « moderniser », on sait ce que ça veut dire.
          Aujourd’hui, on ne voit que les similitudes entre Hollande et Sarkozy; avec un président LR, vous verrez les différences…mais ce sera trop tard : dans le monde où nous vivons, tout avantage social perdu est perdu pour toujours.

          1. Non @arie je ne crois pas me tromper…le PS met en danger le système social et les injustices se creusent…une seule politique prime; la politique européenne ….que leur importe que ce système c’est nous qui l avons almenté…pas une seule fois je ne me suis plaint d’une quelconque augmentation de cotisation , j’avais confiance dans notre système solidaire….mais là la coupe est pleine…trop de gens galèrent pendant que d’autres se g oinfrent sans complexe …
            ils n’ont plus mon soutien

        3. SYLVIE

          pour l’instant, le chômage rend coupable, la pauvreté est silencieuse, coupable; tous les trous du cul qui prennent les postes des ors de la république tapent sur des masses de gens à terre qui encaissent et encaisseront sans broncher….jusqu’au moment où…..
          on imagine mal des chômeurs mettre des charrettes de fumier devant une préfecture, casser des bureaux d’un ministère ou péter deux mililons de matériel pour obtenir gain de cause.

          Si le chômeur était un paysan, ils n’oseraient même pas y penser à réduire les prestations chômage…(je ne m’étend pas sur une liste catégorielle qui tétanise l’action politique, voire la rend absolument bananière)…l’essentiel c’est que chacun croit que nous sommes encore dans une démocratie avec des médias non muselés (ils sont déjà sous contrôle libéral….heu sous contrôle mais libres…

          les trous du culs irresponsables et incompétents sont de plus en plus violents avec ceux qu’ils sont censés protéger. Nous tous, pour privilégier une fraction très faible de la population
          Il nous faut aussi nous l’avouer sans concession aucune, nous cherchons ce qui nous arrive puisque le vote est un cautionnement à agir contre nous…..de plus en plus. Les effets ne sont pas très nets mais vous pouvez me croire, ils sont là

          1. partie 2

            là où je diffère du toubib, quelque part, c’est que la droite n’aurait pas été plus dure que maintenant le PS, l’étranglement est progressif, mais « exponentiel » dans ses effets. Parce que ces cons de poilitiques n’ont aucune idée de ce qu’ils provoquent en mettant en place les résolutions de problème de l’UE de la BCE et de la troïka et toutes ces organisations supra nationales…(je peux être plus précis pour étayer l’amateurisme des décisions sur les effets tant les disfonctionnements locaux sont de plus en plus nets)….

            si la droite avait été au pouvoir entre 2012 et 2017, elle aurait pris des mesures différentes qui seraient arrivé au même résultat.

            exemple : que vous fassiez 100 milliards d’économie sur les dépenses publiques ou 50 milliiards d’économie plus 50 milliards de transferts au privé sous forme de CICE ou pacte (prise en charge nationale de la partie sociale des groupes pour améliorer leur bénéfices est à peu près la même chose dans le cadre mondial où la guignolerie ambiante arrive à faire croire que la France doit être compétitive à 35 € de l’heure avec des pays qui sont à 5€ dans une magnifique intention de liberté de circulation des marchandises, des hommes et des capitaux

            aux manants les lois contraignante, à l’élite, « une exigeante auto responsabilité, auto…tout le reste..

            qui peut encore gober toutes ces conneries ?

            qu’on ne puisse pas faire face au courant psychotique mondial de notre époque est une chose,
            qu’on puisse encore cautionner ou croire des bandes de voyous déguisés en politique en est une autre…

            1. @ stan
              il n’y a quˋ voir la différence de gestion entre une chemise déchirée, qui n’a rien coûté aux contribuables, et les saccages de certains paysans qui nous ruinent…
              il y a en France tout une catégorie de personnes qui subit et subit encore en silence …

              1. Sylvie
                Mais Patrick Beulin -patron de la Fnsea et vice-Président du Medef tient bien ses troupes, car ce n’est pas le petit paysan qui viendra décharger ses récoltes ou du fumier devant la Pref, il en a trop besoin pour les vendre s’il veut survivre. Non, ceux qui font ça ce sont de paysans qui ne courent pas après un billet de 20€ à la fin du mois (rien qu’à voir leurs tracteurs et en + pas de marque française= mais il faut acheter français) qui votent LR ou même FN

                Et ce n’est pas Valls qui va le traiter de voyou ou lui interdire de manifester.

                En même temps, nous, nous sommes bien COUILLONS DE NOUS LAISSER FAIRE !!!

  11. nous ne voyons pas encore d’effets très nets, parce que l’époque veut que ce soit chacun sa merde

    prenons un exmple simple

    une politique de santé publique en pleine faillite par manque de moyens publics et une pauvreté en expansion …quel rapport ?

    défaut d’hygiène – soins déficients ou absences de soin (pour nombre de personnes) – risques de foyers d’épidémie accrus..

    nous sommes dans des pays riches pppppffffff que tout ça,,

    bonne année…

    1. L’époque, l’époque. Y a bien quelqu’un qui contribue à la faire comme elle est, ladite époque, par ses comportements et son laisser faire, non ? S’y noyer sans faire de vague est déjà un beau plébiscite…

  12. Pendant ces blablas, l ‘eau passe sous les ponts. Des centaines de retraités ayant cotisé plus de quarante ans sont au seuil de la misère et sont honteux de fréquenter les restos du coeur..
    La dégressivité des allocations chômage n ‘est pas le vrai problème, le vrai problème se présentera quand ces gens seront mis à la retraite, qu’ils s ‘entendrons dire qu’ ils sont des privilégié, qu’ ils ont de la chance d ‘avoir un logement en oubliant les sacrifices que cela leurs a coûté.
    Il serait temps de regarder la réalité au lieu d ‘ écouter les sirènes. Les caisses sont vides; les impôts et taxes au maximum, l ‘ état pille par tous moyens les caisses de la sécu, des mutuelles, des complémentaires ce qui ne l ‘ empêche pas de mener grand train et vous pensez que les mêmes qui profitent du système, qui ont menti toute leur vie changeront ?
    Si l ‘ on vous dit que le social coûte trop cher, c ‘est que l ‘on est mauvais, jaloux ou ce que vous voulez, acculé à la réalité, vous niez encore ces faits
    Commençons par demander que la moitié de nos 577 députés soit limogé pour inutilité, les 3/4 du temps ils ne sont pas au parlement, idem pour les sénateurs et toutes ces fonctions fictives de conseils bidons. Idem pour des dizaines de présidents adjoints de régions et bidules divers. Demandons la suppression des fameux quotas hommes femmes qui ne servent qu’à planquer des incapables. Qu’ importe le nombre hommes ou femmes, il faut des gens capable, mais je rêve .

  13. Les chomeurs ont cotisé…. Il s’agit d’un systeme assurantiel et les ministres ne devraient pas s’en meler à moins de vouloir donner raison aux patrons….et je ne vois pas en quoi cela les oppose avec les retraites ….
    Bien sur que les retraites ont cotise et il est anormal de bloquer les retraites . Mais je ne vois pas l’interet d’opposerles injustices ….

  14. Simplement qu’ avant de plaindre les chômeurs pour une dégressivité, il serait bon de penser aux retraités. Ces chômeurs sont de futurs retraités et une misère plus marquante les attend.

  15. Le saviez vous ? Depuis janvier 2015, Touraine nous a joué un mauvais tour. Chaque boite de médicament est pénalisé d ‘un impôt de 0,82€ remboursée à 65% par la SS, le reste par votre mutuelle .
    Cet impôt est pour rétribuer la pénibilité du travail de pharmacien.
    Pire encore, si l ‘ ordonnance comporte plus de 5 médicaments, un impôt de 0,51€ est ajouté pour  » ordonnance complexe ».
    Qui disait que la sécu était en déficit?

    1. @ lancien
      Arretez de lancer des polemiques… Tous les pharmaciens ne sont pas des nantis, meme ceux qui sont patrons de leur officine ! Les fantasmes vous vont si bien !!!!

      1. Je ne lance pas de polémique, j ‘ informe les gens qui ne la savent pas.
        Mais cela à l ‘air de vous emm … sacrément.
        Partez défilé dans les rues, ça ne sert à rien, mais vous aère.
        Ou voyez vous écrit que les pharmaciens sont des nantis? Enfin, ils ne sont pas au seuil de la misère comme ceux que vous prétedez défendre.
        Je compte plus sur un le pen que sur un mélenchon ou un socialiste, et nous sommes des millions à le penser , de votre coté, à part dans vos rêves, les électeurs sont en extinction Quelques rares profiteurs surnage encore, ha, la nostalgie!

Les commentaires sont fermés.