Taubira, le premier jour de sa vie


Elle est partie, elle a déclaré deux jours après qu’elle restait « loyale » envers le Président, une courte réponse à un journaliste qui fut largement relayée par les soutiens de Hollande trop effrayés à l’idée que la bombe Taubira ne se retourne contre eux avec une violence politique et symbolique hors normes.

Puis il y eu ce livre, « murmures à la jeunesse », écrit dans le plus grand secret. Un réquisitoire, semble-t-il, contre la dernière mesure phare du quinquennat fatigué.

Puis il y  eut cette itv dans le colonnes du Monde, ce 2 février. Taubira trace, claque et enfonce.

« J’espère que la déchéance de nationalité ne sera pas inscrite dans la Constitution. Oui, j’espère très sincèrement que la gauche n’aura pas à assumer une telle décision. »

Moi aussi.

98 réflexions sur “ Taubira, le premier jour de sa vie ”

  1. Cette formule fait ma joie que, depuis trois jours, répètent tous les journalistes (et les blogueurs, donc…) comme de braves perroquets : Taubira a écrit un livre « dans le plus grand secret ». Où est l’exploit ? Qu’y a-t-il là d’extraordinaire ? Je conçois que piloter un avion de chasse « dans le plus grand secret » ou à la rigueur avoir porté puis mis au monde un enfant « dans le plus grand secret » soit digne d’être noté ; lais écrire un livre ? Vous rentrez le soir chez vous, vous asseyez à votre table avec une rame de papier et un stylo, sans le trompeter sur les rézossocios : le voilà votre « plus grand secret » ; pas de quoi s’en esbaudir.

    1. @ didier goux

      Le plus grave, ce sont tous ces auteurs qui publient des livres dans « le plus grand secret » : malgré tous leurs efforts, personne n’en parle .

          1. Mais je n’ai pas besoin d’être consolé : je m’en fous. Je ne vais tout de même pas m’offrir le ridicule de songer à une carrière littéraire à bientôt 60 ans, tout de même…

          1. Ce post est pour goux….a moins qu Arie soit en train d écrire dans le plus grand secret !!!!

              1. Ni la jalousie ni l’envie ne font partie de mes nombreux défauts. Mais grande admiration pour son talent, ça oui. Et regret du mien, si petit à côté.

                1. @ goux je ne sais pas s’il a du talent …mais il est impressionnant d’un mélange d’originalité et de sensibilité…je ne suis pas toujours fan…mais il plait à beaucoup ☺

          1. @ claude carron
            Vous noterez que je ne parle jamais de mes livres…et, pourtant, contrairement aux vôtres, ils ne sont pas publiés à compte d’auteur…

                  1. ALLEZ ! Un petit coup de pub pour le doctor. ah ! Chevènement et les réunions dans une cabine téléphonique… le bon temps
                    Au fait, même pas un polar ou une oeuvre sur le cœur (« vous n’avez pas le monopole du coeur »), c’est gâcher. Votre copain fait une thèse sur les maisons bringuebalantes et vous sur ce pauvre monde qui s’écroule par l’ultralibéralisme… que trsitesse !

                    http://www.amazon.fr/Mondialisation-d%C3%A9clin-lOccident-Elie-Ari%C3%A9/dp/2846211655

                1. Édilivre n’est évidemment pas un véritable éditeur, c’est l’équivalent, grosso modo, des Blurb et autres Lulu, c’est-à-dire de l’auto-édition, mais qui s’avance un peu masquée pour attraper le naïf. La première différence essentielle avec un véritable éditeur, c’est qu’il n’y a pas de comité de lecture : n’importe qui peut faire fabriquer n’importe quel livre. Et, après tout, pourquoi pas ?

                  La seconde différence (plus ennuyeuse pour les naïfs), c’est que, naturellement, personne n’a jamais vu le moindre de leurs livres dans une librairie, une Fnac, etc. Et qu’ils ne font non plus aucune publicité digne de ce nom. En fait, ils ont repris les bonnes vieilles grosses ficelles de La Pensée universelle d’il y a trente ans, mais sans demander d’argent a priori à leurs « auteurs ».

                  1. On dirait un acteur de niveau B critiquant les débuts de la télé, qu’il jugeait susceptibles de gêner sa carrière. C’est comment déjà votre nid à poussière ?

                    1. Ah, oui, j’oubliais qu’une des ruses de sioux d’Edilivre, c’est de présenter un truc aussi vieux que l’édition elle-même comme l’avenir de la profession.

                      Bien entendu, tout le monde croit au sérieux et à l’efficacité d’un « éditeur » qui ne lit pas les pdf qu’il reçoit et qui « édite » absolument tout ce qu’on lui envoie, sans le moindre regard un tant soit peu critique.

                      En fait, ce n’est ni plus ni moins qu’un imprimeur qui imprimerait ses volumes à la demande et à condition que le client paie d’avance. Un peu comme un fromager à la coupe, mais sans même les risques de mévente.

                  1. Alors, là, si on nous ressort la Lait d’Beu du formol (et autres blogo-zombis), ce blog va bientôt ressembler à un film de Romero !

                    1. C’est à dire doctor ? Vous parlez du succès fulgurant des auteurs indépendants ? Ou de votre tendance à tourner autour de la boite de Pandore en attendant que quelqu’un l’ouvre à vos dépends ? Vous et votre poulain Didier GOUX écrivez pour le panache et la recherche d’une certaine noblesse d’esprit crateur et moi on dirait que mes basses œuvrettes ne visent surtout, à vous entendre, qu’à permettre à nos éditeurs de faire de l’argent. Je vous ferai donc une réponse à la Surcouf : « chacun se bat pour ce qu’il lui manque le plus…

                  2. Edilivre, qui publie sans rien refuser lesz livres dont aucun éditeur ne veut, bousculera le monde de l’édition comme votre pétition pour la 6ème République a bouleversé la politique française, c’est dire !

                    1. Attention docteur, votre poulain guette les fautes, surtout quand il n’en fait pas lui-même. Vous avez mis un « z » et vous avez un restant de gâteau collé au menton.

                      Tout de suite le jaloux : « Edilivre qui publie, sans rien refuser, (attention à vos ponctuations, il guette toujours) les livres dont aucun éditeur ne veut… » Vous parlez pour vous et votre copain là ? Moi çà va et même plutôt bien.

                      Bon, pour ce qui est de ma pétition pour la 6e république, j’avoue que c’est un peu moins bien que pour mon dernier polar (nous avons tout de même passé les 100 000 signatures peu avant noël), mais çà ne faibli pas. C’est juste une question de temps… Je suis confiant en la capacité de celui qui vous irrite tant, à être présent au second tour et à, nous amener sur un plateau cette république des citoyens…

  2. Déchéance de nationalité :

    On finit par ne plus savoir où on habite …
    Qu’une décision soit prise et vite, tout cela tourne à la mascarade.

    1. déchus ? ..bof, ici (là) il fait carrément doux pour la saison, rien à me plaindre, sinon la neige.. bah, on a assez skié dans le mois ni même un pélo !

      hello Hélène, tu vas.. oui elle est bien élevée madame Christiane Taubira, on y-sait, elle qui affecte et positionne la dignité (humanité) sans être une miscellanée d’élégance et d’honnêteté (pas sectaire) comme fondement essentiel, élémentaire à toute communication transmission (etc.) façon respect; alors peut-être qql confiance ?
      Et loyale; ce qui en rien n’empêche de balancer des pains.

      1. bonjour ti suisse
        c’est quoi un pélo ?

        J’ai eu de la chance en janvier, à la montagne il avait neigé et j’en ai profité.

        J’aime bien Taubira, mais je n’ai pas trop aimé cette manière de faire, au dernier moment.
        Que veux tu, c’est pas dans ma nature.🙂

        1. un clampin.. ça ne se dit que par ici un pélo ? ah bon.
          Oui Taubira ou pas, elle se fera allumer comme les autres.. tu veux dire, le fait qu’elle sorte un bouquin, disons un livre, comme ça en ‘cachette’ ? bof.. rien de very croustillant non plus,
          aussi, il me semble que tout le monde (de plus en plus) est droit dans ses bottes, le problème, c’est les bottes !

          1. @ ti suisse ++++ la conclusion sur les bottes…
            bon moi, il n’y a tout que deux politiques dont j’aime les discours Taubira et Mélenchon (sauf quand il agresse) ….j’imagine une « résurrection  » d apostrophe avec Pivot les interrogeant !

                1. @ Sylvie
                  Oui, je trouve que ça lui va bien, notre ti suisse est un vrai colibri,
                  Je cite :
                  « La légende du Colibri
                  « Initialement appelé Mouvement pour la Terre et l’Humanisme, Colibris tire son nom d’une légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi :
                  « Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »
                  « Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

                  À voir :
                  http://www.colibris-lemouvement.org/colibris/aux-origines-du-mouvement/pierre-rabhi

                  ***

  3. La déchéance de nationalité n’est qu’une piécette lancée à ceux qui seraient tentées de croire que le berger n’assure plus la sécurité de la bergerie (les mêmes moutons à drapeau bleu-blanc-rouge, sur leur page facebook, dont l’engagement politique les avait pourtant conduits jusqu’alors à vomir leur pays ou à en ignorer les souffrances).
    Elle ne sert qu’à masquer un ensemble de mesures bien plus nuisibles pour nos libertés individuelles (prolongation de l’Etat d’urgence et volonté de l’inscrire dans la constitution).

    Cela, C.Taubira le sait parfaitement et il faufrait être parfaitement naïf pour croire en la droiture de sa démarche ou à une quelconque défense de principes; là où il n’y a que petit calcul politicien, préservation de ses intérêts et communication autour de son image.
    Cette femme se fout de l’intérêt général de notre pays, mais une partie du public en redemande encore.

    1. D’un autre côté, pourquoi ne pas croire en Mme Taubira ? Il y en a bien, ici même, qui placent toute leur ferveur et leurs espoirs dans une chimérique VIe République, à laquelle ils prêtent pratiquement les vertus et les pouvoirs de la Sainte Ampoule…

      1. Remarquez, ce sont souvent les mêmes qui n’ont rien trouvé à redire au fait que leur responsable politique (après avoir chargé le gouvernement toute la semaine sur son compte twitter) se retrouve, avec V.Efira, L.Ferrari et D.Guetta à la table du « chef des dégoutants » pour partager les petits fours avec Raul Castro (qu’ils qualifieraient d’ultralibéral si un quelconque socialo proposait les mêmes mesures que ce dernier met en place aujourd’hui à Cuba).

        1. Çà c’est franc du collier comme aurait dit un certain gamin au surnom d’entonnoir…

          Et si MELENCHON n’y était pas allé (selon le souhait de Raul Castro en tant qu’invité politique et non en fiesta intime style barbecue chez HOLLANDE) qu’est-ce que les mêmes n’auraient pas dit : « vous vous rendez compte ? Pour qui il se prend ? Refuser l’invitation du chef de l’Etat en faisant ressortir ses dissonances avec la politique menée, faisant ainsi un véritable scandale politique devant les entités » Et patati et patata », mais non il y est allé alors forcément, c’est quand même un salaud…. Et pourquoi justement MELENCHON et pas un autre ?) Hein ? Les autres auraient refusé si on leur avait demandé, parce que c’était Raul CASTRO ?

        2. « J’en suis à penser que la tendance actuelle nous oblige à nous mettre en retrait provisoirement, au moins jusqu’à ce que ce poulailler cesse de caqueter et reprenne ses esprits au lieu de gesticuler dans tous les sens avant d’intervenir… Nous entrons donc en résistance pour préparer 2017 en mettant les bouchées doubles, avec Jean-Luc MELENCHON. A bientôt… »

          Bah alors papy ? Déjà rentré de la résistance ?

          1. A l’entonnoir de service : Ecoute morpion: me forcer à répondre à tes conneries sans nom, c’est aussi faire de la résistance. La résistance c’est faire face à toutes les conneries qui permettent à ce monde de dingues de perdurer. Je sais c’est difficile à comprendre pour des petits cerveaux formatés comme le tiens et celui de quelques autres qui se reconnaissent à chaque fois que je souhaite les interpeller par abruti interposé…

    1. Ça m’étonnerait beaucoup, elle est trop incontrôlable pour ce ministère où chaque mot compte.
      Personnellement, je parie pour Bertrand Delanoë.

      1. Je réfléchissais : « elle est trop incontrôlable » …

        en même temps, rappelez vous, Michèle alliot Marie (très contrôlable et très contrôlée), fut ministre des armées, ce qui n’a pas empêché qu’elle soit au centre d’un scandale.

        Alors,pour moi toutes ces considérations très Jospiniennnes, n’ont aucun intérêt. Au secours ils reviennent !!!

    2. yes cool et pourquoi pas !? de toutes manières j’ai un-faible et il est tombé sur elle (ça c’est fait)
      Bertrand D chez Putin (par ex) pas sûr qu’il passe l’immigration, bref, si elle ‘incontrôlable’ (chouette!) ..ainsi est le Monde,

  4. Un bi-national serait déchu de sa nationalité française . Un auvergnat serait « déchu » de voir une foutaise pareille inscrite dans la Constitution
    Le plus grave, c’est l’inscription de l’état d’urgence dans ladite Constitution en rajoutant, à la notion de crime, celle de délit .
    Taubira n’en parle pas, semble-t-il, dans son bouquin, on se demande bien pourquoi .

    1. Vous mélangez deux choses :

      -les crimes et délits pouvant donner lieu à la déchéance de la nationalité;

      -et l’inscription de l’état d’urgence dans la Constitution, ce qui ne pose pas problème, puisqu’il existait déjà ( la preuve: on y est, et ce n’est pas la première fois), mais de façon constitutionnellement discutable.

      1. Quoiqu’il en soit, il ne peut pas y avoir d’apatrides, puisque de fait, les terroristes font partie de l’état islamique.

        Je ne connais pas sa constitution, ni la manière dont il reconnait ses affidés, mais en se désignant comme un état, il a obligatoirement ses administrés

      2. @Elie
        Désolé, mais l’état d’urgence ne figure pas dans la Constitution . C’est un décret de 1955 qui l’a institué au début des « évènements » d’Algérie
        Effectivement l’inscription des délits pouvant porter atteinte à l’Etat en sus des crimes prévoyant la déchéance de nationalité, c’est une demande de Sarkozy, qu’Hollande a chopé au vol
        Je plaide coupable sur le second point et m’inscris en faux sur le premier

          1. @Elie
            La tournure de votre phrase prêtait à confusion .
            Inscrire l’état d’urgence dans la Constitution, c’est ouvrir la porte à n’importe quel apprenti dictateur qui, dans ce régime monarcho-présidentiel, profiterait de son élection à la tête du pays pour museler l’opinion .
            C’en serait fini de nos petites discussions sur ce blog ( entre autre ) .
            A mon sens, l’état d’urgence est plus pervers que la déchéance de nationalité dont on peut supposer, sans grand risque de se tromper, qu’un terroriste fanatique s’en bat prodigieusement les flancs .

    1. « démerdez vous »
      hummm, je crois avoir trouvé une ouverture dans mon commentaire précédent🙂

  5. Bin messieurs dames, quand juan lit vos commentaires!!!
    Des commères, des pies, des vantards etc la seule recherche dans ces blablas est du comment vexer l ‘autre. Très peu de commentaires sur le sujet ( que dire encore sur taubira?) le retour de l ‘ inénarrable mélenchon et….du vide, du temps à perdre, c ‘est tout. Foutez vous en RTT . .

      1. Jobard, je me demande simplement pourquoi des pitres passent du temps pour ne rien dire. Il est vrai que pour que tu saisisses la moindre chose, il faudrait avoir un minimum de cervelle

        1. @Gi Joe
           » Il faudrait avoir un minimum de cervelle  » .
          Venant d’un type qui sait de quoi il parle, c’est plaisant !

    1. lancien : c’est comme à la télé : Si çà ne te plaît, rien ne t’oblige à regarder. Tu zappes, point barre ! Çà nous fera des vacances… Je suis en retraite…

      1. ccarron : Une carrière de gréviste mérite donc une retraite, quand je te dis que la France est pourri.

            1. C’est bien ce que ce que je disais, tu n ‘as rien d ‘autre à foutre que consulter tous les sites et baver sur tous les blogs à longueur de journée. Une vie de merde sans amis ni famille, tellement chiant que tout le monde t ‘as fuit.

              1. Tandis que toi, tout le monde te courre après ? Tu te rends compte : je fais des pétitions et je me créé des ennemis. Çà contredit drôlement ta soupe servant à gêner les donneurs d’alerte et tous ceux qui dénoncent les aberrations de ce système…

          1. Aussi choquant et étrange que cela puisse paraître, il faut savoir que la plupart des personnes ou associations qui lancent une pétition sur internet NE VEULENT PAS que leur pétition atteigne son but ! Cela peut sembler paradoxal mais 99,99% des pétitions internet sont lancées par des gens qui veulent tout simplement se dédouaner de leurs responsabilités ou se faire de la publicité personnelle à moindre frais : ils veulent pouvoir dire (ou que d’autres disent) que eux ont fait quelque chose… et que donc ce n’est pas leur faute s’ils ont échoué à atteindre leur but : c’est la faute des autres… qui n’ont pas signé leur pétition !

            En réalité ils n’ont jamais réellement voulu être efficaces car ils savent qu’être efficace implique de se faire des ennemis : ceux dont on a fait échouer le projet. Or la plupart des gens ne veulent bien évidemment pas se faire d’ennemis, ils veulent se faire des amis, des relations, des courtisans, avoir de l’influence, être reconnus.
            Dès lors ils ne veulent pas obtenir des résultats, ils veulent des gens qui gravitent autour d’eux, qui les félicitent d’avoir fait quelque chose… peu importe que ce quelque chose soit finalement inutile !

              1. ccarron pour ta république et tes signatures….
                Vous devez savoir que les listes de noms pour des pétitions par courriel, ne sont PAS acceptables au Parlement ou toute autre organisation.
                Pour être valides, les pétitions ne doivent contenir que des signatures MANUELLES ainsi que l’adresse COMPLÈTE de chaque signataire de la pétition. Si vous décidez d’envoyer la présente lettre à vos correspondants

                    1. En France, depuis la loi constitutionnelle de 2008, le Conseil économique, social et environnemental peut être saisi par voie de pétition. Celle-ci doit être rédigée en français, sous format papier (les pétitions en ligne ne sont pas recevables)3 et signée par au moins 500 000 personnes majeures, de nationalité française ou résidant régulièrement en France
                      Il faut lire les bons textes, ta 6 iem est coulée avant d ‘exister Mieux si tu passes par un organisme qui met les pétitions en ligne, les messages lui seront retransmis et les signataires infestés de pub.

                    2. lancien : tes « bons » textes ils sont là ! Lis notamment les livres II et III. Ce texte ancien t’apprendra que la révolution était interdite et même sévèrement réprimée dans le sang. Manque de chance, les sans-culotte de 1789 ne savaient pas lire et ignoraient que c’était infaisable…Alors ils ont osé la faire. Les sots !

                      https://books.google.fr/books?id=keQQ5PgjWHkC&pg=PA88&lpg=PA88&dq=lois+sou+louis+16&source=bl&ots=JaU85g0M4J&sig=4Oaa6eN01NvZpXbPYDEFjmxKl8o&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiu05SR8OLKAhVL1RoKHelFCKAQ6AEIVjAM#v=onepage&q=lois%20sou%20louis%2016&f=false

  6. La vie politique est vraiment triste en ce moment :.

    un débat, sur une proposition de Hollande pour changer
    la constitution qui est non seulementest d’une imbécilité
    notoire mais aussi è vue politicade trés douteuse;

    un ex prédident qui parade en paillettes médiatiques
    comme un clown grimé de retour réessayant
    les mêmes blagues avec toujours sa claque derrière
    pour conditionner à rigoler

    une ministre qui se tire « par idéal » et qui s’offre
    pour sa sortie un feu d’artifice qui montre
    que son idéal est en fait le narcissisme lyrique

    et pour couronner le tout la menace du retour
    en ministre, du plus tristus parmi les tristi des ex
    premier ministre (Ayrault) du genre à enfoncer
    dans une profonde dépression un Italien
    regorgeant d »amour et de vin.

  7. certes Lucno cé triste, j’ose: à notre image..
    sommes nous des coda ? (de parents sourds)
    et se reproduit-on ? ..dans cet ennui,
    sinon un bout d’explication, réaliste et probablement faux-cul (cé tendance)
    – la politique est bien gardée, sous clé en coffre fort PKZ (pien kousu zolide) tutti under contrôle e va bene,
    alors bien sûr son sponsor, la Bank (en sa faveur) aussi l’onde (la tévé, x réseaux) no limite d’âge,
    de quoi se plaint-on: on paie !
    Tout, est à vendre. Chic !
    si qql ‘véhémence’ façon J Luc M, ou Marine la tartine (you see) évidemment passera l’écran, et tant d’autres.. qui nous gaveront pareil, puisque dormir (dormons) nous payons,

    j’auto coupe un long post sur le bonheur d’être un primate, yes un résultat jonché de coup de bol même qu’on a niqué tous ceux sur notre-chemin, tous !
    Merveilleux, hein..
    au bout de nos mains des ongles (comme dit Y Coppens) plutôt que des griffes; bien ton lien Claude (John le chacal) tiens Lucy, une bi nationale ?

    perso je me marre comme je rêve: en cachette,
    je colibrise (sans peine) ..du bout des lèvres, voler oui ! mais qué battre des ailes ?😉 les copines.
    ..Faire sa part.. zappons les « fils de » mais considérons -pas l’choix, « la nature a horreur du vide » (quelle conne ?!)
    « j’ai peu d’ennemi, j’ai rendu si peu de service » (de qui?) son exception et contraire font florès, non..

    conclusion (?) plein de raisons de se plaindre (hélas!) ni qu’elles deviennent un trouble obsessionnel compulsif,
    ..ou alors prévenir ! « toc-toc » ..haha
    (et) une bonne nouvelle: vendredi ça sent le wik-end !

  8. ccarron
    Décidément, tes références reviennent toujours au passé.
    Lis simplement les lois et c ‘est tout. Tu as beau essayer de naviguer, ta pétition est nulle et ne sert vainement qu’ a tenter de te donner de l ‘ importance. Ton  » moi » est plus gros que ta cervelle
    Un paon vaniteux. Tu ne survis que par les blogs.

    1. Pauvre con ! Les lois dont tu parles devraient donc déjà être trop vieilles puisque selon toi seul compte le présent éphémère et un hypothétique avenir. Sans connaissance et analyse circonspecte du passé d’un pays point de salut quant à son avenir… Je suis vraiment brave de te répondre. Tu ne survis que par ta connerie crasse. Affreux !

Les commentaires sont fermés.