Déchéance: les mots simples de Taubira


Son livre se lit facilement, il est court. « Murmures à la jeunesse » est sorti dans la plus grande surprise générale quelques jours à peine après que Christiane Taubira ait quitté le ministère de la Justice.

Alors que le texte de loi de révision constitutionnelle, adopté par l’Assemblée nationale par une majorité fracturée, file au Sénat pour quelques semaines d’examen, il est bon se lire et relire, apprendre et retenir ces quelques phrases, page 40, rédigées par l’ancienne Garde des Sceaux:

« L’absence totale d’efficacité, unanimement reconnue, suffit-elle pour renoncer à la déchéance ? Non, bien sûr ! Et puisque l’efficacité n’est pas la finalité, raisonnons principes et symboles.

D’abord le principe. Osons le dire: un pays doit être capable de se débrouiller avec ses nationaux. Que serait le monde si chaque pays expulsait ses nationaux de naissance considérés comme indésirables ? Faudrait-il imaginer une terre-déchetterie où ils seraient regroupés ? Quel aveu représente le fait qu’un pays n’ait les moyens ni de la coercition ni de la persuasion envers l’un de ses ressortissants ? Quel message d’impuissance, réelle ou présumée, un nation enverrait-elle ainsi ?

(…) Est-ce si peu le symbole ?

Au contraire. Il arrive que le symbole soit tout. (…) Le symbole joint. Il met ensemble.(…) A qui parle et que dit le symbole de la déchéance de nationalité pour les Français de naissance ? Puisqu’il ne parle pas aux terroristes – si nous convenons que n’est pas concevable un vis-à-vis entre eux et la Nation – qui devient, par défaut, destinataire du message ? Celles et ceux qui partagent, par totale incidence avec les criminels visés, d’être binationaux, rien d’autre. (…).

Par ailleurs, le champ du symbole peut recevoir d’imprévisibles embûches. Ainsi les seules déchéances de nationalité yanat frappé des Français de naissance ont été prononcées par le pouvoir d’Etat du maréchal Pétain  contre le général de Gaulle et ses compagnons exilés à Londres pour organiser la résistance, contre Pierre Mendès France, contre le général Leclerc, contre Félix Eboué, contre René Cassin, contre Pierre Brossolette. »

Christiane Taubira rappelle aussi la distinction entre perdre la nationalité, et en être déchu. « La perte est un constat« , la déchéance est une sanction. Elle cite Laurent Mucchielli, Patrick Weil et Joel Roman.

Elle insiste sur l’importance des symboles en République.

« Faute de transcendance, nous plaçons au dessus de nous les symboles justement. La Constitution est leur résidence. »

Bravo Madame.

24 réflexions sur “ Déchéance: les mots simples de Taubira ”

  1. Je suis tombé sur certains extraits de son opuscule (sans doute sélectionnés avec une intention malveillante ou au moins ironique, certes) : difficile de trouver un « style » plus amphigourique, boursouflé et creux. À mon humble avis, cette femme a beaucoup trop lu Perse et Césaire : ç’a déteint grave…

    1. le « style » c’est surtout Votre probleme, je pense….
      Ne pas en avoir en est un en soi !

            1. Didier Goux sur « Call of duty » il doit pas depasser le trainning, et les 120 BPM niveau Techno, lol
              je crois que pour l’ Academie c’est mort aussi, lol !

              1. Pour les mecs un peu grungy comme moi, qui ont grandis avec Nirvana, passer de Victor Hugo a Didier Goux , cela fait un peu mal au cul, mais bon….

                  1. Le pauvre vieux est en train de googliser Call of duty et J guitar watson pour savoir quoi repondre et ne pas passer pour un inculte, ouais c’est vache de martyriser les vieux, ouais mais bon ils font fier aussi…..

    2. Elle est elle-même amphigourique, boursouflée et surtout très creuse !
      Qu’on me dise ce qu’elle a réalisé en dehors du mariage gay et de grandes déclarations grandiloquentes !!!

  2. La déchéance de nationalité est une foutaise inapplicable et inefficace . Même F.H et son gouvernement en sont conscients . Par contre, l’état d’urgence inscrit dans la Constitution ne semble pas interpeller grand’ monde, alors que c’est une atteinte grave à ce qui reste de démocratie dans ce pays .
    Ne reste plus qu’à espèrer que la majorité des 3/5 ne soit pas atteinte au Congrés .

  3. Ce qui m’a le plus choqué dans cette affaire de déchéance c’est d’avoir minoré sa portée et son importance en expliquant que ce n’était qu’un symbole….mais le symbole c’est un repère, un fil conducteur, quelque chose qui construit la confiance….et j’ai l’impression qu’elle est rompue …..

  4. Il serait temps de se rendre compte que nous sommes devant des situations inconnus de nos civilisations.
    Le monde a changé pendant que nous dormions satisfait de nos petites vies. Nos politiques sont impuissantes devant la situation et nos incapables tentent de se raccrocher à ce qui fera plaisir au peuple.
    Si les attentats, si les morts de septembre, si les militaires patrouillant dans les rues ne vous ont pas encore ouvert les yeux, que vous faut-il?
    Combien de zones où la police ne met pas les pieds sur ordre pour avoir la paix sociale, combien de manifestations d ‘ immigrés sans papier ou de ROMs sont toléré, combien coûte aux contribuables les zones de Calais, savez vous que tous les jours les CRS sont attaqué par les migrants. Le pays est envahi par des milliers d ‘étragers qui réclament des droits et des avantages au détriment des citoyens.
    L’ islam nous envahi avec la complicité d ‘ hommes politiques et d’associations subventionnées largement, le chômage atteint des record vertigineux, tous les jours des gens perdent leur travail….
    Et vous pleurez sur quelques bi nationaux qui perdraient la nationalité française s ‘ ils faisaient des attentats…avec des peut être, le monde n ‘ avancerait pas. La nationalité française doit se mériter, elle doit se gagner, elle ne doit pas être acquise parce que né sur un sol français.
    Il y a trop longtemps qu’ elle est bradée au même titre que la légion d ‘ honneur.

    1. Cher monsieur
      On dit juste que la déchéance ne sert strictement à rien.
      1/ Merah, Coulibaly, Kouachi, ils ont surtout perdu la vie, idem pour les mecs qui commettent des attentats avec des ceintures d’explosif. Je crois qu’ils s’en foutent totalement d’être déchu de la nationalité.
      2/ Dans le cas où le terroriste survivrait, sa place est surtout en prison !!! Et pas renvoyé dans sa seconde patrie.

      Ensuite vous dites que la nationalité se mérite. Je ne comprends pas personnellement le concept. Je suis né à Metz, il y a 150 ans, j’aurais été allemand, il y a 300 ans, j’aurais été Lorrain, et en étant de mauvaise foi, je peux même dire que du temps de Stanislas, j’aurais été « polonais ». Bref, je n’ai rien choisi du tout, c’est un peu une fatalité. Je suis né français, c’est comme ça. Je n’en tire aucune fierté, ni animosité. Et même contrairement à toute la reacosphère qui se déclare patriote et trouve que la France tombe, moi, je mesure la chance de vivre ici. On y bouffe bien, on peut y étudier gratuitement, les femmes sont jolies … bref, je suis bien ici. Mais je n’ai rien demandé.

  5. plotr.
    Demabdez à un bi nationaux si il prendrait plaisir à être expuls » dans un pays du magreb, vous verrez la Gu…qu’il fera .
    Le raisonnement simpliste de dire qu’il s ‘en fout est faux.
    Votre autre  » raisonnement  » est faux lui aussi.Votre retour 150 ans en arrière ne sert à rien.Je vous rappelle que la nationalité était acquise par la voie du sang. Parent français, nationalité française, les bi nationaux sont apparu plus tard quand des étrngers se lançaient en politique . Personne ne choisissait sa nationalité. Contrairement à vous, je suis fier d ‘ être français, et cela me rend malheureux de le voir mon pays à la traîne du monde, de le voir courber le dos devant les dictats de bruxelles, de voir ce qui a fait le lit de ma civilisation disparaître au profit d ‘ une religion guidée par l ‘ obscurantisme.
    Vous avez de la chance de vivre en France dites-vous, combien de temps encore allez vous profiter de cette chance?

    1. Je ne suis pas immortel et le futur de la « civilisation » française m’importe peu. Je mets des guillemets à civilisation car je n’y crois pas. Les peuples se sont toujours mélangés, il est amusant de voir que les réacs cathos tremblent devant les migrants alors que leur Pierre, et leur religion est venu également du moyen orient. Que le premier empereur romain a toléré les chrétiens fut Philippe L’Arabe et il est né dans la Syrie actuelle. Bref, déjà au temps des romains, les gens bougeaient beaucoup, pour commercer, pour faire la guerre, pour « évangéliser ».

      Sinon, on parle de la déchéance de la nationalité pour acte de terrorisme, et donc vous ne m’ôterez pas à l’idée qu’un mec qui rêve de mourir en martyr tient à son passeport Français. Et je le redis, si on attrape un terroriste, sa place est en prison, pas renvoyé dans son pays. Et qu’il soit en prison avec un passeport Français, Botswanais, Malgache n’a vraiment aucune importance.

  6. Encore faux la place d un terroriste est au fond de la mer avec une gueuse aux pieds. La prison à une fin, les morts restent mort.
    La religion catholique est la seule qui s ‘est installé avec des martyres.
    L’ islam est le seul à avoir commencé par des guerres et des massacres qui continuent depuis des siècles.
    Les catho ne tremblent pas devant les migrants, les cathos ont peur pour leurs enfants et petits enfants car apparemment ce n ‘est pas vous qui risquez de défendre le pays.

    1. Vous êtes donc incohérents si je puis me permettre.

      Si la place d’un terroriste est au fond de la mer, vous devriez trouver aussi que la déchéance ne sert à rien ! A quoi bon enlever le passeport d’un mec dont vous voulez la mort ?
      Coulibaly, en ce moment, il est au paradis, en enfer ou ce que je crois, bouffé par des vers…. je crois que tout le monde s’en tape de savoir si il est français, camerounais, botswanais.

      Ensuite, vous dites que le monde a changé donc il faut changer… puis vous nous parlez d’une « civilisation » a préservé. On n’y comprend plus rien, le monde change, il faut changer mais tout en ne changeant pas pour préserver une « civilisation ».

  7. On a peu fait remarquer que la loi sur
    la déchéance de Nationalité a été dans sa
    dernière mouture étendue de Crimes à Crimes et Délits
    comme l »avait exigé Nicolas Sarkosy
    pour aider Hollande è ce qu’elle soit votée.

    C’est bien la preuve d’un tripatouillage
    de Constitution de la part de Hollande pour faire
    plaisir à Sarkosy et Marine Le Pen qui les disqualifie
    tous les 3.

    1. Lucno; je n ‘ai jamais dis que la loi en cours n ‘ était pas un tripatouillage.
      Ces tripatouillages étant devenus une habitude de hollande.

      Piotr: je fais remarquer que c ‘est vous qui parlez des réacs catho et que l ‘ empereur romain qui entre parenthèse n ‘ était pas musulman, l ‘ islam n ‘existant pas, et que la population du monde ‘ était de majorité chrétienne. Il faut savoir ce que l ‘ on dit.
      Idem pour la déchéance, la loi n ‘est pas voté pour les morts alors les bêtises rituelles pour essayer de surnager….

Les commentaires sont fermés.