Votez Bernie


Aux Etats-Unis, la campagne de Bernie Sanders, 74 ans au compteur et pourtant idole des jeunes, fait fureur. L’avocate millionnaire et ex-Secrétaire d’Etat de Barack Obama a été troublée, bousculée, énervée par son rival de gauche. Un rare candidat à la présidentielle américaine qui s’est déclaré – horreur ! – socialiste.

« Elect a change-maker », cette phrase a été lâchée par le mari Bill à un envoyé spécial du Petit Journal de Canal+, une séquence diffusée ce mardi 23 février. En fait, Bill répétait le slogan d’un clip de campagne des primaires. Storytelling quand tu nous tiens…

 

Bernie Sanders fait plaisir. Il montre que la politique américaine est capable du meilleur, même si parfois elle accompagne le pire. Une amie d’outre-Atlantique, très au fait de son système, m’a confié récemment qu’elle l’aimait bien mais qu’elle ne voyait pas comment il pouvait gagner contre les Républicains. Et qu’elle voterait donc « utile« .

 

Elle ne savait pas si Donald Trump allait remporter les primaires les unes après les autres. Depuis, Trump poursuit la course en tête. Et contre Trump, ce Bernie Sanders est pour l’instant le seul vote utile. La jeunesse avec lui, le ras-le-bol contre l’Argent, la générosité contre l’outrance fascisante d’un Trump qui nous rappelle Le Pen.

L’élection américaine se déroule cette fois-ci 6 mois après avant la nôtre en France. On se souvient comment la victoire d’Obama en 2008 avait ringardisé celle de Sarkozy. Cette fois-ci, la séquence est inverse.

Contre un outrancier, il faut des valeurs, de l’ouverture, de la solidité, pas de compromissions non plus.

Pensez-y. Pensons-y.

 

 

115 réflexions sur “ Votez Bernie ”

  1. (little erratum Juan ? nov 2016, le scrutin nomme le 45° Prèz Us, 6 mois avant nous) vrai que leur système d’élection, limite archaïque même pour des ‘vieux européens’, est au suffrage indirect.
    P’tit éclairage.. les citoyens votent dans chaque Etat, le candidat qui arrive en tête remporte tout l’Etat, alors les votes de tous les ‘grands électeurs’ (de cet Etat) ceux ci se réunissent pour élire formellement le Prèz, ils votent conformément au résultat de leur Etat désigné; le nbr de grand électeur est au prorata démographique de l’Etat.
    ..Al Gore: 1/2 millions de voix populaires de plus que W Bush (2000) aussi ce procédé favorise le bipartisme, par ex un candidat indépendant avec un score populaire de 20% n’aura pas de vote, quedal des grands électeurs.. merci pour la visite !
    et autre héritage des premiers (petits) états se méfiant du pouvoir fédéral, aussi la certitude d’être représenté (parlementaires) malgré leur faible démographie,

    Bernie, ..l’assurance maladie: un droit pour chacun (« pourquoi on dépense 3x plus que les britanniques et 50% de plus que les français, qui eux ont une couverture Universelle ») qui doublerait le budget fédéral, alors des new impôts, et bien sûr taxer les riches.. même Hillary tique, alors les autres !
    aussi.. « le vrai problème, c’est que le Congrès appartient aux puissances de l’argent »
    (chouette !) une révo politique ! Bernie la rupture !

    Hillary, ..expérience, les ‘affaires’ & réseaux New Yorkais; Bill fait le job, un p’tit coup de vieux, vous ne trouvez pas..

    que dit Donald.. show & choc, une chance (?) sur deux d’être notre boss, le patron le monde.. il a 10 milliards $, le double de l’estimation par Forbes (les candidats doivent publier leur fortune)
    ah oui la Constitution, la loi dit: la campagne électorale est no limite ! cette année elle frisera le milliard.. (et l’expression de qql ânerie se bouscule !)
    allez un peu de gossip, hein se détendre..
    il a 168 revenus différents (450 mille $ le discours) 515 fonctions, 23 immeubles, et une ligne conservatrice: 3 mariages 2 divorces, 5 enfants et autant de mama’s, quelle santé !

  2. Sanders (homme qui, en trois quarts de siècle n’a strictement rien fait d’autre que de la politique), candidat préféré des bobos de Canal + et de leurs sympathisants : aucune chance, donc.

    De toute façon, en admettant que, par un extraordinaire concours de malchances conjointes, il parvienne à entrer à la Maison Blanche, il se retrouverait aussitôt ligoté, « tsiprassisé », vu qu’il aurait le Congrès contre lui, et qu’un président américain n’est pas une espèce de roi nègre omnipotent comme l’est celui de la France.

    Donc, sujet suivant.

    1. Il aurait pu effectivement écrire un ou deux livres que personne ne lit. Et ainsi égaler votre impressionnant CV.

                    1. Oh ben, pas beaucoup plus tout de même, hein ! Je me souviens que fin 2011, début 2012, vous étiez tous à délirer autour d’un Mélenchon à plus de 20 %. Et je m’étais fait huer quand j’avais dit que ce serait déjà beau s’il atteignait les 10. Et c’est ce qui s’est produit.

                      Cette fois, je me risque, je prends les paris, il ne les atteindra même pas, les 10 %.

            1. Aurore : Et bien il remet çà, mais uniquement pour Jean-Luc MELENCHON. Je cherche sur le Net à en retrouver trace, mais rien. Alors que je l’ai vu le dire rapidement dans une émission à la noix. On nous cacherait même çà ?

                    1. Claude
                      Pour l’autre, je vais voir avec ma copine PG, elle garde « religieusement » tout ce qui concerne JLM ahahaha !!!!

  3. « Votez Bernie  » !
    J’ai eu peur : je croyait que Juan parlait de Bernie Chirac .

    1. j’y pensais, hello Alain, ..les pièces jaunes, ‘à votre bon cœur’, ou un Sarko faisant la quête, ..si de la vergogne alors pas de plaisir (et ça marche ! autre vaste sujet)
      souvent je lis « la démocratie, une fumisterie » je crois avoir compris: « pas de fric tu dégages » paque pour une campagne électorale !

      1. Pour la petite histoire ti suisse : quand Bernie les pièces jaunes est venue sur ROUEN il y a quelques années (quand la mairie était à droite et ils s’en souviennent bien car çà à coûté dix fois ce que les pièces jaunes ont rapporté) ladite Bernie a bien failli cramer à l’endroit même où Jeanne d’Arc fut brûlée vive sur la place du vieux marché en mai 1431. Bouffant au restaurant de la Couronne (le plus cher et chic du coin) distant d’une cinquantaine de mètres où avait été édifié le bûcher, voilà que le four du resto prit feu. Ordre avait été donner aux pompiers d’agir en silence, pour ne pas troubler la venue de dam Chaudron de Courcelle…

  4. Il a quand même 74 ans !!!!
    Il n’a rien inventé. Ne serait-ce que pour la Sécu, Hillary s’était déjà penché sur le sujet lorsque son mari était président. Elle était venue en France pour s’informer du système qu’elle trouvait juste.
    Moi, Hillary me plaît bien …. et en même temps je m’en fous.

    1. Notons que Juppé aura 72 ans en 2017… !
      Vous n’auriez pas kék chose de plus frais en magasin ?😉

      ***

  5. Et sinon…y en a t’il un ou une qui veut abolir la peine de mort? ..tant qu’à donner des leçons à de nombreux pays autant ne pas leur ressembler sur ce sujet .

      1. Au minimum il ou elle peut avoir une position ….mais j’avoue m’être peu intéressée à cette élection ( à tort sûrement)…..ce cinéma électoral XXL que nous sommes en train de copier me décourage ! Et l’idée d’un Trump Président franchement décourageant….

        1. « .ce cinéma électoral XXL que nous sommes en train de copier me décourage ! Et l’idée d’un Trump Président franchement décourageant…. »

          C’est exactement ce qu’on se disait mon compagnon et moi, on croit qu’on a atteint le fond, mais non, tous les jours on descend encore plus bas …

          Je ne crois pas que Trump devienne président.
          Pour le cas où il gagnerait les primaires, ce qui est bien parti, je pense que Clinton passera; grâce aux reports de voix des républicains « bon chic bon genre »🙂

    1. SYLVIE

      un président peut toujours supprimer la peine de mort, ça ne changera pas grand chose, ça flingue de partout là bas. et ce n’est pas la justice qui en rétame le plus…

    1. Stan

      Mais oui tu as raison c’est connu et reconnu aux USA ça flingue à tout va et par paquets de 100 à chaque fois.
      Mais tu connais Didier … toujours à contrarier …

    2. Article foncièrement malhonnête et biaisé (on est au Monde, n’est-ce pas ?). Mais je n’ai plus le temps ce soir d’essayer de redresser un peu cette vision aberrante et partiale que vous avez.

      D’autant que, en plus, je m’en fous.

    3. Les réacosphéristes ont publié des articles cette semaine pour dire que les armes, c’est vachement bien. Et la reacosphère, c’est quand même plus pointu que Le Monde.

  6. vu d’où viendrait la leçon de vision impartiale et non aberrante… vous me faites gagner du temps…merci

    1. Didier est aussi lucide lorsqu’il parle des Etats Unis, que J.C. Carron lorsqu’il parle de Mélenchon🙂
      .

      1. Je ne prétends à aucune lucidité au sujet des États-Unis, pays que je ne connais pas. Ce que je sais, en revanche, c’est qu’interdire aux gens de défendre leur propre vie et celles de leurs proches en les désarmant (alors que leurs agresseurs, eux, seront évidemment armés) est une aberration complète.

        Admettons que, la nuit prochaine, trois racailles armés de simples couteaux pénètrent chez moi afin de rafler ce qui les intéresse, puis, avant de partir, décident de s’amuser un peu avec ma femme : que suis-je censé faire, concrètement, moi le gentil citoyen désarmé ? Leur demander une minute de suspension de séance afin d’appeler la police ? Les regarder faire en silence ? Noter mentalement leur signalement pour quand, enfin, eux disparus, je pourrai appeler la dite police ?

        Allez-y, dites-moi donc !

        1. Didier

          Sauf qu’aux USA c’est des fondus de la gâchette et ceux qui sont le plus touchés ce sont les lycées, collèges, facs ! Ils ont agressé qui eux ?
          D’un seul coup il y a un barjot qui débarque armé jusqu’aux dents et mitraille à tout va … mais courageux se donne la mort après

          En même temps peut-être que tu n’auras pas le temps de sortir ton arme, tu seras flingué avant . Tu vois c’est 50/50.

          1. Posez-vous deux questions :

            1) les tarés qui perpètrent ces tueries ont-ils vraiment besoin d’un permis de port d’armes pour se fournir celles dont ils vont avoir besoin pour assouvir leur besoin de massacre ?

            2) Et pourquoi ces tueries ont-elles lieu justement dans des écoles, des collèges, des lycées, etc. ? Réponse : précisément parce que les tueurs savent bien que ce sont des endroits où les armes sont strictement interdites et que, donc, ils vont pouvoir « opérer » dans une sécurité (pour eux) maximale.

            Pour finir, demandez-vous si, au Bataclan, l’année dernière, les tueurs musulmans auraient pu faire autant de victimes si, dans le public, il s’était trouvé ne serait-ce que cinq ou six personnes armées et sachant se servir de leurs armes ? Ou la même chose en Norvège, le jour où Breivik a débarqué enfouraillé jusqu’aux yeux dans une gentille réunion de sociaux-démocrates désarmés ?

            1. alors que si tout le monde est armé.. non, j’en sais rien, sûrement plus facil d’armer tout le monde que le contraire.
              Evidemment ..si on change les mentalités, voilà c’est dit !
              Je pense au suisse (lui aussi gardien de vaches) avec son fusil mitrailleur (+ 24 balles) cadeau des autorités qu’il garde toute sa vie; une paire de crimes (meurtres; une différence ?) par an, genre un mari jaloux vers Vevey, ou deux balkaniques énervés, dealeurs ? du côté de Zurich, ..quel ennui ce pays.
              Non je ne vois pas.. et le libanais, on ne dirait pas, mais lui aussi sait se tenir,

            2. Demandez vous cher @ goux…..si les armes ont sauvés des américains lors des attentats du 11 septembre….ou faut il peut être les autoriser dans les avions ????!!!….les terroristes n’ont pas peur de la mort et trouverons toujours le moyen d’exterminer avec ou sans arme….

              1. L’exemple du 11 septembre est réjouissant de mauvaise foi ! À ce compte, on pourrait aussi militer contre les armes en expliquant que le fait d’avoir un revolver n’aurait pas sauvé les habitants d’Hiroshima.

                Pour le reste, qui a dit que le fait d’avoir des gens armés en face de soi empêcherait les malades mentaux (je ne parle pas des terroristes, qui sont un autre sujet) de déclencher leurs « opérations » ? Personne. Tout ce qu’on dit, c’est qu’ils seraient abattus plus vite et, donc, feraient beaucoup moins de victimes (voir Breivik et d’autres).

                1. Si je comprends bien, ami Didier, vous êtes un supporter -inconscient peut-être – des milices, avec tous les travers de celles-ci , ce qui est, plus ou moins, la position de la NRA . Imaginez un peu que quiconque se baladant avec un flingue et se croyant menacé, défouraille sur la supposée menace, un pauvre type qui se contentait de remettre son portefeuille en place .
                  Je n’aimerais pas sortir avec un gilet pare-balle !

                  1. Vous mélangez tout (comme le font généralement les anti-armes) : les milices sont un autre sujet, dans la mesure où elles tendent à se substituer à la police dans le but de maintenir l’ordre. Moi, je vous parle d’auto-défense, c’est différent.

                    D’autre part, je trouve toujours un peu étrange ce présupposé (que vous semblez donc faire vôtre), qui consiste à penser que, sous prétexte de posséder une arme, un individu pacifique (comme le sont l’immense majorité d’entre nous) va aussitôt se transformer en tueur assoiffé de carnage.

                    D’autre part, on peut observer des degrés : autoriser les gens à posséder une arme à feux chez eux n’implique pas forcément qu’on leur donne le droit de se le glisser à la ceinture quand ils descendent au supermarché.

                    Cela dit (il faudrait que je vous retrouve les chiffres, mais j’ai la flemme), il semble bien que, aux États-Unis, les États qui ont décidé d’autoriser cela, le port d’arme « à découvert » (il y a un terme précis, mais je l’ai oublié) n’ont enregistré aucune hausse ses blessures ou meurtres par armes à feu. Ce serait même plutôt l’inverse.

                    1. C’est l’état du Texas qui autorise le port d’arme  » découvert  » . Le coté cow – boy, quoi !
                      Maintenant, lorsqu’on possède un flingue, on a une certaine tendance à vouloir s’en servir, quand bien même on ne se balade pas dans la rue avec . Les meurtres par armes à feu dans le cercle familial sont plutôt courants .
                      Quand à l’auto- défense, c’est une tarte à la crème de la NRA : si les mômes victimes des canardeurs avaient été armés, ils auraient pu riposter ; cette assertion est une connerie sans nom, l’effet de surprise, ça existe et ça vous paralyse .

                2. La mauvaise foi @ goux ….c’est tout ce que vous avez à m’opposer quand l’indécence s’est emparée de ceux qui disent que le port d’armes auraient évite des morts au Bataclan…..
                  J’arrête là vous n’êtes pas à convaincre et moi encore moins !

                  1. Où voyez-vous de « l’indécence » dans cette affirmation, qui n’est que de simple bon sens ? Je le redis : si, parmi les gentils moutons du Bataclan, il s’était trouvé cinq ou six loups armés, les tueurs n’auraient jamais pu faire autant de victimes : ils auraient été morts avant. C’est pourtant assez simple à comprendre…

                    1. D’où viennent les armes de Daesh…@ goux….cela se retourne contre nous tous alors dire que plus d’armes réglerait la question! surout face à des armes de guerre..

                  2. Quant à M. Bobards, je lui dirais que les meurtres « familiaux » n’ont nul besoin, pour exister, que les armes à feu soient disponibles : n’importe quoi est susceptible de se transformer en arme mortelle : c’est le désir de tuer qui compte.

                    L’effet de surprise qui paralyse : oui, bien sûr. Mais, comme son nom l’indique, il n’a qu’un temps. De plus, il n’atteint pas tout le monde. Et l’assertion que vous qualifiez de « connerie sans nom » n’est en fait qu’une évidence, dont je m’étonne qu’on puisse la contester : quand une personne est armée, elle peut riposter, c’est tout. Mais bien entendu, ça ne signifie pas qu’elle le fera effectivement : chaque situation est unique. Mais enfin, elle pourra bel et bien le faire.

                    Quant à prétendre que la possession d’une arme engendrerait immanquablement l’envie de tuer, c’est trop absurde pour que je perde du temps à y répondre.

                    1. @Didier goux
                      Je serais curieux de vous voir , même si vous aviez un flingue en poche, face à un gars qui vous braque .
                      A mon humble avis, le mieux c’est pas d’armes du tout .

            3. Didier
              Tu dis « terroristes à part » et là tu me sors le Bataclan !!!! Crois-tu que les quelques personnes armées auraient pu faire quelque chose ? Ce sont des kamikazes !!! A St-denis il y avait les flics puisqu’Hollande était là, qu’ont-ils fait ?
              De toute façon tu n’arrivera pas à me convaincre de la nécessité d’une arme, bien qu’à côté de ma porte j’ai un nerf de boeuf que mon mari m’avait fait faire pour lorsqu’il se déplaçait, mais une arme à feu ….
              Et je n’arriverai pas à te faire changer d’avis…

              1. Mais évidemment que des gens armés auraient pu faire quelque chose ! Ils auraient fait ce que font tous les gens armés quand on leur tire dessus : ils auraient répliqué et abattu les tueurs. Qu’ils soient kamikazes ou non ne change rien à cela, vu qu’il ne s’agissait pas de leur dire « les mains en l’air ! » en leur énonçant leurs droits, mais plus simplement de les abattre.

                Quant au nerf de bœuf, c’est toujours mieux que rien, évidemment. Et ça prouve surtout que, en fait, comme à peu près tout le monde si on creuse un peu, vous êtes tout à fait pour l’autodéfense… à partir du moment où c’est à vous que l’on s’en prend.

                1. (curieuse dérive de la discussion)

                  Le seul argument vraiment solide contre le droit généralisé à la détention d’armes chez soi ( je ne parle pas du port d’armes, qui est un autre problème) est qu’aux USA, un cambrioleur sait qu’il aura à faire à des gens armés, et aura tendance à commencer par les descendre, dans le doute; alors qu’en France, les gens cambriolés, à condition de ne pas faire les malins, de filer tout leur fric et le numéro de code de leur carte bleue s’en sortent vivants bien plus souvent.

                  1. C’est ça : les cambrioleurs américains sont de complets crétins, qui ignorent qu’un cambriolage ne leur vaudra que quelques années de prison, alors que s’ils abattent les occupants de sang-froid « pour bosser tranquilles », ils risquent la chaise électrique dans la moitié des États environ. Vous nous prenez pour des cons, Monsieur Arié ?

                    1. Vous n’entrez pas dans la mentalité d’un malfaiteur, qui part du principe qu’il ne sera pas pris; c’est pourquoi la peine de mort n’a aucun effet dissuasif.

                    2. Heureusement que la mentalité du cambrioleur n’a aucun secret pour vous, ça nous permet de bénéficier de vos lumières ! Même quand, comme c’est le cas ici, elles sont tout à fait éteintes.

                    3. Elie
                      C’est comme en France :
                      Si vous faites un casse sans arme la peine est nettement moins lourde que si vous le faites avec une arme, chargée ou non.
                      Si vous tirez sur un cambrioleur 2 coups, vous n’êtes + en légitime défense

                      On l’a bien vu avec cette femme qui avait tué son mari de 3 coups de fusil après 40 ans de maltraitances aggravées

                  2. (suite)

                    J’ai détenu (légalement, avec permis) chez moi un Smith et Wesson pendant près de 30 ans, et j’ai fini par le restituer, constatant :

                    1- que je ne m’en étais jamais servi;
                    2- qu’il était dangereux, en cas de coup de cafard et tendances suicidaires
                    3-que si 3 cambrioleurs entraient chez moi, je me voyais mal entamer une scène de western dans laquelle j’aurais certainement le dessous.

                    1. 1) Ne pas se servir de son arme est tout de même son but premier ; la rendre sous ce prétexte est particulièrement stupide. C’est comme ne pas assurer sa maison sous prétexte qu’en 30 ans elle n’a jamais cramé.

                      2) Quelqu’un qui a des tendances suicidaires trouvera d’autres moyens. C’est d’ailleurs pour ça que le taux de suicide, si ma mémoire est bonne, est légèrement supérieur en France à ce qu’il est aux États-Unis.

                      3) Je ne vois pas du tout pourquoi vous auriez le dessous : vous êtes chez vous, vous connaissez les lieux et vos adversaires ne sont pas forcément armés (car ils savent qu’en cas de « pince », ils seront plus légèrement condamnés s’ils ne le sont pas).

                  3. Mais e admettant même qu’il y ait un début de vérité dans ce que vous affirmez, ce que vous préconisez est d’aller se terrer dans son trou en tremblant et en priant pour être tomber sur des malfrats pleins de mansuétude. Je suppose que, pour les amadouer un peu plus, on peut aussi leur indiquer spontanément la cachette d’argent qu’ils n’ont pas trouvée d’eux-mêmes ?

                    1. Sur le point 2 (tendances suicidaires) réfléchissez un peu (comme je l’ai fait), et vous verrez que ça n’a rien d’évident, et qu’une arme reste le moyen le plus sûr.

                    2. Je vous concède bien volontiers que le fait de posséder une arme à feu dans sa table de nuit doit rendre plus faciles, et donc plus fréquents, les suicides « impulsifs », et épargner la vie de ceux qui, n’ayant pas d’arme sous la main, remettent au lendemain et, finalement, ne se suicident pas – ou pas cette fois-ci. Mais cela ne me paraît en aucun cas être un argument décisif pour priver tout le monde des moyens élémentaires d’assurer sa propre sécurité et celle des siens.

                      Parce que, à ce compte-là, on peut aussi interdire totalement les armes à feu au prétexte qu’il arrive que des maladroits se tuent en voulant nettoyer la leur.

            4. Il y a aussi eu des tueries sur des bases militaires.

              La tuerie de l’Umpqua Community College, de Snyder Hall, Oregon, le 1er octobre 2015, n’a pas eu ieu dans un endroit où les armes étaient strictement interdite : le port d’arme était autorisé sur ce campus. Il y avait d’ailleurs au moins un étudiant armé, un vétéran d’Irak, qui a expliqué pourquoi il n’a pas fait usage de son arme : parce que dans ces circonstances, personne ne sait qui est le gentil, qui risque de se faire tuer, sans parler des forces d’intervention qui, lorsqu’elles arrivent, ne peuvent elles non plus déterminer si le type armé en train de tirer est un bon qui tire sur un méchant, ou l’inverse.
              Bien sûr, il y a eu des gens pour dire que ce type était un lâche. Mais voici le scénario : des coups de feu éclatent, les gens se mettent à courir. Le héros prend son arme et se précipite pour intervenir et arrêter l’assassin. Il se trouve nez à nez avec un type armé : est-ce l’assassin, ou une autre héros ? En face, le type se pose peut-être la même question ? Que va-t-il se passer ? Suspense ? Règlement de comptes à OK Corral ? Bien sûr, si ‘lun des deux est le méchant, le héros le saura très vite, le méchant lui aura tiré dessus. Ou alors, ce sera un gentil qui croit que le héros est le méchant.

              C’est déjà assez difficile pour les forces de police, qui sont entraînées, de reconnaître le criminel de l’innocent (généralement, le criminel est le type armé qui ne fait pas partie de la police), alors, pour le quidam de base qui n’a suivi aucun entrâinement…

              1. quand j’ai vu cette news l’année dernière je lui devinais qql utilité (avenir?) alors un post-it et vous le lire:
                « 244 tueries (+ de 4 victimes) en 238 jours; fin août 2015 » ..au Usa donc; c’est eux le problème.
                Peut on y faire qql’chose.. pas vraiment,

              2. Tout cela est bel et bien bon, il y a naturellement du vrai dans ce que vous dites, dans le scénario que vous évoquez. Du reste, nul à ma connaissance n’a jamais prétendu que libéraliser les armes à feu permettrait de résoudre tous les problèmes et nous ferait pénétrer dans un monde sans violence ni mort.

                Je constate néanmoins que tout le monde, ici, a soigneusement évité d’examiner mon scénario à moi : vous avez une femme et deux enfants (mettons), trois types animés de fort mauvaises intentions pénètrent nuitamment chez vous : que pouvez-vous faire pour protéger votre famille (et accessoirement vous-même) si vous êtes totalement désarmé ? En pratique, quelles ébauches de solutions s’offrent à vous, si, en réalité, la loi vous interdit de les défendre et vous contraint à demeurer spectateur passif ?

                Question corollaire : si l’un de vos enfants est pris en otage, ou votre femme violée, n’allez-vous pas en concevoir, postérieurement, un léger sentiment de culpabilité, voire vous en trouver un chouïa perturbé de la pensarde ?

                1. j’ai aussi un extincteur; je me suis tjs demandé (ni très souvent) .. »sera t-il accessible ?! » -faut être au ‘bon’ endroit, n’est-ce pas, ou bout de solution: Un, ce n’est pas suffisant.
                  Une case ignifugée ? ou blindée ? ..nan, outre le prix (!) l’intangible, l’invulnérable n’existe pas (déménager ? etc..)

                  1. franchement, sans dèc: se faire agresser -et par 3 types ! armé ou pas.. ils arrivent ou par surprise ou x stratagème (pareil) laissent-ils le temps d’aller jusqu’au tiroir..
                    qu’importe le scénario ou position des protagonistes (aussi dans la durée, une inattention ? chaque cas est particulier)
                    une agression: t’es mal barré !
                    certes armé.. j’aurais évité qqls baffes, mais pas ces 2 vols (à main armés; une à Paris l’autre Us) où ils seraient repartis avec mon pistolet.. je voulais dire: armé peu -surtout, aggraver la situation !

                2. Didier
                  C’est pas faux mais aurons-nous le temps de nous servir de cette arme car je suppose qu’ayant des enfants elle n’est pas à portée de main ?
                  Alors ?
                  A moins d’être Jackie Chan pour lui faire sauter son arme ….

                  1. Vous me faites rire ! Si vous n’avez pas le temps de vous en servir (ou si vous avez oublié dans quel fuckingplacard vous l’avez rangée), eh bien, ce sera comme si vous n’en aviez pas eu… c’est-à-dire exactement comme maintenant.

                    1. Didou
                      Pas la peine de s’énerver !!! si les cambrioleurs comment tu fais pour aller chercher ton arme ? Expliques-moi !!!!
                      Moi je n’ai qu’un nerf de boeuf et une batte de base-ball

                    2. voilà.. dans combien de cas (ça doit se trouver) une arme a effectivement fait échouer une attaque, un cambriolage.. ? certes les voleurs bruyants maladroits bourrés (par ex) ne manquent pas, disons qu’on entend plus souvent (ah les médias) les types dézingués car au mauvais endroit & moment.
                      Un, une fois dans le quartier (10aine d’années; pas mort) il ouvrait sa voiture (quelle idée) un voisin croyait qu’il (se?) la volait.. Pan!
                      Sinon, des gens maladroits bourrés, et armés, forcément bruyants ! ne manquent pas..

                    3. D.Goux, je fais ici appel à votre maîtrise de la langue de chaquespear: il y a un passage que je n’arrive pas à retranscrire (yo man, vise la rime), elle dit un truc, à 1mn14, genre « bamboully », j’ai pas pas trop compris, si vous avez un indice, sinon tant pis (triple rime ! fo que je foute le feu à un truc, waow waow waow).

  7. une campagne, alors qql victime.. l’analyste, le sondeur en tête.. ni une larme ni inquiet,
    franchement je n’avais jamais vu des pronostics aussi volages (la faute à Bush ?!) Et on se moquait..
    yes nous pouvons taquiner le roi du Monde + ouf! c’est un copain = pourvu qu’ça dure !
    ..oui brocarder Donald, ..dont on avait trop vite coupé la mèche (plus accessible que la peau de l’ours) l’estimant plombé par ses velléités clownesques. Issue et manipe commode.. oublieuse que la Nation s’offrit un Prèz black = tout est permis !

    tiens Hillary, ..8 ans déjà (doublée par Barack)
    une abstention chronique: la procuration n’est pas reconnue (et l’américain, un vrai bédouin)
    le pays: un cube, au milieu du maïs (et des vaches; cow) les bords océaniques en bobo, le sud (partout et tjs) ..soleil

    vieux chez Donald jeune chez Bernie ? courtisan partisan ? veulent juste une autre Amérique hors schéma gnâgnâ..
    – « rendre à l’Amérique toute sa grandeur », verset républicain; la nostalgie du futur (no comment)
    – le social-socialiste, démocrate: santé éducation, piquer aux riches ..oups je reformule: niquer ces bâtards

    « Donald va nous sauver ! il n’est ni vendu ni corrompu » je suis d’accord, comme toi lancien,
    Bernie, un vrai fiable et loyal (‘integrity’) c’est la Nra qui le dit ! en mettant sur orbite (sénateur; Vermont 1990) son réaliste (what else) compromis négocié (chasse locale et immunité limité)
    Maintenant il est libre (…)
    Trump aussi !

    ..nous ? nous aussi on est libre; frères et égaux,
    de s’en foutre (paisible) de se marrer (fatiguant)

    1. ben voui, alors après avoir bien lu toute la discussion, j’ai décidé que plutôt qu’une arme je préférais un gilet pare-balles.

      1. Le jour où les gilets pare-balles (et où allez-vous le trouver, d’ailleurs ?) protègeront du viol, de l’égorgement ou simplement du tabassage en règle, vous me ferez signe !

          1. 🙂
            vous m’avez bien fait rire avec

            « … si 3 cambrioleurs entraient chez moi, je me voyais mal entamer une scène de western dans laquelle j’aurais certainement le dessous. »

            Je vous y ai vu comme au ciné … trop drôle !!!

              1. C’est un simple problème de résistance des matériaux : si vous disposez d’un engin plus dur que l’acier, ça ne devrait pas poser trop de problème, avec un peu de persévérance et de cœur à l’ouvrage.

                1. (historiette) c’est Tarzan, ce puceaux rencontre Jane et commence le crac-crac..
                  Jane: « tu te trompes de trou ! » (l’autre dans le nombril..) le bon sauvage, indigène néanmoins fils de colon répond: « Tarzan fait son trou tout seul ! »

                  1. J’eusse préféré, dans ce même ordre d’idée, que vous citassiez Baudelaire :

                    Ainsi je voudrais, une nuit,
                    Quand l’heure des voluptés sonne,
                    Vers les trésors de ta personne,
                    Comme un lâche, ramper sans bruit,

                    Pour châtier ta chair joyeuse,
                    Pour meurtrir ton sein pardonné,
                    Et faire à ton flanc étonné
                    Une blessure large et creuse,

                    Et, vertigineuse douceur !
                    A travers ces lèvres nouvelles,
                    Plus éclatantes et plus belles,
                    T’infuser mon venin, ma soeur !

                    1. Finalement même si nous ne sommes pas tous d’accord je trouve que cette petite discussion sur les armes finie par etre bien sympathique…..comme quoi 😀

              2. aurore

                dis donc, autant que je sache, c’est moi qui suis outillé pour percer les secrets, pas l’inverse…

                maintenant, je ne suis pas bricoleur, face à une ceinture, ou la dame peut fournir un coupe boulon, ou je me casse, ho ho …faut pas déconner non plus, ça doit rester un plaisir….

                1. les filles, j’ai une idée coquine
                  jouer au gendarme et au voleur
                  dans une version plutôt taquine
                  je vous propose d’être le braqueur

                  vous êtes entrain de prendre une douche
                  je vous surprend inopinément
                  tout en prenant un air farouche
                  je vous demande tout votre argent

                  levez les mains et face au mur
                  je vous propose une fouille au corps
                  sous la menace d’excalibur
                  vous ne pouvez qu’être d’accord

                  je ne vous raconterai pas la suite
                  bande de voyeurs impénitents
                  c’est une histoire de coït
                  j’veux préserver votre palpitant

                  1. @ Stan
                    Alors là, ça déchire grave… Y’a rien à dire de plus…!
                    Olé😉
                    ***

                    1. Que. Se passa ? Je pars 5 mn et v’là t’y pas que Stan poursuit Excalibur droit devant?? Hélène qui veut danser la Salsa du Démon ?
                      Je peux venir?

                      On laisse les armes au vestiaire ok ?

                2. Stan
                  Ben justement j’espère pour toi que ton tournevis ne te lâchera pas (lol)
                  Mais comme tu es bon bricoleur, tu y arriveras…
                  J’en suis certaine

  8. Avoir une arme.
    Encore faut-il savoir s ‘en servir. il faut remplir le chargeur,l ‘engager à fond, enlever la sécurité, tirer la culasse et la relâcher pour armer, viser sans trembler et appuyer sur la gachette, la balle partira et atterrira ???
    Si les gens avaient été armé au bataclan, le nombre de mort serait bien plus élevé.
    Si 3 cambrioleurs entraient chez vous. le fuite serait impossible, vous déraperiez sur votre ….frousse.

    Avoir une arme est une responsabilité importante. En cas de cambriolage on n ‘a pas toujours le temps de réfléchir et la loi punie toujours celui qui se défend. Vous le tuez c ‘est la prison assurée, le blessez, il porte plainte, c ‘est la prison et les dommages intêrets.
    Si c’est le contraire, lui qui vous tue il ira quelques années en prison et vite libéré pour bonne conduite avec un avocat commis d ‘ office mais plaidant son passé de victime de la société, rejeté, dans la misère, parent alcooliques etc
    Pour vous, votre famille pourra vous porter des fleurs à la toussaint.

  9. A 13 ans j’avais inventé la quéquette collante et çà faisait marrer mes copains de colo. Imaginez, un pistolet en plastique qui balance des quéquettes de chien hyper collantes (indécollables) en pleine poire des malfrats qui s’empressent d’y mettre les mains… Pas de morts, sauf de ridicule. Que prévoit le Code Pénal en pareil cas ? Rien… hihihhiihihi.

  10. Une fois qu’on s’est tapé tous les commentaires, qu’on est passé par l’histoire de tarsinge l’homme zan, du Smith et Wesson, puis celle des quéquettes collantes, on tombe sur la photo de Juan prostré dans une allure christique, en bas à gauche de son blog.

    Et on le comprend. Courage Juan !

    (en même temps, c’est pas le billet sur Martine Aubry qui donne envie de grimper, la bi…ip à la main, s’épancher à l’étage au-dessus).

  11. ce que je finis par remarquer ici, c’est qu’il y a une sacrée bande de déconneuses dévergondées….
    😀

Les commentaires sont fermés.